Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

Une rentrée pour deux jumelles à Beauxbatons (Flashback)

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Une rentrée pour deux jumelles à Beauxbatons (Flashback)
Dim 19 Fév - 18:34




Toi ? Ici ? Une explication s'impose
PV Elesya Travers


Rentrée à Beauxbatons


C'était le grand jour pour les deux jumelles Delacroix ; l'heure où l'académie Beauxbatons leur ouvrait grandes ses portes. Deux jeunes filles tellement différentes psychologiquement mais tellement semblables physiquement. Anaelle était excitée comme une puce et courait partout. Ses parents avaient bien du mal à calmer les ardeurs de la jeune fille. Annelise comparativement était plus calme et même un peu stressée. Elle était d'ailleurs autant stressée pour elle que sa sœur... après tout elles avaient été habituées toutes deux à avoir un enseignement personnalisé à la maison, dieu que ça l'ennuyait de partir bien loin de ses parents... mais après tout si c'était ainsi...

Qui a eu cette idée folle
Un jour d'inventor l'école
see'est ce sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne
De nous laisser dans la vie
Que les dimanches, les jeudis
see'est ce sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne
Ce fils de Pépin le Bref
Nous donne beaucoup d'ennuis
Et nous avons cent griefs
Contre, contre, contre lui
Qui a eu cette idée folle
Un jour d'inventer l'école
see'est ce sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne

C'est donc en compagnie de sa sœur, accompagnées de leurs deux parents qu'elle se rendit à l'académie. L'émotion se lisait dans les yeux de leurs géniteurs. Une émotion qui toucha la plus calme des deux sœurs. Annelise ravala ses larmes en embrassant ses parents. Anaelle elle avait déjà couru vers l'académie, attirée par la nouveauté et une ambition. Dire que Annelise en était dépourvue était faux, archifaux ; la seule différence était qu'elle voyait les choses différemment de sa jumelle ; ambition oui mais prudence avant tout. Après un dernier au revoir à ses parents elle rejoint sa sœur en courant. Il est vrai que le château était particulièrement merveilleux. Les pavillons à peine plus loin semblant correspondre à chacun une maison différente apportait une couleur comparativement au blanc du château et du portail. Au milieu de la cour parmi les autres élèves Annelise demanda à sa sœur « tu crois que l'on va apprendre quoi d'autre que l'on n'a pas encore appris avec notre précepteur ? » ; Anaelle la regarda et soupira « des tas de choses allez viens Annelise et cesse de te poser autant de questions s'il te plait ».

Participe passé
4 et 4 font 8
Leçon de français
De mathématiques
Que de que de travail
Sacré sacré sacré Charlemagne
Il aurait dû caresser
Longtemps sa barbe fleurie
Oh Oh sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne
Au lieu de nous ennuyer
Avec la géographie
Oh Oh sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne
Il n'avait qu'à s'occuper
De batailles et de chasse
Nous n'serions pas obligés
D'aller chaque jour en classe
Il faut apprendre à compter
Et faire des tas de dictées
Oh Oh sacré Charlemagne
Sacré Charlemagne

Déjà les deux jumelles avait pénétré dans le château qui allait être leur demeure durant les 7 prochaines années. L'intérieur était encore plus sublime que l'extérieur. La peur d'Annelise de ne pas trouver ses marques furent balayées par les environs somptueux, la classe à la française. Sa mère lui avait conté l'environnement, elle se l'était imaginé mais le voir de ses propres yeux la laissait pour ainsi dire sans voix... c'était le cas de le dire. Bouche bée, elle restait scotchée... une fois de plus ce fut sa sœur qui vint la tirer par la main la pressant à la rejoindre dans une salle où tous les élèves se dirigeaient ; les plus grands, les plus petits comme eux... encadrés par des adultes. Revenant sur terre elle suivit la foule et pénétra dans une grande salle avec trois grandes tables jaune, rouge, bleu... trois tables pour trois pavillons... encore une histoire que sa mère lui avait conté. Ainsi ce n'était pas une légende. Une peur dantesque s'empara d'elle et si elle se trouvait séparée de sa sœur ? Sa mère lui avait évoqué la possibilité de par leur caractère différent... mais elle n'était pas prête...

Participe passé
4 et 4 font 8
Leçon de français
De mathématiques
Que de que de travail
Sacré sacré sacré Charlemagne
Car sans lui dans notre vie
why n'why aurait que des jeudis
Oh Oh sacré Charlemagne
Oh Oh sacré Charlemagne
Oh Oh sacré Charlemagne...

Quelques minutes plus tard la répartition arriva ; sa sœur fut appelé la première. Une répartition rapide qui l'orienta vers le pavillon jaune de par sa force de caractère... Il ne fallait pas être stupide, leur caractère était différent et alors qu'on l'appelait à son tour pour être répartie, Annelise eut cette boule au ventre, les larmes qui montèrent... un silence qu'elle s'imposa en baisant les yeux ; ne pas regarder sa sœur mais supplier de se trouver dans la même maison pour un constat de l'évidence « bleu »... les jumelles Delacroix se trouvaient dans un château qu'elles ne connaissaient pas, hormis ce que leurs parents leur en avaient dit, se trouvaient séparées.

Leur séparation débutait d'ores et déjà dès le banquet d'entrée ; l'une chez les bleu, l'autre chez les jaunes... le regard d'Annelise chercha celui d'Anaelle ; toutes deux étaient troublées et attendaient impatiemment la fin du banquet pour se retrouver. Beauxbatons avait choisi de les séparer mais elles se retrouveraient toujours plus fortes hors des périodes de cours... jamais elles ne se sépareraient...




.


camo©015
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'Ordre d'Aloysia [Flashback 2003 - Beauxbâtons]
» • Un balai pour deux • | Aaron O'Connor [Terminé]
» Jour de rentrée [Terminé]
» Anaëlle Delacroix - quand l'une des jumelles s'en mêle
» Anaëlle Delacroix - quand l'une des jumelles s'en mêle [Modifications terminées]

Une rentrée pour deux jumelles à Beauxbatons (Flashback)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: