Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -16%
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
Voir le deal
56.99 €

Mikaëlla - Meet me at sunset

Endymion A. Selwyn
Endymion A. Selwyn
ProfilDate d'inscription : 14/04/2020
Messages : 871
Date de naissance : 29/07/1995
Age : 28
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Mikaëlla - Meet me at sunset
Mer 15 Fév - 21:23

Meet me at sunset
Endymion Selwyn & Mirella Thomsom
Il voyait défiler devant ses yeux les gens qui circulaient dans les couloirs. Ils étaient plus nombreux que d’habitude c’était un fait, surtout depuis que les délégations étaient arrivées au début de l’année scolaire. Endymion trouvait l’idée totalement stupide, surtout après ce qu’il s’était passé l’année dernière, mais il n’avait pas penser une seule seconde à mettre son nom dans la coupe bien trop pris par d’autres pensées qui ne cessaient de tourner autour de lui. Son été avait été complètement morose, emplis de solitude et d’une maison vide. Il avait eu l’impression de dépérir, s’échappant dans les livres que sa mère lui conseillait ou ceux que son père lui imposait, tentant de prendre de l’avances sur l’année qui allait venir. Le jeune homme avait réussi complètement à retrouver ses facultés même si parfois il sentait encore son corps le meurtrir, mais au moins avait-il une excuse à présent pour ne pas devoir faire de sport, chose qu’il détestait et dans lequel Scorpius l’avait emmené quand le poufsouffle avait décidé de participer au tournoi inter-maison. Le temps lui semblait loin depuis ce moment. Comme si le monde entier avait décidé de s’accélérer, comme tous ces gens qui circulaient, parlant dans des langues qu’il peinait à comprendre. L’été avait touché à sa fin, en laissant place à l’automne et les journées semblaient devenir de plus en plus courte malgré le peu de chaleur qui restait encore présent dans le parc, permettant de temps en temps à des élèves de sortir profiter des rayons du soleils. Endymion sortit de sa stupeur quelques secondes, se rendant compte d’où il se trouvait, le couloir qui commençait doucement à se vider, le flot des élèves sortant des cours s’arrêtant. Il avait envoyer un hiboux à Mikaëlla récemment, un mot plus exactement, qu’il avait grandement peiner à lui faire parvenir, mais surtout qui avait mis du temps à être envoyer, les ramenant alors à ce début d’octobre, sans qu’ils aient eu l’occasion de ce voir. Ils s’étaient croisés vaguement dans des couloirs, mais le flot continu des élèves, les cours avaient tout briser. Tant de chose à penser, tant de problèmes qui semblaient se suspendre au-dessus de leur tête comme une épée de Damoclès et qui ne lui semblait pas possible à résoudre. Surtout pour lui, qui se sentait toujours pris entre deux feux.

Endymion se glissa à travers les derniers élèves restant pour se diriger vers la tour d’astronomie. Il avait regardé le calendrier des cours et il semblait que le prochain n’avait que lieu que dans quelques heures ce qui laissait largement le temps aux deux adolescents de profiter un peu avant le couvre-feu. Il arriva bien avant elle, observant le soleil qui se couchait délicatement. Elle l’avait emmené ici, quelques mois auparavant après qu’ils se soient embrassé pour la première fois et il devait bien l’avouer, sentir le vent, observer le château de cette hauteur était plaisant. Endymion s’adossa à la rambarde, avant d’entendre des bruits sur l’escalier de marbre, se retournant quelque peu angoissé à l’idée que ce soit quelqu’un d’autre que sa fiancée qui arrive, mais il reconnu très rapidement la chevelure brune de la jeune fille, avant de faire quelques pas dans sa direction. « Mikaëlla ! » Le réflexe prenant possession de son corps, il se retrouva rapidement à son niveau, sans même préserver une quelconque distance. « Tu … » commença-t-il, mais s’arrêta précipitamment en jetant son regard dans le bleu des yeux de l’Italienne. « Tu vas bien ? » finit-il par demander, se maudissant intérieurement de ne pas oser dire ce qu’il allait dire, se reculant en même temps. Elle lui avait manquer, il s’était sentit bien seul durant l’été et il n’avait été qu’en aussi bonne compagnie que lorsqu’il avait été avec elle. Aucune nouvelle, si Endymion avait connu une profonde solitude entourés de livres, Mikaëlla avait dû la connaitre également, même si elle était bien plus sociable que lui, lui permettant surement de voir bien plus de monde que lui.


electricbird.

_________________
Time to Decide
ANAPHORE

Spoiler:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Mer 15 Fév - 22:26

Mikaëlla

Endymion


Meet me at Sunset


L’Été avait été bien pénible cette année et surtout bien trop long. Au fil des années à passer des étés en famille, la virulente se sentait de moins en moins à sa place dans ce monde élitiste. Mais cet été… il a été plus douloureux qu’à son habitude. Malgré qu’elle était entouré de sa famille, qu’il y avait eu le mariage de Céliano auquel elle n’avait pas participé (sa phobie ayant pris le dessus), la jeune serdaigle n’était pas aussi joyeuse qu’à l’accoutumée, se sentant bien seule.

La demoiselle aux yeux bleus azurs restait la plupart du temps dans la forêt familiale, loin des regards, loin du manoir, à lire des livres, grimper aux arbres et gigoter dans tous les sens. L’ennui la rongeait, celle qui était surnommée la Tornade Italienne comptait le nombre de jours avant de reprendre l’école et de revoir ses amis et surtout Endymion.

La sicilienne pensait tous les jours à l’héritier des Selwyn, sentant comme un poids qui pesait sur son cœur chaque fois qu’elle pensait. Allait-il lui envoyer des lettres ? Devrait-elle le faire ? Est-ce qu’il pensait à elle ? Notre sicilienne se posait bien des questions, songeant à ce qui l’attendait dans quelques années : parviendra-t-elle à surmonter sa phobie pour épouser Endymion, elle qui avait une soif incommensurable de liberté et d’indépendance ?

Comptant le nombre de jours avant la rentrée, la sicilienne avait même demandé à chercher rapidement les nouvelles affaires dont elle avait besoin pour cette troisième année, se raccrochant au maximum à ses amis qu’elle aimait tant malgré ce sentiment de vide qui pesait lourd dans son cœur : l’absence d’Endymion la faisait souffrir. Est-ce cela d’aimer sincèrement une personne ? Elle n’en savait pas elle-même mais ce qui était certain, c’est qu’Endymion la manquait profondément.

Pour passer ses longues et mornes journées, la sicilienne écrivait chaque jour des lettres destinés à Endymion, racontant ses journées, sans jamais les envoyer par hibou, se rendant compte que cela pouvait parfaitement bien arranger les deux familles cette correspondance. Elle écrivait également des lettres qu’elle envoyait discrètement à ses plus proches amis. Mais ce fût encore bien long.

Les cours étaient enfin repris, le planning des troisièmes années étant plus chargés avec les options, enfin pour le cas de notre sicilienne elle avait une dérogation de ne pratiquer qu’une option, le reste de temps libre était prévu pour des cours particuliers de maîtrise de son élément de l’air.

La pétillante sicilienne avait retrouvé en partie le sourire, entourée de ses meilleurs amis, de sa grande sœur de cœur, elle avait même passé une journée à Londres chez les moldus en compagnie de Cyrielle, sa meilleure amie et pourtant, l’absence d’Endymion se faisait davantage ressentir, serrant davantage son cœur.

Soudain, pendant qu’elle allait se rendre à une répétition de chorale, la dynamique serdaigle vit un hibou arriver pour elle, un hibou de la part d’Endymion lui indiquant un lieu de rendez-vous. Un sourire des plus joyeux et des plus lumineux se dessinait sur le visage de la pétillante sicilienne. Il avait donné rendez-vous à la tour d’Astronomie dans quelques heures : Par la barbe de Merlin, cela allait être long !

Elle était excitée comme jamais, comme si on l’annonçait qu’elle pouvait passer un merveilleux moment avec Mia ou Matthew ou Cyrielle ou Lily ou Annah… non c’était plus intense que cela, tellement intense qu’elle n’arrivait pas à le décrire, le cœur bondissant de joie.

Coiffant ses magnifiques cheveux bruns ondulés, portant une très belle robe de soie italienne de couleur jaune pâle avec des ballerines blanches, le cadeau pour Endymion dans ses mains, la pétillante sicilienne fonçait tel une fusée, pardon tel une tornade vers la tour d’Astronomie, hors de question d'arriver en retard !

Arrivant au sommet de la tour en ayant monté quatre à quatre les escaliers, la belle Mikaëlla vit le jeune Endymion et s’arrêta net, sentant son cœur battre à tout rompre en le voyant. Fixant ses magnifiques yeux couleur noisette en écoutant ce dernier demander si elle allait bien, la belle sicilienne fonçait aussitôt vers le jeune poufsouffle pour lui faire un câlin des plus tendres et plus intenses, montrant tout l’affection qu’elle avait pour le jeune Selwyn.

— Tu m’as tellement manqué Endymion !

Toute la solitude qu’elle avait ressenti durant l’été, ce vide pesant dans son cœur par l’absence du jeune homme à la chevelure blonde ressortit aussitôt sous les larmes, serrant très fort le jeune homme contre elle. La demoiselle si forte en temps normal, se sentait profondément vulnérable. Tout ce qu’elle voulait, c’était de rester auprès de lui, peu importe s’il y avait un jour mariage ou non. C’était son bonheur à lui qu’elle voulait, être auprès de lui.

Serrant très fort le jeune homme contre elle, ressentir cette chaleur douce qu’il dégageait et ce parfum qui l’apaisait, la sicilienne restait ainsi durant de longues minutes avant de demander aussitôt au jeune poufsouffle en essuyant rapidement ses yeux pour ne pas qu’il se sente mal à cause de ses larmes, la sicilienne ajoutait aussitôt une rafale de questions :

— Comment vas-tu ? Est-ce que tu as passé de bonnes vacances ? Est-ce que tout s’est bien passé ?

La sicilienne souriait affectueusement, attendant les réponses du jeune héritier des Selwyn. Pourvu que celui qu’elle aimait ait passé de meilleurs vacances qu’elle, elle l’espérait sincèrement.

KoalaVolant
Endymion A. Selwyn
Endymion A. Selwyn
ProfilDate d'inscription : 14/04/2020
Messages : 871
Date de naissance : 29/07/1995
Age : 28
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Dim 26 Fév - 21:35

Meet me at sunset
Endymion Selwyn & Mirella Thomsom
Il avait eu envie de la voir tout l’été, il avait envie de voir son sourire resplendissant qui ne cessait de rayonner, contrastant toujours avec la mine parfaitement neutre du jeune garçon. La vérité était qu’il avait penser de maintes fois à lui écrire, à envoyer des hiboux, mais il n’avait jamais réellement osé. Les situations étaient sommes toute complexe, et il ignorait complètement à la suite de ce que madame Cassano lui avait dit si elle aurait reçu les lettres. Punis, il le savait qu’elle était punie, mais peut-être pouvait-elle quand même recevoir du courrier. Mais quand il avait essayé lui-même de lui écrire, les mots n’étaient pas venus. Que dire ? Que son été se passait comme on lit un mauvais livre mais qu’on est obligé de terminer malgré tout ? Elle n’aurait surement pas eu envie de le savoir, après tout même s’il connaissait suffisamment Mikaëlla maintenant, pour être certain qu’en lui disant une telle chose, elle aurait surement trouvé un moyen pour venir lui remonter le moral, cela n’aurait fait qu’aggraver les punitions qu’elle subissait déjà. Peut-être qu’elle avait voyager en Italie, voir le reste de sa famille paternelle – celle qu’elle aimait bien de souvenir – peut-être avait-elle profiter du soleil, surveiller de près par Olivia et le reste de la famille. Endymion le savait, il aurait pu obtenir toutes les réponses à ses questions en écrivant des lettres, bien loin d’être doué pour ce genre de chose. Même celles qu’il avait écrit à Hecate, comportant que quelques lignes, n’avaient eu de réponse. Il n’avait certes pas été punis, mais son été n’avait guère été enrichissant sur bien des points de vue. LA rentrée en somme était surement comme une bénédiction, loin de ses parents, soucieux pourtant de la future naissance dans sa famille, soucieux des conversations qui se faisaient sans cesse dont on le tenait éloigné. Et puis maintenant que deux mois étaient passé, peut-être était-ce le moment de prendre son courage pour demander à Mikaëlla de venir le rejoindre dans la tour d’Astronomie, là où tout deux s’étaient retrouvé à la fin de la Saint-Valentin, marquant le début de quelque chose pour le pire et le meilleur.

Il entendit ses pas, se retournant et la voyant toute jolie, les cheveux ondulés tombant sur ses épaules et sur sa robe jaune qui faisait d’elle un soleil rayonnant en ajoutant son sourire, Endymion s’était avancé, venant prendre la parole, avant de se couper précipitamment. Elle lui avait manqué, c’était un fait, mais peut-être n’était-ce pas le cas pour elle. Peut-être avait-elle passé un été génial au soleil. Après tout si lui n’avait pas été foutu d’envoyer une seule lettre par peur, il n’en avait pas reçu non plus. Cela dit peut-être n’avait-elle pas le droit. Mais rapidement alors que sa phrase se perdait dans l’océan du coucher de soleil, il sentit le corps de la jeune fille contre lui, son côté tactile toujours présent tandis qu’elle lui sautait au cou. Il mit un moment à réaliser, avant d’entourer de ses bras le corps de Mikaëlla. Il lui avait manqué. Posant délicatement sa tête contre celle de sa fiancée, il ne prononça aucun mot, profitant simplement du contact tendre qu’elle lui donnait. Etrangement, Endy et la jeune italienne avait été ensemble toute l’année, mais c’était maintenant que le temps avait été si long sans se voir qu’il se rendait compte à quel point ce genre de câlin lui avait manqué. De l’affection en somme. Le temps maintenant semblait complètement s’arrêter, les minutes passant sans qu’il sache réellement si cela ne faisait pas des heures, ou si le monde entier n’avait pas simplement arrêté de tourner. Elle se dégagea finalement venant essuyer des larmes qui avaient coulé au bord de ses yeux, Endymion se mettant à froncer les sourcils en se demandant sincèrement pourquoi elle pleurait. Avait-il fait quelque chose de mal ? Ou bien était-ce tout l’inverse ? L’Italienne reprit rapidement avec une suite de question, avant d’afficher son sourire solaire et naturel qui la caractérisait tant. Le visage d’Endymion se détendit quelque peu. Voulait-elle vraiment entendre comment son été s’était passé ? « C’était … » commença-t-il. Il aurait put lui mentir, lui dire que c’était bien, qu’il avait profité, mais rapidement le poufsouffle se reprit. « Monotone à souhait. » Parce qu’elle n’était pas là, parce qu’il avait été bien seul.

Endymion se doutait que si lui avait passé un été catastrophique, cela ne devait pas être mieux pour elle. Il reprit pourtant rapidement, essayant d’expliquer son été, qui avait ressemblé étrangement aux autres d’ailleurs. Lui qui avait pourtant eu dans l’idée d’aller ailleurs, d’effectuer un stage dans un autre pays, tout avait été réduit à néant. « Je n’ai pas beaucoup quitter la maison pour me remettre sur pied, à part pour me rendre dans des diners avec mes parents. Et je me suis sentit ... » Il se coupa de lui-même, il ne voulait pas vraiment le dire, ni même être pris en pitié là-dessus, Endymion pouvant se douter que cela avait dû être la même chose pour Mikaëlla. Se sentir seul. Être seul. Il essaya de ne pas paraitre trop morose en reprenant : « Enfin … comment s’est passé ton été ? » Question stupide, mon cher. Endymion le savait, mais peut-être n’avait-ce pas été aussi horrible qu’il avait put l’imaginer.


electricbird.

_________________
Time to Decide
ANAPHORE

Spoiler:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Dim 26 Fév - 23:01

Mikaëlla

Endymion


Meet me at Sunset

Il l’avait manqué… énormément manqué même ! Ressentir ce poids qui pesait sur son cœur, cette sensation de se sentir seule malgré qu’elle avait été entouré de sa famille durant l’été et de ses amis dès la rentrée, c’était… douloureux. Pas aussi douloureux que la peur qu’elle avait ressenti de le perdre lors du tournoi intermaisons l’an dernier mais c’était un sentiment de mal-être qu’elle espérait ne plus jamais le ressentir.

La sicilienne avait été plus hyperactive et plus nerveuse que jamais en son absence, elle n’arrivait guère à se tenir tranquille comme elle était actuellement. Simplement de tenir le jeune poufsouffle dans ses bras faisait voler en éclat ces affreuses pensées négatives, ce mal-être qu’elle avait ressentie en son absence, se sentant soulagée et heureuse de le revoir.

Profitant au maximum de sentir le jeune homme contre lui, de sa chaleur si douce avant d’essuyer ses yeux rapidement, la dynamique serdaigle avait posé aussitôt des questions à son petit-ami afin de savoir s’il avait passé de bonnes vacances, en espérant de tout cœur que cela soit le cas mais… il semblerait que non.

En effet, écoutant le jeune héritier des Selwyn s’exprimer avec difficulté concernant ses vacances, la sicilienne aux yeux bleus azurs écoutait le jeune Endymion dire que ses vacances étaient monotones, il n’avait pas beaucoup quitté la maison pour se remettre sur pied à part pour se rendre à des dîners avec ses parents. La sicilienne comprit aussitôt qu’il avait ressenti la même chose qu’elle : la façon qu’il exprimait concernant ses vacances qui étaient monotones résonnaient en écho à son propre cas au point de terminer la phrase à la place du jeune Selwyn :

— senti seul ?

Le bonheur d’Endymion était plus important pour elle que le sien et apprendre que ce dernier avait passé des vacances en se sentant aussi seul comme elle, cela la faisait mal. La belle sicilienne aux yeux bleus azurs fixait son petit-ami, sentant ses larmes monter. La jolie serdaigle baissait sa tête quelques instants pour contenir ses larmes qui montèrent aux yeux en entendant le retour de la question. Elle ne pouvait pas mentir, elle était bien franche pour le faire, elle en était incapable et encore moins à celui qu’elle aimait. La sicilienne prit une profonde inspiration avant de lever la tête pour fixer le regard noisette du jeune Endymion et de répondre avec sincérité à sa question d’un ton sérieux :

— À part que j’ai été punie, interdiction d’aller nulle part sauf à des endroits où ils proposaient que je déteste et que j’ai vite décliné eh bien… c’était monotone aussi. Même si j’avais de la famille autour de moi, ma cousine qui était venue nous voir également peu de temps avant la rentrée, je me suis sentie seule. J’ai… j’ai eu du mal à sourire, pour certaines choses j’arrivais car j’étais contente pour la personne mais… je me sentais terriblement seule. Tu n’étais pas là, ce n’était pas pareil sans toi…

Se mordillant la lèvre inférieure, la pétillante se mit aussitôt à lancer une plaisanterie pour alléger cette atmosphère « lourde » qui était présent en ayant tous les deux évoqués leur pires vacances d’été de leur vie :

— Je crois bien qu’on a passé nos pires vacances d’été tous les deux. Les prochaines vacances été devront être les meilleurs pour compenser !

Soudain, comme pour tenter d’oublier cette période sombre, ces deux longs mois seule, la sicilienne se rappelait qu’elle avait un cadeau dans ses mains encore pour son petit-ami. La jolie serdaigle tendit aussitôt le cadeau à ce dernier :

— C’est pour toi ! J’espère que cela te plaira ! ça compensera peut-être un peu ces affreuses vacances que tu as passés !

La pétillante sicilienne attendit que le jeune Endymion ouvrit son cadeau, elle n’avait pas arrêté un seul instant de penser à lui durant cette longue absence. La jolie serdaigle se sentait comme soulagée d’avoir à nouveau celui qu’elle aimait tant près d’elle, au point de déposer un bisou sur la joue de ce dernier après avoir tendu le cadeau. Il était hors de question qu’elle passe d’autres vacances sans le voir : plus jamais ! Sauf si le jeune Endymion ne voudrait plus la voir.

KoalaVolant
Endymion A. Selwyn
Endymion A. Selwyn
ProfilDate d'inscription : 14/04/2020
Messages : 871
Date de naissance : 29/07/1995
Age : 28
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Sam 3 Juin - 15:30

Meet me at sunset
Endymion Selwyn & Mirella Thomsom
On ne pouvait pas changer en un été et si Endymion continuait sans cesse de faire des efforts pour Mikaëlla, pour se montrer plus proches qu’il ne l’avait jamais été de personnes, ce n’était pas toujours simple. Oh oui elle lui avait manqué et clairement son été avait été des plus catastrophiques, circulant avec ses parents, quand il le devait, apparaissant dans son rôle d’héritier à des soirées qu’il détestait, faisant tentative de faire une bonne impression malgré les blessures qu’il gardait en cicatrice. L’esprit restait toujours tiraillé face à ce qui pourrait se passer, à ce qui allait se passer, le corps de Mikaëlla contre lui, les bras l’enlaçant dans un geste tendre, venant à se rappeler de l’odeur de ses cheveux, d’un manque qui s’était créer pendant les deux mois de vacances. Oui, il avait contacté sa mère, mais n’avait même pas écrit à celle qui faisait battre son cœur à cet instant, il n’avait pas eu la force, craignant que ses mots ne soient pas forcément bien écrits, ou trop plaignant de ce qu’ils vivaient. Endymion était tiraillé et bien seul en ce moment, depuis quelques semaines maintenant, n’ayant vu que Mirella et Belle pendant les vacances, deux personnes dont il ne pouvait pas se qualifier de proches, n’ayant eu que peu de nouvelle d’Hecate pour ainsi dire pas du tout, ce qui n’était pas pour l’inquiéter et alors qu’il expliquait à sa fiancée que tout avait été monotone, la suite des mots prononcés se perdirent dans sa bouche. Seul. Oui, il ne s’était jamais sentit aussi seul, alors qu’il n’avait pourtant jamais été quelqu’un de sociable, quelqu’un prêt à sortir, préférant la compagnie des livres plutôt que celle de vivants, mais il aurait imaginé ses vacances autrement. Dans des découvertes en Afrique, dans des stages même au ministère. Ailleurs et surtout avec elle. Mais cela n’avait pas dû être mieux pour elle de ce qu’il avait entendus, de tout ce qu’il s’était passé, ayant bien évidemment sut par le biais de Madame Cassano ce qu’il en était. Et son cœur se serrait en sentant la jeune serdaigle se détacher, les larmes qui coulaient le long des joues de cette dernière. Elle s’était également sentit seule, elle avait eu de la compagnie, alors qu’elle expliquait avoir été traîné également dans des endroits où elle ne voulait pas aller. Elle avait également vu sa cousine, Mirella, elle avait eu du mal à sourire et cela déchirait le cœur du jeune homme. Il ne pouvait pas s’empêcher, elle était le sourire qui rayonnait dans sa vie.

Endymion n’avait pas été là et les choses auraient put être totalement différentes. Elles auraient dû être différentes, mais des choses s’étaient produites qui les avaient conduits à tout ce qu’il s’était passé. La blague eu pour effet de lui rappeler une conversation similaire qu’il avait eu avec sa meilleure amie, presque qu’un an auparavant. Il se tourna légèrement vers le soleil qui se couchait délicatement dans cette journée de septembre. « C’était ce que je m’étais dit l’année dernière avec Hecate. On avait prévu de partir en stage tout les deux. Mais tant de choses se sont produits cette année que ça a été bousculer. »  avoua-t-il. D’un stage commun, il était passé à un stage solitaire qui finalement n’avait pas pu avoir lieu à cause de sa situation physique. « J’ai eu si peu de nouvelles d’elle également … »  Il se sentait au fond de lui-même légèrement coupable de cette situation, renfermer sur lui-même, perdu entre son devoir et ce qu’il désirait vraiment. Endymion n’était pas quelqu’un de fort ni même de courageux. Il le voyait chez certains sang-pur, comme il le voyait chez Mikaëlla cette envie d’affronter le monde qui les entourait pour s’en détacher, de devenir quelqu’un d’autres et si parfois cette pensée effleurait l’esprit du jeune homme, ce n’était pas une réalité qu’il imaginait. Son père ne le tolérerait pas et qui serait-il, qui deviendrait-il ? Déjà se sentant exclu d’un avenir qu’on lui promettait, loin des conversations qui pourraient l’intéressé, une déception de plus, quand tout ce qu’il désirait été finalement de rester auprès de la serdaigle qui se trouvait à ses côtés. Cette dernière en profita pour sortir un petit paquet qu’elle lui tendit, faisant légèrement cligner des yeux le poufsouffle. « Oh ! » fit-il en le prenant dans ses mains. Il ne tarda pas à l’ouvrir, y trouvant un livres sur l’histoire de l’Angleterre accompagné de plusieurs morceaux de chocolat noir dans une petite boite. Le livre était joli, et il se sentait touché par ce geste. Son regard se redressa, ses lèvres esquissèrent un frémissement délicat, avant qu’il ne vienne à se rapprocher d’elle. « Merci ! » fit-il délicatement, avant de venir déposer un baisé sur son front. Oui c’était un beau cadeau et il se sentit coupable en prononçant la suite. « Je suis désolé, je n’en ai pas pour toi. Je … » Il hésitait en observant les yeux de Mikaëlla, enivrer par ce contact, ravie de l’avoir auprès de lui. Et en même temps la gêne. « Je me rattraperais, promis. »

Le soucis était que si pendant toute l’année elle lui avait montrer des signes de tendresse, qu’il avait commencer à s’approprié les câlins qu’elle lui offrait, les bisous sur la joue ou les lèvres qu’ils partageaient, deux mois avaient quelque peu refroidis ces gestes d’affections. L’envie de lui prendre la main, le livre posé dans l’autre était tentante, mais le poufsouffle n’en fit rien. « Au moins nous allons pouvoir passer l’année à nouveau ensemble. » Penser positif, l’été était loin derrière eux à présent. Il s’assit sur le sol, invitant la serdaigle à en faire de même, le livre se posant sur ses genoux, avant de tendre la boite où se trouvait les chocolat à Mikaëlla. « Tu as finalement choisit tes options pour cette année ? » demanda-t-il, prenant à son tour un morceaux de chocolat.


electricbird.

_________________
Time to Decide
ANAPHORE

Spoiler:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Sam 3 Juin - 22:17

Mikaëlla

Endymion


Meet me at Sunset

Merlino ! Pourquoi ne s’était-elle pas échappée du Manoir Cassano pour aller le voir ? En entendant le jeune poufsouffle dire sur sa plaisanterie qu’il s’était dit la même chose l’année dernière en compagnie d’Hecate, l’adolescente qui était la meilleure amie du jeune homme, et qu’il n’avait aucune nouvelle d’elle, le cœur de la jeune serdaigle se serrait à en souffrir. Jamais elle n’avait vécu une souffrance pareille ! Elle pire que celle lorsqu’elle discutait avec Hécate.

Ne pouvant se retenir étant d’une nature spontanée et impulsive, la jeune sicilienne prit aussitôt son fiancé dans ses bras suite aux paroles de ce dernier, sans dire un mot durant quelques instants. Plus jamais elle ne passerait un été pareil ! Plus jamais sans Endymion qui avait tant souffert, même plus qu’elle, serrant davantage le cœur de la jeune sicilienne éperdument amoureuse.

Donnant son Cadeau au jeune héritier des Selwyn pour ne pas s’attrister davantage en entendant l’été catastrophique qu’avait passé celui qu’elle aimait ni de repenser à l’été catastrophique qu’elle avait passé elle-même, la pétillante sicilienne retrouvait le sourire en observant le regard de son bien-aimé en réaction à son cadeau : elle avait fait mouche ! La jolie serdaigle entendit les remerciements de ce dernier avant de sentir un bisou qu’il venait de déposer sur son front.

Ce geste affectueux que notre sicilienne était pourtant habituée par sa mère lorsqu’elle était enfant donnait une autre dimension : Le jeune Endymion l’avait terriblement manqué et bien plus encore qu’elle ne le pensait. Rougissant vivement face à cette marque de tendresse qu’il venait de lui donner, la jeune Mikaëlla souriait joyeusement, heureuse d’avoir retrouvé son Endymion qu’elle aimait tant.

Entendant ce dernier s’excuser qu’il n’avait pas de cadeau d’un air désolé et gêné, la sicilienne aux yeux bleus azurs souriait tendrement, le trouvant toujours aussi mignon lorsqu’il agissait ainsi avant de lui déposer un bisou sur sa joue et de faire un énième câlin plein d’amour et de tendresse, et de répondre en toute sincérité :

— Ce n’est pas grave, j’ai déjà mon cadeau

Avoir son fiancé qu’elle aime auprès d’elle était son cadeau. Sentir sa peau contre elle, ses gestes maladroits avec tendresses et sincérité, cette douce chaleur qui émanait de lui était tout ce qu’elle souhaitait, rien de plus pour notre sicilienne pour oublier définitivement cet été catastrophique qu’ils ont passés tous les deux sans l’autre.

Le jeune poufsouffle évoquait une note positive qu’ils allaient à nouveau passer l’année ensemble, une note que notre tornade italienne souriait joyeusement avant de répondre :

— C’est le plus important ! Et à partir de maintenant je ne te lâcherai plus, même en été, je t’en fais la promesse !

Riant joyeusement après sa réponse, la jolie serdaigle s’installait à côté de son fiancé, observant les étoiles qui illuminaient le ciel avant de prendre un morceau de chocolat de la boîte qu’il tendait en le remerciant. Mangeant ce morceau de chocolat, la pétillante sicilienne entendit l’héritier des Selwyn demander si elle a choisi ses options qu’elle répondit en toute franchise :

— Eh bien… j’ai droit à une dérogation spéciale : je peux choisir qu’une option au lieu de deux afin d’avoir du temps pour des cours particuliers en magie des éléments. J’aurais bien choisi l’Étude des moldus mais comme je sais bien qu’ils ne voudront pas, j’ai pris l’option divination. Au moins je suis avec mes camarades de classe et amies pour ce cours. Mais j’ai quand-même demandé pour avoir des cours privés d’étude des moldus, cette matière a l’air vraiment fascinante !

Réfléchissant quelques instants, la sicilienne aux yeux bleus azurs demandait alors au jeune poufsouffle :

— Il me semble que toi aussi tu avais une option à choisir non ? Qu’est-ce que tu as choisi ?

KoalaVolant
Endymion A. Selwyn
Endymion A. Selwyn
ProfilDate d'inscription : 14/04/2020
Messages : 871
Date de naissance : 29/07/1995
Age : 28
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Mar 6 Juin - 13:09

Meet me at sunset
Endymion Selwyn & Mirella Thomsom
Il ne voulait pas s’apitoyer sur son sort, il ne pouvait tout simplement pas. On lui avait appris à faire face, mais à la différence de son père ou même de sa mère, Endymion avait parfois du mal à jongler entre la raison et le cœur, entre ce qu’on lui demandait et ce qu’il avait. L’été ne lui avait permis de tarir cette question incessante. Là où Mikaëlla était des plus pétillantes, il avait parfois l’impression d’être bien plus sombre, plus négatif qu’elle ne l’était. Peut-être était-ce seulement parce qu’il ne l’avait pas vu de tout l’été, qu’il n’avait pas pu voir son sourire qui rayonnait dans son cœur, cette sensation de positivité et de fraicheur qui l’avait amené à découvrir bien des choses tout le long de l’année dernière. Oui, il se souvenait de la discussion qu’il avait eu avec Hecate, il voyait sa meilleure amie se renfermer à nouveau en ce début de rentrée, certains qu’il faudrait qu’il lui en parle, conscient que son été n’avait pas dû être des plus reluisants également. Et alors qu’il aurait surement dû acquiescer aux propos de sa fiancée, affirmer que les choses seraient différentes l’année suivante, le doute était permis. Dans son cœur, dans les imprévus du quotidien, alors qu’elle venait à le prendre dans ses bras sans prononcer le moindre mot. Comme toujours, avec de la douceur et de la tendresse, le geste pur sans le moindre jugement, le corps se raidissant légèrement avant de s’apaiser à ce contact. Il ne voulait pas l’inquiéter, il ne voulait pas qu’elle le prenne en pitié, mais Endymion devait bien avouer que ses propres mots portaient à confusion dans une vérité qui semblait normal à exprimer. Peut-être aurait-il mieux fait de ne rien dire, de se contenter de mots simples sans rentrer dans les détails, mais les yeux bleus de la jeune sicilienne l’en empêchait clairement.

Elle lui avait tendu alors un paquet, emballé, affirmant qu’elle avait pensé à lui en trouvant ce cadeau. Endymion laissa la surprise transparaitre sur son visage, observant pendant un instant le paquet avant de finalement l’ouvrir découvrant un livre et une boite de chocolat. Il remercia sincèrement Mikaëlla, ne s’attendant pas à recevoir quoique ce soit de sa part, se maudissant de n’avoir rien pour elle. Oui, il se sentait coupable soudainement. Déposant un léger baisé sur son front, comme remerciement sincère, il se détacha, affirmant qu’il se rattraperait en cadeau plus tard. Le moment venu. Endymion n’était pas le mieux placé pour offrir des cadeaux, même s’il en faisait, cherchant toujours et doutant sans cesse. Elle embrassa sa joue, les bras l’enlaçant à nouveau avant de souffler, qu’elle avait déjà son cadeau. Sans le comprendre, le cœur d’Endymion s’accéléra dans sa poitrine, la gêne perceptible sur le visage, avant de venir s’asseoir sur le sol et de tendre un morceau de chocolat à sa fiancée. Au moins ils allaient passer l’année ensemble, l’été loin derrière eux. Le poufsouffle l’écouta de son ton jovial. « Au moins l’année déjà, même si on devra forcément être séparé à un moment ou un autre ne serait-ce que pour dormir ou pour aller en cours. »  répondit-il, l’air plus positif que prévu. « Et l’été prochain on avisera … » Endymion ne voulait pas se projeter de peur que tout tombe à l’eau à nouveau et que l’espoir devienne de plus en plus impossible à avoir.

Mangeant le chocolat, il en vint à lui demander quelles options avait-elle choisit cette année, ne sachant que trop bien les conversations qui avaient dû se faire quand ses parents refusaient que Mikaëlla ne prenne études des moldus. Elle avait donc choisi divination par défaut, pour être avec ses amis, n’en prenant qu’une pour avoir le temps de pratiquer des cours particuliers de magie des éléments, pour mieux maitriser son don. Maintenant qu’il était conscient de ce qu’elle possédait, Endymion faisait toujours attention au vent quand il soufflait en contraire. Et elle avait quand même déloger à la règle de ses parents pour venir demander des cours d’études des moldus. Il avala un nouveau morceaux de chocolat. « Le professeur de magie des éléments est un bon enseignant. A l’écoute, même si parfois un peu strict. » fit-il remarquer, ayant lui-même choisit cette option depuis la troisième année. « Et si je pense que tes parents apprendront tôt ou tard que tu prends des cours particuliers d’études des moldus, le mieux se serait de demander à ceux qui viennent de ce monde. Comme Hecate. Juste … il faut faire en sorte que ça ne se sache pas. » rajouta-t-il. Son amitié avec la jeune poufsouffle était connu à Poudlard et les plus âgés des sang-pur étaient au courant, gardant pourtant cette information pour le pire moment. Son père lui avait posé des questions quand il avait participé au tournois l’année dernière, mais en soit il pouvait tout simplement dire que ce n’était qu’une camarade, qu’une partenaire de devoir, alors qu’elle était bien plus que ça. Endymion entendit la question de Mikaëlla, se rendant compte que tout comme elle, il s’était perdu un instant dans ses pensées, le chocolat en suspend dans sa main. « J’ai abandonné l’étude des runes pour pouvoir prendre Alchimie et Droit magique. » avoua-t-il. « L’alchimie me passionne et je suppose que le droit rendra un minimum fier mon père. Même si au fond j’ignore complètement si ça m’aidera dans mon choix de carrière. » Il ne lui restait que deux ans en somme pour savoir où il voulait se diriger, bien loin d’être certains d’avoir réellement le choix.


electricbird.

_________________
Time to Decide
ANAPHORE

Spoiler:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Mar 6 Juin - 21:34

Mikaëlla

Endymion


Meet me at Sunset

S’installant à côté de son fiancé, la jeune Mikaëlla entendit ce dernier répondre à sa remarque qu’elle ne lâcherai plus. Le jeune poufsouffle avait évoqué qu’ils étaient ensemble pour cette année au moins sauf pour dormir ou les cours, remarque que la jeune sicilienne répondit aussitôt sous la plaisanterie :

— Il faut bien qu’on soit séparés un petit peu, sinon je vais être pot-de-colle et tu en auras marre de moi !

Entendant le jeune homme répondre que pour l’été prochain, ils aviseront, la tornade italienne répondit aussitôt, sans réfléchir :

— L’été prochain on sera ensemble ! N'importe où cela se passera mais on sera ensemble, il est hors de question que je te laisse tout seul avec tes parents pour que tu passes un été catastrophique de nouveau !

La dynamique serdaigle était bien décidée à ne plus le laisser seul durant les vacances d’été, elle avait commis l’erreur une fois à cause de la punition mais pas deux !

Après avoir dit à celui qu’elle aimait l’option qu’elle avait choisie et ce qu’elle comptait faire pour en apprendre plus sur les moldus avec ou sans l’accord de ses parents, la sicilienne croquait un morceau de chocolat et écoutait ce dernier expliquer comment était le professeur de magie des éléments avant de dire, pensive :

— J’espère que ça va bien se passer ces cours privés. Et si je ne parvenais pas à contrôler mon don ?

La jolie serdaigle aux yeux bleus azurs écoutait l’élu de son cœur donner son avis concernant son idée de prendre des cours privés d’étude des moldus à l’insu de ses parents : c’est vrai que ses parents risqueraient de savoir un jour ou l’autre qu’elle ait pris des cours privés. Réfléchissant à l’idée du jeune poufsouffle, la sicilienne répondit en toute sincérité et sympathie :

— J’ai déjà pu découvrir de nouvelles choses sur les moldus grâce à ma meilleure amie : elle est très gentille, elle pose énormément de questions car il y a des choses en relations humaines qu’elle ne comprend pas, notamment l’amitié. Elle est géniale ! je pourrais te la présenter un de ses quatre si tu veux !

Reprenant une mine un peu plus sérieuse, la sicilienne continuait de dire :

— Mais je ne sais pas si c’est suffisant. Il est possible qu’ils sachent un jour ou l’autre que ma meilleure amie est une sang-mêlée et j’en ai marre de jouer quelqu’un que je ne suis pas. Mais je ne veux pas t’abandonner dans ce monde d’hypocrites, je tiens beaucoup trop à toi pour le faire… C’est compliqué.

Souhaitant rapidement changer de sujet pour ne pas se perdre dans ses pensées sur ce qu’elle devait faire ou non, la jolie sicilienne posait la même question sur les options à son fiancé. Ce dernier répondit qu’il avait abandonné l’étude des runes pour prendre comme option Alchimie et Droit magique, il était passionné par l’Alchimie. Tiens, voilà une information très importante qu’elle allait retenir et allait en profiter de ce terrain pour pouvoir l’aider à s’ouvrir davantage :

— Ah oui ? Tu es passionné d’Alchimie ? Comment ça se passe dans cette matière ?

La pétillante sicilienne posait délicatement sa tête sur l’épaule du jeune britannique, ayant hâte de découvrir cette matière qui passionnait tant son fiancé. Elle était bien décidée à le faire sortir de sa coquille, qui sait, elle pourrait l’aider à trouver un métier qui lui plaît !

KoalaVolant
Endymion A. Selwyn
Endymion A. Selwyn
ProfilDate d'inscription : 14/04/2020
Messages : 871
Date de naissance : 29/07/1995
Age : 28
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Sam 12 Aoû - 16:30

Meet me at sunset
Endymion Selwyn & Mirella Thomsom
Est-ce qu’il pourrait en avoir d’elle ? Endymion l’ignorait complètement, sentant que comme souvent il aurait surement besoin de moment à lui, mais en présence de Mikaëlla il sentait qu’il changeait, qu’il devenait peut-être plus lumineux, plus enclin à des gestes d’affections et à des aveux sur ce qu’il se passait en lui. Le jeune Selwyn savait qu’à ses côtés il serait sûrement poussé dans ses retranchements à faire des choses qu’il n’aurait pas pensé possible, ou même à enfreindre des règles très strictes qu’il s’imposait lui-même. Mais cela ne le dérangeait pas, ignorant comment les choses se passeraient dans les années à venir, comprenant que de toute façon son été ne pourrait jamais être pire que celui qu’il avait vécu. Il espérait sincèrement que l’année prochaine ce serait différent, mais il n'avait pas prévu non plus de se faire mal à ce point l’année précédente, se gardant bien cette fois de mettre son nom dans la coupe de feu comme d’autres le feraient. Non, le jeune homme savait que les choses allaient évoluer, que les mois seraient à nouveau riches en émotions, riches en évènements qui allait influencer sur sa vie, ne sachant pas un seul moment s’il serait capable d’affronter tout cela à nouveau. Un flot de questions ne cessait d’être, jamais capable de se laisser porter par le vent de la manière dont Mikaëlla essayait de le faire ou d’autres. L’été prochain semblait loin pour le moment alors que la rentrée venait tout juste d’arriver, qu’ils venaient tout juste de se retrouver pour passer un moment ensemble en haut de la tour d’Astronomie. Mais ils pouvaient toujours imaginer, Endymion se rappelant des propos tenus avec Hecate à la même période l’année précédente. Tout avait été bouleverser, mais il ne risquait rien s’il disait que l’été prochain ils pourraient être ensemble avec Mikaëlla. « On n’aura qu’à aller en Italie. De toute façon, il faut que je pratique un peu. » fit-il remarquer. Il était allé en France durant l’été, pour assister à des réceptions qu’il détestait, impossible pour lui de danser comme les autres de par ses blessures, l’Italie serait surement une bonne destination, un endroit à visiter. Et avec la jeune Italienne à ses côtés, au moins n’aurait-il pas de crainte de ne pas être compris. Il pourrait ainsi essayer de pratiquer autant qu’il le pourrait, ou au moins essayer de comprendre ce qu’il se disait autour de lui. C’était son but premier, au détriment de pouvoir parler couramment.

Ils en vinrent à discuter des options que chacun avait choisi, principalement du don que la jeune Italienne avait et qui pouvait s’avérer totalement incontrôlable en fonction de ses émotions. Endymion l’avait vu à l’œuvre, ne craignant pas une seule seconde ce qu’elle pouvait faire, prêt à être à ses côtés pour l’aider si besoin. Et il sentait dans les mots qu’elle craignait de ne pas pouvoir le contrôler, de blesser à nouveau ceux à qui elle tenait. Endymion observa son regard bleu, se plongeant dedans quelques instants. « Tu y arrives Mikaëlla, j’en suis certains. Si tu en as l’envie, je ne doute pas qu’elle trouvera un moyen pour que tu parviennes à maitriser ton don. Elle a des techniques très particulières et s’adaptera. Ais confiance, en toi surtout. » Avec l’aide du professeurs du magie des éléments qu’Endymion avait également comme professeur, il n’en doutait pas. Mais surtout il avait confiance en la jeune Italienne pour y arriver. Si elle essayait, elle y arriverait et déjà ressentir de la peur face à l’inconnue ne pouvait selon lui être que bénéfique dans un sens. Cela faisait qu’elle se rendait compte de l’étendue de son pouvoir, qu’elle arrivait à le percevoir et que la professeur l’aiderait petit à petit à le comprendre, à l’amadouer pour qu’elle puisse totalement vivre avec. Mais encore fallait-il que la jeune élève ne se disperse pas, venant à avouer qu’elle aurait bien prit des cours d’études de moldus en plus, passionné comme elle pouvait l’être par ce monde, Endymion le savait bien. Jamais ses parents ne tolèreraient une telle chose, à l’instar des Selwyn, le jeune homme ayant appris à connaitre ce monde par le biais d’Hecate qui avait des origines moldus. Et tout comme lui, la jeune Italienne avait aussi ses relations qui pouvaient l’aider sur cette voie. Sa meilleure amie notamment semblait également faire partis de ce monde. « Elle doit me ressembler alors si elle ne comprend pas bien les relations humaines. J’adorerais la rencontrer, mais ne m’en veux pas si je m’évanouie dans la nature si elle me pose trop de questions. » avoua-t-il, très peu à l’aise avec ce genre de chose, Mikaëlla le savait bien.

Tout comme elle, il partageait les craintes qu’un jour ou l’autre les parents apprennent les fréquentations moldus qu’ils avaient au sein de leur ami, de Poudlard. Il gardait bien de parler d’Hecate à ses parents, abordant bien plus Bastien, Scorpius plutôt que d’autres personnes, mais il savait que sa mère avait quelques doutes à ce sujet. Notamment à la suite du tournoi inter-maison. Il déposa un léger baisé sur le front de Mikaëlla. « En grandissant tu pourras faire tes propres choix, ne t’en fais pas. »  Tout ce qu’ils avaient à faire pour le moment c’était d’attendre. « Nos propres choix, même si pour l’instant c’est dur à accepter. Je comprends ton dilemme également. » Ils pourraient décidé de renier les idées des sang-purs qu’on leur imposait, ils pourraient décider de fréquenter qui ils voulaient, de renier leur propre famille, mais attendre pouvait s’avérer compliqué pour une personne aussi hyper active que l’était Mikaëlla, Endymion le savait, quand bien même il ne cessait de se projeter plus loin avec sa fiancée. Quand le mariage serait passé, quand les choix leur appartiendraient entièrement, qu’il pourrait décider de ce que leur vie serait. Il avait peut-être un espoir fou là-dessus, mais c’était la meilleure des choses à faire pour le moment, de garder cette pensée en tête malgré le flot de contradiction qui ne cessaient d’être. Il avala un morceau de chocolat, les pensées s’étant échappé de lui, le cerveau continuant son œuvre incessante quand il parla finalement de ses propres options. Alchimie et droit magique, deux matières qui convenaient à son père, et qui si l’une passionnait réellement Endymion, l’autre sonnait plus barbante qu’autre chose. Elle sembla s’y intéressé posant plusieurs questions à la suite. « Pour le moment je n’ai pas encore eu beaucoup de cours, principalement de l’histoire de l’alchimie.  » Il connaissait l’alchimie, mais il espérait en apprendre plus, son stage pour approfondir ses connaissances étant tombé à l’eau l’été dernier. Et sincèrement il espérait que cette option ne se résumerait pas à des principes uniquement théoriques.


electricbird.

_________________
Time to Decide
ANAPHORE

Spoiler:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Mer 6 Sep - 15:58

Mikaëlla

Endymion


Meet at Sunset

Ayant évoqué qu’elle ne voulait plus le laisser seul pour l’été prochain car ils avaient passés tous les deux un été catastrophique, la jeune Mikaëlla entendit son fiancé dire qu’ils pourraient aller en Italie afin qu’il puisse pratiquer l’italien. La dynamique serdaigle souriait joyeusement au jeune poufsouffle, répondant aussitôt :

— ça serait une bonne idée. Par contre on évitera les Baglioni sinon il risque d’y avoir une tempête !

La pétillante sicilienne se mit à rire de bon cœur à cette plaisanterie concernant les Baglioni, une partie de « sa famille » qu’elle détestait absolument. Arrivant au sujet des options, après avoir évoqué qu’elle avait une dérogation spéciale et son envie d’avoir des cours privés d’Etude des moldus, la jeune Cassano avouait à son fiancé sa crainte de ne pas arriver à suivre les cours privés de Magie des Éléments que la directrice de l’école avait imposé pour maîtriser son don élémentaire de l’air.

C’est alors que l’adolescente entendit le jeune héritier des Selwyn dire qu’elle y arrivera et qu’il en était certain, ajoutant que la professeure trouvera un moyen pour maîtriser le don de la jeune sicilienne et qu’elle devait avoir confiance en elle. La mine sérieuse, la jeune Mikaëlla souriait légèrement, touchée par les mots réconfortants de celui qu’elle aimait avant de dire en toute sincérité :

— J’espère y arriver. Papa a déjà essayé de m’entraîner cet été mais le don élémentaire du feu est différent de celui de l’air, je n’y suis pas arrivée avec ses méthodes. Ce que j’ai déjà remarqué c’est que mon don est directement lié à des émotions fortes, aussi bien positif que négatif tel que la joie, la peur, la colère. Ils deviennent très dangereux quand je rentre dans une profonde colère, que je ne parviens plus à raisonner. J’essaie de rester calme mais ce n’est pas facile, je suis hyperactive, nerveuse et je m’énerve très vite. Mais bizarrement, quand je pense à toi, aux moments qu’on passe ensemble, cela me calme. Je n’arrive pas très bien à comprendre pourquoi d’ailleurs.

La pétillante sicilienne aux yeux bleus azurs retrouvait aussitôt le sourire joyeux et lumineux en fixant son bien-aimé Endymion. Discutant de son désir de prendre des cours privés d’Etude des Moldus et parler de sa meilleure amie Cyrielle, la jeune Mikaëlla entendit Endymion dire qu’il adorerait la rencontrer mais qu’elle ne devait pas lui en vouloir s’il s’enfuyait à cause des rafales de questions, remarque qui fît rire joyeusement la jolie serdaigle :

— Promis, je t’en voudrais pas.

Évoquant par la suite qu’elle ne savait pas si cela était suffisant, ajoutant également que ses parents sachent un jour ou l’autre que Cyrielle est une sang-mêlée avant d’exprimer en toute sincérité son ressenti face à cette situation : qu’elle en avait marre du rôle que sa famille voulait d’elle qui ne la correspondait pas mais qu’elle ne pouvait pas l’abandonner car elle tenait trop à lui, la jeune sicilienne sentit soudainement le jeune poufsouffle déposer un bisou sur son front, un geste de protection et d’affection qui fît aussitôt rougir la jeune Mikaëlla, tout en écoutant ce dernier dire qu’en grandissant, elle pourra faire ses propres choix et se corriger par nos propres choix.

Qu’en est-il de ce que ressentait sincèrement Endymion de cette situation ? Est-ce que lui aussi il se sentait enfermé dans ce monde qui ne lui convenait pas ? Ou pensait-il avant tout au bien-être de Mikaëlla qu’à lui-même ? Le lapsus pourrait faire pencher la réflexion vers la dernière question. La jeune sicilienne semblait perdue dans ses pensées, ne sachant que faire, elle qui n’avait pas de patience dû à son hyperactivité.

C’est alors qu’elle entendit les options choisi par le jeune jaune et noir que la sicilienne sortit de ses pensées pour se focaliser sur les options de son fiancé, ayant remarqué qu’il semblait fort apprécier l’Alchimie, une matière pouvant donner différents métiers fort intéressants. Écoutant ce dernier dire qu’il n’avait pas eu beaucoup de cours, n’ayant vu que l’histoire de l’Alchimie, la jeune sicilienne répondit aussitôt :

— C’est déjà un bon début. Je suis certaine que tu vas apprendre beaucoup de choses à ce sujet, ça m’a l’air d’être une matière intrigante, comme pour l’Etude des moldus en fait. Il n’y avait pas un grand alchimiste… comment il s’appelle déjà… Arthur ? Thomas… non attends je crois que c’était Nicolas… Nicolas…

La jeune sicilienne galérait à retrouver le nom de ce célèbre alchimiste qu’elle avait lue brièvement dans un livre, mais ayant des difficultés à se concentrer, la jeune Cassano ne parvenait pas à retrouver le nom qu’elle recherchait.

KoalaVolant
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Mikaëlla - Meet me at sunset
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sunset Goodbye ft. Alec
» We meet Again || Olivia
» Charlie W. || I choose my way to meet you.
» Carnet de Mikaëlla Cassano
» "Running Away From Home" - [PV Mikaella Cassano]

Mikaëlla - Meet me at sunset

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: