Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-57%
Le deal à ne pas rater :
Chromebook Lenovo IdeaPad Slim 3 14” FHD 4 Go / 128 Go (ODR de ...
99.99 € 229.99 €
Voir le deal

Pérégrinations - Défi solo

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Pérégrinations - Défi solo
Jeu 16 Fév - 13:51

Pérégrinations


“Un peuple qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racines.”





Lundi 10 septembre 2018

Histoire de la magie. La bataille des gobelins.

Rien que le titre il ne donnait pas envie. Quoiqu'une bataille ça donnait envie. C'était quelque chose d'épique et d'héroïque comme la bataille du Gouffre de Helm. Est-ce qu'on pourrait associer les nains aux gobelins d'ailleurs ? Après tout eux aussi ils travaillaient le fer de façon trop classe. C'était inscrit dans Grumpik & l'épée de Ragnuk (qui avait été volée par Godric Gryffondor selon eux). Une bande dessinée assez cool que Samuel avait dans sa bibliothèque. Bibliothèque qui était remplie de bande dessinées (dont la série de Grumpik qui possédait un lexique de Gobelbabil à la fin. Samuel s'y était essayé mais à part des jappements, il n'avait rien sorti de probant).

Coup de coude.

Regard perdu, Samuel se retourna vers Miles sans comprendre avant de jeter un oeil sur sa page. Oups. Il avait loupé tout un paragraphe. Grimaçant légèrement, son regard fut attiré par la plume de son ami lui indiquant le titre.

''La révolte des gobelins''... Ouais ok enfin une bataille, une révolte...c'était presque pareil hein...
Même si le mot révolte ça sonnait moins bien. Révolution aurait eu plus de panache. Mais c'est vrai que depuis que le professeur Bowers était parti, les cours d'histoire de la magie avaient moins de panache. Les déguisements du jeune professeur lui manquait. Cela était quand même vachement cool. Chaque jour était une surprise ! Et puis y avait beaucoup moins de notes à prendre. Là, on s'y perdait.

Soupirant, le petit poufsouffle fronça les sourcils sur le tableau, se concentrant de toutes ses forces sur ce dernier pour en copier les mots qui se suivaient sans faire sens dans son esprit. C'était le dernier effort de la journée et s'il arrivait à tout écrire, il pourrait profiter de son après midi pour jouer avec son chaton et envoyer une lettre à ses papas ! Puis pourquoi pas faire une partie d'échecs sorciers avec Miles ? Ou se perdre à la bibliothèque puisque de toute façon ils auraient des devoirs à y faire. Avec de la chance, Zacharias pourrait peut-être négocier avec le surveillant de la permanence pour la passer avec eux à la bibliothèque puisque monsieur Niklaus Dubois serait de toute façon encore en cours avec les serdaigles.

En attendant, il fallait écrire les révoltes des gobelins. Avec à leur tête un certain Goron. Avaient t-ils tous des prénoms en G ? Comme Gildas ? Enfin Gildas... Gildas qui n'était plus Gildas parce que Gildas était une fille et c'était Mia. Samuel n'avait rien compris de cela et papa-Cze avait dû lui expliquer longuement que c'étaient des choses possibles. Mais alors comment pouvaient t-ils savoir qu'ils étaient pour de vrai des garçons ? ''Une question de ressenti''... Mouais c'était vachement compliqué.

Nouveau coup de coude. Regardant sa feuille le jeune poufsouffle se rendit compte qu'il avait écrit Gildas au lieu de Goron. Gildas à la tête d'une révolte c'était bien possible non ? Raturant proprement avant de corriger son erreur, le jeune Ebstein-Worczinski ne pouvait s'empêcher d'imaginer Gildas, enfin Mia, à la tête d'une révolte contre le Choixpeau Magique.


'' Vous ne m'avez pas envoyé à Serpentard je vous réduirai en poussière ! ''

Et Samuel d'approuver derrière. '' En plus monsieur le Choixpeau vous avez séparé Zacharias de ma maison ! On est bien dans nos maisons mais des jumeaux ne devraient jamais être séparés ! ''

Pas une pas deux, les deux élèves auraient bondit sur le morceau de tissu mais ce dernier se laisserait pas faire et l'épée de Gryffondor en tomberait. Et c'est là, face à eux, que Zacharias s'opposerait à eux.

« Sammy... Saaaaammy ? »

Que ? Quoi ?

Miles le regardait en secouant sa main devant son regard vitreux alors que tous les autres étaient déjà en train de sortir de la salle. Depuis quand le cours était fini ? Haussant les épaules, le jeune poufsouffle rangea ses affaires avant de suivre les autres jusque la grande salle. Il devrait encore recopier le cours. La poisse. Il faudrait qu'on lui apprenne le sort pour transférer les écritures. Vraiment. Où qu'il investisse dans une plume papote... mais bon, elles n'étaient pas autorisées à Poudlard (et c'était vachement regrettable).

En attendant c'était l'heure du repas et l'occasion de retrouver tous leurs condisciples poufsouffle. Servant les verres de jus de citrouille tout en se servant lui-même, Samuel écoutait les conversations qui tournaient la plupart autour des sélections de quidditch qui avaient eu lieu la veille. Samuel se demanda si Niklaus avait été repris. Il avait été voir les sélections de son frère jumeau mais pas celles du gryffondor car il avait dû finir un devoir de métamorphose qu'il avait complètement oublié de faire.

Ils le sauraient bien assez tôt de toute manière. Le gryffondor n'était pas réputé pour être discret. La preuve, il était en grande conversation avec Molly et il faisait de grands gestes comme à son habitude. C'était reposant de pas l'avoir en cours les lundis. Se tournant vers le frère de ce dernier (qui était bien plus calme), Samuel lui demanda s'il savait si son frangin avait été repris. C'était la question à pas demander. Là, soudainement, Niklaus semblait avoir débarquer à leur table. Même accent allemand, même enthousiasme et même grands gestes pour lui annoncer que le Dubois était gardien.

La poisse.

Pas que Samuel souhaitait le malheur de ce dernier mais ils allaient en entendre parler pendant des heures et des heures. Déjà là, le petit frère semblait si fier et content pour son aîné qu'il était intarissable et  Samuel fut bien content que le repas se termine pour récupérer ses oreilles.

Au bruit, le silence de la bibliothèque se succéda. Les plumes griffonnaient des mots sur les parchemins et Samuel avait pris place à côté de son frère qui savait mieux que quiconque déceler sa distraction et lui lancer un regard l'aidant à se reconcentrer.

Mais même ainsi, son esprit repartait dans La Révolte de Gildas et sa guerre contre le Choixpeau Magique. Il l'imaginait créer sa propre confrérie pour trouver l'accès à la salle des Serpentards mais Zacharias ne le laisserait pas passer.

Coup de coude.

Cette page était interminable et bien moins intéressante que tous ses scénarios imaginaires. Bien entendu, cette révolte avait permis aux gobelins d'avoir leurs droits et d'être reconnus comme des êtres ultras intelligents, bien plus qu'eux... Il y avait eu des morts et tout... Mais ça parlait pas dé régler le compte au Choixpeau Magique donc c'était nettement moins intéressant. C'était pas comme si on supprimait les maisons de Poudlard. Plus de couleurs. Plus de sabliers. Une seule salle commune. A vrai dire, Samuel trouvait cela dingue à imaginer.

Coup de coude.
Again.

Goron lui avait fermé les portes de Gringotts avec son ''contingent''. Ils avaient empêché les sorciers d'accéder à leurs trésors. Ceux-ci avaient bien essayé de franchir les portes mais que pouvaient t-ils contre des dragons ?

Les dragons c'était tellement classe. Samuel se demanda s'il serait capable de devenir gardien de dragon plus tard. Mais le connaissant, il serait capable de se faire brûler les cheveux par ces derniers. Ses beaux cheveux roux. Il y tenait rudement.

Coup de coude.


« C'est bon...c'est bon... »

Il lui restait encore trois longs paragraphes. Depuis quand ils écrivaient autant en histoire de la magie ? Ah oui... Depuis que le professeur Bowers était parti. Il lui manquait.

Soupirant, le jeune poufsouffle se concentra de toutes ses forces pour copier la suite. Langue coincée entre ses dents, on aurait presque pu voir des gouttes de concentration perler sur son front. Et le temps s'étirait comme un traître. A quoi bon finir plus tôt si c'est pour passer presque une heure à recopier ses cours ? C'était tellement... saoulant.

Par chance, Miles les avançait déjà sur leur devoir de botanique. Il faut dire, que depuis le temps qu'ils se connaissaient, il savait le temps qu'il fallait à Samuel pour arriver à être à jour en cours. Néanmoins, les résultats étaient toujours là. Sans doute parce que les Crivey & Zacharias étaient là pour l'aider... Du moins, c'est ce qu'il pensait. Que sans eux, il aurait le niveau de Niklaus. Et pourtant, il devait ses beaux points à sa persévérance. Il était juste trop modeste pour s'en rendre compte.

Finalement la révolte se termina. Sa fine écriture avait parfois tangué et il y avait de multiples ratures mais toute la matière y était inscrite. C'était le moment de compléter le schéma de la Mandragore. Schéma...très schématique. Ce n'était pas comme les dessins incroyables que Mia avait toujours. Son frère lui faisait ses schémas et ses dessins. C'était un tueur au niveau des dessins ce serdaigle. Mais il n'était pas là. Ils ne pouvaient même pas essayer d'échanger son talent contre des cartes de chocogrenouilles (si tant est qu'il soit intéressé par ces dernières). Ils se contenteraient donc d'un schéma approximatif avec la tête du bébé plante en version bâtonnet. Miles avait écrit le titre en grand au dessus donc bon, c'était clair que c'était une Mandragore, non ?

Le professeur Londubat ne les ennuierait pas pour cela de toute manière, c'était un professeur assez cool (et qui lui avait évité de tomber dans les pommes en s'assurant qu'il avait bien protégé ses oreilles avant de rire tout seul sous les regards incompréhensifs de ses élèves). Il faut dire qu'ils auraient eu du mal à imaginer que leur professeur avait fait la même erreur en son temps. Ils auraient eu du mal à l'imaginer gauche. Pourtant cela aurait pu être rassurant pour certains de savoir que leurs professeurs si parfaits et intouchables avaient pu être des boulets à leurs heures perdues.

En attendant, les minutes passaient et leurs semblaient si longues que Samuel poussa un cri de victoire quand leur devoir fut bouclé avant de soudainement se taire sous les regards désapprobateurs autour d'eux. Enfin ! Enfin il pouvait faire ce qu'il voulait !

Se précipitant dans les rayons de la bibliothèque, le jeune garçon alla se perdre dans les rayons sur les pays étrangers et surtout sur la Pologne. Il avait vite repéré ce rayon et il en avait lu la plupart des livres. Lequel serait-ce aujourd'hui ? Lequel pourrait lui apporter des réponses ? Certainement pas celui sur les trolls... Peut-être celui sur les sorciers juifs ? Ceux ayant aidé leur semblable à fuir le régime d'Hitler ? Sait-on jamais qu'un des visage de ces derniers lui fasse songer à son frère ou à lui ? Un visage connu, un lointain aïeul ? On ne savait jamais.

En attendant le livre était couvert de poussière et le jeune poufsouffle éternua en le posant sur la table. Le dépoussiérant au mieux, il rangea ses affaires avant de se diriger vers le comptoir de la bibliothèque, son nouvel ouvrage sous le bras. Signant le registre, Samuel se retourna vers Miles comme pour voir si ce dernier avait retenu la date à laquelle il devait rendre l'ouvrage. Parce que lui il risquait comme à son habitude de zapper cette dernière.

C'est ainsi que les comparses quittèrent le calme de la bibliothèque en rejoignant le flot d'élèves dont certains n'avaient pas encore fini journée. Se séparant, chacun se dirigea vers sa salle commune pour y déposer ses affaires de cours. Samuel quant à lui fonça vers son fauteuil habituel, posant son sac au sol et ouvrant immédiatement son nouvel ouvrage. Chaque visage qu'il parcourait aurait pu être un ancêtre. Chaque histoire qu'il lisait le rapprochait de ses racines.

Mais pour l'instant il ignorait encore et plus que jamais d'où ils venaient.


Code by Joy
Page 1 sur 1

Pérégrinations - Défi solo

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: