Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]

Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Dim 13 Nov - 16:24
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
Depuis que ses parents avaient été officiellement arrêtés, Amelia avait fait tout ce qu'elle pouvait pour que sa vie soit le plus simple possible et que les choses soient claires. Pendant de nombreuses années, tout s'était bien passé. Amelia avait travaillé dur pour intégrer Poudlard, pour continuer d’être efficace dans le rôle du bras armé de la famille Lestrange, pour être la femme qui réussissait au-delà de tous les obstacles que l'on pouvait mettre sur son chemin. Elle aimait Alexander mais ce sentiment restait caché au plus profond de son être et n’influençait plus ses décisions. Elle avait toujours voulu être libre, elle s'était offert cette liberté.

Alors pourquoi le destin avait-il décidé de fragiliser son cœur avant de le briser complètement en quelques mois ? Il y avait d'abord eu cette façon de ramener dans sa vie l'espoir d'un enfant. Apprendre qu'elle avait un enfant en vie avait été bouleversant pour son cœur. Elle était même parvenue associer le véritable père à cette révélation. Finalement, quelque chose qui ressemblait à une famille était en train de se constituer et elle n'était pas sûre de savoir si elle en avait peur ou si cela lui faisait plaisir. C’était probablement un mélange des deux. Mais tout cela aller impliquer également que Charlie reprenne une place dans sa vie et cela, elle n'avait aucune idée des conséquences.

Il y avait eu aussi ce moment où elle avait compris que Alexander ne viendra jamais au creux de ses bras comme elle l'avait si souvent souhaité. Elle s'était effondrée en se rendant compte qu’il était temps de renoncer complètement, et encore une fois, elle avait eu beaucoup de chance que Charlie soit là pour éviter les dégâts. Non seulement, il avait fait ce qu'il fallait pour qu'elle ne se vide pas de son sang, mais il avait su lui apporter le soutien nécessaire pour passer ce cap et vider son cœur de ce sentiment qu'il était pris au piège dans un engrenage dont il ne pourrait jamais sortir.

Tout cela avait fortement éprouvé la professeure de Défense contre les Forces du Mal qui avait besoin d'y voir clair. Et ce ne serait pas avec Charlie que cela serait possible. Ce qu'elle ressentait à l'égard de cet homme rendait les choses aussi confuses que perturbante. Il n'y avait qu'une personne qui pouvait l'aider à débroussailler tout ce qu'il se passait. Hypnos avait toujours été là pour elle quand elle en avait besoin et c'était la raison pour laquelle elle décidait de se tourner vers lui à un moment où elle avait besoin de conseils. Quand elle arriva devant la porte et frappa, elle espéra qu'il serait d'accord pour l'aider à démêler ses pensées.


_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Dim 13 Nov - 22:55



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]

Hypnos se réveilla tranquillement dans sa suite, si on pouvait dire que se réveiller d’un cauchemar ressassant la mort de sa sœur et sursauter en se rendant compte que ce qui est mort en vous l’est définitivement, est un réveil tout à fait banal dans votre vie.

Le médicomage descendit dans la cuisine pour préparer de quoi manger ainsi qu’une théière de ce qu’il avait de plus corsé en théine, car aujourd’hui allait être une journée assez longue. Hyp’ avait accepté de faire une double garde pour remplacer un de ses collègues qui avait eu un décès dans sa famille.

L’ancien mercenaire sortit ensuite dans le domaine derrière son manoir pour faire ses exercices habituels, ne voulant pas perdre sa forme au cas où il y aurait une urgence et qu’il devrait se déplacer. Hypnos commença en se changeant en loup, avant de faire ses exercices d’attaque et de défense. Il enchaîna ensuite avec un entraînement aux armes blanches, pour enfin terminer par quelques tirs avec ses armes à feu dans son stand de tir, situé dans une salle sur demande de la propriété.

Une fois ses exercices terminés, Hypnos alla prendre une douche bien méritée pour se détendre et être en pleine forme pour la suite de la journée, même si à cet instant, tout ce qu’il aurait voulu c’était un peu de compagnie, au moins quelqu’un avec qui discuter, pour casser sa routine de "métro/boulot/dodo”.

Certes, le médicomage adorait son métier, le fait d’aider et de sauver des gens étant une des choses les plus gratifiantes qui soient, mais ce métier peut aussi vous faire vous sentir un peu seul. Malgré qu’il avait des collègues avec qui il s’entendait bien au travail, il savait qu’aucune de ces personnes ne pourrait le comprendre vraiment, et encore moins s’ils apprenaient ce qu’il était avant que Mary ne le sorte de son ancienne vie.

C’est à ce moment-là que quelqu’un frappa à la porte d’entrée du domaine. Hyp’ sortit de la douche et s’habilla d’un coup de baguette, enfilant son traditionnel complet trois pièces noir, avec la cravate de la même couleur. Il rangea une arme de poing non chargée à sa ceinture, ayant l’impression d’être nu sans avoir le contact du polymère et du métal dans son dos.

Une fois derrière la porte d’entrée, le médicomage l’ouvrit et son visage s’illumina d’un coup en voyant Amelia de l’autre côté, comme si la providence l’envoyait pour lui chasser ses idées noires. Mais en voyant l’air troublé de son amie, Hyp’ pencha la tête sur le côté avant de la prendre dans ses bras et de déposer un bisou sur son front, disant ensuite.

- “Entre Red Hood. Tu me diras ce qui te tracasse autour d’une tasse de thé et d’un petit-déjeuner, à moins que tu n’aies déjà mangé.

La relation que les deux avaient ne faisait aucun doute. Même s’ils avaient été amants par le passé, Hypnos ne s’imposerait jamais dans la vie d’Amelia et inversement. Cependant, les deux étaient devenus tellement proches qu’un simple contact visuel envers l’autre pouvait en dire très long sur comment elle ou il se sentait.

Une fois arrivé au salon, l’ex-mercenaire proposa un siège à son amie, tandis que le repas se dressait sur la table, ainsi que le thé et d'autres boissons au cas où Red Hood ne voulait pas de boisson chaude.






Dernière édition par Hypnos Constantinides le Sam 20 Mai - 19:54, édité 1 fois
Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Jeu 24 Nov - 10:31
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
Si elle était venue avec l’intention évidente de se confier, Amelia ne savait plus très bien par où commencer au moment où Hypnos ouvrit la porte. Heureusement, l’avantage d’avoir une personne qui lisait en vous comme dans un livre ouvert, c’était qu’il n’y avait pas besoin de mots pour un appel au secours. Il ne fallut qu’une seconde à son homme-loup pour qu’il comprenne le sérieux de sa peine et de sa douleur. Il la fit aussitôt rentrer avec un air grave et un geste rassurant. Elle ne ressentait pas le besoin de placer la conversation sur un plan sérieux, il l’avait déjà fait en la voyant simplement.

Elle devait avoir l’air d’une âme en peine, perchée là devant sa porte, les larmes aux yeux et le trouble au cœur. Sentir ses bras autour d’elle la réchauffa instantanément, et la tendresse de ce simple baiser fut plus de consolation pour son cœur que tout ce qui aurait pu être fait. Tandis qu’elle le suivait à l’intérieur, le poids sur son cœur lui sembla moins pesant, alors même qu’elle n’avait pas commencé à se confier. Il lui offrait aussi l’ouverture en lui assurant qu’il allait l’écouter. Elle n’avait qu’à le suivre et se laisser porter par sa présence rassurante.

Une fois dans le salon, il sortit tout ce qu’il fallait. Amelia avait assez bu pour oublier, du moins pour l’instant. Elle s’autoriserait peut-être un verre plus tard, surtout si le réconfort de son Wolf allait jusqu’à l’inviter sous la couette. Il était peu probable qu’elle lui refuse cela. Même si elle avait d’abord besoin de parler, une étreinte sensuelle pouvait lui offrir le réconfort physique dont elle avait besoin dans un second temps. Et quand il s’agissait d’apaiser son corps, cet homme se trouvait être étonnamment doué. Il l’avait toujours été depuis leur première étreinte. Il avait ce je ne sais quoi d’à la fois passionné, sauvage et tendre qui rendait ces moments à la fois réconfortants, et lui faisant tout oublier.

« Je ne sais pas par où commencer, à dire vrai », avoua-t-elle en prenant une tasse de thé. « ma vie a été tellement chamboulée dernièrement, je ne sais plus très bien où j’en suis. »

Hypnos était l’un des rares à connaître son tendre penchant pour l’homme à qui elle avait donné sa loyauté. Amelia, avinée, avait crié son nom dans ses bras. Sa confiance en lui provenait notamment du fait qu’il avait su se taire quand il l’avait fallu, même s’il était probable que s’il ne l’avait pas fait, il ne serait plus de ce monde pour en parler. Toujours était-il qu’il savait et qu’il pourrait comprendre ce que les aveux qu’Amelia s’apprêtait à lui faire allaient signifier. Il était capable de prendre la portée du renoncement qu’elle venait de se faire subir et de ce qu’il impliquait émotionnellement parlant, ainsi que de la conseiller sur la suite. Autant commencer par là.

« Je me suis détachée d’Alexander. Non pas ma loyauté, mais… j’en ai détaché mon cœur, de façon cruelle… mais définitive. »


_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Ven 25 Nov - 14:24



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]

Hypnos venait de faire entrer et inviter à s’installer Red hood chez lui. Cette dernière avait vraiment l’air troublée et le médicomage l’avait très vite compris, de par le lien qui les unissait tous les deux.

Amelia prit une tasse de thé et lui avoua qu’elle avait pas mal de choses à déballer, avant d'ajouter qu’elle ne savait plus où elle en était et qu’elle avait été pas mal chamboulée ces derniers temps.

L’ex-mercenaire regarda la jeune femme, prenant également une tasse de thé, l’écoutant attentivement. Il répondit à cette dernière après qu’elle eut annoncé son détachement affectif de son patron, l’air surpris.

- “Que s’est-il passé pour que tu en arrives à ce point ? Car tu y étais vraiment attachée.

Le médicomage prit une gorgée de son thé avant de prendre une des mains de la brune dans la sienne, son regard étant passé par la rage avant de redevenir un peu plus rassurant, imaginant le pire un instant.

Le fait d’être un garde du corps dans le milieu des gens importants signifiait parfois être traité comme moins que rien et parfois même comme un simple pion jetable et remplaçable le jour où il ne fera plus son office. Hypnos en savait quelque chose de par son passé, ayant dû faire ce genre de choses un nombre incalculable de fois pour d’autres familles de sang-pur.

Hyp’ ferait tout ce qu’il pouvait pour aider ses proches, peu importe la situation. Il savait que le terrain sur lequel ils étaient tous les deux était glissant, mais il devait en savoir le plus possible sur ce que sa Red Hood avait vécu pour pouvoir l’aider, même si malheureusement il devait rouvrir certaines blessures et ressasser certains événements pas très plaisants.

L’ancien mercenaire savait également qu’il y avait des chances que ce genre de discussion pouvait arriver à des confessions sur l’oreiller. Il ne forcerait jamais la main de son interlocutrice, mais il ne le lui refusera pas non plus si la suite de la discussion vient à ce qu’elle ait besoin de réconfort physique. De plus, ça pourrait également calmer certains de ses propres démons s’ils en arrivaient là, mais il passait sa priorité sur Amelia, qui était dans un état beaucoup plus préoccupant pour le moment.





Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Mer 7 Déc - 13:29
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
S’il y avait une personne qui était parfaitement capable de comprendre les implications sur son mental et surtout son émotionnel de ce renoncement, c’était Hypnos. A part lui, il n’y avait qu’Olivia pour connaître la nature des sentiments qu’elle avait eus pour Alexander. Mais cette fois, il avait fallu qu’elle passe à autre chose. La prise de conscience avait été brutale et le choc à hauteur de ce qu’il pouvait être pour un amour puissant réduit à néant. Le pire, c’était que le concerné n’en avait probablement absolument aucune idée. Il la retrouverait bientôt sans se douter de ce qu’il avait provoqué chez elle.

Quand elle annonça la réalité à Hypnos, bien évidemment, il en fut surpris. Il ne s’attendait certainement pas à ce qu’un jour, elle décide d’ouvrir les yeux face à ce qu’elle n’aurait jamais. Et elle devait bien reconnaître qu’elle aurait sûrement dû le faire plus tôt, mais elle n’avait pas ce qu’il fallait en elle pour le faire. Elle n’avait pas ce courage. Mais si elle continuait à se briser le cœur, il n’y survivrait pas. Elle avait dû se résoudre à renoncer. Et heureusement qu’elle n’avait pas été seule face à cette épreuve. Elle avait déjà le cœur brisé, elle avait eu ce besoin d’apaiser son âme tourmentée.

« Il m’a abandonnée au milieu d’une escarmouche. Je lui ai suggéré de sauver sa peau et il l’a fait, je… j’ai bien failli mourir sous les coups de ces hommes, mais… il ne s’en est pas inquiété… Bien-sûr, c’est normal. Ce n’est pas comme s’il était censé… enfin… je ne dois plus me faire d’illusions. »

Il était si dur d’en parler qu’elle sentit les larmes remonter dans ses yeux. Mais elle n’avait aucune raison de cacher son chagrin à Hypnos, pas plus que l’état dans lequel elle avait terminé. Il allait sans-doute lui en vouloir de ne pas l’avoir appelé en renfort, mais ça ne faisait rien. De toute façon, elle n’avait appelé personne. Il s’était avéré que Charlie était là par hasard, mais sinon, il était probable qu’elle serait morte, morte d’amour dans un certain sens. Voilà qui était ironique de sa part, mais elle aurait était prête à cela. En fait, elle n’avait plus eu envie de vivre.

« Charlie Weasley est tombé sur moi avant que je ne me vide de mon sang. C’est lui qui m’a secourue. Enfin, il a appelé Lawrence à la rescousse. Il a passé son temps à ronchonner. De toute façon, j’étais pas assez alerte pour comprendre ce qu’ils me disaient. »



_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq


Dernière édition par Amelia Blake le Dim 30 Avr - 19:52, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Lun 12 Déc - 0:04



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]


Hypnos n’était pas du genre à être impressionné facilement, surtout quand il s’agit d’un sujet personnel d’un de ses proches, mais la déclaration de Red Hood à ce moment précis avait scié l’ancien mercenaire.

Il demanda à son amie ce qu’il s’était passé pour qu’elle en vienne à abandonner ses sentiments pour son employeur, cette dernière lui répondit qu’il l’avait abandonnée dans une embuscade, après qu’elle lui ait dit de s’échapper, la laissant presque mourir sur le lieu du combat.

Le médicomage sentit sa rage monter d’un coup, mais elle redescendit ensuite quand elle ajouta qu’elle ne devait plus se faire d’illusions. Hypnos prit la main de son amie dans la sienne pour tenter de la rassurer en voyant les larmes monter à ses yeux, tandis qu’elle lui expliquait que Charlie Weasley l’avait sauvée in-extremis en appelant le chef de service des microbes et virus magiques à Sainte-Mangouste, son estimé aîné Lawrence Rochester.

- “Tu as été entre de très bonnes mains, c'est déjà rassurant.

L’ex-tueur prit son amie et amante dans ses bras et la serra en essayant de ne pas lui faire mal, voulant calmer la peine de cette dernière et ses propres sentiments, sa rage et son inquiétude ayant pris le dessus pendant un instant, lui remémorant la mort de sa sœur.

Après quelques secondes, Hypnos desserra doucement son étreinte et  posa son front contre celui de sa Red Hood, chassant ses idées noires par la même occasion. Le médicomage murmura à la jeune femme.

- "Évite de te faire tuer quand même Red Hood. Même si lui n’a aucune estime pour toi, certaines personnes sont attachées à toi.

Leur histoire avait commencé presque deux ans auparavant, mais le lien qui unissait Red Hood et Wolf était très fort, même s’ils n’avaient aucun sentiment amoureux pour l’autre malgré leurs nombreuses “parties de jeu”. les deux pouvaient laisser leur vie dans les mains de l’autre sans avoir une seule once de doute ou de peur, leur confiance mutuelle étant indestructible et indescriptible.








Dernière édition par Hypnos Constantinides le Sam 20 Mai - 19:53, édité 2 fois
Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Sam 17 Déc - 18:01
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
Amelia se doutait qu’Hypnos connaîtrait évidemment la personne qui avait été appelée en renfort pour la soigner. Après tout, il travaillait principalement à Sainte-Mangouste et il en connaissait les principaux médicomages. Elle n'était pas fâchée de savoir que Charlie avait été sonner à la bonne porte en termes de compétences, mais c'était loin d'être ce qui préoccupait le plus la professeure de Défense contre les Forces du Mal. Dans un cas comme celui qui s'était présenté ce jour-là, peu importerait qu'elle ne fût pas soignée correctement à ses yeux. Le plus important était encore que personne ne soit au courant qu'elle avait été blessée. Et surtout, de quelle façon cela s'était produit.

Cela ne la dérangeait pas d'en parler avec Hypnos, car elle était bien placée pour savoir que des secrets de ce genre, il en avait aussi. Il était l'un des rares avec qui elle pouvait jouer complètement franc-jeu et cela lui faisait du bien d'avoir une personne à qui elle ne devait rien dissimuler. Elle se demandait encore, dans la mesure où cela deviendrait sérieux avec quelqu'un, si elle aurait la possibilité de révéler à cette personne éventuelle le secret de ses missions. Elle ne s'était pas encore décidée sur la question et elle savait que si la situation se posait, cela dépendrait de la nature de la personne que son cœur aurait choisi.

« Pour tout te dire, la qualité des soins qui m'ont été apportées sont le cadet de mes soucis. Si Charlie ne s'était pas trouvé là, il est fort probable et que je n'aurai appelé personne à l'aide vu l'état psychologique dans lequel je me trouvais. Tout ce qui me rassure, c'est que Lawrence saura se montrer discret. Compte tenu de ce qui s'est passé là-bas, je ne tiens pas à ce qu'on sache que j'y étais et ce que j'y faisais. »

Évidemment, il ne put s'empêcher de lui rappeler que son sort lui tenait à cœur. Amelia n'avait jamais pu dire qu'elle se moquait complètement de sa propre vie, bien au contraire. Elle n'avait jamais été de ceux qui se donnent la mort. Mais en l'occurrence, elle avait été prête à donner sa vie pour cet homme dont le sort lui tenait tellement à cœur. Malgré la prise de conscience qu'elle avait que jamais Alexander Lestrange ne l'aimerait, malgré ce renoncement que Charlie Weasley l'avait aidée à faire, elle savait qu'elle ne cesserait pas pour autant de lui être loyale et attachée, quitte à donner sa vie pour le garder en vie lui.

« Je fais de mon mieux, rassure-toi. Ce n'est pas comme si la mort m'attirait. Mais seule contre tout ces ennemis, je sais que je peux me compter chanceuse de ne pas avoir trouvé la mort prématurément. »

Elle s'était battue comme une lionne pour survivre, ce qui avait au moins le mérite de prouver qu’elle n'était pas suicidaire, en dépit de la douleur que la défection de Alexander avait provoqué en elle. Finalement, renoncer à lui était probablement ce qui pouvait lui arriver de mieux actuellement, mais elle se sentait vide et elle avait l'impression que l'avenir lui fermait ses portes. À ce stade, tout ce qu'elle pouvait faire, c'était de rechercher le conseil de cet être ami et précieux qu'elle était venue trouver aujourd'hui.

« Je ne sais plus j'en suis, Wolf. J’avais mis en moi tout ce que je ressentais pour cet homme et maintenant que j'y ai renoncé, je me sens vide, si vide. Comment remplir ce trou béant que toute cette histoire a laissé au fond de moi ? Je ne sais pas. »



_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq


Dernière édition par Amelia Blake le Sam 20 Mai - 21:51, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Jeu 16 Fév - 16:18



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]


Alors que le mercenaire essayait de réconforter Amelia, cette dernière lui avoua qu’elle aurait pu ne plus être de ce monde si Charlie Weasley n’était pas venu par chance au moment où elle était rentrée. Hypnos eut un léger sourire et répondit à Red Hood quand elle lui dit qu’elle espérait que son soigneur ne pose pas de questions et ne divulgue pas ce qu’il lui avait fait.

- “Il n’y aura aucun souci à ce niveau, il n’est pas du genre à fouiner quand il s’agit d’affaires de sang-purs.

La jeune professeure lui expliqua ensuite qu’elle avait été dépassée par ses ennemis, et qu’elle était chanceuse d’être encore de ce monde, après lui avoir dit qu’elle faisait de son mieux pour que ça ne soit pas le cas. Le tueur hocha la tête tout en plongeant son regard dans celui de son amante, n’ayant pas besoin de mot pour lui dire qu’il le savait.

les deux restèrent ainsi quelques secondes, avant qu’Amelia poursuive en disant qu’elle ne savait plus où elle en était et que, maintenant qu’elle avait abandonné ses sentiments envers le père Lestrange, elle était comme une coquille vide, ne sachant pas comment remplir le vide qu’il a laissé en elle. Wolf réfléchit une seconde et répondit à sa Red Hood, sortant un jeu de clefs de sa poche.

- “Je te propose une virée en tête à tête pour t’aérer l’esprit et te changer un peu les idées, à moins que tu aies une autre idée ou que tu ne veuilles rester ici avec moi, c’est toi qui vois Red Hood.

Hyp’ ne voulait pas forcer la jeune professeure de DCFM à quoi que ce soit, mais pour ce qui était de se changer les idées, il avait un certain don pour savoir ce que les autres avaient besoin, ayant lui-même testé tout ce qu’il pouvait pour ne plus ressentir le vide en lui depuis cette nuit qui le changea à jamais.



Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Mar 14 Mar - 23:59
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
Finalement, Amelia ne connaissait pas grand chose de Charlie et elle se rendait mêmes compte que Hypnos en savait davantage sur les fréquentations du dragonologiste qu’elle-même. Mais il lui suffisait de savoir que le médicomage ne parlerait pas et ne poserait pas de questions pour être satisfaite. Elle se fichait de ce qu'il pouvait penser de la situation, tant qu'il fermait sa bouche. Amelia avait souvent accepté beaucoup de choses, mais la discrétion était la clé pour ne pas avoir de problèmes avec elle. Un amant régulier comme Hypnos l'était savait pertinemment cela. La rassurer sur ce point était donc très intelligent de sa part.

« Je pense que Charlie a compris que je ne tenais pas vraiment à ce que les choses se sachent quand il a fait appel à lui. En tout cas, c'est l'impression qu'il m'a donnée. »

Amelia avait totalement confiance en Hypnos pour s'effondrer dans ses bras si c'était nécessaire. mais dans le cas présent, elle avait déjà pleuré et elle avait déjà fait tout ce qu'elle pouvait pour oublier. Ce n'était pas cette direction-là qu'elle avait envie de prendre avec lui. Elle préférait largement le chemin qui la conduirait à changer totalement de vue et à se changer complètement les idées en compagnie de cet homme dont elle partagé les tumultes de l'âme. Mais il semblait avoir compris à quel point elle avait besoin de se changer les idées.

Elle n'avait pas la moindre idée de la où ce road trip avec cet homme allait bien pouvoir la mener, mais elles s’en fichait. Elle avait juste envie de partir et d'oublier. Et quel que soit l'endroit et la manière donc Wolf voulait lui faire oublier les tourments de son âme, elle était certaine que cela lui conviendrait bien. Elle avait décidé de lui faire confiance et de se laisser guider pour une fois sans poser trop de questions. C’était sans doute le meilleur moyen d'atteindre son but, même si elle devait reconnaître que ce but ne serait pas facile à atteindre, compte tenu de l'état dans lequel elle se trouvait.

« Tu sais que je te suivrai au bout du monde, Wolf. »


_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq


Dernière édition par Amelia Blake le Sam 20 Mai - 21:52, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Ven 17 Mar - 11:54



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]

Le morceau pour le rp

Le tueur ne connaissait pas vraiment Charlie Weasley. Il l'avait croisé une ou deux fois lors de ses gardes, accompagnant la plupart du temps un des gars avec qui il travaillait à la réserve de dragons dont il avait la charge.

Cependant, vu que le médicomage n'était pas spécialisé dans ce type de médecine à la base, il n'avait pu vraiment faire plus ample connaissance avec le dragonologiste, même s'il avait une bonne idée de qui il pouvait être grâce à Red Hood.

- “De ce que tu m’as dit de lui, ça ne m’étonne pas vraiment. Vous avez été assez proches à une époque, il doit quand-même bien te connaître.

Wolf comprit également que son amie et amante avait déjà fait la plupart du deuil de son amour envers le père Lestrange, et qu'elle avait principalement besoin de changer d'air. Hypnos lui proposa donc une virée en tête à tête, où rien ni personne ne pourrait les déranger, et où ils seraient libres de faire ce qu'ils veulent.

Amelia le regarda et lui dit qu’elle le suivrait jusqu’au bout du monde, ce qui fit sourire le loup grec. Il savait qu’avec tout ce qu’ils avaient traversé ensemble, les deux amants avaient une confiance aveugle l’un envers l’autre, et qu’ils ne se lâcheront pas, quoi qu’il arrive.

Le médicomage prit donc les clefs de sa Lincoln Continental Convertible de 1962 et sa sacoche, ayant tout ce qu'il faut dedans pour tenir le week-end sans avoir à s'arrêter pour acheter à manger sur la route. Il proposa ensuite à Amelia de le suivre jusqu'au garage, où la limousine était garée.

Il ouvrit ensuite la porte passager pour que la jeune professeure puisse s'installer, avant de faire le tour et de monter à son tour côté conducteur, démarrant ensuite la voiture pour partir, tout en mettant "Carry On My Wayward Son" du groupe Kansas, avant de sortir la voiture du garage, direction là où la route les mènera.

La voiture pour les curieux:



Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Sam 18 Mar - 23:18
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
Hypnos avait raison. Bien entendu, c'était souvent le cas, mais en l'occurrence, il avait raison sur le fait que Charlie la connaissait depuis assez longtemps pour connaître certaines parties de sa personnalité et notamment son besoin de discrétion. Elle ne savait pas qui était cet homme, mais la façon dont elle l’avait perçu lui faisait dire qu’il était le genre d'individus qu'elle apprécierait sûrement avoir dans sa vie. Il ne semblait pas avoir sa langue dans sa poche mais ce n'était pas spécialement un défaut pour elle que d'être franc et de dire ce qu'on avait sur le cœur. Globalement, elle ne le connaissait pas assez pour savoir ce qu'il pouvait réellement valoir.

Elle se fiait essentiellement à Charlie dans ce cas précis afin de savoir si elle pouvait faire confiance à quelqu'un. C’était un homme intelligent et s'il avait un côté un peu trop gentil, cela ne s'appliquait tout de même pas à l'excès de confiance. Elle avait clairement pu constater qu'il était assez juste sur sa manière d'évaluer la valeur des autres. C’était relatif, bien entendu, parce qu'elle estimait qu’il lui donnait bien plus d'importance qu'elle ne méritait d'en avoir, mais elle ne lui aurait jamais fait de mal et en ça, il avait raison.

« Tu n'as pas tort. »

Si le renoncement était fait et qu'il avait été géré d'une manière qu'elle pourrait qualifier d'exceptionnel par Charlie, elle se sentait épuisée et sous le choc de ce qui venait de se passer. Ses sentiments étaient confus et elle n'était pas venue chercher une oreille pour l'écouter chez son compagnon de toujours. Elle avait besoin de se changer les idées et Hypnos le savait très bien. Ils pouvaient se comprendre et elle avait déjà remarqué que l'homme avait cette tendance à pressentir les choses et à lui offrir exactement ce dont elle avait besoin. C’était pour cette raison qu’elle lui laissait l’entier choix de ce qu'ils feraient et d’où ils iraient. Une virée était tout simplement une bonne idée.

Elle s'installa sans un mot et le laissa il s'installer au volant. Elle n'avait pas envie de parler pour le moment et elle savait qu'il le comprendrait. Cela dit, elle ne l'empêcherait pas de parler s’il le souhaitait, et elle se sentait même capable de lui répondre le cas échéant, mais elle ne voulait pas prendre la parole en premier. Elle laissa la musique envahir son cœur et commença à taper du pied en rythme sur le sol tout en fixant de la route devant elle. Silencieuse et pensive elle s’efforçait de se laisser embarquer sur le chemin de l'aventure avec cet homme qui avait su lire en elle comme peu d'autres étaient capables de le faire.


_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Mer 12 Avr - 10:26



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]




Hypnos avait assez d'expérience dans la recherche de distractions pour chasser ses propres démons, en plus de bien connaître Red Hood, sa confidente et amante depuis un paquet d'années maintenant, pour savoir ce qu'il lui fallait pour se changer les idées.

Cette virée à deux allait leur faire le plus grand bien à tous les deux. Une fois tous les deux installés dans la Lincoln et la musique lancée, Hypnos se mit à conduire sans direction particulière pour le moment.

Le tueur savait que sa Red Hood ne parlerait pas la première, mais lui-même n'était pas trop en état de parler pour le moment. Il se contenta donc de passer un bras autour d'elle pour l'attirer contre lui, tandis que la musique les traversait tous les deux.

Après avoir roulé un certain temps, Hypnos posa doucement sa tête sur celle de la jeune professeure de défense contre les forces du mal, lui demandant ensuite.

-"Tu sais… Je suis passé par là aussi quelques temps avant qu'on ne se connaisse tous les deux… Bon, contrairement à ton cas, j'étais avec elle depuis plusieurs années, mais nous avons dû nous séparer car nous n'avions plus les mêmes objectifs." Hypnos laissa un temps avant de reprendre. "Je suis resté dans la voie de la vengeance, alors qu'elle et nos deux autres compagnons d'armes ont rejoint les forces spéciales du ministère à l'époque. Nous avons dû couper les ponts pour éviter de nous mettre en danger mutuellement. Encore à l'heure actuelle, j'ai toujours mal en y repensant. Cependant, c'est une décision que j'assume complètement malgré tout. Sans cette séparation, je n'aurais pas trouvé Kali, ni eu le lien que nous avons tous les deux à l'heure actuelle ma Little Red Hood."

Wolf déposa un petit baiser sur le front de la belle brune blottie contre lui, avant de se concentrer à nouveau sur la route, le morceau à la radio changeant pour passer sur "Time In A Bottle" de Jim Croce. Hypnos se mit à chanter en même temps sur le morceau.



Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Sam 29 Avr - 22:31
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
Amelia n'avait pas l'habitude de fonctionner avec la tendresse. Elle était rude et autoritaire. Elle contrôlait la situation et, à de rares occasions et seulement avec certaines personnes, elle se laissait diriger. Mais il était exceptionnel qu'elle s'ouvre suffisamment à quelqu'un pour que la tendresse s'installe. Il pouvait advenir que certains hommes la câlinent après une partie de jambes en l'air, mais elle n'en ressentait pas la douceur du cœur que l'on ressentait lorsqu'on avait ouvert à cette personne. Elle profitait du moment et oubliait l'individu ensuite. C'était ainsi que les choses fonctionnaient avec elle.

Mais Hypnos était différent. Ce n'était pas pour rien que c'était lui qu'elle était venue trouver ce soir-là. Il savait la comprendre et il savait la consoler. Sa tendresse avait un effet sur elle, contrairement à celle de la majorité des gens. Et quand il la serra contre elle, tout en conduisant sa splendide voiture, une larme s’écoula de l'œil de la professeure de Défense contre les Forces du Mal et elle se laissa profiter de la tendresse de cet homme. Elle n'avait pas besoin de le regarder pour savoir qu'il avait sincèrement envie de lui offrir du soutien et de l'affection, ni qu'il se sentirait mieux lorsqu'elle aurait retrouvé le sourire. C'était une forme d'amour sincère unique.

Il lui partagea une histoire. Ce n'était pas la première fois. Hypnos était une des rares personnes avec qui Amelia échangeait sincèrement. Il connaissait certains secrets que presque personne d'autre ne connaissait et il en était de même pour elle. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'ils savaient tout l'un de l'autre parce que chacun des deux garderaient toujours en lui un certain nombre de secrets qu'il ne révélait à personne. Mais il était de ceux qu'elle pouvait écouter avec la certitude qu'il l'écouterait en retour et qu'il ne se servirait jamais de ses confidences pour lui nuire. Ils étaient en confiance l'un avec l'autre et c'était une vérité simple que tous deux connaissaient et dont aucun ne doutait.

« Ca passera, Wolf. Un jour, je me réveillerai et cela fera moins mal. >Je le sais, je suis déjà passée par là. Tu sais de quoi je parle. Il fallait seulement que j'ouvre les yeux. Il y a des choses dans cette vie qui ne sont pas faites pour moi et je crois qu'il ne me reste plus qu'à m'y faire. Je suis probablement trop brisée à l'intérieur pour l'amour. Il faudra donc que je me contente du pouvoir. »

Elle en était sincèrement convaincue. Elle avait la certitude qu’il lui était impossible d'aimer désormais. Plus exactement, elle était certaine que son cœur n'aimait pas de la façon dont il aurait dû le faire. Et voilà pourquoi elle ne pouvait trouver le bonheur. Mais elle avait des amis et des personnes sincères autour d'elle. Ce n'était peut-être pas grand-chose mais il demeurait que c'était un cadeau de la vie et qu'elle n'avait pas le droit de prétendre que ça ne lui apporte rien. Charlie et Hypnos en étaient la preuve puisque c'était eux qui allaient lui permettre de faire le deuil d'une relation à laquelle elle n'avait déjà que trop consacré d'espoir.


_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq


Dernière édition par Amelia Blake le Jeu 22 Juin - 9:25, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Jeu 25 Mai - 0:07



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]


Hypnos écoutait attentivement les paroles de sa Red Hood, sentant la tristesse et la résignation dans sa voix. Son regard compatissant se posa sur elle alors qu'il gardait une main sur le volant, conduisant avec assurance. La chaleur de son étreinte réconfortante était un témoignage silencieux de son soutien inconditionnel.

Alors qu'ils glissaient dans les ombres de la nuit, Hypnos rassembla ses pensées pour répondre à son amante avec douceur et empathie. Sa voix était calme et apaisante, comme une brise légère, alors qu'il s'arrêta sur une aire pour pouvoir parler plus sérieusement à la professeure de défence contre les forces du mal.

"Amelia, je comprends ta peine et ta conviction actuelle, mais permets-moi de te dire que l'amour n'est pas réservé aux cœurs non brisés. Parfois, nos blessures les plus profondes nous rendent capables d'aimer d'une manière unique. Tu es une personne extraordinaire, et je crois fermement qu'il existe quelqu'un qui pourra comprendre et accepter tout ce que tu es."

Il marqua une pause, cherchant ses mots avec précaution.

"Le pouvoir est une force incroyable, mais il ne devrait pas être une substitution à nos sentiments. Il est possible de trouver l'équilibre entre les deux, si tu le désires. Il est vrai que certaines choses dans la vie peuvent sembler hors de notre portée, mais parfois, le destin nous réserve des surprises que nous n'aurions jamais imaginées."

Hypnos tourna légèrement la tête pour regarder Amelia, un soupçon de lueur d'espoir dans ses yeux. Son intention était de lui offrir une perspective différente, une lueur d'espoir dans les ténèbres.

"Tu es entourée d'amis sincères, et je suis honoré d'être l'un d'entre eux. Charlie et moi serons là pour t'aider à guérir, à te reconstruire et à trouver ton propre bonheur, quel qu'il soit. Tu n'es pas seule dans cette quête, Red Hood. Et souviens-toi, même dans les moments les plus sombres, une simple présence peut apporter une lumière inattendue."

Il relâcha légèrement son étreinte, lui offrant de l'espace s'elle en avait besoin, mais sa présence restait solide et rassurante.

"Prends ton temps pour guérir, ma belle. Mais ne ferme pas complètement ton cœur à l'amour. Parfois, ce sont les cicatrices qui nous rendent plus beaux. Et qui sait ce que l'avenir te réserve ? Reste ouverte aux possibilités et laisse ton cœur s'épanouir à sa propre manière."

Un sourire tendre se forma sur les lèvres d'Hypnos, transmettant une promesse d'espoir et de soutien infinis. Ensemble, ils avaient tellement vécu de choses qu'ils étaient plus qu'intimement liés. Red Hood était une des deux seules personnes au monde après feu Artemis à avoir sa confiance la plus aveugle.

Wolf sonda un moment le regard de la femme à ses côtés un instant, avant de déposer un petit baiser sur le front de son amie et amante, ses propres souvenirs revenant un instant avant qu'il ne les chassent en secouant légèrement la tête.


Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Jeu 22 Juin - 12:35
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
Amelia eut un léger mouvement de surprise quand son acolyte s’arrêta sur une aire d’autoroute, subitement, alors qu’elle lui exprimait sa conviction que l’amour n’était pas pour elle, et qu’elle devait y renoncer. Pour qu’il s’arrête soudainement, il devait vouloir lui parler sérieusement et ça ne sentait pas bon. Amelia savait qu’entre eux, il n’y avait pas de demi-mesure. S’il y avait quelque chose à dire, ils se le disaient. Elle n’avait jamais hésité à lui dire ses quatre vérités quand c’était nécessaire. Elle était consciente que ses propos pouvaient être un peu défaitistes, mais elle n’était plus en état pour mieux.

Il l’encouragea aussitôt à accepter ses blessures comme quelque chose qui la renforçait et lui donnait des atouts pour vivre ses relations d’une manière plus forte et plus particulière. Il avait peut-être raison, mais elle avait tellement de mal face à cette nouvelle épreuve que l’envie de tout lâcher était la plus forte, du moins, pour le moment. Cela ne durerait probablement pas tant, car elle n’était pas du genre à se laisser indéfiniment aller. Mais elle se sentait trop blessée pour pouvoir avoir cet espoir actuellement. Elle regarda fixement devant elle, ne réagissant pas ou peu à ce qu’il lui disait.

Elle avait toujours eu un certain goût pour le pouvoir, mais cela ne pouvait pas remplacer ce qu’elle avait projeté avec Daniel. Elle le savait, mais elle ne croirait pas qu’elle y avait encore droit. De toute façon, elle n’y avait jamais eu droit. Depuis le début de sa vie, on l’avait forgée pour désirer et rechercher le pouvoir. L’amour, ça n’avait jamais été prévu pour elle. Elle y avait cru, mais elle commençait vraiment à se dire que ce n’était pas pour elle. Et même si elle pouvait y croire, elle avait l’impression que son destin lui prouverait le contraire.

« Mais cela ne dépend que de soi… »

Charlie. Elle n’avait pas réellement pensé à ce qui s’était passé avec lui. Elle s’était littéralement jetée à son cou pour oublier Alexander. Il avait pris soin d’elle et elle devait admettre que son cœur battait plus fort en pensant à lui. Quant à Hypnos, il était un de ses amants réguliers, un ami, un confident. Il avait tout pour lui, et il était probablement le seul à pouvoir lui exposer pour quelle raison elle avait tort, simplement lui dire qu’elle avait tort. Elle ne l’aurait pas accepté de la part de n’importe qui, elle devait bien l’avouer. Mais de lui, oui.

« J’ai bien du monde sur qui je peux compter. Ce n’est pas là que se pose la limite. »

L’étreinte qu’il lui offrait était malgré tout d’un certain réconfort. Il avait toujours eu une place à part dans son cœur. Pour autant, elle savait qu’il n’était pas dénué de ses propres blessures et qu’il avait en lui bien plus qu’il ne le disait. Quand il lui suggérait de ne pas se fermer complètement, elle savait combien c’était une propre demande à lui-même et cela lui montrait à quel point ils pouvaient se comprendre, encore une fois. Elle avait envie de lui faire confiance, de l’écouter. Mais une part d’elle se demandait tout-de-même si c’était la chose à faire. L’inquiétude faisait partie de l’ensemble.

« Je ne sais pas trop. Je crois que j’ai besoin de temps, oui. Ca au moins, je le sais. »


_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Mer 12 Juil - 23:59



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]


Hypnos observa Amelia attentivement alors qu'elle exprimait sa réserve quant à ses propres mots et à la situation dans laquelle elle se trouvait. Il ressentait le poids de ses émotions et de sa douleur, conscient que les cicatrices du passé ne pouvaient pas disparaître instantanément.

Wolf avait lui-même traversé des épreuves similaires et comprenait les moments de doute et de confusion qui les accompagnaient. Il répondit d'une voix calme, tout en la gardant dans ses bras.

"Tu as raison, Red Hood. Il est important de te retrouver avant de pouvoir envisager de nouvelles voies. Ne te précipite pas et ne te force pas à ressentir ce que tu n'es pas prête à ressentir. Prends ton temps pour comprendre tes propres émotions et ce que tu désires vraiment."

Il resserra doucement son étreinte, lui offrant son soutien silencieux.

"Sache que je serai toujours là pour toi ma belle, quel que soit le chemin que tu choisis. Si tu as besoin de parler, de te confier ou simplement d'être entourée d'une présence, je serai là. Je ne peux pas prétendre avoir toutes les réponses, mais je peux t'offrir mon soutien sans condition."

Son regard bienveillant se posa sur elle, empreint d'une confiance inébranlable.

"Le temps guérit toutes les blessures, même les plus profondes. Et pendant que tu prends ce temps pour toi, n'oublie pas que tu es une personne extraordinaire, capable d'amour et de bonheur. Tes blessures ne définissent pas qui tu es, elles font simplement partie de ton histoire. Et au-delà de ces blessures, tu as tant à offrir au monde. Regarde, même si vous avez eu quelques déboires suite à son entrée à Poudlard, tu as Kali, qui te considère comme une figure maternelle. Tu as aussi Charlie, avec qui tu as pas mal d'atomes crochus. Je ne me compte pas, notre lien est bien trop fort que pour avoir besoin d'en parler."

Le tueur lui offrit un sourire réconfortant, cherchant à lui transmettre un peu de son propre espoir.

"Prends soin de toi, Red Hood. Écoute ton cœur et permets-toi d'explorer les possibilités qui se présenteront à toi, à ton propre rythme. Tu mérites d'être heureuse, et je serai là pour t'accompagner sur ce chemin, quoi qu'il advienne."

Il lui relâcha doucement l'étreinte, lui laissant l'espace dont elle avait besoin tout en lui montrant qu'il était là, toujours présent.

"Souviens-toi, le temps pourra t'aider à te remettre et à y voir plus clair. Permets-toi de vivre cette période de transition, et ne doute pas de ton propre pouvoir de résilience. Qui sait ? Peut-être que tu vas trouver ton bonheur là où tu t'y attends le moins."

Le médicomage posa son front sur celui de la superbe brune qui était contre lui, ne quittant pas un seul instant son regard. Il lui montra tout ce qu'il ressentait pour elle au travers des vitres donnant sur son âme, n'ayant pas besoin de mot pour lui faire comprendre qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour elle, peu importe la situation, et qu'il tenait profondément à elle



Amelia Blake
Amelia Blake
ProfilDate d'inscription : 03/02/2021
Messages : 479
Date de naissance : 10/03/1977
Age : 47
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Dim 20 Aoû - 20:51
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote
Amelia avait toujours été quelqu'un de fort. Elle avait toujours été celle qui ne montrait aucune émotion et qui ne laissait rien l’atteindre. Le résultat, c'était que bien du monde pensait qu'elle était intouchable et que rien ne pouvait la toucher. Hypnos faisait partie des rares personnes qui savaient que ce n'était pas vrai. Elle avait accepté de partager avec lui une part de ce qu'elle était vraiment grâce à une confiance et une loyauté qu'elle n'avait trouvé nulle part ailleurs. C'était pour cette raison que c'était sur son épaule qu'elle pouvait se reposer à présent. Il n'y avait personne qui puisse la voir dans un état aussi vulnérable, sauf Olivia peut-être.

Il l'encouragea dans son analyse de ses propres émotions et de ce qu'il convenait de faire. Si elle avait des difficultés pour se confronter à ses émotions, il était au moins certain qu'elle se connaissait suffisamment bien pour savoir que le moment n'était pas venu de forcer les choses. Elle pouvait clairement ce remède comme elle l'avait fait de tous les chocs jusqu'à présent, mais elle allait avoir besoin de temps et de reprendre le contrôle de ses pensées. Ce n'était pas quelque chose de facile, mais elle était convaincue qu'elle pouvait y arriver. Cependant, la présence de Hypnos pour l'aider dans ce processus pourrait lui faire beaucoup de bien.

Elle l'écouta silencieusement, sachant qu'elle n'avait pas la force de débattre avec lui ou de renchérir. Mais elle savait que ces paroles étaient sincères et que son cœur s'ouvrait à elle, même s'il était évident qu'il ne pouvait pas faire le soin à sa place. Elle connaissait sa sincérité et elle savait combien ces paroles avait de sens actuellement. Elle devait trouver la force de reprendre la direction qui l’amènerait vers la vie, même si elle en avait perdu un certain sens. C'était malgré tout un sens qu'elle pourrait retrouver d'une autre manière.

« Je sais que tu seras là et je t'en remercie. Pour le moment, ta présence fait partie des choses qui peuvent me faire du bien. »

Elle observa la route. Partir avec lui semblait être quelque chose qui avait du sens. Elle ne savait pas encore ce que cela lui apporterait mais il était certain que ce serait nettement plus facile de se laisser porter pour une fois et de ne pas chercher à prendre le contrôle de la situation. Il était une des rares personnes à qui elle pouvait laisser le contrôle sans avoir l'impression de se mettre en danger. Malgré tout, il restait donc encore des personnes qui possédaient un tel pouvoir, mais elle avait conscience qu'ils étaient de plus en plus rares.

« Où nous emmènes-tu ? »


_________________
Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides] Tjbq
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Mer 6 Sep - 18:52



POUR TRICOTER DES PROJETS, IL FAUT DÉMÊLER LA PELOTE
[Feat Amelia Blake]


Wolf continuait de conduire avec une assurance tranquille, sa présence rassurante enveloppant Amelia comme un bouclier contre les tourments de ses émotions. Il comprenait que derrière la façade de force qu'elle avait bâtie se cachait une personne complexe, vulnérable et authentique. C'était cette véritable Amelia qu'il connaissait et qu'il soutenait inconditionnellement.

Il écouta ses mots avec une gratitude silencieuse pour la confiance qu'elle lui accordait. Sa voix demeurait douce et réconfortante.

"Je suis là pour toi, Ma belle, maintenant et toujours. Nous traverserons cette période ensemble, pas à pas, à ton rythme. Parfois, il est nécessaire de lâcher prise et de se laisser porter par la vie."

Son regard se posa brièvement sur elle, exprimant une sincérité profonde.

"Le chemin que nous empruntons est incertain, mais je suis convaincu que tu trouveras ta voie. Ta détermination t'aidera à surmonter ces épreuves. Le temps apporte la guérison, la clarté et la perspective. Tu as déjà accompli tant de choses remarquables, Red Hood, et tu es capable de bien plus encore."

Wolf lui offrit un léger sourire, symbolisant son soutien et son optimisme.

"Nous ne savons pas encore ce que l'avenir nous réserve, mais il y a toujours de la beauté et de la signification dans chaque étape de la vie. Et rappelle-toi, même quand tu te sens vulnérable, tu n'es pas seule. Tu as Olivia, la petite, Charlie et moi, on ne te lâchera pas, je puis te l'assurer."

La route s'étendait devant eux, pleine de mystères et d'opportunités. Le loup noir continuait de conduire, offrant à Amelia un peu de répit dans cette période difficile.

"Prends le temps dont tu as besoin, Red Hood. Tu trouveras ton chemin, et tu arriveras à être à nouveau toi-même. Pour l'instant, permets-toi de ressentir ce que tu ressens, et n'aie pas peur de te laisser porter de temps en temps."

Ils continuèrent un peu de rouler en se laissant porter par la musique, quand la professeure de défence contre les forces du mal demanda à Hyp' quelle était leur destination. Le loup noir répondit à son amie et amante en ayant un sourire amusé.

"Je me suis dit que ce serait bien de nous retourner la tête dans un endroit où je suis sûr que personne de nos entourages directs ne chercherait à nous retrouver. J'ai pensé à une virée à la plage, je connais un endroit où nous pourrons nous retourner la tête avec ce que j'ai pris dans le coffre, et pourquoi pas nous amuser un peu après, du moins si tu te sens d'attaque."

Le médicomage avait toujours eu le plus grand respect de la gente féminine, peu importe quel genre de relation il avait avec cette dernière. Il était souvent approché pour participer à tout genre de "jeux", mais il était rare qu'il se laisse tenter réellement. Non pas qu'il n'aimait pas passer du bon temps, mais il avait une certaine stabilité avec Red Hood, ce qui lui suffisait largement la plupart du temps depuis qu'ils se sont rencontrés.



Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Carnet de Hypnos Constantinides
» Mamie a passé son mois de décembre à tricoter !
» "[...]We Crash, We Burn, But Still We Rise Again[...]" - Hypnos Constantinides
» Au détour de Sainte Mangouste - Hypnos Constantinides
» Hypnos Constantinides [Terminée] "[...] Yeah, My Monsters Are Real. [...]"

Pour tricoter des projets, il faut démêler la pelote [PV Hypnos Constantinides]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: