Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Sam 9 Avr - 17:20



« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »
Jade Heaton + Eileen O'Sullivan
« C’est parfois les personnes dont on est le plus proche qui nous empêchent d’avancer. »

Il y avait plusieurs longues minutes déjà que Jade n'attendait plus la fin du parcours. Son esprit était parti et ses jambes la portaient par automatisme. 

Respirer. Avancer. 

Comme tous les matins en week-end, la brune était sortie courir, elle poursuivait le soleil levant et avançait droit devant elle en suivant le lac puis venait le moment où le lac se courbait et elle laissait le soleil lui taper le dos. Le ciel commençait à s'éclaircir depuis un moment déjà, ce qui signifiait qu'elle avait couru un peu plus que d'habitude. Mais la jeune fille ne s'en préoccupait pas vraiment, quand elle courait tout le reste s'en allait, c'était le meilleur moyen de se laisser aller sans prendre de risque. Elle courait, elle avançait vers la sérénité. C'était tellement bon et agréable, Jade pourrait passer des heures à courir, il y avait tellement longtemps qu'elle ne sentait plus les efforts, sa respiration était parfaite, son cœur marquait le rythme de ses pas. Elle était bien. 

Respirer. Avancer. 

Quand elle avait commencé son parcours la jaune et noir pensait à ses parents à qui elle n'avait pas écrit depuis quelques jours. Mais elle n'avait rien à leur dire, elle se doutait qu'ils puissent s'inquiéter ou juste qu'elle pouvait leur manquer, mais ils savaient qu'elle allait bien alors ça devrait aller. Elle écrirait plus tard. Ses pensées avaient dérivé sur ses cours, sa vie ici au château, ce qu'elle ferait comme études supérieures... Et puis lentement tout avait disparu pour ne laisser place qu'au silence, à la paix qui venait avec l'effort. 

Respirer. 

Elle en arrivait à la fin du parcours, son sac rouge brique était bien visible sur le sol, là où elle l'avait laissé. Jade ralentit lentement et passa progressivement à la marche jusqu'à s'arrêter en face de son baluchon. Elle prit de longues inspirations et se renversa en avant pour toucher ses orteils du bout des doigts, ce ne fut qu'en se redressant qu'elle remarqua une silhouette qu'elle connaissait bien non loin. Le lac en face d'elle brillait par le soleil qui se reflétait dans l'eau. Elle adorait le lac noir. C'était une des choses qui lui manquerait le plus. Parfois, elle se jetait le sortilège de Têtenbulle afin de nager dans les profondeurs. Pas trop loin non plus, car elle savait très bien le danger que les Strangulots pouvaient lui apporter. Mais elle fut obligeait de laisser tomber le lac pour se tourner vers la silhouette qui n'en était maintenant plus une. Eileen O'Sullivan. Elle se força à lui sourire et s'assit sur le sol.

«  Bien le bonjour, vipère. »

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Sam 9 Avr - 20:11

Erreur HumaineEileen & Jade« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »   Rester dans la salle commune des Serpentard n'était pas une idée qui enchantait l'Irlandaise. Assise sur un des fauteuils de la salle, en face d'une des fenêtre qui donnait dans le lac, le regard perdu dans l'eau, originellement guettant le passage d'une créature quelconque, calamar géant, Strangulots...; mais désormais ils ne donnaient lieu qu'à des miroirs embués de sa pensée. Son stylo bic — enfin, plutôt celui d'Alhéna — ne se baladait plus sur la feuille de son carnet depuis de bonnes minutes, cherchant de l'inspiration dans les airs.

 Se rendant compte de sa léthargie, Eileen se leva d'un coup, et sortit de la salle commune, des cachot, du château. Elle se rendit justement au bord du lac, à cette heure où l'accroissement de l'intensité lumineuse du soleil était remarquable et parfaitement agréable, même pour des visages désagréables, surtout pour des esprits en recherche d'inspiration. Assise sur l'herbe face aux reflets de l'eau, la jeune fille inspira alors un grand coup avant de poser sur le papier ces quelques mots :

Is it the soul's complexity,
or the arbitrary reason's decisions
that makes you chose to forgive an enemy
over a friend ?

In any conventional case,
in the end, you're fucked (up)
and probably ever was

 Mécontente, elle déchira carrément la page de son carnet, en fit une boule et la jeta loin d'elle. Elle n'ira pas la ramasser, pensant peut-être que quelqu'un passerait pas la dans un futur proche, la ramasserait et lirait peut-être ce qu'elle avait écrit. C'est alors qu'elle aperçu une silhouette s'approcher puis s'arrêter devant ce qu'elle distingua comme un sac, un peu plus loin, et qu'elle n'avait pas vu avant (damnée soit-elle!). Elle pria pour que, qui que ce soit, cette personne l'ignore. Malheureusement pour elle, cette personne était Jade Heaton. Apparemment, ce n'était pas vraiment le jour d'Eileen.

 Elle soupira alors quand elle fut certaine qu'il n'y aurait aucune échappatoire. Jade s'assit sur l'herbe elle aussi, après l'avoir saluer.

 "Salut, blaireau." répondit-elle sans relever la tête des fausses notes qu'elle était en train de prendre. "Me dis pas que tu compte me taper la discute."



    
© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Dim 10 Avr - 12:48



« C'est plus facile de pardonner à une ennemi qu'à un ami. »
Jade Heaton + Eileen O'Sullivan
« C’est parfois les personnes dont on est le plus proche qui nous empêchent d’avancer. »

Sa camarade lui fit bien comprendre qu'elle espérait que Jade ne continue pas cette conversation. C'est donc tout naturellement que Jade lui répondit :

«  Pourquoi  pas ? C'est toi qui as décidé de venir ici, je t'ai pas demandé de venir à ma rencontre. »

Le pire d'après la brune, c'était que Jade n'avait même plus son ton méprisant ou mauvais. Elle lui avait répondu comme si elle répondait à une question posée par un professeur. C'était inattendu pour elle, et à ce moment-là, elle se demanda pourquoi elle détestait Eileen. Elle devait bien avoir une raison, mais ça durait depuis sa première année, et même en cherchant bien, elle n'arrivait plus à se souvenir : pourquoi ?

Mais maintenant Jade n'avait plus vraiment besoin d'excuse pour détester des gens. Parfois, leur sang suffisait pour souffrir du mépris de la Poufsouffle. Mais Eileen n'était pas née moldue... Et Jade n'était pas telle qu'elle est aujourd'hui en première année. La Serpentard était pessimiste et voulait toujours être meilleure que les autres, deux traits de caractère que Jade n'appréciait pas, mais haïr à ce point pour cette raison n'était certainement pas suffisant... C'est vrai que Jade aimait s'amuser avec elle pendant les cours qu'elles avaient en commun, réussir des sorts que sa rivale n'arrivait pas à faire pour avoir le contentement de la faire rager. Et elle avait le plaisir de voir que ça marchait très bien.

Mais bizarrement, aujourd'hui Jade n'était pas d'humeur à la jouer en mode sournois. Et elle espérait pouvoir faire une trêve avec la Serpentard, elle avait assez à faire avec les nés moldus pour s'occuper des êtres aussi désagréables. Et qui sait, Jade pourrait en avoir besoin un de ces jours... Comme on dit : « Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis ».

« D'ailleurs qu'est-ce que tu fais ici à cette heure-là ? »

Jade, elle, avait une bonne raison, c'était mieux pour courir et se vider la tête, qu'Eileen n'avait pas l'air de vouloir faire du sport matinal...
© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Dim 10 Avr - 14:57

Erreur HumaineEileen & Jade« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »   Rien dans la voix de la Poufsouffle n'indiquait qu'elle la cherchait, elle ou bien la guerre. Non, seul le ton de la conversation était discernable. De toute façon, Eileen aurait été trop épuisée pour continuer sur cette lignée. Elle restait tout de même méfiante, peut-être que l'attitude de Jade n'était qu'un leurre pour obtenir quelque chose de sa part.

 "Pour l'instant, c'est toi qui t'es déplacé pour venir me voir, donc tu es venue à ma rencontre." commença la Serpentard, puis ajouta en lui montrant son stylo et son carnet vide : "Je suis venue écrire."

 Elle se concentra alors sur Jade, qu'elle n'avait pas dédaigner regarder jusqu'à présent. Celle-ci avait définitivement couru un bon bout de temps, et cela avait définitivement l'air d'être une habitude pour elle, qui croyait qu'Eileen était venue à sa rencontre (comme si elle savait qu'elle aurait dû se trouver ici à cette heure-là !)

 "Je savais pas que tu courais les dimanches matins." commenta alors Eileen, revenant sur sa feuille de papier blanche.

 La situation était assez inattendue et étrange. Qui aurait cru que ces deux jeunes filles, ennemies depuis toujours, en viendrait à discuter tranquillement un dimanche matin devant le lac de Poudlard. On aurait dit une de ces scènes où les deux ennemis jurés se parlent tranquillement, comme s'ils étaient de vieux amis et qu'ils ne s'étaient pas revus depuis des lustres. Ces conversations juste avant la mort de l'un d'eux (ou le suicide de l'un deux, ou la fausse mort de l'un d'eux, ou la FAUSSE MORT DES DEUX ??).

 Pendant un court moment, lui vint à l'esprit l'idée qu'elles auraient pu être amies. Elle savait que Jade pouvait haïr de la même façon qu'Eileen, et celle-ci admirait cette "qualité". De plus elle était tout aussi intelligente qu'elle. Elles étaient juste différentes, et tellement elles se ressemblent qu'elles ne pouvaient pas tolérer ces différences.

 Mais le verte et argent repoussa rapidement cette idée pour se reconcenter sur les reflets du soleil sur l'eau du lac.

    
© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Lun 11 Avr - 12:27



« C'est plus facile de pardonner à une ennemi qu'à un ami. »
Jade Heaton + Eileen O'Sullivan
« C’est parfois les personnes dont on est le plus proche qui nous empêchent d’avancer. »

Jamais elle aurait pensé rencontrer Eileen si tôt le matin. Même aucun autre élève. La jeune fille lui apprit qu'elle était venue ici afin d'écrire. C'était assez étrange pour Jade d'aimer à ce point tenir une plume toute la journée. Elle en avait pas assez après tous les cours de la semaine et les devoirs à rendre ? Il fallait qu'elle continue même le week-end ? Jade se dit que c'était probablement une passion comme une autre. Certains pensait sûrement la même chose d'elle. Pourquoi se lever si tôt pour courir ?

« Oh... Et tu écris quoi ? »

Elle voyait mal la Serpentard écrire des chansons d'amour ou des romans épiques. Peut-être qu'une autre branche l'intéressait ?

«  Eh bien, je le fais ! C'est vrai que ça faisait longtemps que je n'avais pu courir... En même temps, le froid ne le permettait pas, et je profitais de mes week-end pour dormir, aussi » avoua-t-elle en replongeant son regard sans la profondeur de l'eau à ses pieds.

Oui, avec les BUSEs qui se rapprochait grandement, Jade passait ses soirées à réviser donc le week-end, elle trouvait qu'elle pouvait bien se permettre de faire des grasses matinées. Et puis, courir, c'était quelque chose qui lui manquait toujours un peu. Plus jeune, avant d'être à Poudlard, elle était dans une primaire moldue de Londres, un pensionnat pour jeunes filles et là-bas, il y avait des cours complètement différents de ceux à Poudlard. Bien sûr, il y avait la magie en moins. Mais en arrivant en Ecosse, Jade perdit une matière qu'elle appréciait beaucoup : le sport. Et dans cette matière, elle courait à chaque entraînement et c'était ce qui la faisait vibrait. Elle ne considère pas la course comme une passion, mais ça s'en rapprochait tout de même beaucoup. Et il n'y avait pas que ça ! Elle était douée dans la plupart des sports, c'est aussi pour cela qu'elle avait voulu se lancer et faire partie de l'équipe de Quidditch cette année-là. Elle avait été acceptée en tant que batteuse. Ça ne pouvait que la défouler. Envoyer des Cognards sur les élèves, que demander de plus ?!



© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Lun 11 Avr - 17:54

The Ghosts of Beverly DriveEileen & Jade« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »   Il paraissait étrange à Eileen que sa réponse, qui lui était destinée, contienne autant de détails. La Serpentard avait de moins en moins de doutes quant aux intentions de la Poufsouffle, qui semblait n'en avoir aucune réellement.

 Elle se surprit alors à répondre en toute honnêteté :

 "Bah, pour l'instant rien. J'ai plus d'inspi. Mais d'habitude, tout ce qui me passe par la tête, ça me permet d'extérioriser mes émotions et d'éviter d'exploser. Souvent c'est des poèmes, en vers ou en prose."

 Elle rompit le contact visuel avec les yeux du lac pour s'intéresser à nouveau à sa camarade de classe, vielle ennemie de son coeur. À quoi pensait-elle ? Pensait-elle pareil qu'elle quant à la drôle de situation dans laquelle elles étaient toutes les deux ? Eileen serait morte avant de l'avouer, mais parler à quelqu'un à cette heure-ci, à quelqu'un de son année, sans sarcasme ou menace lui faisait du bien, après l'incident "Weasley" l'autre jour. Elle ne s'était toujours pas remise d'avoir perdu le contrôle, et sûrement la partie, mais le match n'était pas égale : elle seule contre deux Weasley. Cependant, elle n'avait rien à se reprocher, c'était Dominique qui avait utilisé sa baguette, pas elle. Elle aurait très bien pu la dénoncer à un professeur, mais elle savait que ceci ne ferait qu'empirer le problème et était complètement inutile.

 Encore une fois, elle se surprit à ouvrir la bouche.

 "T'as commencé à réviser pour les BUSEs ?"

 Aussitôt dit, elle regretta un peu la question, très cliché, mais qui n'avait encore vraiment jamais été posé par Eileen et qui avait besoin tout de même de savoir où en était les élèves des autres maisons. Elle espérait que Jade ne l'ignorait pas ou quelque chose de la sorte.

 
    
© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Ven 15 Avr - 14:46



« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »
Jade Heaton + Eileen O'Sullivan
« C’est parfois les personnes dont on est le plus proche qui nous empêchent d’avancer. »

Elle ne voulait pas l'admettre, mais lorsqu'elle partait pour courir le matin, c'était aussi pour ne pas avoir à penser. Car chaque nuit, chaque soir avant de s'endormir et chaque matin en se réveillant, elle voyait toujours son visage. Xander était partout avec elle et rien n'y changeait. Elle pensait trop. Elle se pensait en partit responsable de sa mort et quelque fois, s'en était insupportable pour elle. Elle aurait aimé qu'il y ait un sortilège autre que celui d'amnésie. Car elle ne voulait pas oublier. C'était plus le pouvoir d'une Pensine dont elle avait besoin.

La seule personne qui avait essayé de l'aider était maintenant une adolescente de seize ans, inaccessible pour la jeune fille. Aylen Nott n'était plus. Elle avait été sauvée en quelque sorte. Au moins maintenant, elle ne pouvait se souvenir de sa femme disparue par la maladie. Mais tous les souvenirs heureux s'étaient envolés avec elle. C'était ce que Jade voulait éviter à tout prix.
Pourquoi n'y avait-il pas un remède contre l'amour ?  

Aylen l'avait presque convaincu de laisser tomber sa vengeance, faire parler sa tristesse afin de faire son deuil. Maintenant, ça n'avait plus aucun sens. Plus personne ne l'empêcher de faire ce qu'elle voulait. Avant, elle avait juste peur de décevoir sa professeur de Métamorphose, maintenant, elle voulait faire souffrir le plus de personnes possible.

« Tiens, c'est drôle, je n'aurais jamais cru que tu écrivais des poèmes.  »
Elle ne voulait pas que ça camarade prenne mal ce qu'elle venait de dire, mais elle semblait toujours très dure et les poèmes étaient quelque chose considéré comme étant assez fleur bleue ou des trucs du genre. Et lorsqu'on voyait Eileen, on ne pouvait se douter une seule seconde que celle-ci était romantique...

Mais c'est vrai que toutes les poésies ne sont pas de passion et d'amour. Elle pouvait très bien écrire des poèmes fait de souffrance et de malheur, de mort et de haine. Mais bon, Jade était dans un bon jour, mais pas au point de lui demander de lire un de ses poèmes.
La Serpenatrd lui demanda où elle en était dans les révisions pour ses BUSES. La question qui fâchait pas mal d'élève de leur année.

« Oui, quelques fois. J'aime bien passer du temps à la bibliothèque et l'ambiance me force à travailler. Je sais ça peut paraître bizarre, dit comme ça ! Mais bon, les BUSEs se rapprochent, il va falloir s'y mettre sérieusement. Et toi, tu en es où ? » fit-elle en riant.

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Jeu 21 Avr - 15:30

The Ghosts of Beverly DriveEileen & Jade« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »  Eileen laissa filer la remarque de Jade quant à son hobby. Elle n'avait jamais imaginé que Jade en savait si peu d'elle. C'est vrai qu'elles se connaissent depuis longtemps, ne se sont jamais apprécier, mais on dit pas "keep your friends close and tour enemies closer" ?

Keep your friends close and your enemies closer.


 Elle laissa passer la remarque car elle n'était pas importante, et Eileen ne voulait pas aborder le sujet, c'est pourquoi elle l'avait dévier vers les BUSEs. Elle ne savait pas si elle devait dire la vérité à Jade, lui avouer qu'elle était complètement perdue, qu'elle n'avait rien commencé, mais que c'était à cause d'elle-même. Qu'elle avait d'autres problèmes à régler, et que celui des BUSEs se posait par dessus, et qu'elle ne savait plus, plus où concentrer son attention.

 "Je vais m'y mettre bientôt, je pense." répondit-elle simplement.

 Mais elle savait que "bientôt" serait plus long que prévu. "Bientôt" serait peut-être jamais. Elle irait aux examens avec ce qu'elle savait. Elle ira "au talent".

 Elle se dit alors que normalement, elle aurait garder cette information pour, peut-être, être meilleure qu'elle, pour avoir de meilleures résultats que Jade à ses BUSEs. Mais là, elle n'en avait juste rien à faire qu'elle ne soit pas meilleure que la Poufsouffle. Bizarrement, elle avait l'impression qu'elles étaient toutes les deux au même niveau, qu'Eileen n'avait pas besoin de rattraper Jade pour se sentir bien. Elle acceptait même le fait qu'elle puisse être "inférieur" à elle. Mais vraiment, en ce moment elle ne voyait pas de lignes de séparation entres elles, ou alors elles étaient très floues. Comme les lignes de séparation du bien et du mal qu'Eileen n'arrivait plus à voir ces derniers temps. Lui vint alors en tête l'image de la chauve-souris que Jade avait créer en cours de métamorphose, et de la colombe blanche qu'elle-même avait réussi à faire. Elle se dit que cette image pourrait être une belle métaphore ou une comparaison qu'elle pourrait utiliser pour un de ses poèmes. Elle la nota alors très rapidement dans son carnet, espérant qu'elle passe inaperçue et que Jade ne lui ferait aucune remarque.


    
© 2981 12289 0



Hors rp:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Mer 27 Avr - 19:42



« C'est plus facile de pardonner à une ennemie qu'à un ami. »
Jade Heaton + Eileen O'Sullivan
« C’est parfois les personnes dont on est le plus proche qui nous empêchent d’avancer. »

Les BUSEs n'était pas la seule chose importante qui arrivait, il y avait aussi les matchs de Quidditch et pour Jade, il était hors de question que les Poufsouffles se fassent battre par une autre maison. Elle avait confiance en son équipe, ils s'étaient tous entraînés durs et elle s'assurerait que ça paie. Même si elle doit envoyer des cognards sur les joueurs au point de les blesser pour y arriver. Pas de pitié dans le Quidditch. Pas de pitié nulle part d'ailleurs.  

« D'accord. » répondit-elle sans poser d'autres questions. Elle se doutait que la Serpentard n'avait peut-être pas envie de parler trop de son cas. C'est vrai que comparé à elle et ses explications à rallonge, il y avait un contraste entre les deux personnalités.

Des cris la tirèrent de sa rêverie. Elle tourna la tête vers et vit une bande de nés-moldus qu'elle avait déjà croisé à la bibliothèque - et qui, déjà là-bas, faisaient un bruit pas possible - et faisait des courses de longueurs dans le lac. 
« Regarde-les s'amuser dans le lac ces moldus... J'aimerais avoir l'honneur de les voir se noyer un jour...  » Elle se rendit compte trop tard qu'elle avait prononcé ses mots au lieu de simplement les penser. Elle eut alors une vague de chaleur. Ce n'était peut-être pas sa meilleure idée de dire ça devant une fille qu'elle ne supportait pas en temps normal. Aussi, c'était une bonne façon pour elle de lui montrait de quoi elle était capable si elle était vraiment d'une humeur massacrante. Elle aurait encore le droit à un discours pro-né-moldu et la brune serait vu comme une personne monstrueuse qu'on regarde bizarrement. Mais bon, elle n'imaginait pas Eileen prendre un parti. Elle se contenterait probablement de ne pas faire attention à sa remarque et de rester impassible. Bon, non, peut-être pas, mais c'est ce que la jaune et noir espérait.    


© 2981 12289 0


Spoiler:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Dim 1 Mai - 11:29

The Ghosts of Beverly DriveEileen & Jade« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »  La réponse de Jade, ce simple "d'accord", était souvent le signe qu'Eileen avait obtenu la paix et que la personne qui la dérangeait allait enfin la laisser tranquille. Peut-être qu'Eileen aurait préféré qu'elle s'en aille, pour lui éviter ce moment gênant, ce silence qui s'ensuivi.

 Elle n'avait jusqu'alors pas relevé les yeux de son carnet, qu'elle fixait plus pour ne pas paraître gênée que pour trouver de l'inspiration. L'inspiration était partie il y a un bon moment, avait fait ses bagages et s'en était allé, dans ce silence matinal. Silence qui n'était plus à présent, à cause de ces première année qui jouaient dans le lac. Le bruit la dérangea et elle releva la tête en leur direction, leur jetant un regard noir. Elle ne supportait pas les gens qui s'amusaient. Et les gosses. Mais apparemment, Jade, elle, ne supportait pas les né-moldus.

 Eileen avait trouvé ce commentaire assez étrange, déplacé. Elle avait été déstabilisée pendant quelques secondes. Jade avait sûrement pensé trop fort. Sa voix était plus faible qu'avant, et Eileen avait l'impression que la Poufsouffle avait parlé plus pour elle-même que pour la Serpentard. Elle avait le choix entre l'ignorer ou répliquer. Et Eileen choisit de répliquer, pour montrer qu'elle aussi pouvait jouer dans le morbide.

 "Vas-y, je t'en prie. Personne ne retrouvera les corps si le calamar s'occupe de les bouffer."

 Eileen elle-même aimait l'idée, bien qu'elle la trouvait irréalisable. Mais cette facette de Jade était celle qui lui plaisait et si elle allait rester là, autant développer sur ce sujet. Elle ne savait pas si le problème de Jade était qu'elle n'aimait pas les nés moldus ou les enfants qui font du bruit. Eileen se doutais que ce soit le premier cas, et elle voulait savoir si elle avait raison.


© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Mar 3 Mai - 16:42



« C'est plus facile de pardonner à une ennemie qu'à un ami. »
Jade Heaton + Eileen O'Sullivan
« C’est parfois les personnes dont on est le plus proche qui nous empêchent d’avancer. »

La réponse d'Eileen fut pour le moins surprenante. Jade ne s'attendait pas du tout à ce que sa rivale de toujours partage ses idées, certes radicales. Elle eut alors un sourire satisfait, heureuse de voir qu'il y avait encore à Poudlard des élèves qui haïssaient les moldus. Avant cette discussion avec la Serpentard, Jade se sentait assez seule avec Max à avoir ce point de vue.

« Je constate que tu ne les portes pas non plus dans ton cœur. On n'est plus beaucoup à penser ça depuis qu'ils sont chouchoutés par le Ministère de la Magie... » La brune savait que ce n'était pas très conseillé de parler de ça dans l'enceinte de Poudlard, mais elle trouvait quand même cela normal d'exprimer ses opinions, même si les autres ne les partagent pas.

La cinquième année se disait qu'il n'y aurait pas autant de problème sans les moldus. Pourtant, c'est assez contradictoire vu que son père est lui-même un moldu. Elle l'aime ça, c'est sûr, mais elle savait qu'elle devrait arriver à se détacher de lui. Elle trouverait bien une solution pour que ses parents décident d'eux-mêmes d'un déménagement hors de l'Angleterre. Ils pourraient toujours se poser en France ou en Espagne, ça ne devrait pas trop leur poser de problèmes vu qu'ils sont toujours partis en voyage. Jade pourrait alors rester avec son frère, celui-ci avait maintenant dix-sept ans et il avait pour but de trouver un boulot dans Londres l'année suivante. La brune espérait qu'il resterait en dehors de toute cette histoire.

La Poufsouffle reposa son regard sur le lac maintenant inondé des doux rayons de soleil matinaux. Parfois, elle se demandait sérieusement si le plan qu'elle avait mis au point fonctionnerait le moment venu. Peut-être que sa camarade pourrait l'aider d'une façon ou d'une autre... Mais si elle le pouvait, le voudrait-elle ? C'était la véritable question. Jade n'avait jamais pensé qu'un jour, elle aurait demandé une alliance avec cette fille. Mais Eileen ne détestait peut-être pas les moldus au point de vouloir les détruire. Il faudra donc d'abord que la Poufsouffle se renseigne sur cela.


© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Jeu 5 Mai - 21:11

I solemnly swear that I am up to no goodEileen & Jade« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »  Les né-moldus n'ont jamais vraiment été le soucis principal d'Eileen jusqu'à il y a un certains temps. Suite à plusieurs plusieurs petites choses qui se sont passé dans sa vie, et notamment à une prise de conscience politique, Eileen les appréciait de moins en moins. Elle avait beaucoup lu, à la bibliothèque, sur les idéaux des partisans de Voldemort et sur celui-ci et sa magie. Et elle avait peur d'être influencée.

 "Bah, je ne porte personne dans mon coeur de toute façon. Mais l'attention qu'on leur accorde m'irrite. Puis j'arrive toujours pas à comprendre comment les né-moldus existent ? J'ai toujours eu l'impression qu'ils ne méritaient pas leur pouvoirs."

 Etrangement, son temps de parole était de plus de deux secondes, et déjà, ces était trop. Elle allait continuer sur cette lignée, "les né moldus ne méritent pas leur pouvoirs". Ceci venait de son père, lui-même un né-moldus, qui a toujours préféré les moldus aux sorciers, ayant même choisi d'élever sa fille à la manière moldue. Eileen lui en a toujours voulu de ne pas l'avoir élever à la façon des sorciers. Il n'utilise d'ailleurs même plus ses pouvoirs, et sa fille trouve que c'est un énorme gâchis et est toujours en colère contre lui. La relation qu'elle avait avec son père était plus que probablement un facteur dans ses opinions.

 Elle était plutôt soulagée de voir que Jade était de ces personnes. Et qu'elle pouvait donc lui avouer la vérité. Un instant, Eileen craignit que ceci n'était qu'un ruse pour pouvoir envoyer ses paroles à Spotted Hogwarts, et répandre une rumeur sur elle. Mais Jade n'avait pas trop l'air d'être de ce genre, cela ressemblait plus à Dominique. Bien que celle-ci aurait pu demander à celle-là de— Bon, ça suffit. Comme d'habitude, elle réfléchissait trop. SI les ennuis tombaient sur elle, tant pis, sinon tant mieux. Elle pouvait très bien tout affronter de toute façon. Elle le faisait déjà.

 

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Ven 20 Mai - 22:37



« C'est plus facile de pardonner à une ennemie qu'à un ami. »
Jade Heaton + Eileen O'Sullivan
« C’est parfois les personnes dont on est le plus proche qui nous empêchent d’avancer. »

Eh bien, c'était encore mieux que ce que Jade avait pu imaginer. Eileen n'était peut-être pas aussi démonstrative, mais elle n'en était pas moins haineuse envers les nés moldus.

« C'est pas qu'une impression. Ils ne méritent pas leurs pouvoirs. Ils ne méritent même pas d'exister. Et à trop leur accorder d'importance, le monde sorcier va bientôt voir que les nés moldus peuvent être pire que les sang pur il y a quelques années. C'est plus qu'une question de temps, crois-moi. Et quand ce jour-là sera arrivé, faudra pas hésiter à se débarrasser des nés moldus une bonne fois pour toute.  »

Jade voulait être franche et lâcher tout ce qu'elle avait sur le cœur sur ce qu'elle pensait des moldus. Elle n'avait pas plus confiance en Eileen qu'avant, mais maintenant qu'elle sait qu'elle partage ses idées, elle se disait que, peut-être, une alliance pourrait devenir envisageable.

Le soleil se levait, de plus en plus haut et les élèves étaient plus nombreux à vagabonder dans le parc et près du lac. La jeune et noir ne supportait pas d'être en compagnie de trop d'élèves.
«  Bon, je vais y aller, mes potes doivent être réveillés maintenant. Contente de voir qu'on a, contre toute attente, quelque chose en commun. Au revoir vipère.

Elle se leva, pris ses affaires et après un dernier regard dans la direction de sa rivale de toujours, elle tourna les talons, se dirigeant vers le château. Ses jambes commençaient déjà à lui faire mal, c'est vrai qu'elle n'avait pas pensé à faire ses étirements. Les courbatures qu'elle aura le soir même lui rappellera son erreur. Ses amis étaient déjà assis à la table des Poufsouffle et l'attendaient en jouant aux échec version sorcier. C'est drôle, ce jeu lui rappelait beaucoup d'idées noires incluant des nés moldus à la place des pièces du jeu. Ce serait... intéressant à faire.
© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Sam 28 Mai - 12:54

I solemnly swear that I am up to no goodEileen & Jade« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'à un ami. »  Elle observa avec une certaine fascination les mots sortir de la bouche de la jaune et son expression se transformer alors qu'elle défendait sa thèse. Elle fit vaguement le rapprochement de son discours avec celui de Voldemort, ou d'un homme politique extremist, d'un porte-parole. Jade pourrait être sa voix, tant qu'Eileen n'oserait jamais être la sienne. Il fallait qu'elle tire quelque chose de cette haine que Jade laissait transparaître sur ses traits. Il fallait en faire quelque chose. La Serpentard en tirerait profit, se le promit-elle. Une telle énergie ne pouvait pas être contrôlée et enfermé dans une cage. Il fallait s'en servir et elle allait le faire.

 Elle aurait voulu continuer à analyser un peu cette Jade qu'elle ne connaissait pas, à voir jusqu'où elle pouvait aller, jusqu'où ses idées, ses capacités, son ambition allaient. Voir ce qu'elle avait dans la tête. Mais elle la quitta. "Ce fut un plaisir." lança Eileen sur un ton à demi sarcastique. "A une prochaine fois, peut-être." ajouta-t-elle une fois que la jeune fille s'était éloignée. Eileen comptait bien la revoir. Jade avait peut-être des informations, des connaissances qui pourrait intéresser la vert et argent.

 Elle jeta un coup d'oeil à son environnement et se rendit compte que celui-ci n'était plus propice pour trouver l'inspiration. Beaucoup trop de bruit, d'élèves stupides et joyeux. Les né-moldus. Les né-moldus qui étaient mélangés avec les sang-mêlés et les sang-purs. Les sang-purs qui méritaient plus de considération que ces né-moldus. Les sang-purs qui ne devraient pas se mélanger avec les né-moldus. Quand ça se mélange, ça doit des trucs comme elle, comme Eileen. Si sa foutue mère ne s'était pas mélangé avec un né-moldu comme son père, Eileen serait probablement une sang pure, elle aussi. C'est tout ce qu'elle désirait. A cause de ces mélanges, il y avait des enfants malheureux. Foutus né-moldus.

 Gardant son carnet et son stylo en main, elle se releva d'un coup, manquant de tomber à cause des petits points qui troublaient sa vision. Puis elle se dirigea elle aussi vers la château après avoir vérifié que Jade y était déjà rentré. Aujourd'hui serait peut-être un jour productif.

© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: « C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]
Page 1 sur 1

« C'est plus facile de pardonner à un ennemi qu'un à ami » | Eileen O'Sullivan [Terminé]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: