Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Jeu 28 Avr - 22:42

S'appliquer


Un peu trop profondément ...





Samedi 17 février 2018

Du bois de frêne. Il en avait enfin trouvé de bonne qualité lors d'une de ses promenades au bord du lac. Le temps était assez frais mais le ciel demeurait assez clair pour ne pas sembler menaçant. Assis sur un rocher, habillé chaudement d'une robe de sorcier verdoyante d'hiver par dessus laquelle il portait une cape argentée renforcée, le jeune serdaigle manipulait précautionneusement son couteau tailleur de baguette.

Il en était au travail de base, à savoir préparer la forme du pommeau. Lèvres pincées, le gamin se concentrait et ne voyait pas le temps passer. Une fois la forme de base faite, il attrapa son aiguille fine qu'il utilisait pour faire les motifs sur le pommeau de la baguette mais aussi sur tout son pourtour. C'était purement ornemental selon certains mais il était persuadé qu'il pourrait y faire passer des flux. Il faudrait qu'il se renseigne auprès du professeur de runes, même si lui même n'avait pas pris ce cours... Il y avait peut-être moyen d'utiliser ces dernières pour ajouter des propriétés magiques aux baguettes... voire pourquoi pas leur interdire de lancer les sortilèges interdits. C'était ambitieux mais c'était un des projets qui effleurait l'esprit du jeune homme depuis quelques semaines.

Sifflotant tout en travaillant, Graham se sentait bien. Dans ces moments il se coupait du monde. Il n'y avait plus de vent, plus de froid. Juste lui, le rocher sur lequel ses fesses étaient posées et le lac derrière lui. Solitaire, il appréciait ces moments de calme sans personne autour de lui. C'était le bonheur absolu. La nature était sa seconde maison, maison internationale. Il avait tellement pris l'habitude de s'installer en tailleur sur les rochers que cela lui rappelait l'Islande, la France, la Russie, les États-Unis, l’Égypte, la Belgique, la Suisse, et tous les autres pays qu'il avait eu la chance de voir dans sa courte vie. Il était à la fois en Écosse et dans la montagne, au bord du désert, près du Grand Canyon, au milieu de la forêt, sur les marches des géants. Partout et nulle part à la fois.

Soudain, un bruit dans son dos le fit sursauter et il ripa avec son aiguille en plein dans sa main droite. Lâchant un cri de douleur, le garçon sauta de son rocher et observa le lac d'un air suspicieux. Ce dernier semblait tellement calme, pas un seul remous. Et pourtant il était certain d'avoir entendu un gros bruit, un gros claquement dans l'eau. Il avait pas rêvé quand même ?

Ramassant la baguette qu'il avait lâché sous la surprise et la douleur, le gamin la glissa dans une grande poche de sa robe avant d'observer en grimaçant l'aiguille plantée dans sa main. La tendant du mieux qu'il pouvait, le gamin tenta de l'enlever mais rien à faire, un des crochets de travail semblait s'accrocher dans sa main. C'était plutôt douloureux. Se mordant la lèvre, le jeune Ollivander serra sa main contre lui avant de rentrer vers le château, les yeux brillants des larmes qu'il retenaient.

Arrivé aux portes du château, le gamin tenta d'ouvrir les portes à une seule main. Étrangement il n'y arrivait pas, la porte était trop lourde pour son manque de force. Super il était coincé devant la porte du château et commençait à vraiment saigner de la main droite.


Code by Joy
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Ven 29 Avr - 22:50
Robbie était parti s'assoir sous les arbres de la lisière pour lire mais il n'avait pas pu aller bien loin. Il n'avait pas arrêté d'entendre du bruit dans le sous-bois sombre derrière lui. Il avait eut le dos appuyé contre un arbre tout le temps qu'il avait passé dehors et n'avait pu voir la source de ces mystérieux bruits. Il en avait eu même la chair de poule. Ca l'effrayait et bien qu'étant curieux, il n'allait pas enfreindre le règlement pour s'aventurer dans la Forêt Interdite. Comme son nom l'indiquait clairement, elle était interdite et il y avait bien une raison à cela. Une raison que Robbie ignorait.

"Des centaures, j'suis sûr. Il parait qu'il y en a des tonnes là-dedans..." se plaignait-il apeuré.

Il décida donc de rentrer au château, son livre de contes sous le bras. Le serdaigle pressait le pas et arriva rapidement en vue du bâtiment que personne dans le parc ne pouvait manquer de voir. Seulement, il y avait un garçon qui restait devant l'entrée. Ce dernier semblait perdu et Robbie reconnut en s'avançant son grand frère de cœur, Graham. Un serdaigle comme Robbie mais en 3ème année.

"Arrête ça Graham !!" venait d'hurler le première année pour que son aîné l'entende bien.

"Tu n'arriveras jamais à l'ouvrir tout seul. C'est hyper lourd comme porte. J'crois les profs utilisent un sort pour ça. Je ne sais plus lequel..."

Robbie réfléchit car il savait d'avance qu'essayer lui aussi d'ouvrir ces battants plus grands qu'un géants avec ses seules petites mains d'adolescent de onze ans était impossible. Robbie n'était pas le plus fort des garçon mais essaya quand même pour voir au cas où elle s'ouvrira avec lui. Zéro réaction. A croire qu'un plaisantin l'avait bloqué exprès...Il réfléchit et lança plusieurs théories à son ami.

"Y'a pas une autre entrée ou un passage secret facile à ouvrir ? Et si on grimpait par une fenêtre ? On pourrait voler en balai jusqu'à la volière comme les hiboux le font pour sortir dehors..."

Robbie lançait pleins de propositions mais ne les testait pas du tout. Il n'envisageait pas de le faire tout de suite. Il voulait juste que son ami lui réponde quelque chose. Quelque chose qui leur soit utile. Le première année n'avait aucune envie de passer la nuit à dormir dehors.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Sam 30 Avr - 16:22


Un cri derrière lui. Une voix reconnaissable entre toutes. C'était Robbie. Mais pourquoi il criait ainsi ? Le parc était suffisamment calme en cette journée d'hiver pour s'entendre sans avoir besoin de crier... Mais bon les premières années étaient ainsi : toujours un peu trop speeds. Soupirant tout en tenant sa main meurtrie, le jeune Ollivander tourna la tête vers le petit aigle afin d'essayer de l'écouter attentivement (ce qui se révélait bien difficile lorsque la douleur était lancinante).

« Non y a pas de sorts il me semble. Enfin je crois qu'il y a un mécanisme dedans et qu'on peut la verrouiller certes en cas de danger mais là... Y a pas de soucis donc elle devrait s'ouvrir facilement, c'est juste qu'à une main j'ai un peu de mal... Tu vois ? »

Comme pour montrer ses dires, le jeune Ollivander poussa sur la porte mais celle-ci ne bougea pas d'un pouce. Robbie essaya à son tour et curieusement la porte ne bougea pas. Dans le cerveau du troisième année une immense interrogation venait de naître. Pourquoi donc la porte ne s'ouvrait pas ? C'était une première et ce n'était pas normal. En tout cas le petit aigle partait déjà dans des scénarios digne d'un petit première année. Un passage secret ? Il y en avait à ce qu'il paraissait mais Graham ne s'y était jamais intéressé. James devait certainement en connaître par contre. Mais James ne semblait pas être dans les parages. Quant aux fenêtres... C'était une idée complètement idiote, mais normale vu l'âge du jeune Newton. Les murs étaient tellement lisses que même avec ses deux mains, Graham aurait été incapable de les escalader. Pire, une chute aurait pu être mortelle... Non c'était une mauvaise idée. Le coup du balais, Graham aurait pu y adhérer étant plus jeune mais là une fois de plus il trouvait ça inconscient.

« Autant envoyer un hibou prévenir au château. Si ça s'ouvre pas, c'est pas normal. Soit il y a un problème, auquel cas il vaut mieux rester prudents, soit un plaisantin a trouvé ça drôle et je n'ose imaginer la retenue qu'il va se recevoir. En attendant, suis-moi. Je sais qu'il y a des trousses de secours dans les vestiaires de quidditch. En espérant qu'ils soient ouverts, on pourrait déjà empêcher ma plaie de saigner... »

Montrant sa main meurtrie, Graham essaya une dernière fois d'ouvrir la porte en y mettant tout son poids. Rien à faire. Le jeune homme tambourina alors à la porte de toutes ses forces. Sait-on jamais que quelqu'un les entende et leur ouvre de l'intérieur...

Code by Joy
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Dim 1 Mai - 23:50
Robbie voyait bien que son ami avait mal. Il tenait sa main d'une façon bizarre et le première année n'avait pas besoin qu'on lui dise. Il regarda son camarade essayer une nouvelle fois. La porte était belle et bien fermée. Y avait-il une raison valable comme un danger qui accourait au château ? Dans ce cas-là, Graham et Robbie n'étaient pas à l'abri. Ou bien Peeves ou un élève farceur avait décidé de leur jouer une mauvaise blague ?

Robbie trouva l'idée de Graham un peu idiote mais ne le dit pas.

"Impossible. On ne peut même pas grimper à la volière alors pour envoyer un hibou comment on ferait ?"

Mais en faite Graham semblait se moquer complètement de rentrer dans ce château pour le moment. Il avait tellement mal à  sa main qu'il ne pensait plus qu'à se soigner. Et pas question de pouvoir aller à l'infirmerie quand on étaient enfermés à l'extérieur d'un bâtiment.

"Oui je crois que t'as raison. Faut faire quelque chose pour ta main. Par contre, je ne suis pas médicomage alors comment on soigne ça ?" disait Robbie en commençant à suivre son ami.

Graham voulait se munir d'une des trousses de premiers soins dans les vestiaires de quidditch. Robbie suivait sans se poser de question. Il ne savait pas comment aider et n'était aller que rarement dans les vestiaires et encore c'était plutôt dans la pièce où étaient rangés les balais pour les cours de vol. Pièce à côté des vestiaires.

"Et après t'avoir soigné ? On sera toujours coincés dehors. On rentre comment ?"

Robbie n'aimait pas du tout la perspective de rester seul toute la nuit avec Graham. Il aiamit beaucoup Graham mais pas la nuit au fond d'un parc écossais où  traînaient peut-être des créatures magiques sous la lune.

"On va quand même pas être obligés de dormir dans la cabane du garde-chasse ?"


Dernière édition par Robbie Newton le Ven 6 Mai - 20:24, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Ven 6 Mai - 20:11


Ils n'étaient clairement pas sur la même longueur d'onde concernant la volière. Et Graham avait vraiment envie de cesser de ressentir les élancements dans sa main. Il avait beau apprécier le jeune aigle, il n'était pas vraiment apaisant. Il était vraiment tracassé pour lui... Cela devait être l'apanage des petits vu que son jeune frère, Gildas, était aussi intenable dès que quelque chose le rendait anxieux. En attendant, ils n'avaient qu'à se rendre aux vestiaires. Là-bas, il y aurait de quoi se soigner. Il y avait toujours des trousses de soin pour les joueurs de quidditch.

Les deux serdaigles s'étaient donc mis en route vers les vestiaires lorsqu'un bruit derrière-eux fit sursauter le jeune Ollivander. Qui pouvait bien avoir réussi à ouvrir la porte ? A priori un jeune gryffondor, haut comme trois pommes. Comment avait-il put bien faire ?


« Eh toi ! »

« Moi ? »

« Oui... Comment t'as ouvert la porte ? »

Le sourire qui apparu sur le visage du jeune gryffondor ne disait rien qui vaille au jeune aigle. On aurait presque dit que c'était lui l'idiot qui avait bloqué la porte.

« Je suis juste trop fort. Pas vrai Robbie ? »

Tiens. Les deux jeunes se connaissaient ? Pas étonnant... Le gryffondor devait être aussi en première année vu sa taille de gnome... En attendant, mieux valait profiter de ce moment pour rentrer dans le château. Pressant le pas, le jeune aigle poussa sur la porte qui grinça. Voyant le jeune gryffondor tenter de s'échapper, le serdaigle sortit sa baguette de sa main disponible et d'un mouvement sec et précis il le pris en cible.

« Stupefix ! »

Le sort était bien exécuté mais la douleur avait eut raison de sa prononciation qui manquait un peu d'accent. Du coup le sort qui percuta le jeune gryffondor sembla fonctionner à moitié, le ralentissant.

« Robbie, ramène ton camarade avec nous, on ira le conduire au professeur Londubat. Enfin tu iras l'y conduire pendant que je me rends à l'infirmerie... Si tu veux bien. »

Poussant la porte, le jeune homme la retint pour laisser les petits passer devant lui, le tout sous le regard assassin du jeune griffon.

Code by Joy


Spoiler:


Dernière édition par Graham Ollivander le Ven 6 Mai - 20:20, édité 3 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Ven 6 Mai - 20:11
Le membre 'Graham Ollivander' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 6 faces' :
S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé] 1440339789-de-5
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Dim 8 Mai - 20:17
Alors qu'ils partaient pour soigner la blessure de Graham, un bruit les fit sursauter et se retourner. La porte était ouverte. Comment était-ce possible. Il ne fallut que quelques secondes aux deux serdaigles pour comprendre. Un élève de première année que Robbie ne connaissait que trop bien se tenait devant eux et leur parlait.

"Arrête de m'appeler juste pour te vanter. T'es pas drôle Niklaus mais merci pour tout."

Niklaus devait avoir fait une bêtise pour prendre la fuite comme cela. Seuls les coupables s'enfuyaient devant les autres. Robbie savait que c'était le genre de son camarade de gryffondor.

"Super Graham. Mais pourquoi tu l'as stupéfixé ?"

Robbie ne comprenait plus rien. Tout allait trop vite. Le serdaigle ne pensait qu'à aller soigner la main de son aîné. Pas pour s'occuper de Niklaus C. Dubois qui n'était pas un élève sage comme une image. Alors quand il entendit son compagnon de maison lui demander d'aller conduire Nik' à son directeur de maison, il eut une réaction de dégoût. Une petit réaction mais réaction assez visible quand même.

"Ca va mettre des plombes pour le ramener. T'as vu comme il marche au ralenti... Et puis, il est où le professeur Londubat. Je ne vais pas faire tout le château avec ce boulet pour trouver Neville. T'as une idée ?"

Robbie n'avait aucune envie de s'occuper de Niklaus mais il ne voulait pas non plus le laisser seul comme ça. Robbie aimait bien ce petit Dubois. Enfin pas au point d'en faire son meilleur ami.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Lun 9 Mai - 21:44


Robbie avait l'air surpris de la méthode de son aîné. Bon okey c'était pas conventionnel mais c'était le seul moyen de rattraper le gamin qui semblait déjà fuir non ? En attendant, Niklaus profitait de l'hésitation de son camarade pour continuer d'avancer... Au ralenti peut-être mais ça avançait quand même. Soupirant devant le manque de coopération de Robbie, Graham haussa les épaules.

« Tout ça pour protéger ton camarade. Bon eh bien, d'accord nous allons le laisser filer. Tu n'as peut-être pas tort, on va le laisser courir...enfin marcher, pour cette fois-ci et on va de suite se rendre à l'infirmerie. Toute façon c'est pas de chance mais je sais pas lever le sort que je lui ai lancé...Je sais par contre que comme je l'ai raté ça va finir par se dissiper. »

Rigolant légèrement, le jeune Ollivander poussa la porte et fit signe à Robbie de le suivre à l'intérieur. Une fois dans le hall, il posa néanmoins son regard sur le petit aigle.

« Bon écoute Robbie... Je te remercie pour tout mais sincèrement, profite du beau temps et va faire ce que tu veux. Je ne veux pas te retenir plus longtemps. Cela ira pour moi désormais. »

Ne l'obligeant pas à le suivre ou ne pas le suivre, Graham entama alors la montée des étages afin de soigner sa plaie qui décidément saignait encore, au point qu'il commençait à avoir la tête qui tourne. Il arriva néanmoins à destination sans trop de problèmes, pouvant enfin espérer être soigné. Même si cela voulait dire entendre les critiques sur son père qui "laissait ses enfants jouer avec des instruments magiques qui n'étaient pas de leurs âges"...mais bon... Ce n'était pas bien grave. Après tout, ce n'était qu'une vilaine coupure.

Code by Joy
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Sam 14 Mai - 15:46
"D'accord Graham. En plus, il m'énerve parfois trop ce Niklaus. Un vrai gamin trop chiant."

Robbie était soulagé. Il n'avait pas à se trimballer ce gryffondor et chercher son directeur de maison dans tout Poudlard, intérieur comme extérieur. D'ailleurs Robbie ignorait où se trouvait Mr Londubat. Robbie était un aigle et non un griffon.

"Non, non et non !! J'veux venir avec toi !! J'suis tout seul sinon. Y'a jamais personne qui veut être mon ami. Et puis qu'est-ce que tu vas faire si tu t'évanouies parce que t'as mal à la main. Surtout si tu passe par dessus la rambarde des escaliers magiques... J'veux pas que tu meures."

Robbie adorait tellement Graham qu'il aurait même pu en faire son grand frère officiel à Poudlard. Pourtant le troisième année n'était pas le meilleur ami de Robert Newton. Robbie n'était pas James Potter alors aucune chance que le première année ait un ami comme son aîné. Robbie n'en pouvait plus de se sentir rejeté par toute l'école. Enfin c'était son sentiment personnel.

"Dis Graham ? Je peux te parler d'un truc personnel. Sur moi bien sûr... Enfin non laisse tomber. Tu me déteste comme les autres ici."

C'était déjà le cas à l'école moldue où personne ou presque ne voulait côtoyer Robbie le trouvant trop sérieux puisqu'il avait de trop bonnes notes. Il était surnommé "Tête d'Ampoule" par les autres. Ces autres qui le trouvaient trop bizarre et le fuyaient en lui disant qu'il était un garçon anormal et pas vraiment comme les autres de son âge. Limite, Robbie n'était même pas humain à leur yeux. Alors aujourd'hui, il avait vraiment besoin de compagnie de ses camarades sorciers de serdaigle autant filles que garçons.

Le destin lui avait mis Graham entre les mains ce jour-là mais Graham semblait plus attiré par d'autres garçons. Enfin c'est ce que croyait Robbie et il lui lança sa question. Question qui n'était des paroles que Robbie disaient en temps normal.

Robbie se mit à pleurer et personne ne pouvait l'arrêter pour le moment. Il en avait eu besoin sur le moment alors que sa journée avait si bien commençée. Robbie ne pouvait plus retenir ses larmes. Un jour où l'autre, il fallait que ça sorte et c'était aujourd'hui. Le serdaigle était vraiment quelqu'un de trop sensible.

"Niklaus a dit que je ne serais jamais son ami. Tu vois..."
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Mar 17 Mai - 22:32


Le petit Newton paniquait. Graham trouvait le première année un peu trop stressé à son goût. D'un côté c'était mignon et d'un autre c'était fatiguant car il essayait déjà de se concentrer pour ne pas penser aux lancements de sa main. Mais il restait loin de s'évanouir.

« Bon ok si tu veux. Mais détends-toi Robbie, je ne vais pas mourir pour si peu. Je suis un Ollivander, c'est solide tu sais... Aussi solide que le roseau qui plie mais ne casse pas. »

Son grand-père lui répétait souvent ça, son père aussi d'ailleurs. A croire que cette phrase passait d'Ollivander en Ollivander tel un credo. Les Ollivander pouvaient plier face à la tempête mais une fois celle-ci passée, ils seraient encore debout et en meilleur état que bien des autres. Garrick en était la preuve même. Voldemort himself l'avait torturé mais il était toujours là. Plus fort que jamais. Un véritable exemple.

Tandis qu'ils montaient les étages du château, Graham écoutait distraitement Robbie. Le jeune garçon semblait manquer cruellement de confiance en lui. Lui décochant un sourire amical et confiant, Graham s'arrêta un instant sur le pallier suivant.


« Vas-y je t'écoute. Et ne pense pas que toute l'école te déteste. Ce serait idiot ça. Tu es fort en cours non ? Et un gamin assez intelligent pour savoir que ce n'est pas le cas. Mais je t'écoute petit bonhomme. »

Mais le petit semblait avoir trop d'émotions car il commença à pleurer.*Et merde* Il faut dire qu'avec sa main qui saignait encore, Graham se sentait pas au top pour réconforter le petit aigle. Il s'abaissa néanmoins à sa hauteur (Gra' était particulièrement grand pour son âge).

« Tu peux me dire quel est le problème à moi. Tu sais, Robbie. Qu'est-ce qui te chagrine autant. »

« Niklaus a dit que je ne serais jamais son ami. Tu vois...  »

Niklaus ? C'est le nom qu'il avait prononcé pour l'espèce de petit morveux de tout à l'heure non? Eh bien... mieux valait qu'il soit pas ami avec un chenapan de ce genre... Enfin ce ne serait pas le style de Robbie... Robbie était trop mature pour son âge pour faire autant de bêtises. Puis c'était un serdaigle. *Et James n'est pas à Gryffondor peut-être*

Souriant légèrement, Graham releva doucement le menton du petit aigle avec sa main non blessée afin que leurs regards se croisent. Pendant ce temps, il avait serré sa chemise avec sa main blessée pour la maintenir immobile mais ça lui faisait d'autant plus mal, et ça tâchait son uniforme de sang. Mais bon, il tenta d'ignorer tant bien que mal la douleur. Au pire, l'infirmerie n'était plus très loin, juste au bout du couloir.

« Bon écoute-moi bien petit bonhomme. D'abord tu vas sécher tes larmes et si ce Niklaus a été méchant avec toi alors ignore-le. C'est tout ce qu'il mérite. Des amis tu peux en avoir d'autres. Y a plein d'autres garçons et filles super gentils dans ton année qui valent bien mieux que lui. Ok ? Tu n'es pas seul et tu le seras jamais. Encre-toi bien ça dans la tête. »

Séchant les larmes du jeune serdaigle avec sa main disponibles, Graham se redressa et lui tapota la tête.

« Mais bon si tu veux bien, on va d'abord à l'infirmerie. On en parlera plus tard si tu veux. On est dans la même maison après tout, tu sais où me trouver en cas de problème. »

Code by Joy
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]
Page 1 sur 1

S'appliquer un peu trop profondément - Libre [Terminé]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: