Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Ven 21 Avr - 9:03
Le membre 'Matthew Merryweather' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés sort simples' :
[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile - Page 2 BfWB0VSZ_o
Freyja MacNair
I was blindfolded, but now I'm seeing, My mind was closing, now I'm believing
Freyja MacNair
ProfilDate d'inscription : 06/02/2022
Messages : 2393
Date de naissance : 11/02/2004
Age : 20
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Ven 21 Avr - 23:19




Freyja maintint cette connexion constamment alors qu'elle se mettait à marcher dans la direction qu'elle sentait était la bonne. Plus on pratiquait quelque chose, et plus il devenait facile de pratiquer quelque chose.  Elle en avait la preuve. Axel avait raison encore sur cela mais elle n'avait jamais remis ses connaissances en doute car elle savait qu'il savait de quoi il parlait. Bientôt il lui serait aussi facile que de penser de pouvoir s'immerger ainsi dans tout ce qui l'entourait.. Et qu'est-ce que c'était apaisant ! Il lui devenait de plus en plus facile d'ouvrir tous ses sens pour pouvoir tout simplement ressentir ce qui se passait autour de lui. Aussi, tout en marchant et en entraînant une Cyrielle particulièrement silencieuse, il lui fut nécessaire et aisé de maintenir la connexion avec la terre, avec l'air, avec tout ce qui l'entourait. Elle ne savait pas comment elle aurait pu expliquer à Cyrielle ce qui se passait sans parler de son don mais elle pouvait sentir aussi qu'une multitude de questions lui tourmentaient l'esprit. Ça aussi, elle pouvait le sentir. Elle pouvait tellement sentir de choses que c'en était tellement subversif. Le blocage en elle vis-à-vis de son don se débloquait au fur et à mesure, elle le sentait, à mesure qu'il devenait de plus en plus fluide de naviguer en elle au gré de ses propres émotions et de ses propres sensations. Cela devenait de plus en plus naturel et elle était tellement plus sereine aussi. Confiante aussi.
 
  
Enfermés dans la toile
Cyrielle était restée silencieuse bien longtemps et elle la félicitait intérieurement. Pour être honnête, elle doutait un peu jusque là qu'elle allait pouvoir se retenir de poser des questions. En tous cas, au bout d'un moment de silence et à avancer en suivant Freyja avec une telle obéissance que Freyja en fut étonnée. Cette dernière avait pourtant besoin d'un silence total pour se permettre de pouvoir garder la clarté d'esprit dont elle avait besoin pour les guider toutes les deux au travers de la forêt sombre. Cette symbiose était magnifique. C'était comme si elle pouvait entendre parler le vent, le bruissement des feuilles dans les arbres qui lui disaient dans quelle direction aller, c'était comme si elle pouvait entendre parler les oiseaux et que le bruit du vent lui répondait... Finalement, au bout d'un long moment de marcher, elle finit par dire à Cyrielle.

« Je te remercie de ta confiance. Ecoute Cyrielle. Ecoute le silence et la nature qui nous murmure. N'écoute pas par les oreilles, écoute par tes sens. La nature peut nous guider même par une nuit noire sans étoiles. » Enfin, peut-être fallait-il aussi avoir un don ? Tout le monde pouvait-il être aussi réceptif ? Elle ne pensait pas. « Parfois, il est utile de n'écouter que les sons qui nous entourent, de faire partie d'eux à part entier et sentir ce qu'ils nous disent. La magie se trouve tout autour de nous.  Il suffit de s'en saisir, de la ressentir. Sans chercher à réfléchir. » Il y avait des choses qu'on ne pouvait expliquer. Si Cyrielle lui posait des questions sur ça, elle n'était même pas sûre de pouvoir lui expliquer et surtout qu'elle comprenne. Sauf si elle lui parlait de son don de voyance. Il y avait des choses qui était c'est tout et qu'on ne pouvait pas expliquer. Des choses qu'il fallait tout simplement ressentir.  Ressentir... En parlant de ressentir, Freyja s'immobilisa aussitôt, ayant comme un pressentiment. D'une main, elle arrêta Cyrielle qui marchait à côté d'elle. L'air avait changé. Elle le sentait. « Chut. Ecoute. Tu n'entends rien ? » C'était à peine perceptible mais quand même. En tous cas, elle, elle le sentait. Il y avait quelque chose qui avançait droit sur eux dans l'obscurité de la forêt. Puis, juste alors qu'elle disait ces mots, l'énorme araignée se présenta face à elles, gigantesque, menaçante, dangereuse... Tellement réelle. Une long frisson lui parcourut le dos alors que les yeux de la Macnair ne quittait pourtant pas l'apparition des yeux. Son attention se fixait sur ses gros yeux globuleux et puis les deux énormes pinces de devant qu'elle entendait grincer et claquer à vous mettre la chaire de poule. D'un seul réflexe, elle sortit sa baguette d'un mouvement fluide et la tendit droit devant elle en s'écriant :

« Arania exumai ! »

Elle n'était pas du genre à essayer de papoter ni avec un Inferi ni avec une araignée géante.

Spoiler:

_________________
Freyja S. Macnair
True Love .You can never talk about it until you've really tasted it. Love transcends everything, leaving you breathless and your emotions are everywhere inside of you like an eternal fire.by lizzou.


Dernière édition par Freyja MacNair le Sam 22 Avr - 0:09, édité 2 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Ven 21 Avr - 23:19
Le membre 'Freyja MacNair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés sort simples' :
[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile - Page 2 R7v6ut3t_o
Alma De Clermont
Alma De Clermont
ProfilDate d'inscription : 27/11/2022
Messages : 237
Date de naissance : 06/05/2005
Age : 19
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Sam 22 Avr - 8:14


"Enfermés dans la toile"

La Mort n'est qu'une chienne qui n'embrasse que ceux qui la craignent, mais qui se refuse à voir les illuminés prêts à recevoir son baiser. - Alma De Clermont





         Une activité extrascolaire dédiée à la défense contre les forces du mal, voilà qui semblait fort opportun pour tester nos capacités. Tout semblait avoir été mis en place dans l’intérêt de particulier de rendre l’exercice semblable à une situation réelle. Je n’avais pas brillé par ma réussite lorsqu’il avait fallu réagir contre les Inferis, du moins ce qui semblait être leur réplique. C’était quelque part, un peu de ma faute. Ne pas l’admettre serait une preuve de mon incompétence à analyser une situation. J’aurais pu m’en sortir avec un sortilège beaucoup plus simple, mais j’avais visé plus compliqué, plus complexe. Un sort dont je n’avais même pas encore la maîtrise. Je ne pouvais plus me permettre de m’exposer à davantage plus d’imprudence pour la suite des événements que le professeur Blake semblait particulièrement ravie d’animer. Bien que la classe était composée de sorciers pas forcément du même âge, chacun avait su affronter la première épreuve avec un succès qui se révélait colossal et sans doute, inattendu.
           J’étais dans une tenue qui me permettrait des mouvements plus athlétiques, la forêt n’était pas un lieu où l’on pouvait se déplacer sans y perdre quelques ressources physiques en chemin. Aussi, il me semblait nécessaire d’abandonner ce soir mes bottes pour des pairs de basket Nike bon marché et la jupe sombre contre un de mes leggings que j’utilisais pour mon jogging matinal. Lorsque le Professeur Blake prit la parole, je l’écoutais attentivement pour comprendre un peu comment aller se dérouler cet exercice. Nous n’étions pas forcément dans un endroit que nous connaissions, beaucoup allait se jouer à l’instinct pour ceux qui n’avait aucune connaissance sur la manière de s’orienter en forêt. Et même pour ceux et celles qui, comme moi, avaient des bases, ces bois pouvaient malgré tout se montrer difficile si sa densité était forte. Et plus une forêt était dense, plus le risque était grand de tourner en rond sans y faire attention. Si bien que parfois, la seule solution était de passer la tête au-dessus des sommets des arbres. J’espérais ne pas en arriver-là.

             À l’annonce des équipes, je reste de marbre… Peu de chose pouvait de toute façon m’arracher une quelconque expression. On ne pouvait pas en dire autant d’un spécimen aussi dépourvu de grâce que cette Yuuki, prévisible au point d'en perdre le peu d’originalité que sa personnalité daignait lui disposer. Ce n’était pas la première fois que j’étais forcée de faire équipe avec une personne que je ne portais pas dans mon cœur, dans une forêt et contre des Acromantules. La première, c’était April et j’avais bien failli la faire tuer, volontairement. Et pour sûr, si c’était de vrai Acromantule que nous allions affronter, je n’aurais pas hésité à offrir à Edwin une chance de sauver son existence d’une damnation assurée en cette vie. Non. Stop. Pas de pensée négative, elle ne peut pas être pire que cette autre sang-pur au discours diabolisé par sa pauvre idéologie. Et puis l’entendre geindre et insister sur son désir d’être replacée avec un partenaire plus adapté ne mettait ici en lumière que la pauvreté de son intelligence. Si le but était de former la meilleure des équipes alors l’épreuve en lui-même n’aurait aucun sens.
           Nous étions placés alors sur notre point de départ, la première chose que je fis, fut de vérifier l’écorce des arbres. Mais pas de mousse d’écorce qui aurait pu indiquer le nord. Le ciel n’est pas encore dégagé, difficile de situer la position du soleil. Pendant que je tentais de comprendre un peu notre situation, la rouge et or daigna enfin accepter ce si funeste destin que d’être en équipe avec une verte et argent. Si elle n’avait pas été là, j’aurais pu faire appel au serpent pour m’orienter. Elle était donc elle aussi pour moi un fardeau dès le départ que je me devais de supporter, mais rien ne m’obliger par contre à lui répondre. Aussi, je me contentais de commencer à m’enfoncer dans la forêt sans chercher à savoir si elle me suivait où non.  
 

Code by Sleepy

_________________
pain
I think a death is better than a dream. Because we don't need to wake up. ~ Alma De Clermont
(c)crackintime
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Sam 22 Avr - 9:24



Sortie DCFM - Chapitre II : Promenons-nous dans les bois !
[Feat Mirella Thomson]


Alors que nous venions d'attaquer les Josephine au carré avec Mirella, je vis qu'il y avait plusieurs acromentules non loin de nous. Ces dernières avaient l'air de poursuivre un autre groupe, composé de Matthew et de Haru, le fils du loup noir.

De ce que je voyais, ce dernier avait fortement conseillé à ses enfants et apprentis de venir pour tester nos compétences. En vrai, j'avoue que c'était un bon exercice. En plus de tester notre sens de l'orientation, ce jeu testait notre capacité d’adaptation avec d'autres équipiers que ceux que nous avions d'habitude.

Par chance, j'étais tombée sur Mirella, la cousine de ma petite Mika. Hypnos avait commencé à l'entraîner pour les épreuves du tournoi des trois sorciers. De plus, elle avait l'air d'être un peu comme Alma, plutôt stratège avec un côté compétiteur dans l'âme.

Je fis donc signe à ma coéquipière pour qu'on avance dans la direction opposée aux acromentules, ayant l'intuition qu'elles s'en prenaient à ceux qui allaient dans la mauvaise direction.

Malheureusement, nous n'avions ni carte, ni moyen de trouver le Nord. Il y avait bien la mousse au pied des arbres, mais vu que c'était une forêt enchantée, ce genre de choses devait sûrement donner de fausses informations. Mieux valait se fier à notre instinct, en espérant arriver à la sortie.

Alors que nous nous enfoncions dans la forêt, je jetai un coup d'œil à Mirella avant de lui demander en reportant mon attention sur le chemin que nous prenions.

-"Comment se passent les entraînements avec Hypnos de ton côté ? J'ai vu qu'il t'entraîne pour les prochaines épreuves du tournoi."

Je sentais que notre duo allait être plutôt bon lors de ce jeu, même si certains des autres promettaient également. Si Happy et Seika arrivaient à s'entendre, nous aurions de redoutables adversaires. Espérons juste que nous ne tomberons pas dessus, ou du moins pas tout de suite.

Décompte des points : 65/100



Seika Yuuki
The Japanese blaze
Seika Yuuki
ProfilDate d'inscription : 26/10/2021
Messages : 1073
Date de naissance : 06/06/2005
Age : 19
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Sam 22 Avr - 23:12
Seika &
Alma

Enfermés dans la toile.

Novembre 2022

La voix de la japonaise n’a que le vent comme réponse, non sans vraiment d’étonnement. Elle la met vraiment mal à l’aide, de manière indéniable et démontrée. Un soupir ressort ainsi en la voyant s’avancer dans la forêt, jouant les cavalières solitaires, une pensée s’échappant d’elle-même dans un murmure soufflé. « Eh bah ça promet… » Le sens de l’orientation n’étant pas l’une de ses facultés, les capacités physiques en revanche, ce n’est pas la même ! Une pensée lui traverse l’esprit, mais elle en fera part au Croque Mitaine ultérieurement. Moins elle aura à communiquer avec ce congélateur sur patte, mieux, elle se sentira. C’est indéniable. Aussi, tel le petit singe qu’elle peut être, s’aidant d’une branche comme maintiens, posant son pied sur le tronc d’un arbre, l’agilité est à l’œuvre aisément. L’analyse certaine, même si ce n’est pas toujours son fort. Elle est peut-être du genre tête brûlée, mais elle n’en est, heureusement pour elle, pas si idiote pour autant. Un sourire s’affiche sur son visage au bout de quelques secondes. « Ah bah oui, on partez pas bien là. » Passant sur une branche avoisinante, la silhouette noire n’est pas facile à voir, mais remarquable tout de même. Heureusement. Seika saute ainsi au sol, se réceptionnant sans trop de mal avant de courir en direction de sa camarade, avant de perdre sa trace.

Rapidement, elle vient se mettre devant elle, gardant une distance de sécurité suffisante, autant pour Alma que pour elle-même, avant de pointer le doigt vers une direction différente de celle que les deux étudiantes avaient pris initialement. « Par là-bas. » Une seconde, elle soupire. Seika ne sait pas vraiment pourquoi, mais elle se doute que cette chère Alma, ne risque pas de l’écouter bien gentiment sans une once d’explication, même si en dehors du Quidditch, la pédagogie, ce n’est clairement pas son truc. Tant pis. « Le vent, il y en a qui vient de là-bas, l’air ressemble à celui qu’on sent au château… Mmh… Venant de l’autre côté, t’as pas un pète de vent. Rien. Nada. Je sais pas la profondeur de la forêt, mais vers là-bas t’as pas de sortie, pour sûr. » Un frisson la parcoure, autant pour la parole qu’elle s’apprête à dire, que pour cette sensation désagréable que sa camarade lui procure. « À part le nid de ces bestioles, tu dois pas y avoir grand-chose. Mais bon. C’est que mon avis, il vaut ce qu’il vaut. » Une prémisse de sourire en coin, se voulant presque amical. Mais bon… Malgré sa grande sociabilité indéniable, elle est beaucoup trop entière pour mettre tout son malaise sous silence, ce dernier se voyant dans ce rictus un peu étrange.

Seika pivote alors sur elle-même, commençant à avancer vers la direction indiquée par ses soins, mettant ses mains dans les poches d’une grande nonchalance. Un pas. Puis, un stop. Avant de tourner le visage seulement vers la gothique derrière. « Au fait. Si tu comptais me perdre. Sache juste que s’ils nous ont mit en duo, c’est que si on arrive pas ensemble on perd. Enfin… Je suppose. » La langue claque contre le palais. Heureusement que l’esprit de compétition de la japonaise est présent, ça l’aide un peu à communiquer sans trop frissonner, avec sa certaine légèreté. « Je suis mauvaise perdante. » Bon, il ne faut pas trop lui en demander non plus. Alors, elle retourne la tête, grimace clairement en silence, avant de continuer son chemin. Alma… Vraiment… Il n’y a pas plus dérangeante comme personne à son sens. Une pensée pour Edwin lui passant dans l’esprit, la faisant sourire bêtement au passage, se disant que son petit-ami est vraiment un ange pour apprécier tout le monde et n’importe qui. Respect.
@Alma De Clermont @Amelia Blake - Pando - 623 mots

Jet de dés.:

_________________

The most beautiful love is the one that awakens the soul, and makes us surpass ourselves. The one who ignites our hearts and calms our minds. by anaëlle.
Cyrielle Kinsella
Cyrielle Kinsella
ProfilDate d'inscription : 17/06/2022
Messages : 742
Date de naissance : 01/05/2007
Age : 17
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Dim 23 Avr - 21:05
Enfermés dans la toile


Je suis très intriguée par son comportement précédent. Elle s’est assise en tailleur mais je ne comprends pas véritablement le sens de son action. L’explication logique serait de la méditation mais je pensais que cela est pratiqué pour se détendre ou diminuer le stress ressenti. Suis-je une source de stress avec tous mes questionnements? C’est une possibilité que j’ai bien en tête. Cela est plus fort que moi et je sais que pour certaines personnes c’est très compliqué. Freyja a fait preuve d’une grande patience dès notre première rencontre en répondant à mes différents questionnements et elle a aussi pris en compte mon point de vue, émettant même des compliments à mon égard. Alors quand elle me demande de ne pas poser de questions, mon respect prend le dessus sur mon besoin de comprendre. Je me tais sûrement pour la première fois de ma vie. C’est le rêve absolu de mon père et pourtant il n’a jamais réussi à l’obtenir. Malgré toutes les questions qui me traversent l’esprit, je considère qu’elle doit avoir des raisons de chercher le silence. Je suis donc prête à me taire et à garder mes questions en moi. J’ai même pris le temps de la dessiner alors qu’elle méditait. Peut-être qu’après l’épreuve je lui montrerais l’image que j’ai capté d’elle en cet instant. Elle sait que je dessine et a déjà vu certaines de mes réalisations alors pourquoi pas lui montrer. Je tente toujours d’élaborer des hypothèses sur son comportement alors que nous avançons dans cette forêt. Sa facilité à s’orienter est questionnante. Elle ne semble se référer à aucun point de repère naturel et pourtant elle semble savoir parfaitement où nous devons aller. Je lui accorde ma confiance même si mon esprit rationnel a besoin de se référer à des choses logiques. Je me base sur mes connaissances et je ne peux que valider la direction qu’elle prend. Cela renforce ma curiosité. J'attendrai simplement le bon moment pour l’interroger.

J’en suis là de mes réflexions quand elle reprend la parole. Elle me demande quelque chose de bien étranger. Écouter par ses sens et non pas par les oreilles. Cela est tout à l’opposé de ce que naturellement je fais. L’ouïe est notre sens de prédilection pour reçevoir les informations sensorielles auditives. Comment faire pour écouter sans passer par cela? Une grande question et je la regarde d’un air interrogatif. Ses paroles me rappellent quelque chose. Ce ne sont pas les mêmes mots et pourtant une manière de parler si proche. Que tout ne peut pas être compris logiquement. Un cheminement complexe pour moi et qui pourtant depuis cette discussion germe dans mon esprit. J’aurais plein de questions à poser et pourtant il n’y en a qu’une qui sort de mes lèvres. Je sais que Freyja ne voudra pas être bombardée de nouveau de questions en cet instant. “Comment est-ce que je dois m'y prendre?”. J’essaie mais je ne sais pas trop comment s’y prendre. Je ferme même un instant les yeux mais c’est un exercice fort difficile pour elle pour l’instant. Surtout dans des conditions où je marche. J’entends des bruits de branche où vent mais rien de plus. Je reprends la parole. “Tes propos me font penser à une discussion avec le professeur McCarthy. Il m’a dit que les réponses n’ont pas toujours des réponses complètes ni même de réponses. Est-ce que tu pourras m’apprendre à écouter s’il te plait ?” Un lien germe alors dans mon esprit. Un raisonnement logique suite à la discussion que j’ai pu avoir avec ce professeur. Les pièces du puzzle s’assemblent et je la regarde avec cet air de compréhension qui me caractérise sans qu’aucun jugement ne soit présent. Pourtant je reste silencieuse. J’hésite car je pourrais paraître très indiscrète mais je pense savoir comment elle sait. C’est une question personnelle alors elle n’a peut-être pas envie d’en parler. A t-elle réellement ce don? Comment est-ce que cela fonctionne? Je n’ai pas le temps de savoir si je lui demande ou non qu’elle me demande d’écouter. Je n’entend rien. “Qu’est-ce qu’il y a?

Il n’est pas nécessaire d’obtenir une réponse verbale car devant nous se dresse alors une acromentule. Est-ce qu’elle l’a senti arriver? C’est impressionnant et encore plus quand elle sort sa baguette et lance un sortilège pour la repousser avec facilité. Elle a été bien plus rapide que moi pour réagir. Elle est brillante mais également très douée en magie. Je me suis toujours demandée pourquoi les adolescents ont besoin d’avoir un modèle et ce processus identificatoire m’a toujours beaucoup interrogée. Aujourd’hui je comprends car je ressens cette envie de lui ressembler et ce sentiment d’admiration que je n’avais pas encore ressenti jusqu’à ce jour. Je prendrai le temps d’analyser pourquoi je ressens cela car c’est un sujet de recherche très intéressant. Je vais pouvoir compléter les recherches menées sur les autres et comparer avec ce que je vais pouvoir émettre comme hypothèses sur moi-même. Nous pouvons continuer notre chemin. “ Bien joué. Il doit y avoir un nid quelque part”. Alors que nous marchons, je suis de nouveau silencieuse mais cette fois parce que je ne sais pas si je peux lui demander. Il est rare que je me freine quand il s’agit de poser des questions mais quand c’est personnel j’hésite toujours. Encore plus depuis que j’ai questionné Hypnos sur son d’animagus et que j’ai créé un malaise. Je crois qu’il vaut mieux que je reste dans l’incertitude. J'ai cette fois pris la tête, arrivant à me repérer. J'utilise le sortilège pointe au nord pour être certaine de moi.




Résultat du dé:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Dim 23 Avr - 21:21

Mikaëlla

Les participants


Enfermés dans la toile


La nuit dans le manoir entourés d’inferis s’était bien déroulé, devenant plus paisible pour dormir mais vous connaissez votre sicilienne préférée, elle et le sommeil n’ont jamais été meilleurs amis, plutôt meilleurs ennemis ! Bref, vous avez bien compris, la plus jeune des Cassano n’a quasiment pas dormi de la nuit : l’hyperactivité et l’excitation de cette sortie scolaire lui ont retiré toute trace de fatigue.

Plusieurs heures plus tard à gigoter, de lire, trouver une activité qui ne réveille pas les autres, réfléchir à des farces… à tenter de s’occuper, la jeune Mikaëlla était dans les premières à se lever, ayant hâte de savoir le programme de cette journée. Se rapprochant de ses meilleurs amis, la dynamique sicilienne écoutait attentivement sa marraine, professeure de Défense contre les Forces du Mal, expliquer les règles de l’épreuve de survie du jour : se balader dans une forêt pour retrouver des équipes duo à affronter et éviter les acromentules au risque d’être éliminés, c’est à peu près ce que la jeune Serdaigle a compris des règles.

La pétillante serdaigle s’était retrouvée à faire équipe avec Mia, sa grande sœur de cœur, pour son plus grand bonheur. Heureuse de former un duo avec la jeune poufsouffle, la pétillante sicilienne saluait ses meilleurs amis pour se diriger aussitôt vers la jeune Mia et la prendre dans ses bras :

— Miaaaaaaaaaaa ! On fait équipe ensemble ! Je suis trop trop contente ! Le duo musical va détonner !

Le hasard était de son côté, la sicilienne en avait le pressentiment, elles allaient réussir cette épreuve. Énergique et excitée de débuter, la pétillante sicilienne embarquait aussitôt la jeune Sayako : il est temps de jouer !

Se promenant tranquillement dans la forêt, la plus jeune du duo se demandait dans quelle direction elles allaient se diriger, la sicilienne avait hâte de croiser d’explorer et de croiser des personnes pour récolter des points : notre sicilienne pouvait être compétitive lorsqu’elle le souhaitait, étant assez mauvaise perdante en prime !
Soudain, le duo sororal musical croisait enfin un autre duo : Moira et Annah ! Des amies de notre sicilienne !

— Annah ! Moira !

La pétillante serdaigle rattrapait aussitôt la jeune Smith qui la sautait au cou, heureuse de la voir et n’ayant nullement envie de les attaquer, ni Moira ni elle.

Aïe aïe, cela se corse dès le départ : les attaquer ou non ? L’esprit compétitif de notre sicilienne était tenté de les attaquer mais, c’était ses amies, et des amies qu’elle appréciait sincèrement, notamment Annah avec qui elle pouvait parfaitement se confier concernant son don.

Le cœur est plus fort que la compétition : la sicilienne ne pouvait leur faire un coup bas à ses deux amies en les attaquant, cela reviendrait à dire qu’elle ne valait pas mieux que la majorité des sang-purs en terme d’hypocrisie.

Entendant la jeune poufsouffle évoquer qu’elles avaient déjà croisés une acromentule qu’elle avait réussi à la faire partir en communiquant, la sicilienne en était admirative envers son amie :

— Woooooooow ! c’est impressionnant ! De notre côté, on n’a pas encore croisé d’acromentules : vous êtes les premières personnes qu’on croise pour dire la vérité. T’es vraiment trop douée avec les animaux Annah !

Cette épreuve devenait bien plus agréable en retrouvant des amis à discuter : la pétillante sicilienne souriait joyeusement à l’équipe Annah/Moira. Pourvu qu’une acromentule ne va pas indiquer qu’elle avait perdue, notre sicilienne prendrait sûrement très mal cette défaite, sang chaud des siciliens, c’est bien connu !

KoalaVolant
Aloïs C. Neuenberg
Aloïs C. Neuenberg
ProfilDate d'inscription : 16/08/2021
Messages : 774
Date de naissance : 07/09/1999
Age : 24
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Dim 23 Avr - 22:45
Enfermés dans la toile
“Les forêts le soir font du bruit en mangeant.” - Eugène Guillevic
Un sourire entendu avec @Seika Yuuki, jusqu'à ce que vous ne déchantiez tous les deux à l'annonce de vos binômes. Et si, pour ta part, t'étais trop sur le cul pour pouvoir réagir, la nipponne protesta pour vous deux. “Allez, que la force soit avec toi! En espérant que ce ne sera pas Weaschiant et sa pote asiat' qui y laisseront leur peau!” Que tu déclares à Seika - ta façon à toi de vous souhaitez bonne chance et clairement, vous en auriez besoin! - alors que vous partiez chacun avec la verte et argent qu'on vous avait collé.
Pas le moins du monde!

“Oui, mais je crois que son Altesse est comme le paysan: du genre à ne comprendre que ce qu'elle veut, parce qu'elle n'est qu'une reine de pacotille et de rien du tout!” Que tu lâches à la remarque piquant de la Nott, n'ayant pas du tout envie de t'écraser et parce que t'étais suffisamment puéril pour courir à toutes les piques qu'elle te lançait plutôt que de simplement laisser pisser...
Et puis, on allait pas se mentir: une drama queen pouvait-elle réellement être considéré comme une véritable reine?
Pour le coup, t'aurais tendance à dire que si c'était le cas, la reine Elisabeth devait s'en retourner dans sa tombe!

“Première nouvelle, j'ai eu des histoires amoureuses! Que tu t'esclaffes, à la réflexion de la Serpentard quand à ta vulgarité et au côté éphémère des fameuses histoires d'amour. Notty, chérie, je sais pas ce que tu fumes pour avoir eu vent de romances que j'ai jamais eu me concernant, mais elle a l'air d'être bonne!” Que tu continues, toujours amusé et en exagérant clairement sur le chérie et le romance, histoire "d'avoir l'air moins vulgaire".
T'en avait sorti beaucoup, des idioties, et, en retour, tu t'en étais également ramassé tout autant à la tronche. C'était, somme toute, un juste retour des choses, mais qu'on t'invente des relations positives plus qu'amicales ou familiales, on ne te l'avait encore jamais faite! T'étais déjà assez difficilement supportable pour tes potes et ta famille - s'en était d'ailleurs étonnant que ta mère ai pas démissionné de son rôle de mère, depuis le temps que vous deviez la rendre chèvre, ton père et toi, de même que Lala était, bon gré, mal gré, resté ton meilleur ami depuis le début de votre scolarité - c'était pas pour infliger à qui que ce soit de t'avoir comme mec...!

“C'est juste des chooses, hein...” Que tu lui lâches, blasé, tout en étant ra-vi que les dites chooses allaient lui éviter de se faire une cheville.
Le regard assassin qu'elle te lance alors que tu passes ton bras autour de ses épaules ne t'arrête pas dans tes joyeuses gamineries.
Vous auriez pu continuer à vous chamailler comme ça encore longtemps, si vous n'aviez finalement pas été arrêtés net par une Acromentule que la Serpentard envoya valdinguer quelques mètres plus loin à coup de baguette magique. En temps normal, tu lui aurais sans doute aucun sorti un "bien joué!", mais comme c'était la verte et argent, ça aurait été très hypocrite et t'avais aucune envie de t'écorcher la bouche en compliment quelconque pour elle! “Moooo, c'est pour lequel de ma bande de paysans que tu t'inquiètes? Que tu lui lances, sur un ton théâtrale alors que ta binôme fait semblant de se soucier des prochains que votre Acromentule risquait de croiser, une fois qu'elle aurait repris ses esprits. Mes cousins? Matt? Seika? Oh, je sais: tous, peut-être!?” Que tu continues, en te remettant en branle toute en sifflotant.
Tu ne te faisais pas de réels soucis pour aucun d'entre eux: @Lily L. Potter et @Camille Evans Dursley étaient, tu n'en doutais pas une seule seconde, plus malins et habiles qu'ils n'y paraissaient, même si, comme tous les autres membres de ta famille, tu aimais bien les charrier. Quand à Seika et @Matthew Merryweather, c'étaient des Gryffondor et juste ça, ça suffisait pour qu'ils s'en sortent indemnes de cette forêt! Et si c'était pour retrouver ta cousine à la fin, tu ne doutais pas que, même sans être un fier lion, Matt arriverait très bien à se dépatouiller pour sortir de là sans encombres. A la limite, dans vos prochains camarades que votre Acromentule croiserait, si @Alexander Finnigan pouvait se faire croquer... Pas que tu lui souhaitais plus qu'à quelqu'un d'autre, mais si tu devais vraiment choisir quelqu'un, en plus ou avant la Nott...

HRP: résultat du dé: 4
©️ nightgaunt
Mirella Thomsom
Mirella Thomsom
ProfilDate d'inscription : 15/10/2022
Messages : 223
Date de naissance : 26/05/2006
Age : 18
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Lun 24 Avr - 1:37
Enfermés dans la toile



Elles viennent d’attaquer les Joséphines et désormais, elles poursuivent leur chemin dans cette forêt. L’objectif est simple en lui-même car il suffit d’en sortir et de retrouver les accompagnants au point de départ. Un exercice certainement plus simple que le tournoi des trois sorciers mais qui lui permet tout de même de pouvoir se tester. Autant sur ses capacités d’orientation que sur ses capacités d’adaptation. Cela est un bon compléments aux entraînements qu’Hypnos lui octroie désormais ainsi que ceux avec Justin. Tout pour être prête à affronter les épreuves qui l’attendent et être à la hauteur de sa famille et de son école. Un double poids qui repose sur ses épaules mais elle a l’habitude. Pourtant ce genre de sortie est une sorte de détente pour elle. Elle n’a aucune obligation et même si elle aurait certainement préféré se retrouver en équipe avec Belle, elle sait qu’elle peut s’adapter à quasiment n’importe quelle personne. Il est possible qu’avec Thunder, elles forment une bonne équipe. Elle répond à la question de Thunder avec un doux sourire. “Les entraînements se passent bien. Il m’aide à être prête à affronter les futures épreuves du tournoi . Tu es son apprentie c’est bien cela?”.

Elle l’a déjà vu avec Hypnos mais elles n’avaient pas vraiment eu l’occasion de faire connaissance. Elles avancent ainsi dans la forêt, certaine d’aller dans la bonne direction. Mirella est une personnalité solaire et tranquille. Elle discute facilement mais sans être trop envahissante Elle s’adapte toujours à la personnalité en face et d’ailleurs rares sont les personnes à savoir ce qu’elle pense réellement. “Est-ce que tu peux me parler des autres binômes s'il te plait? Je ne connais pas encore tout le monde”. A part Mikaella qu’elle connait car c’est sa cousine et Seika car elle l’a affronté en tournoi. Elle connaît aussi bien Queenie avec qui elle s’entend plutôt bien. Alors qu’elles poursuivent leur chemin, Mirella lève la main pour les arrêter. “Attention”. Elle a entendu du mouvement et se met aux aguets pour observer l’environnement. C’est ainsi qu’elle voit une acromentule se dresser devant elles, sortant d’une partie sombre des bois. Elle ne réfléchit pas et sort instantanément sa baguette. “Arania Exumai”. Le sort jaillit de la baguette et atteint parfaitement l’araignée. Le tournoi lui permet d’acquérir des réflexes qu’elle n’aurait peut-être pas eu par le passé.





Dernière édition par Mirella Thomsom le Lun 24 Avr - 2:39, édité 1 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Lun 24 Avr - 1:37
Le membre 'Mirella Thomsom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés sort simples' :
[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile - Page 2 OIwAQVdP_o
Annah Smith
Annah Smith
ProfilDate d'inscription : 01/02/2023
Messages : 217
Date de naissance : 15/02/2008
Age : 16
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Lun 24 Avr - 19:58
SORTIE SCOLAIRE - ENFERMÉS DANS LA TOILE

FT.     @Moira L. Quincy    

Je suis ravie de rencontrer Mika et Mia. Deux amies qui sont précieuses à mes yeux et je suis contente de constater que le plaisir semble partager. Je raconte à mes amies pour les acromentules et je vois de l’admiration dans les yeux de Mikaella. J’ai la chance de posséder un don qui m’aide beaucoup en ce sens. Je lui réponds avec beaucoup de modestie. “C’est l’acromentule qui était incroyable. Elle m’a appris tellement de choses”. Je lui souris et je les enlace une dernière fois dans mes bras. “Je suis très contente de vous avoir croisé et je vous souhaite de trouver rapidement le chemin de la sortie. Nous on va continuer à pister les acromentules. J'espère que nous allons en croiser d'autres. Je reprends ensuite le chemin avec Moira. Je suis vraiment à l’affût de la moindre trace de passages des acromentules. Je suis tellement heureuse d’avoir cette occasion que j’en oublie quasiment l’objectif de ce jeu. “Regarde Moira, tu vois ces traces au sol? C’est le signe que des acromentules sont passées par là. Elles semblent plutôt récentes les traces alors il y en a une qui ne doit pas être trop loin”. J’avance alors tout doucement pour ne pas l’effrayer. “Nous allons pouvoir l’observer dans son environnement naturel c’est génial”. Je chuchote alors et je continue de m’avancer tout doucement. Je suis très excitée et pourtant mon comportement est parfaitement calme. Je sais comment m’approcher des animaux ayant passé de nombreuses heures en forêt à observer. Je m’enfonce alors hors des sentiers à la poursuite des traces en marchant ainsi quelques minutes. Je finis par m’immobiliser et je pointe du doigt pour indiquer à Moira. “Regarde, il y en a une là”. J’ai un grand sourire aux lèvres alors que j’observe l’acromentule. Elle semble occupée à patrouiller sur un chemin.

C’est un comportement assez étrange pour cette espèce. “Elles ont dû reçevoir des indications pour l’épreuve car ce n’est pas leur comportement habituel”. Je continue de murmurer et j’ajoute. “Est-ce que tu es d’accord que nous nous approchions?”. Je m’approche alors de l’acromentule et je recommence comme précédemment. Je lui demande d’abord la permission et je communique avec elle dans une sorte de cliquetis. Je peux ainsi comprendre leur mode de communication et nous restons ainsi quelques instants à échanger. Je finis par lui demander quelque chose en lui indiquant Moira et elle s’incline exprimant ainsi s’approchant. Je parle alors tout doucement à Moira. “Viens tu peux t’approcher d’elle si tu veux, elle est même d’accord pour que tu la touches”. Je réalise le geste en premier, posant ma main sur la peau velue de l’araignée. J’ai envie de partager ce moment avec mon amie et qu’elle aussi puisse avoir un contact privilégié avec les créatures. C’est un moment unique et je suis en réalité heureuse que ce soit elle ma coéquipière. J’observe Moira regardant si elle s’approche. Nous restons ainsi quelques minutes avec l’acromentule puis celle-ci se recule et s’éloigne. Elle me fait comprendre qu’elle ne nous emmènera pas. “Elle vient de me dire que nous pouvons continuer notre chemin, qu’elle ne nous emmènera pas. Je crois que sinon elles ont l’ordre de nous emmener quelque part. Tu crois qu’on devrait la suivre pour savoir où est son nid?” C’est bien plus intéressant que le jeu en réalité. Jeu que j’ai complétement oublié.





Utilisation du don d'Annah:


Dernière édition par Annah Smith le Lun 24 Avr - 20:41, édité 1 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Lun 24 Avr - 19:58
Le membre 'Annah Smith' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à six faces' : 6
Freyja MacNair
I was blindfolded, but now I'm seeing, My mind was closing, now I'm believing
Freyja MacNair
ProfilDate d'inscription : 06/02/2022
Messages : 2393
Date de naissance : 11/02/2004
Age : 20
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mar 25 Avr - 18:02




Son sort avait réussi et avait repoussé l'araignée. Freyja commençait à vraiment apprécier cette balade en forêt. Ce n'était pas si compliqué que cela et en plus, elle était de plus en plus confiante dans son don et le fait qu'il la guiderait. Elle avait senti l'araignée. Elle savait qu'elle l'avait senti avec son don. Peu à peu, ça se mettait en marche. Aster et Axel avaient raison, elle pourra faire de grand-chose quand elle saurait utiliser son don pleinement. Elle fut surprise que Cyrielle l'avait écoutée et qu'elle n'avait pas dit un seul mot depuis plusieurs minutes, se contentant de la suivre en se fiant à elle. Décidément, elle aimait bien cette jeune fille. On pourrait sûrement faire quelque chose d'elle. Elle parlait beaucoup mais quand c'était vraiment nécessaire, elle savait se taire et écouter. En revanche, quand elle lui demanda comment est-ce qu'il fallait s'y prendre pour écouter le silence et la nature, la jeune Macnair ne savait pas quoi lui répondre pour l'instant. Et puis, elle ne voulait pas perdre de sa concentration et perdre cette connexion qu'elle avait avec son environnement pour pouvoir les guider en-dehors de cette forêt. Un léger sourire se fit sur le visage de Freyja quand elle entendit la mention du professeur McCarthy dans la bouche de Cyrielle. Oui, c'était bien le genre de choses qu'il dirait et il avait raison.

« Je ne sais pas si on peut apprendre à écouter Cyrielle...  Je pense que oui, à un certain degré du moins. »
Après tout, Aster n'avait pas de « don » de troisième œil et elle réussissait à s'ouvrir par ses méditations à ce qui l'entourait. Bien sûr, elle ne pouvait pas avoir de visions mais elle pouvait s'ouvrir à la nature. « J'essaierai si vraiment ça t’intéresse. »  

La curiosité de Cyrielle est vraiment cute. Mais Freyja t-elle avait-elle envie de s'expliquer maintenant ? D'un, c'était compliqué et elle n'était pas certaine que la Serdaigle allait tout comprendre, ou même la croire. Après les quelques conversations qu'elle avait eu avec elle, Freyja pensait savoir qu'elle  cherchait à trouver une explication pour toutes les questions qu'elle se posait. Comme si tout dans le monde avait une explication. Comme si tout n'était que logique. Freyja ne savait pas comment lui expliquer son don parce que c'était juste comme ça, c'était juste ça qu'elle était. Elle était née avec et elle devait juste apprendre à le contrôler. Il y avait certaines choses qu'on ne pouvait pas expliquer... Il y aurait toujours du mystère qui entourait certaines choses dans la vie, dans les choses autour de nous. Savait-on exactement d'où venait la magie ? Savait-on pourquoi parfois, un être issu d'une longue lignée de sorciers, naissait sans pouvoirs magiques et était considéré comme un cracmol ? Freyja aurait détesté si cela lui était arrivé. La seule cracmol de la famille ? Déjà que son père ne la regardait que lorsqu'il était question de son mariage et ne se souciait jamais d'elle autrement. Jamais il ne lui avait demandé comment elle se sentait, et son opinion sur quelque chose. Alors être un cracmol dans une longue famille de sorciers ? C'était le genre de choses qu'on ne pouvait pas expliquer... Il y avait encore beaucoup d'autres choses qu'on ne pouvait pas expliquer et qui était tout simplement. Des choses beaucoup plus agréables comme l'amitié, ou encore l'amour... Comment pouvait-on expliquer ce qu'on ressentait les uns avec les autres ? D'où venait cette connexion ?
 
  
Enfermés dans la toile
Après qu'elle ait battu l'Acromentule, Cyrielle la félicita et lui dit qu'il y avait sûrement un nid quelque part. Freyja ne put s'empêcher un léger rire. « Personnellement ça ne me dit franchement rien d'aller trouver leur nid et d'être entourée d'une centaine d'Acromentule aussi hideuses que celle-ci alors je préfère encore continuer pour essayer de sortir d'ici. » Cyrielle a pris le devant cette fois, utilisant sa baguette magique pour s'orienter. Elle menait la marche mais juste derrière Freyja fit le vide à nouveau dans sa tête et se concentra sur tout ce qui l'entourait. Elle se laissa envahir par chacun des bruits qu'elle percevait, celui des oiseaux, celui de leurs pas foulant les feuilles au sol, les craquements de branches, … Elle n'avait pas besoin d'utiliser sa baguette. Elle voyait aussi clair que si elle avait utilisé un sortilège de Pointe au nord et même encore plus clairement.

« Dis-moi, tu sais que quand on est aveugles, nos autres sens se développent pour palier au manque d'un de nos sens ? C'est ce que je disais tout à l'heure. Il faudrait que tu te masques les yeux et ne fient qu'à tes autres sens pendant quelques temps… Les odeurs, les sons, tout ce qui t'entourent te donnent des indices sur la direction que tu dois prendre.  Concentre-toi sur tout ce qui t'entoure. Mais cela demande de la pratique. Il ne suffit pas que tu te concentre. » Freyja fit silence à nouveau, se concentrant de nouveau, écoutant de nouveau dans le silence le plus complet et le plus profond...  Elle se laissa envahir par toutes les sensations que cela lui procurait et écoutant chacun des sons jusqu'aux plus infimes ... Et soudainement elle rouvrit les yeux, comme saisie subitement. Elle venait de s'immobiliser.

« Il y a quelqu'un qui se rapproche. Quelqu'un qui marche sur deux pieds, pas sur quatre pattes. » Si on se concentrait vraiment, on pouvait aisément discerner la pression qu'exerçait un animal quand il marchait par terre contrairement à un humain. Un humain avait le pas plus lourd qu'un animal. Toujours. « Ils sont deux... Je dirai même elles sont deux. » souffla t-elle à Cyrielle en posant une main sur son épaule comme pour l'empêcher d'aller plus loin. Les deux silhouettes apparurent devant elle et Freyja crut reconnaître l'une d'elle.  Quelques secondes lui suffit pour reconnaître la chevelure de Belle De Castellane qu'elle avait croisé au château il y a peu. Une élève de Beaubâton et amie à Keylian. L'autre élève, elle la connaissait de vue sans pour autant avoir jamais eu de conversation avec. Comptant sur l'effet de surprise, elle tendit sa baguette en direction de la Poufsouffle : « Tarrentallegra. » Est-ce que ça savait danser les Poufsouffles ? Fallait-il vraiment attaquer l'autre équipe si on en rencontrait une ? Freyja n'aimait pas vraiment attaquer quelqu'un sans raisons mais si c'était le jeu, alors soit elle s'y prêtait... Sans rancunes ! De toutes façons, ce n'était pas un sort bien méchant. C'était fun, non ?


Spoiler:

_________________
Freyja S. Macnair
True Love .You can never talk about it until you've really tasted it. Love transcends everything, leaving you breathless and your emotions are everywhere inside of you like an eternal fire.by lizzou.
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mar 25 Avr - 18:02
Le membre 'Freyja MacNair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés sort simples' :
[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile - Page 2 BfWB0VSZ_o
Cyrielle Kinsella
Cyrielle Kinsella
ProfilDate d'inscription : 17/06/2022
Messages : 742
Date de naissance : 01/05/2007
Age : 17
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mer 26 Avr - 2:25
Enfermés dans la toile


Je me tais parce que je respecte Freyja. Je découvre que je suis capable de rester silencieuse lorsque quelqu'un que je respecte me le demande. Tout cela parce que je suis certaine que la personne demande cela pour une bonne raison. Ce n’est pas juste m’astreindre au silence pour le silence mais parce que derrière se cache des motivations avec du sens. J’accepte donc et elle finit par me donner des éléments de réponse sans que j’ai insisté. Elle semble percevoir que de nombreux questionnements me parcourent. En même temps, il suffit d'avoir passé un peu de temps pour qu'un œil observateur saisisse que je me pose énormément de questions. Et encore je ne formule pas tout ce qui me passe par la tête sinon je parlerais en continu. Alors quand elle me parle d’écouter la nature, je l’interroge d’une simple question. Il n’y en a pas plusieurs d’affilés comme à mon habitude. Sa réponse n’est ni blanche ni noire. Je ressens toute l’incertitude derrière sa réponse comme s’il n’y avait rien de fixe. “Oui cela m’intéresse réellement”. Peut-être parce que j’ai cette sensation que cela rejoint le chemin que je tente d’emprunter. Un sentier qui me permettrait d’accéder à une réelle compréhension du monde. Je commence à saisir que la théorie n’est pas suffisante et que la pratique est indispensable. Est-ce que cela ne va pas de pair avec le fait d’être capable d’écouter? Est-ce que les questions sont un moyen fiable à cent pourcent d’accéder à cette connaissance que je recherche? Je n’en suis plus certaine et c’est bien pour cela que j’entreprends des voies bien plus pratiques. Personne ne sait réellement les chemins que je parcours à part ceux qui m’accompagnent. Ma vie est compartimentée et les personnes qui m’entourent ont des bouts plus ou moins complets. Des morceaux de moi que je ne distribue qu’à ceux que je considère réellement. C’est assez étrange pour moi alors qu’il y a peu j’étais encore très solitaire dans un monde entièrement théorique. Un monde rassurant et qui me mettait beaucoup moins en émoi que maintenant et pourtant je ne regrette absolument pas d’être passée à l’expérimentation.

Alors que je l’écoute, les pièces du puzzle se sont assemblées dans ma tête et la déduction logique m’amène à penser qu’elle possède ce don. Je n’ose pas aborder le sujet, ne souhaitant pas être indiscrète mais pourtant cette hypothèse me semble plus que certaine. Elle nécessiterait d’être vérifiée pour être validée et c’est la chose la plus complexe en cet instant. Je suis capable d’aborder beaucoup de sujets mais je ne veux blesser personne ni mettre mal à l’aise. J’y pense alors qu’elle affronte cette acromentule. Elle est rapide et efficace, au point que je n’ai pas le temps de réagir. Un léger sourire s’échappe de mes lèvres alors qu’elle parle des acromentules. Je me rends compte que je me détends en sa présence. Je suis moins crispée et moins stressée. Je me sens bien alors qu’elle est là à mes côtés. “Je suis assez d’accord avec toi, je n’ai pas très envie d’aller voir leur nid. En plus, je ne pourrais pas leur poser des questions”. Une touche d’humour? Une remarque sérieuse? Sûrement un mélange des deux qui s’échappe de mes lèvres en cet instant. J’ai pris la tête cette fois et je me guide avec ma baguette. Cela me rassure car j’ai un point d’appui logique et rationnel pour m’orienter. Je suis certaine du chemin à suivre. Elle reprend la parole et ses propos me font réfléchir. Je reste silencieuse quelques instants avant de lui répondre avec le plus grand sérieux. “Je voudrais vraiment essayer. Je voudrais tenter de me masquer les yeux pour expérimenter cela”. Je cesse de parler quelques instants avant de me confier. “Je ne sais pas comment formuler cela correctement mais je ne suis plus certaine que poser des questions soit la seule manière pour que je comprenne le monde. Je ne suis pas certaine que la rationalité soit réellement ma recherche. J’ai envie de m’ouvrir à autre chose. Est-ce que tu voudrais bien m'aider s'il te plait? ” Je ne sais pas si j’ai bien dit, si je ne me trompe pas encore mais je dis les choses telles que je les ressens en cet instant.

Elle m’avertit alors que d’autres élèves sont à proximité. C’est assez impressionnant et pourtant je ne doute pas un seul instant de ce qu’elle dit. “Tu as vraiment un don”. La phrase est sortie ainsi sans que je ne réfléchisse réellement. Une porte que j’ouvre inconsciemment pour lui montrer que j’ai compris. Elle est libre de l’ouvrir ou de la refermer. Peut-être la meilleure manière d’ouvrir le sujet en réalité. Je m’en veux un peu tout de même alors que j’aurais dû simplement me taire. Je me reconcentre sur la situation alors qu’effectivement deux silhouettes apparaissent dont une que je connais bien. La seule personne qui m’intimide vraiment au point que je n’ai jamais osé aller lui poser mes questions. Une marquise dont le statut est impressionnant. Si je me la mets à dos, mon père m’enferme à vie et personne ne pourra rien en dire. Je ne connais pas trop l’autre élève. J’observe Freyja attaquer et je ne sais pas si je dois en faire de même. Quel est le sens d’attaquer d’autres élèves? Est-ce que je dois le faire parce que c’est le jeu qui l’indique? Mais quel sens cela a? Mais est-ce que je ne le saurais pas justement en attaquant? N’est-ce pas le moment de venir mettre en pratique? Je vois deux options envisageables à l’instant. La première, la plus naturelle pour moi, serait d’aller au devant des silhouettes et de poser des questions sur le sens du jeu. Mais ne serait-ce pas lâcher Freyja qui a lancé une attaque? Il est possible logiquement que les autres élèves décident de riposter à leur tour. Freyja semble avoir loupé son sort mais cela sera sûrement suffisant pour déclencher une riposte. Quelle est la réponse la plus rationnelle à cette situation? La deuxième solution serait d’attaquer ainsi à mon tour et de tenter de neutraliser une des élèves. Dans d’autres circonstances, j’aurais sûrement opté pour le questionnement et la recherche de sens. Pour comprendre pourquoi elles font cette épreuve. Mais pas avec Freyja comme partenaire. Pas quand j'ai envie de tester ce que cela fait d'attaquer d'autres personnes juste parce que c'est le jeu. Et aussi parce que si je ne fais rien et que nous perdons, j'en porterais la responsabilité par mon inaction. N'aurais-je pas un peu peur de la décevoir également? Je pointe alors ma baguette vers la Marquise qui m'intimide tant. "Immobulus". Le sort jaillit parfaitement de ma baguette et se dirige vers elle. Je ressens une forme d'adrénaline qui m'envahit.




Résultat du dé:


Dernière édition par Cyrielle Kinsella le Mer 26 Avr - 2:30, édité 2 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mer 26 Avr - 2:25
Le membre 'Cyrielle Kinsella' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés sort simples' :
[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile - Page 2 R7v6ut3t_o
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mer 26 Avr - 12:28


Enfermés dans la toile

Naughty little fly, why does it cry? Caught in a web. Soon you'll be eaten. - Tolkien




Elle a un petit sourire satisfait quand il lui donne du « son Altesse ». Certes, les contours en sont moqueurs mais peu importe. Il est bon qu'il s'accoutume déjà au terme, plus tard, cela lui viendra naturellement. C'est là l'essentiel. « Tu es puéril, Fred, on te l'a déjà dit ? Au fait, Fred c'est pour Frédéric ou vous n'avez pas non plus les moyens de te donner un véritable prénom ? » Elle a un faux sourire qui ressemble plus à un tirage de langue qu'autre chose et reprend sans autre forme de procès sa route.

Le chemin est étroit sous la moiteur de la forêt. Les clairières sont visiblement peu nombreuses. Ce n'est pas pour ça qu'elle est venue. Du tout. Elle comptait passer son temps au sein du château des Black pour en apprendre plus, résultat ? On l'envoyait en expédition douteuse avec des enfants en pleine végétation touffue. Des acromentules, vraiment ? Elle aurait voulu participer au Tournoi, elle l'aurait fait.

Ridicule.

Tout comme le babillage de Freddy.

« Première nouvelle, j'ai eu des histoires amoureuses! » Elle a un regard dédaigneux qui se teinte d'un amusement certain au surnom. Elle aime bien Notty, ça sonne comme « naughty » et ça lui correspond assez. « Ce n'est pas toi ? Oh. Vous êtes si nombreux chez les Weasley, j'ai dû me tromper d'énergumènes. » Elle a un petit haussement d'épaules. Le cadet de ses soucis. « Tu as l'air de te sentir offusqué par la suggestion. Tu n'es pas le plus laid chez les tiens, je te rassure. Tu es sur que tout va bien ? » Demande-t-elle faussement inquiète.

Tandis qu'ils parviennent à un endroit un peu plus clair et que le volume de leurs disputes ne se mette à grimper, l'acromentule surgit pour mieux se faire dégommer par un sortilège taillé sur mesure. « Quel ennui tout de même. » Elle en veut subitement à Freyja d'être partie sans mot dire avec la gamine blonde. Depuis quand sa meilleure amie plie-t-elle de cette façon et face à une sang mêlée visiblement ? Pire encore, une serdaigle. « Mes cousins? Matt? Seika? Oh, je sais: tous, peut-être!? » Elle va le tuer s'il ne cesse pas de jacasser celui-là. « Tu sais une fois, j'ai vu un boursoufflet à l'arrière d'un balai à moitié cassé, et bien, il faisait moins de bruit que toi ! » La patience s'amenuise surtout qu'avec cette histoire d'acromentule, elle ne sait plus vraiment où ils sont. Elle n'a pas déjà vu cet arbre ? « Les troncs c'est vraiment comme les membres de ta famille : il y en a beaucoup trop et impossible de faire la différence ! » Elle se tourne vers lui et plisse le regard. « Rends toi utile, fait moi la courte échelle, tu veux bien ? » Le miel est positivement un leurre et a une teinte si acide qu'il est impossible de ne pas le sentir. « J'aimerai voir où nous sommes exactement. » Qu'il fasse vite parce que c'est ça ou elle lui lance un silentio pour ne plus avoir à l'entendre piailler. Jamais vu quelqu'un parler autant pour ne rien dire.

Pas étonnant qu'il soit Gryffondor.

Code by Sleepy



Recap des tirages:
Belle de Castellane
Belle de Castellane
ProfilDate d'inscription : 22/12/2022
Messages : 440
Date de naissance : 06/06/2007
Age : 17
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Sam 29 Avr - 0:03
Belle &
Sakura

Enfermés dans la toile.

Samedi 12 Novembre 2022

Une épreuve en duo… Ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, mais au moins, on ne me met pas avec cette Serdaigle à la noix, la voyant rejoindre la fiancée de Keylian, me demandant silencieusement comment elle peut la supporter. Peut-être n’est-elle pas ainsi, tout le temps, aussi agaçante, oppressante, sans donner d’explication... Je l’ignore, et pour être honnête, je n’ai pas vraiment envie de comprendre, n’étant guère vraiment dotée de patience par moment. Mon regard se tourne vers Mirella, légèrement déçue de ne pas avoir été avec ma seule amie ici-bas, avant de me résigner, et de voir un petit bout de femme aux cheveux colorés s’approcher de moi et se présenter. Déjà, elle est aimable et avenant, c’est un bon point sur lequel je ne crache clairement pas, alors je lui souris aimablement. « Belle, enchanté. » Le rayonnement est certain, une bravoure caché derrière un côté humble à souhait. « Je suis prête, allons-y. » Un dernier sourire, avant que le départ ne soit lancé. Advienne que pourra.

Je ne sais pas trop ce qui nous attend pour être honnête, n’étant guère douée en orientation, me perdant encore dans Poudlard malgré les semaines en son sein, je compte clairement sur cette Sakura pour me guider, ainsi que me montrer le chemin. Je la suis donc, sans prendre vraiment d’initiative, lui expliquant quand même pourquoi, j’ai un pas de moins dans notre marche. « Je préfère te prévenir expressément, je ne suis vraiment pas douée en orientation… Excuses-moi par avance. » Une politesse obligée, les traces d’une éducation noble qui me poursuit, sans vraiment que je ne m’en rende compte par moment. Au moins, je suis honnête avec elle, ne la prenant pas par surprise, si d’aventure, on se perd, dans l’hypothèse que son centre de l’orientation est aussi nul que le mien.

La forêt est dense, me faisant rapidement comprendre pour les acromentules ont élues domicile ici. Les pas sont assurés, toutes deux s’avançant un peu au gré du vent, cherchant la lumière dans cette certaine pénombre. « Je ne sais pas pour toi, mais si je peux éviter de finir dans les pattes velues de ces créatures, cela m’arrangerait beaucoup. » Un sourire qui se veut amical, alors qu’un sort jaillit de nulle part, manquant Sakura de peu. Mais je n’ai pas le temps de vérifier si tout va bien, et de connaitre la provenance de l’attaque, qu’un sort me touche de plein fouet, tandis que je m’immobilise, les yeux rivés sur celle qui vient de me prendre par surprise. Je cille intérieurement. Celle-là, je vais vraiment pas la manquer… Que je me sorte d’ici ou non, je compte bien prendre cette Serdaigle entre quatre yeux pour lui dire ce que je pense de sa manière d’être étouffante. La rage s’anime, pendant que j’espère, silencieusement, que ma comparse va me sortir de là, ou me venger d’une manière ou d’une autre. De toutes, si les situations était inversées, je l’aurai également aidée, bien que j’aurai privilégié le règlement de compte de cette petite agaçante, certainement.
@Sakura H. Alister - Pando - 508 mots

Dés + récap:

_________________

Tu sais bien que dans les livres, les amoureux terminent ensemble à la fin de l'histoire... by anaëlle.


Dernière édition par Belle de Castellane le Sam 29 Avr - 0:23, édité 2 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Sam 29 Avr - 0:03
Le membre 'Belle de Castellane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Echec/réussite' :
[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile - Page 2 Simple11

--------------------------------

#2 'Dés sort simples' :
[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile - Page 2 BfWB0VSZ_o
Moira L. Quincy
Moira L. Quincy
ProfilDate d'inscription : 06/09/2021
Messages : 293
Date de naissance : 15/06/2005
Age : 18
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Sam 29 Avr - 23:07

Enfermés dans la toile ft @Annah Smith
Moira constata bien vite que comme c’était à prévoir, elle était totalement sur la même longueur d’onde avec Annah. Emerveillée par le don de sa partenaire lors de la première rencontre avec une acromantule, elle l’écouta attentivement lui expliquer comment cela fonctionnait.

« C’est un véritable don que tu as ! Ça ne m’étonne pas que tu respectes l’animal, mais tu as bien raison, c’est important ! C’est chouette qu’elle ait apprécié de discuter avec toi et c’est vrai que ça ne doit pas lui arriver souvent ! »

Annah et Moira avaient un point de vue similaire concernant les animaux et la manière de se comporter avec eux, ce qu’elles avaient eu l’occasion de remarquer dans les tribunes et c’était l’une des raisons qui avait poussé Moira à se rapprocher de la Poufsouffle.

Elle acquiesça d’un sourire et de quelques mots à la remarque d’Annah contenant une nouvelle référence moldue :

« Oui, allons-y. »

Tout en marchant, elles parlaient de leur exploration de la forêt la nuit précédente et encore une fois, elles partageaient complètement le même avis.

« Oui, je pense exactement la même chose que toi. Et qu’il faut plusieurs explorations de nuit et de jour pour parvenir à bien connaître un milieu naturel »

Elle pensa alors à ses nombreuses explorations de la forêt interdite. C’est peu après cela qu’elles rencontrèrent Mika et Mia. Après avoir discuté avec leurs amies, Moira reprit son chemin dans la forêt avec Annah. La Serdaigle prit congé de leurs amies avant de partir :

« Bonne suite de jeu à vous deux ! »

Et de nouveau, ayant complètement oublié le but du jeu – et presque les consignes – à l’instar de sa partenaire, la septième année se remit à pister avec sa cadette les acromantules.

« Oui, j’ai vu ces traces » acquiesça-t-elle.

Et de nouveau, elles eurent la chance d’en rencontrer une.


« Oui, c’est super ! » acquiesça-t-elle, en chuchotant, et toujours enthousiaste.

« Ce ne m’étonnerait effectivement pas qu’elles aient reçu des consignes »

Cela paraissait plutôt logique en fait. D’autant que leur professeur avait dû prévoir d’assurer un minimum leur sécurité.

« Oui, bien sûr que je suis d’accord » lui répondit-elle, toujours dans un murmure.

Et elles s’approchèrent donc et Moira put une nouvelle fois admirer la Poufsouffle communiquer avec l’arachnide.


« Oh c’est vrai ?! » murmura-t-elle, sincèrement reconnaissante à Annah et à l’acromantule d’avoir cette opportunité qui se présenterait sûrement pas tous les jours.

Alors, paisiblement, avec une grande douceur elle s’approcha de l’acromantule, la toucha.


« Tu pourrais m’expliquer comment la remercier ou le faire pour moi ? » demanda-t-elle à Annah.

« Et merci à toi aussi de m’avoir permis de faire cette expérience » remercia-t-elle chaleureusement la jaune et noire.

« Ça paraît logique vu ce qu’elle t’a dit » approuva-t-elle.

Perdant de plus en plus de vue l’objectif du jeu, elle suivit son interlocutrice dans son idée.


« Oui, j’aime beaucoup ton idée, ça serait fantastique de voir où elle vit »

Elles reprirent leur marche, mais entre leurs rencontres avec les arachnides et leur discussion avec leurs amies, les jeunes filles avaient fini par pénétrer encore plus au cœur de la forêt, s’éloignant ainsi de la sortie.



Codage par Libella sur Graphiorum


Résultat du jet de dés:
Aloïs C. Neuenberg
Aloïs C. Neuenberg
ProfilDate d'inscription : 16/08/2021
Messages : 774
Date de naissance : 07/09/1999
Age : 24
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mar 2 Mai - 22:11
Enfermés dans la toile
“Les forêts le soir font du bruit en mangeant.” - Eugène Guillevic
Tu tiques, aux réflexions de cette espèce de mourus t'aurais volontiers utilisé un autre terme bien moins reluisant, si ta joueuse n'avait pas mis son veto au sujet de ton prénom. Tu fais craquer tes doigts les uns après les autres dans un bruit sinistre. Tu te revois, quelques mois plus tôt, dans les tribunes du tournoi inter-maison, avec tes cousines et Lala. La face de vipère de @Keylian Yaxley qui s'incruste pour un temps là au milieu et @Rose Weasley qui vous intime au calme, de ne pas rentrer dans le jeu du Serpentard. Alors certes, ce jour-là, t'avais balancé un coup de poing mais, ce jour-là, tu tentes d'appliquer le sage conseil de ta cousine.
Ne pas la gifler! Ne surtout pas la gifler! Et pourtant, Merlin sait à quel point gifler cette pimbêche dont l'insulte de puéril qu'elle t'avait envoyé sonnait comme un compliment, dans sa bouche. “Dommage que chier des gallions ne t'aura pas acheté un minimum de respect pour les prénoms donnés en hommage aux membres de la famille proches décédés...!” Que tu grommelles, desserrant à peine les dents.

“Sans doute mieux que toi qui n'est pas capable de différencier les gens!” Que tu lui lances, alors que, toujours en marche, tu avais l'impression que vous tourniez en rond.
Non mais sérieusement: elle est conne ou quoi!? Te confondre avec un autre de tes cousins, elle le faisait exprès ou quoi!? Y fallait sérieusement qu'elle pense à lever le pied sur les substances hallucinogènes qu'elle consommait ou qu'elle pense à s'acheter des lunettes! Non parce que si, jusqu'à la génération de ton père, rares étaient les Weasley qui n'étaient pas roux, de nos jours, vous êtes tous capillairement assez bigarrés. S'ajoutait à ça que ta sœur et toi étiez les seuls à avoir la peau plus foncés que le reste de la cousinade, donc vous confondre avec l'un ou l'autre, fallait y aller... “Tu tends le bâton pour te faire battre, aussi.” Que tu lâches, plus légèrement, cette fois.
C'est vrai quoi: si elle cherchait pas la p'tite bête et si elle faisait pas tout pour que tu répondes aux âneries qu'elle te lançait, tu ferais sans doute aucun moins de bruit que son boursouflet plutôt que l'inverse. Mais lorsqu'elle finit par te demander - quoi qu'exiger serait plus juste - de lui faire la courte échelle, c'est le summum. “Vu que t'es déjà pas capable de faire la différence entre les Weasley en étant à terre, qu'est-ce que tu veux faire la différence entre les arbres depuis en haut? Commence pas t'acheter des lunettes, si tu veux voir correctement où on en est, et p't-être qu'après, je viendrais t'aider à monter!” Que tu lui lances, sarcastique, une lumière à mi chemin entre l'amusement et le défi au fond des yeux, tout en croisant les bras sur ton torse, juste pour le plaisir de la regarder galérer à monter toute seule comme une grande dans son arbre.

C'est un bruit de cliquetis, dans ton dos, qui te fait te détourner de la Nott. Ce faisant, tu te retrouves nez à nez avec une Acromentule. “Arania exumai!” Que tu lui lances.
Si ton sort se lance bien, il rate sa cible. Zut alors! Et ce fut sans doute aucun en ayant le réflexe de te laisser à un roulé-boulé sur le sol que tu ne finis pas entre les crochets de l'araignée géante, te doutant bien que ça devait bien emmerder la verte et argent que tu ne te sois pas fait croquer tout cru...

HRP: résultat du dé: 1
©️ nightgaunt


Dernière édition par Fred Weasley II le Mar 2 Mai - 22:16, édité 1 fois
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2901
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mar 2 Mai - 22:11
Le membre 'Fred Weasley II' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dés sort simples' :
[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile - Page 2 BfWB0VSZ_o
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mar 2 Mai - 22:42



Sortie DCFM - Chapitre II : Promenons-nous dans les bois !
[Feat Mirella Thomson]


Alors que je discutais avec Mirella, nous nous enfoncions dans les bois, espérant avancer dans la bonne direction. Alors que nous évitions deux autres groupes qui étaient en conflit, Mirella me demanda si je pouvais lui parler des autres binômes. Je lui répondis avec un sourire amusé.

-"Alors. Je ne connais pas tout le monde, mais je peux te dire ceux que je connais. Cyrielle est du genre à très vite analyser une situation, malgré le fait qu'elle n'arrête pas de poser des questions. Elle peut être redoutable, pour l'avoir déjà vue à l' entraînement. Sa partenaire en revanche, je ne la connais pas plus que ça. Annah et Moira sont plus attirées par les créatures fantastiques qu'autre chose. Je suis presque certaine qu'elles vont perdre du temps à discuter avec les acromentules si elles en croisent. Sakura et Belle, je ne les connais pas trop donc je ne peux pas te dire. Alma et Seika sont sûrement les plus aptes à nous mettre à mal, vu qu'elles me connaissent très bien toutes les deux, Happy car elle est ma sœur d'armes pour les entraînements avec notre loup noir national, et Seika car c'est ma capitaine de quidditch et une de mes meilleures amies. Aiden et Alexander je ne les connais pas des masses. Mia et Mika pourraient être potentiellement redoutables, surtout avec le don de la sicilienne. Les Joséphines, en dehors du fait que je les ai croisées quelques fois, niveau combat je ne sais pas trop. Pour Haru et Matt, ils sont plutôt imprévisibles, du coup à faire attention. Les deux derniers groupes je ne les connais pas personnellement, du coup aucune information capitale de ma part à donner."

C'était bien de me poser la question, mais du coup on avait perdu un peu le cap. Nous nous enfonçâmes dans la mauvaise direction, allant dans une partie un peu plus dense de la forêt.

-"C'est la demer, de l'eau de mer même… On s'est paumé…"

Décompte des points : 50/100



Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Mar 2 Mai - 23:08


Enfermés dans la toile

Naughty little fly, why does it cry? Caught in a web. Soon you'll be eaten. - Tolkien




« Dommage que chier des gallions ne t'aura pas acheté un minimum de respect pour les prénoms donnés en hommage aux membres de la famille proches décédés...! » Elle cille. Elle ne savait pas. Qu’est-ce qu’il croit ? Que les Nott sont penchés sur les méandres d’une famille aussi mal perçue depuis toujours par ceux qu'elle fréquente que ne le demeure celle des Weasley ? Tant pis. C'est mérité ! Une pointe de culpabilité l’étreint pourtant. La famille reste sacrée, même chez un type aussi lamentable que celui qui l’accompagne. Elle se mordille un instant le coin des lèvres en tâchant au mieux d’orienter vers d’autres cimes la conversation, mais il l’agace au possible à dire n’importe quoi et n’importe comment. Les gryffondors sont si vulgaires. Elle a une pensée pour Freyja qui l’a si insolemment laissé à son triste sort. Elle ne serait pas obligée de devoir partager son précieux temps avec ce crétin si seulement, la futur médicomage était intervenue également. Oh, c'est rageant !

Fred continue, l’humeur sombre et les regards assassins. Il est vexé comme un pou. Et bien, grand bien lui fasse ! Elle n’a jamais su s’excuser, n’en voit d’ailleurs pas vraiment l’utilité. C’est à lui de le faire qui plus est. « Je ne te conseille pas d’essayer de lever le moindre bâton contre moi, Weasley. » Il n’y a rien de léger dans sa voix cette fois-ci. S’il pense qu’elle peut reculer ou avoir peur de lui, il devrait réfléchir encore. Le dédain gonfle et elle ne répond pas au reste mais s’amuse durant quelques secondes de le voir croiser les bras. Vraiment Fred ? Le sourire se fait sucré malgré le regard en scalpel. « Ce serait pourtant dans l’ordre des choses, Fred. » Le prénom a une autre couleur maintenant, la provocation douce interrompu par le crépitement aisément reconnaissable d’une acromentule qui vient les interrompre une nouvelle fois. et elle tourne son visage vers l’araignée. « Arania exumai! » L’agacement doit le troubler. Parfait. Elle y goute un sournois triomphe et, en lui décochant un petit sourire effrontée, tandis qu’il se roule au sol. Elle s’est écartée elle aussi de l’autre côté et sans plus attendre, lance à son tour l’exact même sort.

Avec succès.

De quoi jubiler doublement. L’acromentule se tasse au sol entre les deux étudiants et elle cille en observant Fred se remettre debout. « Loin de moi l’idée d’avoir envie de te sauver encore à l’avenir mais si tu finis ici, on va devoir faire des recherches, nettoyer, possiblement devoir t’extraire du ventre d’une acromentule et vois-tu j’aimerai beaucoup partir le plus rapidement possible de ce sinistre endroit. On m’a promis des recherches dans ce château, pas de faire garderie avec un enfant. » Et de le planter là parce que vraiment,

Il est insupportable.

(l'hôpital, la charité...)


Recap des tirages:


Dernière édition par Queenie Nott le Mar 2 Mai - 23:29, édité 2 fois
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: [SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Sortie scolaire [Membres du club de SACM]
» Zach Brown, la nature comme toile de fond
» Erin Cole. ♱ Un pied dans la vie, un autre dans la mort.
» Flashmob dans les geôôôôles !
» Figure dans la confiture || Libre

[SORTIE SCOLAIRE][II]Enfermés dans la toile

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: