Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

Examen de botanique [5ème année]

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Examen de botanique [5ème année]
Sam 12 Fév - 15:53


Examen de Botanique - 5ème année
-


« Bonjour à tous et bon courage ! » débute Neville observant tous les visages des cinquièmes années au tour par tour. Ils ne se trouvent pas dans la grande salle, ils se trouvent dans la serre n°2 où d'ordinaire se joue la pratique. Et ils pratiqueront, ils le savent déjà, ils ne peuvent faire sans le savoir quand, derrière le professeur, entre lui et la sortie du fond, a été élevé une espèce de couloir couvert de filet du diable, il est d'ailleurs difficile d'en voir le bout... les lianes se contractent et bougent continuellement comme si elles cherchaient à éteindre leur territoire à toute la serre. Le couloir improvisé pour cette examen fait dix mètres.

« Pour ceux qui s'interrogent déjà, oui, il s'agit bien de la partie pratique de votre examen. Si vous n'êtes pas capable de sortir de là sans avoir recours à votre baguette, ma foi, j'ai le regret de vous dire que vous ne disposez pas des aptitudes nécessaires pour aller plus loin. La patience est une vertu et la confiance en soi est à cultiver avec sagesse. Passez ce couloir de filet du diable avec aisance et vous pourrez sortir d'ici en vous disant que les portes des ces serres vous resteront ouvertes si tant est que vous décidez de poursuivre la botanique. Réussir la pratique, c'est obtenir automatiquement une Buse avec une note d'acceptable. La théorie augmentera cette note. Ratez la pratique ou user de votre baguette et l'essentiel reposera sur la partie théorique de cet examen... »

Neville fait passer quelques minutes pour que les élèves enregistrent l'information.

« Sur vos bureaux se trouvent une feuille de parchemin que vous retournerez à mon signal et sur laquelle se trouve le nom d'une plante ou le nom d'un sorcier lié au domaine de la botanique. Un seul nom. Vous avez une heure pour rédigez tout ce que vous savez sur le sujet. À la fin de cette heure, vous passerez par ordre alphabétique pour la pratique et donc quitterez cette serre en empruntant ce couloir. »

Il tend encore une fois un doigt vers le passage englouti par un filet du diable d'une envergure impressionnante puis déclare :

« Vous pouvez commencer. »


Consignes :


1) Rédigez sous forme de solo votre examen.

2) Pour la partie théorique, voici le sujet de chacun, vous pouvez imaginer autant que vous le souhaitez, il n'y a pas de minimum ou de maximum de mots, mais plus il y a de détails, mieux c'est.

Fred Weasley : le sorcier Edward Bach (a réellement existé, mais n'est pas sorcier, à toi d'en faire un °w° ) a apporté énormément pour la botanique, mais en quoi est-il surtout connu des sorciers ?
Bastien Croupton : l'Ortie du Phenix, pourquoi ce nom et pourquoi cette plante est-elle ardemment recherché pour les potions/par les potionnistes (reviens plus sur le terme u_u) ?
Quinn Goldstein : le Saule des Pendus a une triste histoire derrière lui, mais des effets magnifiques, quelle est-elle et quels sont-ils ?
Eilea Fuller : Qui est la sorcière Rose de la Coriandre est quelles ont été ses découvertes ?
Hecate Nightingale : Pourquoi est-il interdit de cultiver la Bardane Malveillante à moins d'en avoir les autorisations ?
Alec Finnigan : le sorcier Zingiber Vifesprit était tout sauf vif d'esprit, il a pourtant réussi à imposer son nom dans la botanique de façon maladroite, certes, mais il a quand même découvert quelque chose ! Quoi ?
Sakura Alister : Qui est la sorcière Pomona Chourave et a qu'à t'elle apporté à la botanique en plus de son enseignement à Poudlard ?
Rose Weasley : Le géranium de Morphée porte bien son nom, pourquoi et comment s'y prend t-on pour échapper à ses effets ou les amoindrir ?
Endymion Selwyn : Autrefois, dans la culture andine, la coca était utilisée lors de rituels moldus... mais aussi sorciers, compare ses effets et les précautions à avoir.
Frank Londubat : Le maïs argenté pousse dans un certain désert, lequel et qu'est-ce qui le différence de son homologue moldu 'doré' ?


3) La pratique survient donc une heure après la théorie, vous pouvez indiquer votre ressenti sur cette dernière avant de vous préparer à la suite. Vous passez par ordre alphabétique.


X Si vous êtes doué en botanique ou souhaitez ardemment réussir en ce cours, tirez un dé de réussite/échec et un dé à 6 faces :

Réussite indique vous vous en tirez indemne.
Echec indique que vous subissez quelques blessures/coupures selon le dé à 6 faces qui suit.

Le chiffre vous indiquera combien de temps vous mettez à arriver au bout et quitter la serre.

1-2 = 4 minutes
3-4 = 6 minutes
5-6 = 8 minutes

Ex :
Echec + 4 = Vous réussissez à atteindre le bout du couloir fait de filets du diable en 6 minutes, mais êtes blessé/coupé à quatre reprises.
Réussite + 6 = Vous réussissez à atteindre le bout du couloir fait de filets du diable en 8 minutes. Vous vous en tirez sans blessures.




X Si vous êtes mauvais en botanique ou n'avez pas spécialement envie de réussir à ce cours, tirez un dé de réussite/échec + 1 dé à 6 faces.

Si réussite, il faudra ajouter 10 au chiffre (si la valeur est de 1 à 5) obtenu pour savoir combien de temps vous mettez à venir à bout de ce 'couloir' et quitter la serre + aucune blessure. Exemple : Réussite + 5 = 15 minutes sans être blessé, c'est plutôt un bon résultat.

Si réussite, mais que le chiffre qui suit est un 6, c'est que vous avez eu recours à votre baguette pour passer outre vers la fin + aucun dommage physique. Exemple : Réussite + 6 = Vous avez mis 16 minutes à atteindre la sortie. Vous avez dû avoir recours à votre baguette (lumos solem) pour vous tirez de là, mais vous n'avez subit aucun dommage physique. C'est plutôt moyen mais pas trop horrible non plus.

Si échec et si le chiffre qui suit est Impair = Vous avez utilisé un sort pour vous tirer de là dès le début ou dès moitié du chemin + souffrez de dommage physique en fonction du chiffre. Exemple : Echec + 3 = Vous avez à peine fait deux pas ou près de la moitié du chemin que vous sentant étranglé vous avez eu recours à votre baguette pour vous en sortir. Vous avez mis 13 minutes pour atteindre le bout. Vous souffrez en plus de '3' dommages physiques.

Si échec et si le chiffre qui suit est Pair = Neville doit intervenir. Soit : Echec + 2/4ou6, vous n'arrivez à rien et le filet du diable se refermant de trop sur vous, le professeur intervient.



/!\ Si quelque chose n'est pas clair, vous pouvez me contacter soit en message privé, soit sur mon discord.




Codage par Emi Burton
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Lun 28 Fév - 17:08
Les élèves de cinquième année avaient été envoyés directement dans une serre pour passer leur épreuve de botanique. Le professeur Londubat les avait en effet accueillis dans la serre numéro 2. Derrière lui, l’épreuve pratique se révélait déjà à eux. Un couloir, dont la longueur semblait éternelle, rempli de filet du diable. Bastien grimaça, il détestait cette plante, pas qu’il ne sache pas comment s’en sortir, mais il s’appréciait pas la sensation d’y être coincé, si bien qu’il pourrait totalement paniquer. Il espérait cependant y arrivait, au vue de la répartition de la note.

Cependant, le moment n’était pas à la théorie mais à la pratique. Les élèves furent invités à prendre place et Bastien s’installa devant un bureau ou se trouver déjà une copie, prête à être rempli de belles lignes à l’encre noire. Le Poufsouffle écouta les dernières consignes et se lança.

Copie de Bastien Croupton:

Au bout d’une heure, il avait fait du mieux qu’il avait pu, et espérer que cela suffirait si jamais il devait rater son épreuve pratique. Bastien fut l’un des premiers à être appelé pour cette épreuve, son nom se trouvant au début de l’alphabet. Il se présenta à l’entrée du couloir, essayant d’être le plus calme possible, puis s’enfonça entre les lianes de la plante, espérant réussir l’épreuve.

Le calme et la patience étaient le meilleur moyen d'avancer, et le Poufsouffle le savait parfaitement. Il avança d'abord sans trop d'encombre. Visiblement, la plante le laissait tranquille. Il arriva cependant à un nœud. Il s'arrêta un instant, voyant ma comment s’en sortir. Il n’avait pas le choix, il fallait avancer. Il se glissa entre les tiges qui s’agrippèrent immédiatement à lui. Bastien souffla doucement, afin de ne pas paniquer. Il détendit ses muscles au maximum. Il doutait cependant que ça marcherait complètement. Les liens, bien que moins sérés lui permettaient difficilement de traverser. Il invoqua donc un lumos et viens passer sa baguette doucement le long des lianes. La plante se desserra et il put traverser. Il continua son chemin, n’allumant sa baguette que quand c’était vraiment nécessaire, ne voulant pas agiter la plante.

Après quelques minutes, qui lui avaient semblé être une éternité et qui pourtant ne l’étaient pas, Bastien finit par trouver la sortir de ce tunnel et ce, sans aucune blessure. Il semblait avoir réussi, à son grand soulagement. Il quitta ensuite la serre à la fin de l’épreuve.


Dernière édition par Bastien Croupton le Lun 28 Fév - 17:19, édité 1 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Lun 28 Fév - 17:08
Le membre 'Bastien Croupton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple10

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 1
Rose Weasley
A rose full of thorns & wonderfull funder
Rose Weasley
ProfilDate d'inscription : 21/11/2019
Messages : 1098
Date de naissance : 20/08/1996
Age : 27
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Jeu 3 Mar - 20:12
Rose venait d’arriver à la serre numéro 2 où se déroulerait l’examen de Botanique. Avec l’ensemble de ses camarades, Rose attendait devant la porte, puis elle put y entrer avec le reste de ses camarades. Elle entreprit de s’installer, et elle ne put vraisemblablement ne pas entrapercevoir l’épreuve pratique qui l’attendait juste après. A ce sujet, le Professeur Londubat s’empressa de prendre la parole, il entreprit de leur souhaiter bonne chance, mais surtout, il entreprit de leur confirmer que ce qui les attendait après n’était autre qu’une traversée du filet du diable qui se trouvait derrière lui. Cela était tout particulièrement angoissant, mais Rose n’en perdit pas pour autant le nord, car elle avait en amont l’épreuve théorique à passer, par ailleurs, elle avait pu se souvenir de quelques instructions de sa mère lorsqu’elle avait son âge, elle avait dû affronter un filet du diable, et ce bien avant sa cinquième année, elle savait dès lors plus ou moins tout ce qu’elle avait ou devait savoir sur cette plante, dangereuse.

Lorsqu’il fut l’heure, elle entreprit de retourner sa feuille et de disserter sur son sujet, elle put écrire quelques éléments sur le géranium de morphée, on aurait pu lire ces quelques mots sur le sujet :

Le géranium de morphée est utilisé est une plante utilisée notamment dans la composition de certaines potions, car cette plante a bien des vertus, mais elle dispose également de bons nombres d’inconvénients. Elle permet en bonne quantité et correctement préparer de permettre à son utilisateur de ne pas faire de cauchemars la nuit, mais des rêves. Elle a des vertus apaisantes, mais si elle n’est pas utilisée à bonne escient, elle peut piéger son utilisateur dans un univers parallèle, à savoir, celui des rêves, et il se peut qu’il ne puisse pas en sortir, voir jamais, tout du moins pas sans une intervention extérieure. Le dosage est très important et il permet dans un premier temps d’amoindrir ses effets. L’un des inconvénients principaux est qu’il fait parler l’utilisateur dans son sommeil. Le philtre de paix peut être utile pour amoindrir les effets indésirables ou encore sa durabilité (lui aussi a des vertus apaisantes). Le sortilège de chatouillis peut permettre à quelqu’un de s’en réveiller, tout comme l’odeur du philtre revigorant. L’aconit permet de stopper clairement ses effets au sein même d’un mélange, si ces deux plantes sont mélangées.

Au bout d’une heure, elle entreprit de rendre sa copie et d’attendre patiemment son tour, pour l’épreuve pratique, les filets du diable n’allaient pas être une partie de plaisir. Par chance, elle allait pouvoir se servir de l’expérience de ses parents pour s’en sortir, mais il fallait encore que ces derniers soient coopératifs. Elle n’allait après tout pas leur faire du mal. Tout du moins, elle ne désirait pas en arriver jusque-là. Lorsque cela fut à son tour, elle entreprit de se lancer. Le calme et la patience étaient les deux éléments clés. Après avoir inspiré un bon coup, elle entreprit de se lancer et de commencer à effectuer une légère avancée. Cela n’était pas une partie de plaisir. Rien que de sentir les filets s’enrouler autours de ses jambes était une sensation des plus désagréables, elle en avait des frissons, ce qui eut pour effet de la crisper un peu, et indirectement, ce fut à cet instant précis qu’elle put rencontrer ses premières difficultés et l’une de ses premières blessures. Par chance, elle put compter sur son calme légendaire pour parvenir à se calmer et à sentir l’un des liens de desserrer. Elle entreprit ensuite de continuer sa traversée, celle-ci fut fastidieuse ; elle rencontra sur celle-ci bien des problèmes notamment quelques coupures à cause des filets, mais elle parvint à atteindre la sortie du tunnel au bout de huit minutes seulement et sans baguette magique. Elle était chanceuse, et elle ne s’en sortait pas aussi mal, elle avait eu beaucoup plus de chance que ses autres camarades. Elle s’empressa ensuite de quitter la serre, de saluer le professeur et de se rendre à l’infirmerie pour y recevoir quelques soins. Elle dut patienter bien évidemment mais obtenir quelques lotions et pommades à appliquer sur ses plaies.

_________________
Examen de botanique [5ème année] Kit_ro12


Dernière édition par Rose Weasley le Dim 3 Avr - 21:28, édité 3 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Jeu 3 Mar - 20:12
Le membre 'Rose Weasley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple11

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 5
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Ven 4 Mar - 14:05
Examen de botanique
Niveau Brevet Universel de Sorcellerie Élémentaire
Ft Neville Londubat


Les BUSE. Alec en avait fait de sacré cauchemar. Blessé grave de la deuxième épreuve du tournoi inter-maison, il était resté plusieurs mois dans le coma avant de se réveiller amnésique. Il avait donc considérablement dû étudier à sa sortie de l'hôpital pour combler la porte de sa mémoire. Les BUSE le terrifiaient littéralement. C'était à peine s'il parvenait à dormir une nuit complète. Il avait étudié comme un forcené pendant presque deux mois pour rattraper tout son retard. Avaler deux ans de programme scolaire en deux mois n'avait pas été une mince affaire. Il avait pu compter sur l'aide de Quinn, qui lui offrait des cours particuliers, mais aussi de Rose et de ses amis. Il avait aussi obtenu l'aide inattendu du futur professeur de divination qui lui était déjà venu en aide. Grâce à Axel McCarthy, il avait pu bénéficier de quelques conseils vitaux pour limiter les apparitions de son don dans cette période d'examens. Ce dernier ne s'était pas arrêté là. Grâce à une conversation avec la directrice, Alec avait obtenu un tiers-temps compte tenu de son amnésie, de la découverte de son don récente dont les crises débarquaient sans prévenir, et de son handicap physique qui entravait lourdement sa capacité de jeter des sortilèges ou de se concentrer.

Le jour de l'épreuve de botanique, Alec n'était pas moins stressé. Déjà parce qu'il était passablement bon dans cette matière. Pourtant, leur prof n'y était pour rien. Il était un excellent professeur et un passionné. Alec entendait souvent son père, Seamus Finnigan, dire "Ah ! pas étonnant que ce bon vieux Neville ait fini dans la botanique". C'était juste que... la botanique n'était pas sa matière préférée. Néanmoins, matière peu appréciée ou pas, il avait tout de même considérablement étudié. Plus qu'avant son amnésie. Les professeurs avaient en effet vu une véritable transformation chez Alec. Alors, quand ce dernier découvrit le sujet d'examen, il lui fallu un petit moment pour rassembler ses idées. La question portait sur Zingiber Vifesprit. Il lui fallu un bon moment pour se remémorer les exploits de ce sorcier mémorable qui aurait bien plus marqué sa mémoire s'il avait été joueur de Quidditch.

Les yeux rivés sur son brouillon, Alec commença alors à rédiger après avoir soigneusement inscrit son nom complet, son niveau et sa maison dans le coin supérieur droit de son parchemin. Nul doute qu'il broda quelques passages :

Alec Logan Finnigan
5ème année, nivau BUSE
Gryffondor

Le sorcier Zingiber Vifesprit était tout sauf vif d'esprit, il a pourtant réussi à imposer son nom dans la botanique de façon maladroite, certes, mais il a quand même découvert quelque chose ! Quoi ?


Zingiber Vifesprit était un sorcier allemand ayant vécu au XIIIème siècle. Il n'était ni botaniste, ni médicomage mais faisait partie des sorciers ayant voyagé dans le monde à la découverte des nouveaux continents. Il fut l'un des premiers sorciers à documenter son voyage en Asie.

Peu après son arrivée, il tomba malheureusement malade. Il ne connaissait aucune des langues asiatique et tenta donc les remèdes locaux. En vain. Il essaya alors de chercher lui même un remède et découvrit par accident une plante, utilisée majoritairement en cuisine ou en infusion contre les infections et les maux d’estomac. Il prépara lui même une décoction à base de cette fameuse plante qu'on appelle aujourd'hui plus généralement le gingembre. Malheureusement, il n’avait pas comprit le dosage. La décoction fut si puissante qu'il découvrit alors les propriété aphrodisiaques de la plante entraînant une très grande potence. Ces propriété étaient à l'époque inconnues. Il passa alors énormément de temps en Asie en compagnie de jeunes femme et donna naissance à pas mois de 48 enfants de mères différentes.

A son retour en Europe, il ramena le gingembre avec lui. On donna alors son prénom à la famille des gingembres. Grâce à lui, le plus puissant aphrodisiaque naquit. Sa décoction est aujourd’hui interdite à la consommation car entraînant des effets trop violents sur la gente masculine en cas d’impotence. Sa décoction fut retravaillée et rééquilibrée par des maîtres de potions et botanique.


En vertu de son droit à un tiers temps, Alec utilisa son temps supplémentaire et sorti un peu plus tard que ses camarades, commençant à être habitué à rester seul en tête à tête avec les professeurs le temps de finir son examen.

Peu sûr d'avoir réussi son épreuve, c'est avec encore moins de confiance en lui qu'il rejoint l'épreuve pratique et découvrit avec stupeur des filets du diable. Des filets du diable ! La boule au ventre, il attendit son tour avec patience. Quand vint son tour, il s'approcha du couloir, décidé à prendre le taureau par les cornes.  S'avançant presque tête baissée, il fit quelques pas avant d'être attaqué par la maudite plante qui s'enroula sans la moindre honte autour de son corps fragiles. Poussa un cri en sentant les lianes s'enrouler autour de son flanc, là où les crocs des nundus apparaissaient toujours comme des cicatrices. Il lui fallu plusieurs longues minutes pour parvenir à sortir sa baguette, partagé entre douleur et une certaine panique. Les lianes se refermant sur son flanc si douloureux l'empêchaient de se concentrer. C'est alors qu'il se souvint de des cours particuliers de Quinn. De la lumière ! Il fallait de la lumière !

- L-l-l-lumos max-x-xima ! s'écria-t-il.

Mais ses mouvements furent si imprécis et ses paroles si saccadées que le sortilège échoua. C'est alors que les gènes de son père revinrent à la charge et que, si sa baguette ne produisit pas la lumière bleutée si attendue... elle fit exploser une des épaisses branches, forçant la plante à lâcher prise. Ses anciens réflex de grands sportifs ne mirent pas longtemps à revenir à la charge et sans même qu'il n'y fléchisse, ses jambes le portèrent jusqu'à l'extérieur.

Essoufflé, il savoura les rayons du soleil sur son visage, maudissant intérieurement cette fichue matière. D'un pas boitillant, il se dirigea alors vers l'infirmerie pour faire examiner son flanc.

Aardbei


Dernière édition par Alec L. Finnigan le Sam 5 Mar - 23:10, édité 2 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Ven 4 Mar - 14:05
Le membre 'Alec L. Finnigan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple11

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 1
Sakura H. Alister
La dessinatrice de Manga
Sakura H. Alister
ProfilDate d'inscription : 03/04/2021
Messages : 292
Date de naissance : 28/03/2007
Age : 17
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mer 9 Mar - 20:19







Examen de botanique


Feat. @Neville Londubat & les élèves de 5ème




Aujourd'hui, c'était un peu un examen important en effet, les plantes servaient à concocter les potions, mais également aidées à soigner quelqu’un de blessé ou malade de ce fait comme je voulais devenir guérisseuse, je ne pouvais pas me permettre de rater cette épreuve-là. Du coup, je ne pouvais pas le cacher, j'avais énormément révisé ce cours-là jusqu'à même relire les résumés que j'avais faits auparavant. J'arrivai en avance devant la serre où allait se dérouler l'examen lorsque l'on pu rentrer, j'allai m'asseoir à un pupitre et attendis les instructions du professeur.

Dans un premier temps, il y avait l'épreuve théorique qui consistait à faire une rédaction sur le sujet qui nous était demandé en l’occurrence en ce qui me concernait, c'était sur Pomona Chourave. En réalité, je ne m'attendais pas du tout à ça comme examen pour la théorie, j'aurais préféré une dissertation sur une plante, mais bon, je ferai avec ça. Je pris mon temps afin de donner le plus de détail possible ne sachant pas ce qu'allait être la pratique, je comptais prendre un maximum de points avec cette rédaction.

Une fois cette dernière terminée, je la rendis au professeur puis lorsque je fus appelée la première pour l'examen pratique ce qui me stressa énormément, ma baguette à la main, je commençai à avancer dans le couloir vers la sortie méfiante. Malheureusement pour moi, c'était un total échec, je n'avais pas su me défendre et je suis sortie de là blessée.



©Codage by Littleelda from Never Utopia



Rédaction:

_________________
Examen de botanique [5ème année] 74194_s


Dernière édition par Sakura H. Alister le Mer 9 Mar - 20:51, édité 1 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mer 9 Mar - 20:19
Le membre 'Sakura H. Alister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple11

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 4
Hecate Nightingale
Hecate Nightingale
ProfilDate d'inscription : 07/08/2020
Messages : 576
Date de naissance : 27/05/2006
Age : 17
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mer 23 Mar - 13:23
Aujourd’hui, c’était l’épreuve de Botanique, l’épreuve qu’Hecate redoutait le moins parce qu’elle s’en était toujours sortie dans cette matière, mais qu’elle redoutait tout de même. Ce n’était parce qu’elle avait baigné dans le terreau de la Botanique depuis sa plus tendre enfance grâce à sa mère botanique reconnue mondialement, qu’elle devait venir les mains dans les poches pour ses BUSE. Non, pour l’occasion, elle avait beaucoup révisé, avait passé de très nombreuses heures dans les serres pour s’entraîner. Elle visait l’Optimal pour ses BUSE, elle voulait faire honneur à sa mère mais aussi rendre fier le professeur Londubat.

Comme pour chaque épreuve, la jeune fille était arrivée en avance devant le lieu de l’examen, ici les serres, et avait attendu une bonne heure assise par terre, en révisant son cours. C’étaient des révisions de dernière minute, souvent inutiles, plus stressantes qu’autre chose, mais elle ne se voyait pas se tourner les pouces pendant une heure. Quand d’autres élèves de sa classe avaient fini par arriver, elle avait préféré s’éloigner un peu et s’isoler, ne se sentant pas capable de faire la conversation.

Finalement, le professeur Londubat avait fini par faire entrer tous les élèves de cinquième année. Il les avait salués. Il annonça que les élèves qui utilisaient leur baguette pour s’en sortir contre le filet du diable n’avaient pas les aptitudes pour continuer en Botanique. C’était le genre de phrase qui faisait stresser Hecate et qui lui faisait se demander si elle était vraiment apte pour ce cours. Oui, elle était en train de perdre tous ces moyens et toute confiance en ses capacités. Mais cela, c’était la partie pratique. Pour la théorie, ils devaient répondre à une question liée à la Botanique en une heure, avant de traverser le couloir.

A sa place, Hecate retourna sa feuille quand ce fut le début de l’épreuve et regarda le sujet. Pourquoi est-il interdit de cultiver la Bardane Malveillante à moins d’en avoir les autorisations ? La jeune fille commença à réfléchir. Tout d’abord, définir ce qu’était la Bardane Malveillante, c’était un bon début.

Réponse:

Une heure s’était écoulée. Hecate n’avait pas vu le temps passer. La partie théorique était terminée, il ne restait que la partie pratique désormais. Elle était plutôt satisfaite de ce qu’elle avait fait jusqu’à présent, elle devait continuer sur cette lancée en réussissant à travers le tunnel du Filet du Diable sans encombre. Le plus important face à cette plante était de garder son calme.

Son nom fut prononcé. C’était à son tour de pénétrer dans le tunnel. Calme. Calme. Elle devait garder son calme. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Hecate avait accumulé toute la tension de plusieurs jours d’examens et se retrouver dans un tunnel avec un Filet du Diable qui ne lui voulait pas du bien, n’aidait pas à l’apaiser. Et cette tension, la plante la sentait et s’en nourrissait, elle serrait de plus en plus la petite brune qui commença par se laisser faire, ne voulant pas énerver encore plus le Filet du Diable, mais qui finit par se débattre par s’en sortir. Plus la plante la serrait, plus Hecate paniquait et se débattait.

Le reste fut très flou pour la jeune fille qui finit par sortir après un laps de temps qui lui parut immensément long de ce tunnel. Ce fut avec un soulagement qu’elle s’éloigna des serres, les cheveux ébouriffés dans tous les sens, le visage lacéré par plusieurs griffures, son bras droit couvert du sang qui s’écoulait d’une large coupure à l’épaule et sa cheville droite boitillante. Des larmes s’écoulaient de ses yeux, pas de douleur, non, mais de honte. Elle avait honte d’avoir d’échoué à cette épreuve.


Dernière édition par Hecate Nightingale le Mer 23 Mar - 19:33, édité 1 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mer 23 Mar - 13:23
Le membre 'Hecate Nightingale' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple11

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 6
Aloïs C. Neuenberg
Aloïs C. Neuenberg
ProfilDate d'inscription : 16/08/2021
Messages : 774
Date de naissance : 07/09/1999
Age : 24
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mar 29 Mar - 15:46
Botanique - Examen pratique et théorique
“Nos mandragores étant encore au stade infantile, leurs cris ne peuvent pas tuer.” - Pomona Chourave (Harry Potter et la Chambre des Secrets)
Passer ses B.U.S.E.S. dans le serre N°2 n'était, somme toute, pas si illogique que ça. Surtout lorsque, après être entré dans la dite serre, tu avisas le filet du diable, de l'autre côté.

Lorsque tu peux finalement tourné ton parchemin, tu plantas un moment sur le nom de ce qui semblait être le sorcier sur lequel tu devais faire ta dissertation. Edward Bach... Edward Bach... Edward Bach... Genre, Bach comme les fleurs de Bach? Celles que certains conseillaient pour apaiser les chats?
Dans tous les cas, après avoir bugé quelques secondes, tu finis par attraper ta plume, tout en tentant de faire revenir à ta mémoire ce que tu savais sur sur Monsieur Bach, toi qui avait toujours eu du mal à suivre correctement les cours de botanique.

Partie théorique a écrit:
Bach était un Cracmol né au milieu des années 1880 et décédé peu de temps avec la Seconde Guerre Mondiale des Moldus.

Il a étudié la médicomagie dans une école Moldue, avant de faire un complément de formation à Ste-Mangouste et comme botaniste (ou c'est l'inverse, je sais plus). Il pensait qu'on pouvait soigner les gens juste avec des fleurs que l'on faisait tremper dans de la gnole. Il aura inventé une quarantaine de potions fleuries qu'il a reparti dans pleins de groupes en fonction des maladies des gens.

Aujourd'hui, on utilise toujours ses potions pour les animaux et les créatures qui sont stressés: on leur met quelques gouttes de fleurs de Bach dans leur nourriture ou leur eau pour les aider à aller mieux.

L'heure de la théorie terminée, ton parchemin à moitié rempli et rendu à Londubat, tu attends plus ou moins patiemment que ton tour arrive pour la pratique.
Une fois ton tour arrivé, tu as l'impression d'y être à peine entré que le filet du diable s'emblait vouloir t'empêcher d'avancer. “Putain!” Que tu marmonnes entre tes dents, alors que la plante s'enroule entour de ton poignet et une jambe. Allez, reste calme Freddy, parce que plus tu vas t'énerver, moins tu vas réussir à avancer...
Tu tentes donc de ne pas t'énerver et de te détendre. Mais une fois tes membres libérés, tu as l'impression que la plante, tous les trois pas, t'entrave. Epaules, bras, poignets, jambes, chevilles. Lorsque ce n'est pas autour de ton cou ou de ton ventre et de ton torse que les racines du filet semblent vouloir t'attraper. Evidemment, à chaque fois, tu pestes, tu marmonnes, tu jures. Mais plus tu le fais et plus la plante se resserre autour de toi. Et à chaque fois, tu es obligé de te forcer à inspirer et à expirer pour te calmer et pouvoir reprendre ton chemin. Puis, après pas tout à fait un quart d'heure qui te sembla avoir duré un quart de journée et où, plus d'une fois, tu as eu l'envie d'utiliser ta baguette, tu finis par réussir à enfin sortir de cette foutue serre!
©️ nightgaunt


Dernière édition par Fred Weasley II le Mar 29 Mar - 16:37, édité 1 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mar 29 Mar - 15:46
Le membre 'Fred Weasley II' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple10

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 4
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mar 29 Mar - 16:03
Quinn &
Exam Botanique

Examen de Botanique - 5e année
Notre Quinn appréciait beaucoup les cours de Botanique, voyant en cette pratique énormément de potentiel ainsi que d’intérêts, que ce soit au niveau des légendes diverses et variées, que les propriétés curatives de certaines, en passant par les innombrables découvertes que l’on pouvait faire en s’attardant sur le sujet de nos amis les plantes. La Serdaigle allait dont à l’examen du professeur Londubat très concentré, mais assez contente de réaliser cette épreuve, ce qu’elle montra par un salut lumineux au père de son meilleur ami.

« Bonjour Professeur Londubat. »

Mais l’éclat dans les yeux azur de la jeune fille disparut à l’instant même où son regard se posa sur ce qui se trouvait derrière l’homme… Un couloir remplit de filet du diable ne put que remémorer à la Serdaigle son tournoi inter-maison qui continuait de lui travailler l’esprit depuis son terme… Silencieuse, essayant tout de même de porter son attention aux dires de son professeur de Botanique, Quinn avait encore l’image de Benjamin et Moira à terre, avant d’elle-même perdre à moitié connaissance d’épuisement… Il lui semblait avoir entendu la voix de Frank, la douce présence de cet être qui lui était si chère, pour qui elle regrettait de l’avoir autant inquiété, et pour qui une certaine culpabilité résidait désormais au fond de son cœur….

Mais heureusement, notre mélomane savait se créer une bulle de concentration, et c’est ce qu’elle fit quand le moment de répondre à la partie théorique arriva. Devant une feuille, Quinn lut attentivement ce qu’elle devait faire, avant d’inspirer grandement, et d’expirer bien plus doucement… Cette technique, sensiblement liée à de la canalisation d’énergies, lui permettait de temps à autre de se mettre en condition, quand ces dernières n’étaient pas idéales au premier abord. Prenant donc une plume qu’elle plongea avec élégance dans une encre noire, la Serdaigle entama sa réponse, sur un sujet qu’elle connaissait en plus très bien, étant tout simplement une histoire pour laquelle une musique avait été créee jadis, et que la musicienne avait déjà interprété au violon.

"Le saule des pendus a une histoire des plus tristes dans les temps anciens, qui date de la chasse aux sorcières par les moldus. À l'époque, notamment en France dans des régions côtières, alors que la mort par le feu attendait quiconque était accusé de sorcellerie, les proches de ces êtres parfois jugés à tort, planter une jolie fleur de la couleur préféré du défunt au pied de certains saules qui ne poussaient que sur la pointe de collines au bord de mer et océans. C’était là un signe discret qui permettait aux gens de faire leur deuil, tout en rendant hommage aux personnes qu’ils avaient aimées… Malheureusement, la chasse aux sorcières prenant tellement d’ampleur, la quantité de fleurs aux pieds de ces arbres magnifiques attirèrent l’attention des autorités de l’époque. Dans une rage folle, le souverain français prit ce geste comme une offrande à la sorcellerie, et accusa ainsi tous les planteurs de ces hommages, de trahison envers la nation, pour alliance avec ces êtres si dangereux : Les sorcières ! Sans plus attendre, l’ordre d’arrêter quiconque avait planté une fleur au pied de ces saules fut prononcé ! Et pour donner une leçon des plus mémorables, il condamna ces pauvres gens de pendaison aux branches des mêmes saules qui leur avait servi d’hommage, donnant le nom à ces arbres : Les saules des pendus !

Les années passant, ces arbres furent au fil du temps utilisés pour des suicides, accentuant que d'avantage sa terrible et triste histoire… Mais, c’était sans compter sans des recherches récentes, basées sur des suppositions de notre ancienne directrice Phyllida Augirolle, qui ont découvert que des champignons qui poussaient uniquement aux pieds de ses saules, mais également les feuilles de ces derniers, avaient de très bonnes particularités curatives physiques ! En fait, il a été notifié qu’ils permettaient à un visage terni, fatigué ou maussade, de retrouvé un magnifique éclat solaire. Comme pour conjuré le sort de l’histoire funeste des saules des pendus, les champignons et feuilles furent depuis grandement utilisés pour embellir l’apparence des défunts lors de leur mise en terre, comme si la nature elle-même prodiguait un message de paix et d’amour."


La partie théorique terminée, Quinn souffla un petit coup tout en sortant de sa bulle, avant de se rappeler que le pire était devant elle… Ne prêtant pratiquement pas attention à ses camarades de classe, bien trop occupée à essayer de ne pas penser à ce fichu tournoi presque traumatisant, le tour de la Serdaigle sembla arriver bien plus vite qu’elle ne l’aurait voulu… Acquiesçant à l’appel de son nom, et approchant doucement, la jolie blonde prit quelques secondes pour essayer de trouver un calme nécessaire à la réalisation de cette épreuve, avant de se lancer dans cette dernière.

Ses pas étaient des plus lents, et il y avait fort à parier qu’elle prendrait pas mal de temps pour arriver au bout… Mais c’était nécessaire aux yeux de Quinn, qui ne voyait que ce moyen de garder une certaine sérénité... Évitant trop de regarder les filets, et se faufilant doucement à travers eux, la jeune fille trébucha sur l’une des plantes, et tomba au sol face contre terre ! Cette situation ne fit que remonter les souvenirs de la troisième épreuve en mémoire… Et une sorte de panique post-épreuve commença à prendre la demoiselle à la gorge, ce qui eut pour conséquence d’attirer les filets du diable qui se mirent à lui attraper la jambe, lui causant quelques coupures à l’occasion. Quinn n’arrivait pas à faire disparaitre certaines images de son esprit, et n’arrivait donc également pas à se défaire de ces liens qui se resserraient davantage autour du corps de l’aiglonne… Celle-ci pensait que c’était la fin, que son examen était fichu, tout en sentant quelques coupures commençaient à lui piquer légèrement les bras et les jambes…

Quand soudain, une image lumineuse lui vint à l’esprit : Frank ! Le sourire de son meilleur ami, aussi chaleureux que possible, commença à lui réchauffer le cœur, et fit même apparaitre le début d’un sourire sur le visage. Quinn sentit que ses muscles se détendaient, comme réconfortés par la simple image de celui qu’elle aimait tant sans réussir à l’avouer, faisant calmer les filets du diables par la même occasion, et permettant à l’étudiante de s’extirper de cette mauvaise passe et de continuer son chemin ! Et en effet, la seconde moitié de celui-ci se fit bien plus facilement que précédemment, même si Quinn avait déjà perdu pas mal de temps… Et sans vraiment s’en rendre compte, avec délicatesse et élégance, la Serdaigle arriva à la fin du couloir, avec seulement quelques coupures apparentes, et un sourire lumineux qui la caractérisait bien sur le visage. Ce tournant vers le début du couloir, Quinn murmura ces quelques mots en direction de celui à qui elle devait encore une fois beaucoup ce jour-ci.

« Merci Frank… Encore une fois, merci infiniment d’être toujours là quand j’en ai besoin. »


The End

Notes:

Pando - 1 163 mots


Dernière édition par Quinn Goldstein le Jeu 31 Mar - 14:54, édité 6 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mar 29 Mar - 16:03
Le membre 'Quinn Goldstein' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple11

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 5
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mer 30 Mar - 13:44
Eilea &
Exam Botanique

Examen de Botanique - 5e année
La botanique et Eilea, c’était une grande histoire ! En fait, la jeune fille adorait les plantes en tout genre, étant une grande amoureuse de la nature, et toujours reconnaissante de ce qu’elle apportait au monde sans rien demander en retour. La styliste adorait donc découvrir de nouvelles plantes afin d’accroitre son inspiration et de réaliser toujours plus de créations florales. Mais, malheureusement, ce n’était pas l’une des meilleures en matière de théorie et de noms compliqués, ce qui l’empêchait souvent de se souvenir de choses complexes, faisant baisser sa note malgré son intérêt pour l’univers naturel.

Arrivant donc gaiement comme toujours, oubliant qu’il fallait être un minimum concentré et sobre en période d’examen… Et à l’heure… Eilea arriva dans les serres dans les dernières en trottinant, c’étant arrêté pour observer certaines plantes rigolotes qu’elle avait vues à l’extérieur.

« Bonjour Professeur Londubat. »

Niveau stress, dire qu’elle n'en ressentait pas était un euphémisme, bien plus occupé à observant tout autour d’elle que d’écouter attentivement les dires du professeur… Et pour cause, la jeune fille ne s’était même pas rendu compte qu’un couloir remplit de filets du diable se trouver juste derrière l’homme qui leur expliquait le dérouler de leur épreuve… Néanmoins, et plus par déduction qu’autre chose, Eilea comprit qu’elle devait rejoindre une table pour répondre à la partie théorique, surement la chose avec laquelle elle avait le plus de mal ! Heureusement pour elle, la Poufsouffle avait connaissance de ce qu’on lui demandait pour une excellente raison, et commença donc à répondre en gardant son air lunaire sur le visage, et agitant ses jambes comme une enfant sous le pupitre.

"La sorcière Rose de la Coriandre tient son nom de la couleur des tenues qu’elle portait. En effet, à l’inverse des autres botanistes, cette sorcière souhaitait mettre en avant la joie et l’amour que pouvait apporter sa discipline en s’habillant toujours de rose. Je ne sais plus vraiment quand elle a vécu, mais c’est l’une des sorcières qui a été le plus reconnu pour son ouverture d’esprit au niveau vestimentaire, et qui a commencé à élargir les horizons des sorciers qui ne voyaient que par les couleurs sombres. Il a été notifié, si je me souviens bien, que cette illustre botaniste avait également teint ses cheveux en rose après une dispute avec un camarade qui se riait d’elle et de ses gouts vestimentaires.

Au niveau de ses découvertes, je crois que c’est elle qui a mis en avant le côté aphrodisiaque de la Coriandre, et de son potentiel dans les philtres d’amour. Je crois même qu’elle a démontré qu’en fonction de sa préparation, cette plante pouvait également causer tout l’inverse sur une personne. Il me semble qu’elle a démontré également qu’en fonction de son utilisation, la coriandre pouvait aussi bien être un poison qu’une plante médicinale avec d’excellentes propriétés curatives, mais là encore je ne me souviens pas avec précision… Je sais juste que son nom est tiré du fait qu’elle en avait assez des controverses sur la Coriandre, et qu’elle s’était donné pour mission d’éclaircir la question, comprenant que cette plante pouvait avoir divers effets aussi bien positifs que négatifs en fonction de sa culture et de sa préparation."


L’heure de théorie venant de s’écouler, Eilea était plutôt contente de ce qu’elle avait écrit, et s’avança pour attendre son tour pour l’épreuve pratique. Ce fut à ce moment précis qu’elle réalisa enfin ce qui se trouvait derrière le professeur Londubat depuis leur arrivée.

« Oh chouette ! Ces filets du diable ont l’air en bonne santé et sont magnifiques ! Il me tarde de discuter un peu avec et de les admirer de plus près. »

C’était donc impatiente et toute contente qu’Eilea attendu son tour, avant qu’on ne prononce enfin son nom ! Trottinant comme une petite biche, la jeune fille commença à s’aventurer gaiement dans le couloir. Mais alors qu’elle était totalement détendue et que les lianes ne semblaient pas vouloir l’étreindre fortement, la Poufsouffle se mit elle-même à attraper les filets et à les caresser délicatement comme si c'étaient des petits chiens tout mignons en leur faisant des câlins quand la texture était plaisante.

« Oh que vous êtes douces mes jolies ! Le professeur prend vraiment bien soin de vous, il n’y a pas à dire ! Mère Nature doit être si reconnaissante envers Mr Londubat pour le traitement qu’il vous procure, et je suis moi-même très heureuse d’avoir croisé votre chemin mes beautés ! »


Autant dire que malgré la facilité avec laquelle Eilea affrontait cette épreuve, elle prenait néanmoins beaucoup de temps à s’extasier et caresser les filets du diable avant d’enfin arriver au bout du couloir, ayant totalement oublié qu’elle était en train de passer un examen et qu’il ne s’agissait pas vraiment d’une petite promenade… Toute contente, elle était néanmoins presque déçue que ce couloir ne durât pas plus longtemps…

« C’était amusant, mais un peu trop rapide… J’espère qu’on pourra recommencer bientôt ! »

Et voyant le prochain élève démarrer, et étant surtout attiré par d’autres plantes dans une serre voisine, Eilea s’en alla vers elle, ayant définitivement totalement oublié qu’elle venait de participer à son examen de Botanique, en bonne tête en l’air qu’elle était…

The End

Notes:
Pando - 868 mots


Dernière édition par Eilea Fuller le Mer 30 Mar - 16:00, édité 4 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Mer 30 Mar - 13:44
Le membre 'Eilea Fuller' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple10

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 5
Endymion A. Selwyn
Endymion A. Selwyn
ProfilDate d'inscription : 14/04/2020
Messages : 871
Date de naissance : 29/07/1995
Age : 28
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Jeu 31 Mar - 16:48

Examen de Botanique
Endymion Selwyn
La botanique n’était clairement pas la matière préféré d’Endymion. Il n’avait pas d’excellente note dans cette discipline et même s’il essayait de faire des efforts en voyant comment sa meilleure amie pouvait être passionnée par les plantes, il n’y arrivait tout simplement pas. Entre les potions et la botanique, on ne pouvait pas vraiment dire que c’était ses matières préférées et que l’idée de passer l’examen le stressait un peu. Il ne comptait pas échouer bien évidemment, il s’agissait de ses BUSES et il comptait tout faire pour s’en sortir. Le jeune poufsouffle avait préparé du mieux qu’il pouvait ses examens, de son lit d’hôpital, ne sachant pas à quoi s’attendre et même s’il avait mit un peu de côté la botanique par manque de pratique, il avait quand même lut pas mal de choses qu’il pensait pouvoir lui être utile. En arrivant dans la serre n°2 il observa ses camarades qui s’y trouvaient, silencieusement. Tous remarquèrent le filet du diable qui se trouvait derrière leur professeur. Cette école voulait les tuer, définitivement. Après ce qu’ils avaient vécu pendant le tournoi inter-maison, il n’était pas certains que s’approcher de ce genre de plante était de son ressort. Mais faire demi-tour n’était pas une option. Heureusement sans doute que l’examen commençait par la théorie, cela lui permettrait de souffler. Il attendit le signal pour relever sa feuille et observa son sujet. Le Coca. Endymion avait lu des choses à ce sujet, mais même si sa mémoire était bonne, avec tout ce qu’il avait dû lire dernièrement il n’était pas sûr de toute les informations qu’il avait. Bien sûr la feuille pouvait être utilisée dans les potions, mais c’était autre chose qu’il fallait expliquer. Il se mit alors à écrire, en essayant d’organiser ses pensées.

Devoir Endymion:

Il observa sa feuille un instant, quelques peu raturée par endroit, mais son devoir lui semblait correct. Endymion espérait que ça irait pour avoir une bonne note.

La suite allait s’avérer beaucoup plus corsée que prévu. Chacun leur tour ils devaient aller traverser le filet du diable. Endymion observa chacun de ses camarades, étant dans les derniers de la liste. Son envie d’y aller était minime, mais son envie de réussir était plus grande. Heureusement pour lui dans un sens, il n’aurait probablement pas survécu sinon. Quand ce fut son tour, il y alla lentement, soufflant, respirant pour ne pas se faire attaquer. La plante n’aimait pas la lumière et traverser dans le noir n’était pas une chose si facile que ça. Il fallait être prudent, vraiment prudent, mais Endymion ne comptait pas se précipiter. Peut-être aurait-il dû alors qu’il arpenter les lianes qui se posaient sur son chemin. Il n’aimait pas ça, vraiment pas ça, mais c’était mieux que de se prendre un mur ou de se faire attaquer par des acromentules. Tandis qu’il avançait, le jeune homme commençait à ressentir les douleurs dans ses muscles, ses blessures n’étaient pas totalement guéries. Peut-être n’aurait-il pas dû insister autant pour faire ses examens, on ne savait jamais exactement à quoi s’attendre au fond. Au bout d’un moment il commença à revoir la lumière, qui semblait étrangement comme celle qu’on voit une fois qu’on décède, enfin il n’avait jamais affronté la mort, mais vous comprenez l’image. Le temps lui était parut long dans ses lianes enlacés, mais malgré tout après six bonnes minutes, il parvint sans avoir plus de blessures qu’il n’en avait déjà à sortir de là. Le jeune poufsouffle souffla un coup, comme s’il avait retenus sa respiration tout le long. L’examen était fini. Enfin.  

electricbird.

_________________
Time to Decide
ANAPHORE

Spoiler:


Dernière édition par Endymion A. Selwyn le Jeu 31 Mar - 19:02, édité 1 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2892
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Jeu 31 Mar - 16:48
Le membre 'Endymion A. Selwyn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
Examen de botanique [5ème année] Simple10

--------------------------------

#2 'Dé à six faces' : 6
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Examen de botanique [5ème année]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Théorie] Examen 5ème année
» [pratique] examen 5ème année
» Emploi du temps: 5ème année
» Examen SCM - 4éme année
» [Pratique] Examen 6ème année

Examen de botanique [5ème année]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: