Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal

Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]

Charlie Weasley
Charlie Weasley
ProfilDate d'inscription : 27/07/2021
Messages : 693
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Mar 3 Aoû - 18:17


Visite surprise à Pré-au-Lard
@Hannah Londubat ξ Charlie


Voilà trois jours que Charlie était revenu au Terrier et il avait passé ces trois jours à profiter à fond des bons petits plats de sa mère, ce qui n'arrivait pas souvent étant donné qu'il passait les trois-quart de l'année en Roumanie. Les plats de sa mère lui manquaient encore plus quand il revenait au pays !  Les discussions avec son père à propos du monde des moldu aussi. D'ailleurs, ce dernier essayait de réparer un réfrigérateur ces temps-ci mais pour le moment tout ce qu'il avait réussi à faire, c'était changer l'ampoule pour la lumière intérieure du frigo. A vrai dire, Charlie avait essayé de regarder de plus près pour voir s'il parvenait à mieux comprendre le fonctionnement mais il s'y mélangeait un peu avec les fils électriques et les fusibles. Demandez lui tout ce que vous voulez sur les créatures magiques ou les dragons, mais en ce qui concernait l'électricité, c'était disons plus compliqué...

Il alla s'endormir ce soir-là tout en prenant le journal de la Gazette pour lire le rubrique Quidditch. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas tenu au courant des derniers évènements et dernières victoires du sport des sorciers. Il aperçut dans l'un des articles le nom d'Olivier Dubois et lut ledit article avec intérêt. Quoique quelques années de moins que Charlie, Olivier et lui avait été dans l'équipe de Quiddtch de Gryffondor pendant quatre années et s'ils ne s'étaient plus ensuite revus pendant quelques années, ils s'étaient  recroisés à Poudlard en 1998 lors de la bataille contre Voldemort. Ils avaient eu l'occasion de discuter un peu le lendemain de cette terrible journée et s'étaient échangé leur adresse pour rester en contact.
Charlie était revenu en Angleterre pour environ deux semaines et il se dit qu'il allait prendre contact le lendemain avec lui et sa famille. Ils s'étaient promis aller prendre un verre la prochaine fois qu'il était dans le pays. Sur ces pensées, il posa le journal à côté de lui et s'allongea pour dormir, éteignant la lumière à l'aide de sa baguette magique avant de la poser sur la table de chevet.

Le lendemain, c'était samedi, et Charlie avait prévenu ses parents qu'il aimerait aller faire un tour à Pré-au-Lard. Les weekends en général, les élèves de Poudlard avaient le droit s'ils le souhaitaient de descendre dans le village pour se changer les idées . A l'époque où il était élève,  il y était souvent allé accompagné de sa meilleure amie Tonks ou de son frère aîné. Il pensait encore à cette époque avec le sourire d'ailleurs. Les Trois Balais était l'endroit où ils faisaient les meilleurs biereubeurres d'Angleterre ! Quoiqu'il en soit, il avait envie de surprendre quelques-uns de ses nièces et neveux aussi prévint-il sa mère au petit matin qu'il serait absent toute la journée. Evidemment, Molly insista pour lui préparer un panier avec tout plein de choses dedans pour donner à ses petits-enfants (Charlie pouvait sentir l'odeur toute chaude de la tarte à la mélasse qui sortait de sous le panier ou encore des cookies au chocolat fait maison... Tandis que sa mère avait le dos tourné, il en piqua un dens le panier et le mangea vite fait avant qu'elle ne se retourne. Néanmoins, Molly semblait toujours être au courant de tout et alors qu'elle se retournait, elle lui dit avec ce sourire qu'on lui connaissait si bien :

« Si tu voulais un cookie supplémentaire, il fallait me le dire. Il en restait quelques-uns dans le placard Charlie. » Charlie se sentit rougir. Qu'il ait dix, trente ou presque cinquante ans, il se sentait toujours comme un gamin pris au piège devant sa mère.
« Désolé m'man... Cette odeur était juste trop irrésistible. Je ne connais personne qui ait su y résister. » Complimenter Molly Weasley sur ses talents culinaires c'était bien joué. Molly lui adressa un sourire avant de se tourner vers la cuisinière où elle était en train de préparer un délicieux ragout aux légumes. Charlie se rapprocha derrière sa mère avant de déposer un bisou sur la joue de cette dernière.
« Garde-moi un peu de ragout. Je le mangerai ce soir. » Puis, il s'éloigna vers la porte mais avant de sortir, il entendit sa mère lui dire encore avec un sourire amusé :
« Si tu aimes tant ma cuisine, pourquoi es-tu donc partit pour la Roumanie ? »
« L'esprit d'indépendance et les dragons ! Comment y résister ? »
Il lui offrit un large sourire avant de sortir de la maison.
Il traversa le jardin avant de transplaner une fois avoir passé les barrières.
Il réapparut dans une allée secondaire de Pré-au-Lard et rejoignit l'allée centrale qui avait été nommée l'allée du trio d'or après la bataille de 98 en l'honneur de Harry, Ron et Hermione. Les mains dans les poches, il déambula dans le village tranquillement. Le temps était couvert mais pas vraiment froid. Il y avait quelques dizaines d'élèves dehors mais il était encore très tôt ce matin, aussi n'y avait-il pas encore trop de monde. Il remonta l'allée jusqu'au trois balais avant de pousser la porte du pub. Il salua la compagnie présente d'un joyeux bonjour avant de se diriger vers le comptoir. Il reconnut Hannah Abbott, aujourd'hui Hannah Londubat et la salua en souriant.

« Bonjour Madame Londubat. Comment allez-vous ce matin? Et votre famille ? Je suis venu goûter votre bierreubeurre. C'était la meilleure de toute l'Angleterre à mon époque, vous devez vous en souvenir vous aussi ! » Il fut momentanément happé par sans nul doute de très agréables souvenirs puis il ajouta : « J'espère que c'est toujours le cas ! Voyons voir ça. » ajouta t-il avec un léger clin d'oeil, indiquant par cela que ses derniers mots étaient une blague. Il s'assit sur l'une des chaises au comptoir. « Comment se passe votre vie aux 3 balais ? J'espère que tout marche comme vous voulez. »

_________________
Une vocation est bien plus qu'un métier - C.W.
"Dragons are all I care about. Who has time for dating when there are so many dragons to study?"by lizzou.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Mar 3 Aoû - 20:08
Visite surprise à Pré-au-Lard
Charlie Weasley & Hannah Londubat
"Ça faisait longtemps qu’on ne vous avait pas vu."
«
Cattleya, la farine est à mettre dans le gâteau, pas sur les gens, la réprimanda d’une voix douce, Hannah alors qu’elle se prenait une boule de farine dans la poitrine. Je comprends pourquoi je passe mon temps à racheter de la farine, soupira-t-elle, tout en prenant discrètement une poignée de farine. Va plutôt m’aider et va chercher le beurre dans la réserve, demanda-t-elle à sa fille avant de lui jeter la farine dessus alors qu’elle avait le dos tourné.
- Mais maman, c’est injuste, grommela la victime en rigolant.
- Je n’ai rien fait, se défendit la sorcière blonde, les deux mains en l’air pour montrer qu’elle n’avait pas de farine entre elles. Et si je me souviens bien, c’était toi qui avais commencé. »

Cattleya revint avec le beurre que lui avait demandé sa mère et regarda le saladier dans lequel cette dernière mélangeait la farine avec les autres ingrédients nécessaires à la préparation d’un gâteau au chocolat qu’elle pourrait servir dès midi aux clients des Trois Balais. Hannah beurra le moule, y versa la pâte et mit le tout dans le four déjà chaud. Elle ferma la porte du four avant de frotter sa main contre son front. Elle sortit sa baguette et d’un simple sort, qu’elle n’avait même plus besoin de prononcer à force, elle se nettoya totalement, effaçant les traces de la bataille de boules de farine et les tâches de d’autres ingrédients. Elle regarda sa fille, encore bien blanche, qui lui faisait un regard implorant et lui sourit. De son index droit, elle appuya sur le bout de son nez.

« Je ne sais pas pourquoi, j’ai l’impression que tu souhaites me demander quelque chose.
- Je peux lécher le saladier Maman, s’il te plaît, s’il te plaît, s’il te plaît ?
- J’aurais dû m’en douter,
fit semblant de soupirer la cuisinière. Evidement que tu peux, mais je te rappelle que tu dois aussi manger ce midi.
- Merci Maman, tu es la meilleure,
cria Cattleya, s’approchant de sa mère pour lui faire un câlin, mais la sorcière plus âgée se recula.
- Ah non, reste loin, tu es couverte de farine. N’oublie pas de te débarbouiller avant de revenir dans la salle.
- Mais c’est pas juste, pourquoi tu ne peux pas me nettoyer avec un sort ?
- Ça t’apprendra à lancer des batailles de farine. Ne te plains pas trop ou je pourrais te demander de nettoyer la cuisine. Après tout, c’est ton bazar. »


Hannah jeta un dernier regard sur sa cuisine. Tous les plats qui seront servis ce midi étaient soit totalement prêts et au frais, soit en train de cuire dans le four, soit en train de refroidir sur un des nombreux plans de travail. Il n’y avait plus rien à faire pour le moment, elle reviendra plus tôt pour finir les derniers préparatifs. Maintenant, elle devait s’occuper de ses clients en salle et aider sa cogérante qui aidait seule pour affronter la foule. En rentrant dans la salle, la sorcière blonde put remarquer qu’il n’y avait pas encore grand monde. C’était peut-être samedi, mais il était encore tôt. Les clients arriveront sûrement plus tard, en fin de matinée, et surtout après le repas du midi. Elle alla se placer derrière le comptoir et prépara les commandes qui commençaient à arriver petit à petit. De temps en temps, Louna, sa collègue, venait pour lui demander de préparer une boisson ou simplement pour discuter quand il n’y avait aucun client qui attendait pour être servi. Les deux femmes conversèrent un bon moment, riant bien, faisant des pauses pour préparer une commande ou faire un tour des tables et s’assurer que tout allait bien. Louna était repartie s’occuper de la salle quand Cattleya revint vite la voir, encore toute recouverte de farine. Avant qu’elle n’ait pu prononcer le moindre mot, sa mère prit la parole.

« Ne t’avais-je pas dit de te nettoyer ? Pourquoi es-tu encore recouverte de farine. On va te confondre avec un des fantômes de Poudlard. Allez zou, reviens me voir quand tu seras propre ma petite dame grise. »

Cattleya courrait déjà dans l’autre sens, allant dans la salle de bains se débarbouiller. Mais Hannah n’était pas restée longtemps seule au comptoir, un client venait d’arriver. Charlie Weasley. Le rouquin la salua en souriant, lui demanda de ses nouvelles à elle et à sa petite famille, avant de parler de son intention de goûter sa Bièraubeurre. Son interlocutrice lui fit un grand sourire en retour. Elle commençait à bien connaître les Weasley, ils étaient facilement reconnaissables grâce à la couleur de leurs cheveux mais aussi grâce à leur gentillesse. Elle en voyait souvent dans sa taverne, surtout le week-end, quand les élèves de Poudlard étaient autorisés à venir dans le pittoresque village sorcier de Pré-au-Lard. De tous les Weasley, Charlie était un qu’elle voyait le moins. Elle avait appris de son mari qu’il était encore en Roumanie pour s’occuper de dragons. Elle était donc très heureuse de le voir.

« Bonjour Monsieur Weasley, évidement que ma Bièraubeurre est la meilleure de toute l’Angleterre et du monde entier, plaisanta la sorcière. Je vous en sers une, comme ça vous pourrez me dire ce que vous en pensez ? Sauf si vous préférez autre chose sur la carte. Thé, café, jus, chocolat chaud, vin, cocktail, vous trouverez forcément votre bonheur ici, lui énonça-t-elle en lui montrant tout ce qui se trouvait derrière elle, de nombreuses bouteilles d’un peu tout et n’importe, avec ou sans alcool, une machine à café, une bouilloire et beaucoup de verres vides de toutes les formes, prêts à être remplis puis vidés. Sinon, tout va bien de mon côté et ma famille se porte très bien. Les affaires vont bien. Que demander de plus ? Et vous, Monsieur Weasley, comment allez-vous ? Ça faisait longtemps qu’on ne vous avait pas vu. Combien de temps dure votre séjour en Grande-Bretagne ? demanda-t-elle. »
©️ nightgaunt
Charlie Weasley
Charlie Weasley
ProfilDate d'inscription : 27/07/2021
Messages : 693
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Jeu 26 Aoû - 23:35


Visite surprise à Pré-au-Lard
@Hannah Londubat ξ Charlie


Charlie était entré aux Trois balais dirigé maintenant par Hannah Londubat, de son nom de jeune fille Abbott. Il n'avait évidemment pas été à Poudlard avec elle ni avec son mari Neville mais ilss s'étaient tous ensemble lors de la seconde partie de la bataille de 98. Charlie était en effet revenu avec des renforts de Pré-au-Lard et des dizaines de parents au moment où Neville tranchait le cou du serpent Nagini. Neville, le petit garçon un peu empoté de ses premières années était devenu un héros dans ses dernières années. Au même titre et plus encore qye Harry Potter. Charlie avait beaucoup de respect pour Neville et après la bataille tous les survivants de la bataille avaient plus moins gardé contact bien sûr puis avait avancé avec leur vie. Car il fallait reprendre sa vie après tous ces morts, après toute cette destruction. Il fallait tout reconstruire. Si on voulait que l'école reprenne du service pour Septembre, il fallait tous prêter main-forte. Ils avaient trois mois pour ke faire. Ils devaient commencé dès le lendemain de la bataille ? C'est ainsi qu' alors qu'ils n'avaient pas encore fait le deuil de leurs morts et que pour sa part Charlie pleurait encore la mort de Fred et aussi celles de Tonks et Remus, il participa à remettre d'applomb Poudlard. Hélas, il ne fut pas en mesure de rester pendant les trois mois car il avait reçu des nouvelles de son travail et on le demandait de revenir pour la fin juillet. Charlie n'eut d'autre choix que de repartir fin Juillet en Roumanie.

Mais, à part dans la décoration, mine de rien les Trois Balais n'avaient guère changé de son temps et il avait hâte de goûter sir la bieureaubeurre y était toujours aussi bonne. Hannah en avait peut-être amélioré la recette.

« Vous avez fait de ce lieu un endroit encore plus accueillant. Je ne croyais pas ça possible ! Bravo madame Londubat. » dit-il à la femme face à lui. Il avait tellement de souvenirs des Trois Balais où il était souvent venu avec son frère Bill, ou avec sa meilleure amie Tonks à l'époque... Que cette époque lui semblait lointaine. « Mais oui je vous en prie, servez-moi donc une biereaubeurre. Une Bierreaubeurre sera parfaite. » ajouta t-il, après qu'elle lui énuméré toute la liste de boissons qu'elle avait sur la carte du menu.  « Comme le bon vieux temps. » ajouta t-il d'un air pourtant jovial. Il ne fallait pas penser au passé avec tristesse ; il fallait s'en souvenir avec bonheur même si des personnes qu'on avait connu auparavant n'était plus là. C'était faire honneur à leur mémoire que de boire un verre en leur mémoire.

« Il y a pas mal d'anniversaires dans la famille en ce moment donc c'est pour cette raison principalement que je suis là, et aussi j'ai pu me libérer pour deux semaines environ. Je devrai rentrer en Roumanie dans une petite quinzaine de jours. » Il trempa ses lèvres dans la boisson sucrée puis continua avec un léger sourire amusé : « Je dois l'avouer, la nourriture de ma mère m'avait manqué aussi.  Là-bas j'ai tendance à ne pas manger aussi varier. D'ailleurs, je prendrai bien quelque chose à manger aussi. Vous avez une spécialité ? »

_________________
Une vocation est bien plus qu'un métier - C.W.
"Dragons are all I care about. Who has time for dating when there are so many dragons to study?"by lizzou.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Mar 7 Sep - 2:49
Visite surprise à Pré-au-Lard
Charlie Weasley & Hannah Londubat
"Nous avons une carte variée pour nous adapter à tous les goûts."
H
annah avait plusieurs sources de fierté dans la vie, plusieurs réalisations qui la rendaient fières à tel point qu’elle en rayonner. En première position, il y avait bien évidemment ses enfants, ses deux petites merveilles, les deux plus belles choses qui lui étaient arrivées dans la vie, Frank et Cattleya. Elle serait prête à tout donner et à tout sacrifier pour un simple sourire sur leurs lèvres. Un peu après, il y avait aussi son mariage avec Neville. Elle l’aimait mais il savait qu’il passerait toujours après leurs deux enfants, il en était conscient et pensait exactement la même chose. En troisième position venait son lieu de travail, sa petite réussite, les Trois Balais. Elle avait racheté le célèbre pub à son ancienne propriétaire, Madame Rosmerta, quand cette dernière avait décidé de prendre une retraite bien méritée. Elle avait craint au début que les sorciers désertent ce lieu avec le changement de propriétaire, ce n’était plus la même ambiance, plus la même carte. Mais il semblerait que les clients avaient apprécié comment la nouvelle cogérante s’était appropriée les lieux, en tout cas c’était ce que disaient la salle très souvent bondée et le chiffre d’affaires. Et entendre Charlie lui dire qu’elle avait rendu cet endroit encore plus accueillant ne pouvait que lui faire grandement plaisir. Ses félicitations entrèrent directement dans le cœur de la sorcière blonde qui lui fit un énorme sourire.

« Merci beaucoup monsieur Weasley, vous ne pouvez pas me faire plus plaisir. Juste, vous pouvez m’appeler Hannah, madame Londubat, ça fait très officiel. C’est mon mari le professeur, je préfère lui laisser les Monsieur Londubat, ajouta en riant la sorcière blonde. »

Cet endroit était devenu plus accueillant, mais ce n’étaient pas les seuls changements, la carte avait aussi connu quelques modifications, avec notamment de très nombreuses créations de sa collègue Louna. Il y avait beaucoup de nouveautés, de nombreuses créations originales mais il y avait aussi de grands classiques comme la Bièraubeurre. Il y avait l’embarras du choix mais Charlie choisit de se remémorer le bon vieux temps en se tournant vers une Bièraubeurre. En même temps que la sorcière préparait sa commande, son interlocuteur lui donna la raison de sa présence dans le pays, beaucoup d’anniversaires dans sa famille, et dans une famille aussi nombreuse qu’était celle des Weasley, il n’était pas étonnant qu’il y en ait autant. Mais il ne resterait pas longtemps, seulement une quinzaine de jours. Hannah hocha la tête.

« Je vois, j’espère vous revoir souvent pendant ces quinze jours alors. Mais profitez de votre famille avant tout, ajouta-t-elle rapidement avant de lui tendre sa boisson. Et voilà, vous me direz ce que vous en pensez. »

Charlie continua en avouant que la nourriture de sa mère lui avait manqué, aveu qui fit naître un sourire rieur sur les lèvres d’Hannah. En parlant de nourriture, il était tenté de tester la spécialité des Trois Balais.

« Rien n’est meilleur que la nourriture préparée avec amour. Je suis certaine que c’est pour ça que la cuisine de votre mère est aussi bonne. Au sujet des spécialités, nous n’en avons pas vraiment. La tarte à la citrouille a beaucoup de succès mais nous avons plein d’autres plats, salés comme sucrés, fruités, chocolatés, avec de la viande, du poisson, des légumes, ça dépend de vos envies. Nous avons une carte variée pour nous adapter à tous les goûts, sourit Hannah. »

Spoiler:
©️ nightgaunt
Charlie Weasley
Charlie Weasley
ProfilDate d'inscription : 27/07/2021
Messages : 693
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Ven 22 Oct - 19:37


Visite surprise à Pré-au-Lard
@Hannah Londubat ξ Charlie


Charlie voyait bien qu'Hannah aimait son travail. Quand quelqu'un prenait plaisir à faire un travail, cela se voyait tout de suite. La passion pouvait se refléter dans ses gestes quotidiens, dans les sourires adressés aux clients et la façon dont on faisait son travail tout court. Charlie voyait bien tout cela dans le comportement d'Hannah en face de lui. Elle aimait son travail, elle était fière de l'établissement qui était le sien. Et Charlie se souvenait que déjà à l'époque de Rosmerta, cet établissement était extrêmement populaire et réputé. Lui-même s'y rendait souvent avec ses amis et en particulier avec Tonks qu'il côtoyait beaucoup à Poudlard. Le plus dur avait sûrement été de reprendre la suite et de garder l'ancienne clientèle mais Charlie était convaincu qu'elle y était parvenu.

« D'accord Hannah, je tâcherai de m'en souvenir. » lui répondit-il alors qu'elle venait de lui dire qu'il pouvait l'appeler par son prénom au lieu de Me Londubat. Abandonner les « madame », était un critère supplémentaire pour qu'une relation de confiance s'établisse directement entre la propriétaire et un client qui viendrait manger chez elle. Cela leur donnait vraiment envie de revenir dans un endroit. Tandis qu'Hannah lui préparait sa commande, Charlie lui parlait des raisons qui avait nécessité sa présence ici en Angleterre, à savoir différents anniversaires dans sa famille qu'il ne pouvait rater (et son travail étant très prenant, il en avait quand même manqué pas mal déjà par le passé).

« Je ne sais pas encore, en tous cas si l'occasion se présente avant la fin de mon séjour je reviendrai certainement en souvenir du bon vieux temps... » lui dit-il alors qu'elle lui avait dit espérer le revoir durant ces quinze prochains jours même s'il devait profiter de sa famille avant tout. Il hocha la tête doucement. Evidemment. La famille c'était important. On en profitait jamais assez et il s'en rendait compte aujourd'hui plus que jamais alors que ces pensées se tournèrent vers son frère Fred qui avait perdu la vie durant la bataille de Poudlard et qui, malgré les années, manquait toujours terriblement à sa famille. Certes la famille Weasley était nombreuse (et encore plus aujourd'hui), mais chaque membre d'une famille était unique, apportait ce petit quelque chose de plus. George n'était plus que l'ombre de lui-même. Et puis sans compter que ses parents vieillissaient d'années en années... La famille perdrait quelque chose de vraiment important quand ils ne seront plus là. Parfois, alors que les années avançaient, Charlie se disait qu'il devrait revenir en Angleterre plus souvent. Pour profiter un peu plus des dernières années de ses parents.

Il trempa alors ses lèvres dans la Bierreaubeurre tiède qu'Hannah avait posé devant lui, après avoir porté un toast silencieux à la mémoire de son frère dont le rire manquerait toujours à sa famille. « Uhm, c'est très bon. C'est similaire à celle dont je me souviens avoir si souvent bu. Mais... Je sens bien un petit quelque chose en plus, et j'avoue que ça lui donne un petit plus, quelque chose d'un peu épicé, exotique »

Elle lui parla ensuite de la nourriture des Trois Balais et Charlie l'écouta tout en buvant dans sa choppe. A l'entendre parler du menu des Trois Balais, il avait soudain envie de prendre un petit quelque chose à grignoter. Il attrapa donc la carte et la parcourut des yeux. Il reconnut certains plats, et d'autres au contraire lui était inconnus. Ses yeux s'arrêtèrent sur l'un des derniers noms de la liste. Des crèmagiques ! Il en avait tellement l'habitude d'en prendre chaque fois qu'il venait avec Tonks !  C'était leur petite habitude ! Il se demanda sur le moment s'il elles avaient le même goût ou si les recettes avaient changé... C'est avec un sourire un peu nostalgique qu'il releva les yeux du menu et qu'il dit à Hannah.

« Je prendrai une crèmagique s'il vous plait Hannah. J'avais l'habitude d'en prendre avec une amie quand j'étais à Poudlard... Ca remonte à tellement longtemps ! Je me demande si leur goût a tellement changé. On en prenait souvent.  Donnez-moi en deux d'ailleurs, j'en prendrai un autre en son honneur... C'était une amie extra. » Ou plutôt à sa mémoire. « Un Canari et un Lionceau s'il vous plait. »   Si sa meilleure amie pouvait le voir en cet instant, il savait exactement quelle expression elle aurait.

_________________
Une vocation est bien plus qu'un métier - C.W.
"Dragons are all I care about. Who has time for dating when there are so many dragons to study?"by lizzou.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Sam 30 Oct - 3:32
Visite surprise à Pré-au-Lard
Charlie Weasley & Hannah Londubat
« Et voilà, j’espère que vous les apprécierez. »
H
annah s’estimait chanceuse. Sa vie n’avait pas été toute rose, loin de là, mais elle pensait quand même avoir de la chance dans sa vie. Deux magnifiques enfants, un mari attentionné et fidèle et un travail, que demander de plus ? Un troisième enfant peut-être. Chaque matin, elle se levait avec envie d’aller au boulot, de se retrouver dans la cuisine des Trois Balais et de faire sa préparation pour la journée, d’aller dans la salle et accueillir les clients, les servir, les écouter. Chaque matin, elle était heureuse d’aller au travail et elle savait que ce n’était pas le cas de tout le monde. Et pour cela, elle s’estimait chanceuse. En même temps quelle belle profession qu’elle faisait ! Elle s’assurait de rendre les gens heureux ou d’au moins les accompagner dans leur peine, elle s’assurait de faire plaisir à leurs papilles gustatives, qui pouvaient être si capricieuses chez certains parfois.

Actuellement, c’était de Charlie Weasley qu’elle s’occupait. Hannah avait heureuse de l’accueillir dans sa taverne, lui qui était si peu souvent en Grande-Bretagne. Et pendant qu’elle lui préparait sa commande, il lui apprit qu’il était là pour voir sa famille et fêter les nombreux anniversaires des membres de celle-ci. La sorcière blonde exprima l’envie de le revoir ici s’il le pouvait et il lui répondit qu’il ferait de son mieux. A cela, elle répondit simplement par un sourire, attendant désormais son avis sur la bièraubeurre qu’elle venait de lui servir, tout en évitant de le fixer intensément. Le but n’était pas de le mettre mal à l’aise. Et cet avis vint assez rapidement. Positif. Et même plus que positif. Son interlocuteur trouvait à sa boisson quelque chose de plus exotique et épicé.

« Je suis heureuse de l’apprendre, lui répondit la cogérante des Trois Balais avec un grand sourire. Le côté épicé vient d’un ingrédient secret, mais je ne vous en dirai pas plus. Secret professionnel, ajouta-t-elle en levant les deux mains en l’air. »

Et après la boisson, la nourriture. Parfois l’inverse. Charlie, après avoir bu quelque gorgées de sa bièraubeurre et parler de la nourriture de sa mère qui lui manquait, s’enquit de celle des Trois Balais. Hannah lui parla alors de la variété de plats que les Trois Balais proposaient avant de le regarder lire la carte. Et il commanda une crèmagique, enfin deux, en l’honneur de son amie, une amie qui ne devait plus être si elle parvenait à lire correctement son expression.

La guerre. Elle s’était déroulée il y a une vingtaine d’années mais elle était encore fraîche dans la mémoire de ceux qui l’avaient vécue, qu’ils aient ou non combattus pendant. Pendant cette période, ils avaient tous perdus un père, une mère, un frère, une sœur, un membre de la famille, un ami, une personne plus ou moins proches. Il y avait eu des pertes, des nombreuses pertes, de trop nombreuses pertes des deux côtés. Et plus de deux décennies plus tard, on ne les oubliait pas. On apprenait à vivre sans eux, malgré le chagrin et la souffrance, mais on ne les oubliait pas, ils avaient toujours une place dans des souvenirs, dans le cœur. Hannah avait perdu ses deux parents à cause des Mangemorts et il ne se déroulait pas un jour durant lequel elle ne regrettait pas que ses deux enfants n’aient pu connaître leurs grands-parents. Elle savait que Charlie avait aussi perdu des gens lors de cette bataille. Elle connaissait mal les Weasley mais comme tout élève à Poudlard en même temps qu’elle, elle connaissait les jumeaux Weasley et avait entendu parler de la mort de Fred. Mais elle comprit, aux propos de son interlocuteur qu’il avait aussi perdu une amie, une amie à qui il voulait rendre honneur.

Hannah ne dit rien à ce sujet, ne voulant pas se montrer indiscrète. Elle restait présente au cas où il aurait besoin d’une oreille attentive et discrète mais elle ne tirerait pas les vers du nez. Elle fit donc simplement un sourire rassurant. « C’est noté. Je dois vous abandonner quelques minutes, le temps de les préparer. Il faut du temps pour la bonne cuisine. Je vous laisse profiter de votre bièraubeurre. »

Et sur ces mots, la sorcière blonde quitta son client pour se diriger vers sa cuisine où elle prépara les deux Crèmagiques pour lui. Une Gryffondor et une Poufsouffle. La Poufsouffle devait être en l’honneur de son amie. Elle sortit les crèmes préparées le matin même avant de caraméliser le dessus. Elles étaient désormais prêtes à être servies. Elle revint dans la salle, les mains chargées et les déposa devant Charlie.

« Et voilà, j’espère que vous les apprécierez. »
©️ nightgaunt
Charlie Weasley
Charlie Weasley
ProfilDate d'inscription : 27/07/2021
Messages : 693
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Lun 3 Jan - 1:28


Visite surprise à Pré-au-Lard
@Hannah Londubat ξ Charlie


Un petit ingrédient secret ? Uhm, Charlie continua de goûter la bierreubeurre tout en essayant de deviner ce que pouvait être ce fameux ingrédient secret mais rien à faire. C'était sacrément bon en tous cas et il en reprendrait bien. Alors qu'avec un petit sourire Hannah lui avait dit qu'elle ne pourrait en dire plus sur cet ingrédient secret, Charlie répondit aussitôt : « Je ne chercherai alors pas à vous dire ce que c'est ! En tous cas, félicitations pour avoir su ajouter ce petit côté épicé, presqu'exotique. Ca me rappelle presque une bière de Roumanie à laquelle j'ai goûté une fois mais je ne me souviens plus du nom exact. »

Charlie n'était pas entré ici avec une très grosse faim à part l'envie de se désaltérer mais alors qu'ils parlaient de nourriture et ce qui se faisaient à l'époque de Me Rosmerta et qu'il parcourait des yeux le nouveau menu des trois balais qui était préparé dans la cuisine à présent, il s'arrêta alors sur ces fameuses crémagiques ! Il se souvenait tellement d'en avoir mangé des tas avec Tonks ! Alors que ce souvenir refaisait surface nostalgiquement, il pouvait même encore sentir le goût leur goût dans la bouche. Il prenait toujours un Lionceau et Tonks prenait toujours un canari en l'honneur à leur Maison ! Saisit d'une envie soudaine de voir si leur goût avait changé, il en commanda deux. Un de chaque. Il mangerait les deux car évidemment, Tonks ne pourrait goûter la sienne mais sans réellement savoir pourquoi il semblait presque voir apparaître son visage qui le regardait de là-haut et son sourire alors qu'elle le voyait commander ce qu'ils avaient toujours l'habitude de prendre à chaque sortie de Pré-au-Lard. Charlie hocha la tête alors que Hannah lui disait qu'elle allait l'abandonner quelques minutes le temps d'aller préparer la commande. Il se demandait déjà si ce serait la même recette ou s'il s'agissait d'une nouvelle recette améliorée d'Hannah aussi. Elle semblait être très innovatrice en ce qui concernait les recettes des Trois Balais.

Hannah ne mit guère de temps à revenir et bien vite, elle vint déposer les deux pots de crèmagiques devant lui sur le comptoir et lui dit qu'elle espérait qu'il apprécierait. « Je suis sûr que c'est un secret aussi mais vous y avez sûrement ajouté un nouvel ingrédient secret pour améliorer là encore la recette. C'était déjà exquis à l'époque, mais je suis sûr que je ne serai pas déçu ! » Il esquissa un sourire avant de choisir la crème canari d'abord. Dans sa tête il trinqua en silence avec Tonks et alors qu'il plongeait sa cuillère dedans et la mit dans sa bouche, une myriade de sensations gustatives se disputèrent dans sa bouche. Quelle onctuosité et quelle douceur à la fois dans la bouche ! … Et quel était donc cette saveur qu'il détectait mais il ne pouvait pas mettre de mot dessus. Il y avait définitivement un petit ingrédient secret dans ça aussi.

« Absolument indescriptible comme dessert. La crème est parfaite, tellement onctueuse et il y a ce petit quelque chose d'ajouté qui ajoute qui lui donne encore plus onctueux que dans mon souvenir. Déjà qu'on avait l'habitude d'en manger pleins à l'époque, je crois que j'aurai du mal à m'arrêter d'en manger aujourd'hui. Ce qui n'est pas très bon pour la ligne j'en conviens mais qu'est-ce donc à côté des plaisirs du ventre ?! »

Il avança le sien, le ionceau vers lui pour en goûter une cuillère également et là encore ce fut une explosion gustative. Il fut bien perplexe.  Il ne savait pas lequel des deux il préférait. Il hésita. Il lui fallait prendre une autre cuillère du canari. Chose qu'il fit.  Après quelques secondes il déclara.

« Je crois que Tonks est en train de se tordre de rire en ce moment même en m'entendant dire que je trouve le Canari encore plus fondant et délicieux que le Lionceau ! Le Gryffondor en moi essaie de batailler avec cette déclaration, mais il faut bien l'avouer, et je capitule volontiers ! » Tonks le charrierai sûrement pour le reste de sa vie si elle était encore là. Le Weasley lâcha un rire avant de replonger sa cuillère dans la crème Canari. Uhmmm, tellement parfait ! « Je crois que vous avez fais vos études à Poufsouffle aussi madame Londubat ? »

_________________
Une vocation est bien plus qu'un métier - C.W.
"Dragons are all I care about. Who has time for dating when there are so many dragons to study?"by lizzou.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Mar 4 Jan - 14:17
Visite surprise à Pré-au-Lard
Charlie Weasley & Hannah Londubat
« Les plaisirs du ventre passent avant »
H
annah ne savait pas vraiment ce qu’elle préférait dans son métier, il y avait tellement de choses qu’elle appréciait. Elle aimait cuisiner avec amour les meilleurs plats possible, regarder comment des ingrédients séparés formaient tous ensemble quelque chose de délicieux à consommer. Mais elle affectionnait aussi le contact avec ses clients, pouvoir faire leur connaissance. Elle ne comptait plus le nombre de fois, surtout quand elle était au comptoir, où elle a joué le rôle de psychomage pour un de ses clients, l’écoutant avec patience, attention et discrétion, lui prodiguant de temps en temps, quand c’était dans le domaine de ses connaissances, quelques conseils, tout en l’empêchant de consommer trop d’alcool afin de lui éviter un passage à l’hôpital à cause d’un coma éthylique. Cependant, il y avait quelque chose qu’elle raffolait peut-être encore plus que toutes les autres, c’était de regarder ses patients se régaler avec les plats qu’elle leur avait concoctés. Elle aimait voir leurs réactions, souvent très éloquentes : un sourire, les yeux qui s’ouvraient en grand ou qui au contraire se plissaient de plaisir, la respiration qui devenait plus longue… Et parfois tout cela était accompagné de sons ou de mots, des compliments souvent et alors la cuisinière des Trois Balais rayonnait de fierté.

Et aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle alors qu’elle accueillait chez elle un client qu’elle ne voyait que très peu, pour la simple raison qu’il vivait en Roumanie, et bon faire des allers-retours pour une Bièraubeurre, même si elle était la meilleure du monde, serait vite ennuyeux et une perte de temps. Elle avait servi une Bièraubeurre à Charlie et elle avait été ravie d’apprendre qu’il l’avait beaucoup appréciée et qu’il avait remarqué une petite touche exotique et épicée en plus. Hannah répondit que cette touche venait d’un ingrédient secret et qu’elle ne pourrait en dire plus. Son interlocuteur ne chercha pas à lui arracher les vers du nez mais la félicita de nouveau, lui disant que cela lui rappelait une bière roumaine, dont il ne se souvenait plus du nom.

« Oh intéressant ! Je ne connais pas du tout la cuisine roumaine et je serai curieuse d’en savoir plus sur la gastronomie de là-bas, répondit Hannah. C’est un beau pays la Roumanie ? demanda-t-elle à son interlocuteur qui devrait maintenant être capable de lui répondre après plusieurs années dans ce pays. »

Il semblerait que la boisson avait ouvert l’appétit de Charlie, car il décida de commander deux crèmagiques, une en l’honneur d’une amie qui n’était sûrement plus de ce monde. Hannah s’était alors éclipsée afin de pouvoir lui préparer sa commande et revint assez vite, posant devant son client les deux crèmagiques, lui disant qu’elle espérait qu’il apprécierait. Et là encore, de son côté du comptoir, elle se réinstalla, tandis que Charlie lui disait qu’il était certain qu’il y aurait un autre ingrédient secret et qu’il était persuadé qu’il ne serait pas déçu. La sorcière blonde ne répondit mais sourit simplement, attendant qu’il goûte ses plats. Et là encore, elle ne fut pas déçue des réactions du sorcier qui semblait se régaler. Il le confirma, complimentant ce qu’il venait de manger, ce qui fit grandir le sourire d’Hannah. Il ajoutait même qu’il aurait du mal à arrêter d’en manger et elle rit à sa dernière remarque.

« Je ne suis pas médicomage mais cuisinière, pour moi, les plaisirs du ventre passent avant, plaisanta la sorcière. Mais je suis très heureuse de voir que les crèmagiques vous plaisent. Et vous êtes le bienvenu quand vous voulez pour en remanger. »

Mais avant d’en commander des nouvelles, il avait son autre crèmagique à manger. Hannah sourit quand elle le vit alterner entre les deux et il finit par avouer qu’il préférait le Canari au Lionceau, ce que le Gryffondor en lui n’appréciait pas vraiment. De nouveau, elle ne put s’empêcher d’émettre un rire à cette remarque et redevint plus sérieuse quand il lui demanda si elle avait été à Poufsouffle quand elle était encore à Poudlard. Enfin presque plus sérieuse, elle ne put s’empêcher de taquiner son client.

« Je crois me souvenir vous avoir demandé de m’appeler Hannah, le taquina la sorcière avant de redevenir définitivement plus sérieuse. Mais oui j’ai bien été à Poufsouffle donc la Poufsouffle en moi est très ravie d’apprendre que vous préférez le Canari. Il faudrait que je demande à mes Gryffondors de mari et de fils quelle crèmagique ils préfèrent. Mais loin de moi l'idée de créer une guerre entre les maisons, je souhaite simplement que tout le monde se régale. »
©️ nightgaunt
Charlie Weasley
Charlie Weasley
ProfilDate d'inscription : 27/07/2021
Messages : 693
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Jeu 13 Jan - 1:37


Visite surprise à Pré-au-Lard
@Hannah Londubat ξ Charlie


« Oui c'est très joli là-bas et le folkore y est très intéressant. Il y a beaucoup de légendes populaires. La culture du pays diffère pas mal de chez nous, et vous verriez comment sont leurs costumes régionaux. Très colorés ça c'est sûr. Ils ont des quelques plats typiques de chez eux, si vous voulez je pourrai vous envoyer un livre de recette acheté là-bas... ça pourrait vous inspirer pour de nouveaux plats pour vos menus. Ca pourrait plaire aux clients. Tiens, savez-vous dire Bon appétit en roumain ? C'est poftă bună. Joli, n'est-ce pas ? » lui dit-il alors qu'elle lui disait qu'elle ne connaissait pas la gastronomie de là-bas et qu'elle li demandait comment c'était. « Il y a beaucoup de verdure aussi, de forêt. La réserve où je travaille se trouve au milieu d'une très large forêt, ce qui fait un cadre idéal pour garder des dragons. Il n'y a pas une population à moins de 50 kilomètres. »

Charlie était heureux de se trouver aux Trois Balais. Il était tellement occupé par son travail quand il était en Roumanie qu'il était assez rare qu'il prenne un peu de temps pour lui et pour profiter ne serait-ce qu'une petite patisserie de ce genre. Alors quand il revenait au pays, il avait souvent envie de faire toutes ces petites choses qu'il n'avait pas le temps de faire durant son travail. Surtout qu'il lui arrivait de ne prendre qu'un seul jour de congé par semaine et en général ce jour-là, il aimait surtout ne faire qu'une chose : rester au lit toute la journée à dormir. Cette crèmagique était vraiment succulente et il ne l'avait pas caché à Hannah. La recette avait légèrement changé et possédait une touche un peu plus exotique mai était une agréable découverte pour les papilles. Le pub aussi avait changé un peu dans sa décoration tout en restant le même. Hannah avait su se le personnaliser dans toutefois en enlever au charme d'autrefois.

« Désolé, j'ai en effet du mal à laisser tomber le madame. De mon temps on appelait toujours la gérante Madame Rosmerta, c'était dans les mœurs de Poudlard. J'aurai trouvé très bizarre d'appeler Me Rosmerta par son prénom. Je suppose que vous aussi. », dit-il en rigolant tout en continuant de se régaler avec la crémagique Canari, la trouvant toujours plus à son goût. Alors qu'elle lui disait être ravie que la crémagique Poufsouffle lui plaise autant car elle était elle-même issue de Poufsouffle mais qu'il faudrait qu'elle demande à ses Gryffondors de mari et de fils ce qu'ils préféraient. Elle ajouta même qu'elle pensait qu'ils ne diraient pas la vérité si par « malheur » ils trouvait la canari meilleure. Il répondit en riant : « Ah, la rivalité entre les Maisons a la peau dure même aujourd'hui !  Vous avez eu combien d'enfants Hannah ? N'avez-vous qu'un gars ou avez-vous d'autres enfants ? » Peut-être que si elle avait une fille, celle-ci serait à Poufsouffle comme elle et qu'elle préfèrerait la crème Canari !

Hannah lui semblait être une jeune femme bien sympathique et il ne la connaissait pas du tout avant étant donné qu'ils n'avaient pas du tout le même âge, mais il avait bien envie d'en savoir plus sur elle.


_________________
Une vocation est bien plus qu'un métier - C.W.
"Dragons are all I care about. Who has time for dating when there are so many dragons to study?"by lizzou.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Ven 14 Jan - 1:25
Visite surprise à Pré-au-Lard
Charlie Weasley & Hannah Londubat
« Poftă bună »
E
lle n’avait pas l’âme d’une aventurière, loin de là même, Hannah était plutôt du type casanière. Elle aimait le confort de son petit cocon qu’était sa maison, elle aimait se blottir dans sa douce couette en fin de journée, elle aimait entendre le bruit réconfortant de la tuyauterie. Non, elle était plutôt du genre à préférer les moments passés en famille qu’à vadrouiller dans le monde. Ce qui faisait qu’aujourd’hui, à quarante ans passés, elle n’avait jamais quitté son pays et que le plus loin qu’elle était allée, c’était Dublin. On parle d’une distance. Mais ce n’était pas parce qu’elle n’avait jamais voyagé qu’elle n’était pas curieuse de ce qu’il avait de l’autre côté de la mer et qu’elle ne s’intéressait pas non plus aux spécialités culinaires des autres pays. C’était donc pour cela qu’elle avait demandé à Charlie comment était la Roumanie et qu’elle avait écoutée avec une attention non feinte tout ce qu’il lui racontait sur cette contrée qui lui semblait si lointaine. Il lui parla du folklore, des légendes populaires, des costumes régionaux, de tout cet univers très coloré, des plats typiques, de l’abondante verdure. Il lui proposa même de lui ramener un livre de cuisine roumaine, elle pourrait s’en inspirer pour concocter de nouveaux plats. Un sourire rêveur naquit sur les lèvres de la sorcière blonde. « Poftă bună. Quel joli mot ! Vous savez comment donner envie d’y aller. Et ça serait avec plaisir pour le lire de recettes, et comme ça, quand vous reviendrez de Roumanie, je pourrais vous présenter les nouveaux plats et vous souhaiter poftă bună. »

Mais avant de la régaler avec des nouveaux plats inspirés de la cuisine roumaine, elle lui proposa de satisfaire son appétit avec des grands classiques qu’elle avait quelque peu améliorés, tout d’abord une Bièraubeurre puis des crèmagiques. Et dans les deux cas, il l’avait complimentée dessus, ce qui faisait toujours plaisir à la cuisinière des Trois Balais. Et en tant qu’ancienne Poufsouffle, elle fut encore plus heureuse quand il lui avoua qu’il avait préféré la Canari, il avait l’impression de trahir sa maison. Elle se demandant alors ce que ses Gryffondors de mari et fils penseraient. Eh oui, comme le disait Charlie, la rivalité entre les Maisons avait la peau dure, même aujourd’hui. Il lui demanda alors si elle avait d’autres enfants. « Je comprends tout à fait, mais ça me fait toujours bizarre quand on m’appelle Madame Londubat, je regarde toujours derrière moi pour savoir à qui on parle avant de comprendre qu’on s’adresse à moi, plaisanta-t-elle. Tant pis, je vais devoir faire avec, ajouta-t-elle en mimant une fausse mine déçue avant de laisser son sourire apparaître de nouveau pour lui faire comprendre qu’elle n’était pas sérieuse et qu’elle ne prenait aucunement ombrage. Sinon plus sérieusement, je trouve, de l'extérieur en tout cas, la rivalité moins forte qu'à l'époque où j'étais encore élève. Après ce n'est qu'un impression. Et j’ai un garçon, Frank, il est en cinquième année à Gryffondor, et Cattleya, une petite fille. Enfin pas si petite, elle rentre déjà à Poudlard l’année prochaine. Je n’ai pas hâte. Elle si, elle ne parle que de ça. »

Ce qu’Hannah ne savait pas encore à ce moment-là, c’était qu’il y avait déjà un troisième petit Londubat en route, bien en sécurité niché dans son ventre.

« Et vous Monsieur Weasley, si ce n’est indiscret, avez-vous des enfants ? demanda-t-elle curieuse. »
©️ nightgaunt
Charlie Weasley
Charlie Weasley
ProfilDate d'inscription : 27/07/2021
Messages : 693
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Dim 23 Jan - 23:13


Visite surprise à Pré-au-Lard
@Hannah Londubat ξ Charlie


Charlie aimait parler des autres pays. Son métier le menait souvent à voyager dans d'autres pays car il leur arrivait souvent  d'aller dans un pays voisin Européen afin d'aller chercher un dragon pour la rapatrier en Roumanie. Se faisant, il voyageait donc beaucoup et avait découvert énormément de cultures différentes de celle de l'Angleterre. Bien qu'il adorait revenir aux sources chez lui sur sa petite île, il n'en restait pas moins qu'il aimait voyager beaucoup. Quand il était plus jeune, il éprouvait encore plus le bonheur de voyager dans d'autres pays. Récemment, alors qu'il prenait doucement conscience que ses parents n'étaient pas immortels, il revenait plus souvent qu'auparavant au Terrier pour profiter de leur compagnie, de leur conversation, et des repas de sa mère... Oui, s'il osait l'avouer à lui-même, Charlie tendait à être un peu plus casanier que dans sa prime jeunesse. Etait-ce la crise des cinquante ans qui arrivait ? Après tout, il aurait bientôt 50 ans et ses parents aussi vieillissaient...

L'idéal serait de se rapprocher un peu plus de son pays. Par exemple s'il existait une réserve un peu plus près de chez lui. Là, ce serait parfait. Parce qu'il était hors de question qu'il abandonne le métier qu'il faisait quand même. Son métier, c'était plus que ça. Ce n'était pas un métier, c'était une vocation. Il avait toujours su qu'il voudrait travailler avec les créatures magiques. Son amour des dragons avait commencé quand il était enfant. Pas non plus quand il avait trois ans, mais aux environs de huit ans. Depuis sa tendre enfance, il savait qu'il s'occuperait des dragons. Mais il comprenait que tout le monde n'aimait pas forcément voyager partout dans le monde. S'il osait s'aventurer à le penser, Hannah lui semblait un peu plus casanière et ce n'était pas là une critique. Elle préférait peut-être un petit cocon qu'elle aurait travaillé pour construire, avoir un mari, des enfants...  Lui, il ne s'était jamais vraiment vu se marier ni avoir des enfants. Peut-être parce qu'il n'avait jamais rencontré la personne qu'il voudrait épousé ? Pourtant, il y avait bien une personne avec qui il avait été le plus complice et avec qui il avait senti une réelle proximité. C'était Tonks. A cette époque pourtant, ni l'un ni l'autre ne songeait à se caser. Leur carrière respective était bien plus importante et Charlie n'aurait pas voulu être un poids pour elle (et inversement). C'était mieux de rester amis. C'était sans doute la meilleure amie qu'il avait jamais eu. Les années avaient passé et elle avait épousé Remus, et avait eu un fils avec lui... Un fils devenu rapidement orphelin. Charlie sentait une connexion très particulière envers Teddy. Presque comme s'il le considérait comme son propre fils. En mémoire de son amie d'enfance, il avait dès le départ noué un lien très étroit avec le petit garçon aujourd'hui devenu jeune homme.

Quand il lui mentionna la cuisine Roumaine et qu'il pourrait lors de sa prochaine venue lui rapporter un livre de recette issue de ce pays afin qu'elle s'en alimente pour les menus des 3 Balais, il la vit s'animer aussitôt et accueillir cette idée avec un sourire rêveur. Charlie lui répondit alors : « Je prends note alors. Ça me fera une raison supplémentaire de revenir prendre une Crémagique chez vous. » Il entreprit ensuite de continuer à manger ses deux Crémagiques. Il avait l'impression à la fois d'être replongé dans des sensations vieilles de trente ans quand il venait en manger ici durant ses années à Poudlard, et des sensations nouvelles. Il avait l'impression d'en redécouvrir la saveur tout en connaissant déjà leur goût. Quand enfin, il eut termina sa seconde crémagique et qu'il eut posé sa cuillère, il écouta Hannah lui dire que ça lui faisait bizarre quand les gens l'appelait madame, et il comprenait tout à fait cela … De son côté, il devrait s'habituer à l'appeler Hannah car elle était quand même plus jeune que lui et par conséquent, ce serait un peu curieux de l'appeler madame. Après tout, elle était plus jeune que lui. Elle lui parla ensuite de la rivalité entre les Maisons de Poudlard et avançait quand même qu'elle était moindre qu'à leur époque. Il était d'accord sauf peut-être entre certaines familles ? Il y avait encore quelques familles de sang-pures qui accordait plus d'estime à leur Maison et qui dénigrait autant qu'avant les autres Maisons. Il ne pouvait cependant être sûr de l'ampleur de la guerre Gryffondor/Serpentard à ce jour car il ne fréquentait plus Poudlard depuis longtemps... Néanmoins, il croyait savoir que quelques-uns de ses nièces et neveux étaient amis avec des personnes issus d'une autre Maison.

« J'ai quitté Poudlard il y a bien trop longtemps pour pouvoir répondre à cette question avec précision donc je vais vous croire sur parole. Etant la gérante des Trois Balais, vous recevez beaucoup plus de visites d'étudiants de Poudlard que moi je n'en vois ! En tous cas, je suis très content d'entendre ça. » Elle lui parla ensuite de ses enfants, Frank, un élève en cinquième, et une petite fille Catleya qui allait entrer à Poudlard l'an prochain. Contrairement à sa mère, Catlleya avait très hâte de faire sa rentrée. Charlie eut un léger sourire. Evidemment qu'elle n'avait pas hâte. Pour des parents, ses enfants restaient toujours des bébés. Qu'ils aient sept ans, onze ans ou cinquante ans... « Catleya, c'est un très joli prénom d'ailleurs. Quel en est l'inspiration si je peux me permettre de demander ? » Et Franck, était sûrement en relation avec le papa de Neville car il semblait savoir que son père s'appelait Frank. En tant que membre de l'Ordre du Phénix à l'époque, il savait évidemment qui était Frank et Alice Londubat.  «  Un garçon et une fille est un parfait équilibre à mon avis. C'est très bien.  Pour l'an prochain, vous aurez un avantage sur d'autres parents cependant. En tant que gérante des Trois Balais, vos aurez l'occasion de voir votre petite fille - plus si petite- assez régulièrement quand elle viendra boire un verre avec ses copains le weekend. » Du moins, à partir de la troisième année. Mais même encore,  il y aurait peu de distances entre elle se sa fille... Même si ce ne serait pas tout à fait pareil que de l'avoir constamment à la maison. « Mais bon, il faut bien un jour où les enfants prennent leur envol... »  Hannah lui demanda ensuite si lui avait des enfants et à cette question il esquissa un sourire avant de répondre un brin amusé.

« Et bien non, mes frères et sœurs s'en sont chargés à ma place. C'est cool quand on a une grande fratrie, hein ? J'ai fais le choix d'une grande carrière auprès des dragons... Je ne me suis jamais imaginé avoir une famille pour moi. Mais j'ai aujourd'hui pleins de nièces et neveux à choyer de cadeaux quand je reviens de Roumanie... et de grandes réunions de famille qui sont toujours très animées. » Il tut pourtant les interrogations récentes qu'il se faisait sur le fait de se demander s'il avait fait les bon choix en choisissant avant tout sa carrière sur le reste.  Certes, il était très heureux par ce qu'il faisait et n'aurait rêvé meilleure vie. Mais, au fond... N'aurait-il pas souhaité quand même avoir au moins un enfant et quelqu'un pour réchauffer un peu son lit le soir... ?  Peut-être qu'il avait raté quelque chose ? Puis, il secoua la tête de ses pensées, chassant par la même tous ses regrets. Non, il n'avait aucun regret. Il avait la vie qu'il avait souhaité avoir.



_________________
Une vocation est bien plus qu'un métier - C.W.
"Dragons are all I care about. Who has time for dating when there are so many dragons to study?"by lizzou.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Lun 4 Avr - 13:03
Visite surprise à Pré-au-Lard
Charlie Weasley & Hannah Londubat
Poftă bună !
H
annah avait trois bébés dans la vie : Frank, Cattleya et les Trois Balais. Bon, il y en avait deux qui comptaient beaucoup plus à ses yeux, il y en avait deux pour qui elle donnerait tout, il y en avait deux pour qui elle sacrifierait tout, son temps, son travail, son mariage, jusqu’à sa vie et cela ne serait jamais un sacrifice pour elle. Ses deux enfants resteraient évidemment la prunelle de ses yeux et sa plus grande fierté dans la vie, mais ce n’était pas pour autant qu’elle n’était pas fière du pub qu’elle tenait. C’était son troisième bébé comme elle l’aimait le qualifier. Comme pour une grossesse normale et pour un enfant, il y avait eu la décision de l’avoir, le temps de préparation pour le rendre le plus parfait possible avant l’ouverture, et finalement sa croissance depuis son ouverture. Elle se souvenait encore de la première semaine, des débuts difficiles. Il n'y avait presque personne, elle passait tout son temps derrière son comptoir, à espérer entendre le tintement qui annonçait l'entrée d'un client, à espérer voir la porte s’ouvrir, mais rien. Puis de fil en aiguille, quelques clients avaient fini par franchir la porte, au début par curiosité, pour voir ce qu’il y avait désormais depuis que Rosmerta n’était plus là, puis étaient revenus par fidélité, avaient même fait venir des connaissances à eux, et puis, de bouches en oreilles, la salle avait fini par se remplir pour ne jamais désemplir. A tel point que la charge de travail était devenue trop importante pour une seule personne et que la gérante, désormais cogérante, avait demandé à une amie de venir travailler avec elle. Oui, Hannah était décidément fière du chemin parcouru. Et tout cela grâce à sa bonne cuisine, aux originaux cocktails de Louna, à une bonne dose de patience mais surtout à beaucoup d’amour et de bonté.

Et c’était parce qu’elle était fière de ce troisième bébé qu’elle était heureuse de voir et d’entendre ses clients se régaler, qu’elle était flattée quand ils lui faisaient des compliments sur sa cuisine. Et les remarques de Charlie Weasley ne faisaient pas exception, elle faisait aussi très plaisir à entendre. Et de ses compliments, la conversation entre les deux adultes, après être passée par la Roumanie et sa cuisine, dévia sur les relations entre maisons à Poudlard et la rivalité qui était autrefois très forte entre elles. En tout cas, c’était ce que voyait Hannah de par les témoignages de son fils et de son mari, tous les deux à Poudlard, mais aussi de derrière son comptoir, où elle pouvait souvent voir des élèves de l’école de magie et de sorcellerie de couleur différente venir passer du temps ensemble, peu importe la couleur de leur cravate ou de leur écharpe. Après, ce n’était pas pour autant que la rivalité n’existait pas du tout, non, elle était toujours présente chez certains, malheureusement. Son interlocuteur choisit de le croire et de se réjouir de la nouvelle. « Je ne suis plus non plus à Poudlard, mais en tout cas, de ce que j’entends et de ce que je peux voir d’ici, la rivalité entre maisons a l’air moins forte. J’espère ne pas me tromper. Un peu de rivalité, ne fait pas de mal, je suis la première à taquiner mon Gryffondor de mari quand il m’annonce que Poufsouffle a gagné la coupe des quatre maisons, mais cette rivalité avait parfois pris une trop importante tournure dans le passé. Il ne faudrait pas que ça se reproduise. »

Puis la discussion dévia vers un sujet cher au cœur de la sorcière, les enfants. Elle était fière de ses enfants et était donc toujours ravie de parler d’eux. Elle les présenta donc, ses deux petits bébés, les deux plus belles merveilles du monde, rien que cela, Frank et Cattleya. Ils avaient beau avoir seize et onze ans, à ses yeux, ils resteraient ses bébés et c’était en partie pour cela qu’elle avait du mal à les laisser partir pour Poudlard. Cela ne tiendrait qu’à elle, ils resteraient éternellement à ses côtés, mais elle savait que ce n’était pas possible. Comme c’était dommage. Tandis qu’elle parlait de ses deux petites merveilles, un grand sourire avait pris possession de ses lèvres. Charlie lui demanda la raison du choix du prénom de sa petite dernière avant d’ajouter que par sa profession, elle avait la possibilité de plus souvent voir ses enfants que les autres parents. Il fallait bien que les enfants prennent leur envol. Elle soupira. « Ça je le sais, ce n’est pas pour autant que je l’accepte facilement. Ça fait bizarre d’avoir son enfant tous les jours avec soi et puis, du jour au lendemain, ne presque plus le voir. Et même si je pourrais la voir de temps en temps, ça ne sera plus pareil. Pour le prénom de Cattleya, nous n’avons pas choisi, nous l’avons adoptée quand elle avait quatre ans. Neville m’a expliqué que Cattleya était une orchidée en Amérique latine. Elle vient de Colombie mais nous n’avons pas plus d’informations sur le sujet. Maintenant, c’est notre petite princesse. Le plus important est qu’elle soit heureuse. Même si cela signifie accepter de la voir partir à Poudlard, ajouta Hannah dans un soupir, pas du tout impatiente de voir son bébé prendre son envol. » Puisqu’ils parlaient d’enfants, la sorcière profita pour demander à son interlocuteur si lui en avait mais il lui répondit non mais qu’il avait de très nombreux nièces et neveux, ce qui rire Hannah, qui avait vu une multitude de têtes essentiellement rousses, tous des Weasley, dans les Trois Balais, elle avait arrêté de les compter depuis belle lurette. « C’est vrai que vous avez beaucoup de nièces et neveux, ils viennent souvent ici. Avec des dragons, ce n’était sûrement pas facile d’avoir des enfants. Surtout si vous bougez beaucoup. Peut-être plus tard, la vie peut réserver des surprises. »

Hannah était ravie de pouvoir faire la connaissance de Charlie Weasley, c’était un des Weasley qu’elle voyait le moins de par sa profession, mais elle appréciait la conversation qu’ils avaient eu ensemble, surtout que cela lui avait permis de découvrir un peu plus la Roumanie, qu’elle ne connaissait que de nom auparavant. Cependant, elle était toujours au travail, et autant elle aurait apprécié rester plus longtemps pour discuter avec son interlocuteur, autant elle devait continuer à s’occuper de ses autres clients. Justement, il y en avait un qui s’approchait du comptoir pour payer, puis juste après, il y en avait un autre qui souhaitait une autre Bièraubeurre, et ainsi de suite. Cela deviendrait difficile de continuer à tranquillement discuter avec Charlie avec autant de personnes qui demandaient son attention. Et quand ce n’étaient pas ses clients, c’était sa petite dernière, Cattleya, qui venait la voir pour un câlin, pour boire un verre d’eau, ou tout simplement pour obtenir l’attention de sa maman. Elle se tourna vers le sorcier roux et lui fit un sourire d’excuse. « Désolée, on me demande un peu partout. Si je peux, je reviendrais avec plaisir, mais au cas où, je vous souhaite un très bon appétit. Ah non, pardon. Poftă bună ! » Et sur ces mots, elle s’éloigna de lui, pour s’occuper de sa salle, pour servir tout ce qui lui était commandé, puis elle retourna en cuisine pour préparer tous les plats qui seraient servis pour le prochain repas de la journée. Elle avait raison, elle n’aurait pas le temps de revenir vers Charlie pour continuer de parler avec lui. Quand elle sortit de sa cuisine, il avait fini par partir. Une prochaine fois sûrement. Peut-être avec quelques plats roumains à la carte.
©️ nightgaunt
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une patiente surprise
» Visite guidée du château | Robbie Newton [Terminé]
» Hannah Londubat - L'amour d'une mère est plus profond que l'océan
» Hannah Londubat - Dans "relations", il y a l'idée que tout est relatif
» What A Surprise || Caelia

Visite surprise à Pré-au-Lard [Fe Hannah Londubat et tous les neveux/nièces qui le veulent]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: