Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Sam 15 Oct - 8:42
Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
PV Adriel



HRP : Je suis désolée pour le titre, je suis très rarement inspirée pour les trouver. Je suis également désolée du retard, vraiment.

Cela faisait maintenant plus de deux mois que Gwen s'était lancée dans cette quête, une quête complètement difficile et presque impossible selon certaines personnes, cependant, la Bleue et Bronze était motivée, et n'avait pas écouté les éventuelles dissuasions de son professeur de Métamorphose ou encore de ses meilleurs amis. Par conséquent, Gwendoline avait suivi un entraînement particulièrement intensif, si à son premier entretien, celui-ci s'était avéré simple et sans difficulté, le deuxième lui, avait été particulièrement éprouvant tant pour son physique que pour son esprit. À y repenser, la Serdaigle s'était même évanouie, complètement épuisée par l'effort. Raisons pour laquelle, les exercices suivants avaient été plus théoriques. Malgré l'absence fort de pratique, ses exercices lui avaient été très utiles puisqu'elle avait réussi à lire l'ensemble des manuels donné par son professeur de métamorphose. Cependant, à l'approche du troisième « entretien », la brune avait reçu une missive de la part de son professeur lui faisant part d'un report de celui-ci. La jeune Serdaigle avait été particulièrement déçue sur le coup, mais cela ne l'avait pas achevée, bien au contraire, car elle avait continué à poursuivre ses recherches, à faire ses exercices de méditations seules. Une idée lui avait même effleuré l'esprit, elle avait même mis un certain temps avant de l'appliquer. Mais elle avait fini par le faire, c'est pourquoi le 24 février dernier, elle était allée voir son professeur de Soins aux créatures magiques. Elle lui avait alors expliqué son projet tout en lui ressortant exactement les mêmes motivations qu'elle avait sorties à son professeur de Métamorphose pour la convaincre. Contre toute attente, celui-ci n'avait pas été difficile à convaincre. Il lui avait même proposé de revenir le Week-end du 10 mars pour un premier cours « particulier ». Gwen avait accepté, le sourire aux lèvres, puis elle l'avait remerciée et elle était partie.

Depuis ce jour, elle attendait avec impatience ce fameux cours, elle se questionnait beaucoup à ce sujet, notamment sur ce qu'il allait bien pouvoir lui faire faire pendant ce cours, et comment il allait s'y prendre pour l'aider à devenir animagus. Elle avait alors pensé qu'il lui parlerait des différentes réglementations ?  Qu'il lui parlerait des créatures magiques plus en détail. Mais au bout du compte, la Bleue et Bronze arrêta de réfléchir à ce sujet, tout en se disant qu'elle finirait bien par savoir le jour J ce qu'elle allait bien pouvoir faire. En parlant de celui-ci, la date fatidique était enfin arrivée. Ce jour-là, Gwendoline s'était réveillée particulièrement tôt pour l'occasion. Les yeux remplis d'étoiles, elle se préparait. Vu qu'il s'agissait du Week-end, elle opta pour quelque chose de simple, d'un jean notamment et d'un pull-over bleu en laine. Quelques minutes plus tard, elle était enfin prête, elle partit donc de sa salle commune, un sac rempli de parchemins au cas où elle devrait prendre des notes. Arrivée devant la porte du hall d'entrée, la jeune fille l'ouvrit et put constater qu'il faisait particulièrement froid dehors, en même temps, l'hiver n'était pas totalement fini. Elle devait d'ailleurs bien s'y faire. Quelques minutes plus tard, elle décida de se rendre près de l'enclos où les cours de SCM se déroulaient, car après tout, elle avait rendez-vous là-bas avec son professeur. Tout en s'y approchant, la jeune fille put identifier une silhouette au loin. En s'approchant un peu plus, elle put constater que son professeur était déjà là à l'attendre, attendait-il depuis longtemps ? Elle ne put s'empêcher de s'en mordre les doigts, pourtant elle n'était pas en retard non ? Pour confirmer ses dires, elle regarda sa montre et elle fut soulagée en constatant qu'elle était parfaitement à l'heure. À bonne hauteur, la Serdaigle salua son professeur tout en étant encore particulièrement reconnaissante pour l'aide qu'il allait lui apporter :

« Bonjour Professeur, je suis désolée de vous avoir fait attendre, on avait bien dit 10 heures rassurez-moi, sinon cela voudrait dire que je suis en retard et je ne pense pas l'être. » dit-elle tout en poursuivant « Je voulais vous remercier encore d'avoir accepté de m'aider, sachez que je suis prête à tout pour réussir et pour devenir une animagus déclarée » conclua-t-elle.

À présent, elle n'avait plus qu'à attendre une réponse de sa part de son professeur. Elle attendait également qu'il lui explique la « trame » même de ce cours, tout en étant particulièrement impatiente et excitée de ce qu'elle allait bien pouvoir faire.




© Gasmask
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Jeu 17 Nov - 19:02


Un cours pas comme les autres


“Si seulement on pouvait s'entraîner en prévision des naufrages et s'arranger pour qu'ils se produisent quand on est dans une forme parfaite, il y aurait moins de noyades en mer.”

Le mois de mars était rude en émotions mais Adriel devait se ressaisir. Entre les copies d'élèves à corriger et les cours à préparer, il se devait de garder la tête froide. Mais cela était difficile lorsque l'on retombait sur l'écriture incertaine d'un devoir de Lexie resté sur son bureau depuis les vacances. Elle ne le reverrait pas. Jamais. Et il ne parvenait pas à se résigner à s'en débarrasser. C'était absurde. Au pire cela finirait par prendre la poussière dans un de ses tiroirs.

Balayant la copie d'une main fatiguée, Adriel attrapa une clef argentée dans un de ses tiroirs avant de se diriger vers un meuble située au fond de la pièce et de l'ouvrir. Ce dernier cliqueta et il put tirer sur les portes de celui-ci. Le bruit sourd de celles-ci lui rappela qu'il n'ouvrait pas souvent ce meuble. Il y attrapa une cape brunâtre et une espèce de disque argenté qui se mit à tournoyer autour de sa main une fois qu'il l'eut attrapé.

« Du calme, du calme. »

Refermant l'armoire dans un léger nuage de poussière, le professeur fut pris d'une quinte de toux dont il se rattrapa avant de fermer le meuble et de ranger sa clef. Ses affaires en main, Adriel attrapa un sac dans lequel les ranger avant de sortir de son bureau. Le refermant derrière lui (avec Aleister dans les parages, on était jamais trop prudent), l'américain descendit les escaliers d'un pas feutré, saluant distraitement certains tableaux au passage.

L'air frais du matin lui piqua les joues et il resserra sa propre cape contre lui tendit qu'il pressait le pas pour arriver à l'heure au point de rendez-vous. Car aujourd'hui, il devait s'occuper d'une de ses élèves de quatrième année. Ses collègues lui avaient dit qu'elle souhaitait ardemment devenir animagus et qu'elle aurait donc sans doute besoin de son aide. Ce à quoi, Adriel avait d'abord rigolé avant de boire une lampée de whisky pur feu. Comment aurait-il pu l'aider alors que lui-même n'en était pas un ? Il ne le savait pas trop. En attendant, il savait que s'il refusait, la tête de mule que Gwendoline était trouverait le moyen d'y arriver quand même ... ou de faire de graves erreurs qui pourraient lui coûter cher. Il avait donc fini par accepté et avait fixé un rendez-vous à la jeune serdaigle aujourd'hui à dix heures « pétantes ». Ainsi se devait-il d'arriver lui-même à l'heure. Il en fallut d'ailleurs de peu car à peine avait-il posé le sac qu'il portait sur l'épaule sur un banc que sa jeune élève arrivait déjà. Et elle semblait particulièrement impatiente.

« Eh bien vous êtes à l'heure mademoiselle Mirena si cela peut vous rassurer. Quant à devenir une animagus déclarée, j'ai cru le comprendre mais le chemin sera long et si je peux vous aider à trouver des clefs, je suis dans l’incapacité de vous fournir tout ce dont vous aurez besoin. Certaines choses ne dépendront que de vous. J'espère que vous en avez conscience. »

Le professeur fixa son élève, attendant de voir si cette dernière avait pleinement conscience que devenir un animagus n'était pas un jeu et que cela ne serait ni facile ni rapide. Mais la jeune serdaigle semblait avoir suffisamment la tête sur les épaules. Sans doute avait-elle déjà effectué diverses recherches à ce sujet. Elle était donc prête pour cette journée. Du moins, Adriel l’espérait.
Ouvrant son sac, il en tira la cape brunâtre et la tendit à Gwendoline. « Tenez, enfilez ça. Cela réduira le bruit de vos pas et cela vous servira aussi de camouflage. Nous en aurons besoin. » Pas que la jeune fille soit particulièrement gauche mais simplement que les élèves si jeunes n'avaient vraiment pas l'habitude de marcher en forêt sans se faire remarquer. Du coup une cape Sourdinam ça aiderait sans doute. Espérons-le. Une fois qu'elle l'eut enfilé, il lui fit signe de le suivre et il se mit à marcher en direction de la Forêt Interdite. Leur destination du jour.

Spoiler:
- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Sam 19 Nov - 21:51
Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
PV Adriel



Gwendoline était arrivée plus ou moins à l'heure. Elle avait besoin d'être rassurée par son professeur, celui ne tarda d'ailleurs pas à le faire. La Bleue et Bronze en fut particulièrement soulagée, ce soulagement était clairement visible sur son visage. Déterminée, elle réexpliqua de bout en blanc la véritable raison de sa présence ici. La demoiselle voulait devenir Animagus, depuis la rentrée de Janvier, cette dernière suivait un entraînement particulièrement intensif. De toute évidence, elle s'était rendue compte de la difficulté et du danger qu'elle encourait, raison pour laquelle elle avait demandé tout d'abord l'aide de son professeur de métamorphose, Miss Featherstonaugh avait gentiment accepté de l'aider. Ainsi, elle avait subi un premier entretien, puis quelques entraînements pratiques. Ceux-ci s'étaient plus ou moins soldés par des échecs, mais Gwendoline était déterminée, elle n'abandonnerait pas. Raison pour laquelle, elle avait suivi à la lettre les différents exercices donnés par son professeur, c'était d'ailleurs également pour cette raison qu'elle avait quémandé l'aide de son professeur de soins aux créatures magiques. Selon elle, ces deux matières étaient reliés, et indispensables dans le cadre de son apprentissage. Par ailleurs, ses derniers rêves étaient particulièrement significatif, il fallait qu'elle en sache plus sur certaines créatures, qu'elle apprenne à les connaître et pour cela, elle aurait besoin de son professeur, professeur qui avait contre toute attente accepté, les bruits avaient dû sûrement courir dans le château, vis-à-vis de son entêtement, ce qui n'était d'ailleurs pas pour lui déplaire. Rien qu'à y penser, la jeune fille se mit instinctivement à sourire tout en écoutant les paroles de son professeur qui étaient en parties vraies. Lorsqu'il eut terminé, elle lui répondit d'un ton déterminé :

« je sais dans quoi je me lance professeur, je l'ai toujours su. Je suis prête à tout pour y arriver, quitte à ce que cela me prenne du temps. » conclua-t-elle.

Elle était enfin prête, elle y avait mûrement réfléchit depuis le début de l'année et comme elle l'avait mentionnée, elle était prête à tout pour y parvenir. Elle attendait une réponse de la part de son professeur, ou encore sa réaction suite à ses paroles. Paroles qui se soldèrent par de simple geste. En effet, elle avait plus ou moins gagné, puisqu'il lui tendit une sorte de cape brunâtre. (particulièrement hideuse) Hésitant, elle l'écouta. Selon lui, cette cape réduirait ses bruits, et pourrait lui servir de camouflage dans le lieu où ils s'apprêtaient à se rendre. Gwen se posait beaucoup de questions, cependant après quelques minutes d'hésitation, elle enfila la cape puis elle entreprit de suivre son professeur dans la forêt interdite. Lieu qu'elle n'avait jamais réellement visité ou encore apprécié. Après quelques minutes de marches, elle lui posa alors une question :
« Où allons-nous professeur ? » conclua-t-elle intriguée et curieuse de ce qui l'attendait.




© Gasmask


HRP:
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Lun 21 Nov - 15:54


Un cours pas comme les autres


“On dit souvent que les arbres nous empêchent de voir la forêt ; il est tout aussi juste de dire qu'on ne voit pas les arbres à cause de la forêt.”

Marchant à son allure de croisière, Adriel répondit à la question de la jeune serdaigle par un haussement d'épaules. Cela pouvait sembler bourru mais il avait ses raisons : s'il lui dévoilait tout le programme, elle allait s'y attendre et ne pas réagir naturellement. L'expérience en serait ainsi faussée. Néanmoins, alors que la forêt commençait à apparaître devant eux, le professeur interrompit le silence qui s'était alors installé.

« Une seule consigne. Restez près de moi. »

Il ne tenait pas tellement à perdre une gamine de quatorze ans dans les bois, bien au contraire. Il ne craignait pas tant la faune que la flore de l'endroit. Quoiqu'il en soit, une fois à la lisière de la forêt interdite, l'américain arrêta son élève d'un signe de main. Il sorti de son sac le disque argenté et tendit sa baguette vers ce dernier sans un mot. Le disque tournoya de plus en plus vite en diffusant un rayon de lumière doré vers le ciel avant de disparaître. Sa baguette quand à elle dégagea une légère lueur. La rangeant, Adriel hocha la tête. Normalement tout irait pour le mieux.

« Bien suivez-moi Mademoiselle Mirena. »

Sur ces propos, il s'enfonça dans les bois clairsemés. Les rayons du soleil transperçaient les cimes et éclairaient mousse et fougères qui peuplait le sous bois. De ci, de là, des bruissements caractéristiques se faisaient entendre. Certains animaux, effrayés par leur présence détalaient un peu plus loin. Qu'importait. D'ici quelques heures et kilomètres, ils devraient s'habituer.

Attrapant une feuille de menthe, Adriel la mâchouilla en continuant sa marche tranquillement. Il faut dire que jusqu'ici le terrain était facilement praticable. Tout au plus, le vent nordique lui piquait les joues...mais une fois enfoncé plus profondément, cela irait mieux. Sur ces pensées, Adriel pris un chemin sur leur gauche. Ce dernier continua en sinuant entre les arbres avant de partir en pente le long du lac. Une fois sur les berges, Adriel se retourna pour vérifier l'état de fatigue de la jeune fille.

Ralentissant le pas, le professeur profitait du paysage tandis qu'il passait agilement de rocher en rocher le long de la berge qui était vaseuse. Libre à son élève de se risquer à glisser dans le lac ou de finir vaseuse. De toute façon, leur chemin était loin d'être fini.

Un coup d’œil au soleil lui indiqua que cela faisait désormais presque une heure qu'ils marchaient ainsi.

- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Ven 25 Nov - 20:50
Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
PV Adriel



Cela faisait un bon moment que Gwen marchait en compagnie de son professeur sans réellement savoir où elle se rendait. C'était un grand mystère. Mystère qu'elle voulut directement résoudre en demandant à son professeur de SCM où ils se rendaient.  Elle fut quelque peu énervée de le voir hausser les épaules. Mais elle prit sur elle, tout en continuant à se poser milles et une question. Elle n'était pas dans la tête de son professeur et cela la perturbait de plus en plus. Elle appréhendait quelque peu la suite de cette aventure.  Tout en poursuivant sa route, elle vit petit à petit la forêt se dessiner devant elle. Pendant ce temps, un silence particulièrement pesant s'était installé. Silence qui fut vite rompu par son professeur. Alors qu'elle s'attendait à en savoir plus sur ce qui l'attendait, elle fut quelque peu déçue de l'entendre émettre une simple et seule recommandation. Elle ravala quelque peu sa fierté et se contenta alors d'acquiescer lorsqu'il lui demanda de rester près de lui.

Au fond d'elle-même, la Bleue et Bronze appréhendait de plus en plus ce qui allait se passer. La forêt était si dangereuse que cela ? Elle revint rapidement à la réalité, constatant que son professeur venait de reprendre la route. Rapidement, elle accentua donc le pas histoire de ne pas trop se retrouver à la traîne et ce même si elle l'était déjà. Quand elle fut à bonne distance de son professeur, la jeune fille s'autorisa à contempler ce qui l'entourait. Le soleil éclairait quelque peu la forêt, une bonne odeur s'en dégageait. Jamais elle ne se serait prise à sentir ce qui l'entourait. Puis, il y avait ses animaux un peu plus loin. Ils semblaient effrayer, ce qui était d'ailleurs parfaitement logique à ses yeux. Et le son qu'elle entendait était assez particulier, elle ne parvenait pas à l'identifier pleinement et à le définir. Elle se détendit un peu, Gwen était moins stressée que lorsqu'elle y était pénétrée. Finalement, elle s'était peut-être fait des idées.

Sans réellement savoir pourquoi, elle se mit à fixer son professeur qui mâchouillait une feuille de menthe. En revanche, elle commença à avoir un peu froid, mais peut-être que la cape l'aidait à se réchauffer un peu. Elle se mit alors à penser qu'elle finirait bien par se réchauffer un peu en marchant, car après tout, elle faisait tout de même un peu de sport. Le parcours commença un peu à se complexifier. En effet, plus elle avançait et plus la forêt était parsemée d’embûche, d'arbres en tout genre. Puis vint cette fameuse pente où elle manqua de tomber. Elle commençait quelque peu à fatiguer, mais elle ne le montra pas. En revanche, on dirait que cela n'était pas passé inaperçu aux yeux de son professeur qui avait ralenti le pas. Elle priait mentalement pour ne pas tomber ou encore perdre l'équilibre. Cependant, elle tenta de mettre en pratique ses nombreuses heures d'entraînement sur le terrain de Quiddich. Elle qui était si agile sur un balai, elle pourrait tout à fait l'être sans. Ce fut légèrement plus compliqué que dans les airs mais elle parvint à traverser. Après quelques minutes ou plutôt heures de marches, elle s'autorisa enfin (à nouveau) à poser une question à son professeur : « C'est encore loin ? Vous voulez tester mon endurance ? J'en ai bien l'impression, ça fait plus d'une heure qu'on marche » conclua-t-elle quelque peu essoufflée. Gwen allait avoir des courbatures ce soir, et elle le savait.  Les médicaments moldus lui serait très utile pour une fois.




© Gasmask
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Lun 5 Déc - 2:22


Un cours pas comme les autres


“Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve.”

Profitant un instant du paysage, le professeur quitta les berges du lac noir pour prendre un chemin plus marécageux. Derrière lui, il sentait la quatrième peiner et traîner la patte mais elle tenait encore suffisamment bon. Mine de rien elle était solide pour une gamine de quatorze ans. Si lui aurait tenu au même âge, il ne l'aurait pas parié pour tous ses condisciples.

Se déplaçant habilement, le professeur répondit d'une voix distraite à son élève d'une voix douce. « Pensez-vous vraiment que c'est la destination qui compte mademoiselle Mirena ? » lui demanda t-il avant de sauter de l'autre côté d'un ru dévalant la douce pente en se rendant vers le lac. Continuant sur le terrain désormais moins bancal, le professeur se contrôla néanmoins pour ne pas accélérer le pas. Attrapant des baies, il se mit à grignoter avant de reprendre d'une voix faussement amusée. « Ma compagnie vous ennuie déjà ? Je ne pensais pas être trop bruyant ou trop agaçant pourtant... Vous auriez peut-être préféré la compagnie de votre professeur de défense contre les forces du mal ? Je suis néanmoins pas convaincu qu'il ait réussi à venir aussi loin dans la forêt. » Et hop, une petite pique gratuite envers Aleister. C'était toujours divertissant. En même temps les élèves n'avaient pas l'air de l'apprécier plus que lui et ce n'était pas étonnant vu le phénomène. Ce qui était étonnant c'est qu'il n'ait pas encore été renvoyé.

Attrapant d'autres baies, le professeur s'enfonça dans les bois qui devenaient soudainement plus sombres et plus touffus. De nuit, cela donnait un paysage que lui même trouvait glauque. Mais pour l'instant c'était assez calme. Il pouvait voir que les centaures étaient passés il n'y avait pas si longtemps dans le coin tandis que des lièvres et des écureuils pointaient le bout de leur nez. Redevenant silencieux, Adriel suivi un chemin que lui seul connaissait. Arrivant à une rivière, il s'orienta vers un endroit où l'eau se faisait plus calme et moins profonde. La traversant, il tendit la main à son élève pour l'aider à traverser si elle le désirait. Il sécha ensuite leurs vêtements humides d'un coup de baguette : c'est qu'il ne fallait pas qu'ils attrapent la crève.

S'enfonçant toujours plus dans le paysage vallonné, Adriel ralentit doucement le pas alors que le terrain devenait plus plat et clairsemé.

Soudain, alors que son élève venait de passer légèrement devant lui en le perdant ainsi du regard, le professeur disparu dans un bruit caractéristique.

Ne restait que la forêt et son silence, le bruissement des feuilles sous le mugissement automnal du vent tandis que de ci de là des craquements se faisaient entendre quand des animaux (ou autre chose) marchaient sur les branchages. La forêt de pins s'étendait à perte de vue mais ceux-ci fort rapprochés ne laissaient pas la lumière s'infiltrer en grande quantité. Alignés, ils projetaient des ombres sur l'environnement mêlant roche et boue. Au loin, on pouvait entendre les flots grondants de la rivière tandis que le soleil commençait enfin à décroître dans le ciel.

Il était presque 15h.

Les choses sérieuses commençaient.

- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Mer 14 Déc - 20:07
Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
PV Adriel




Gwendoline commençait à s'impatienter. Raison pour laquelle, elle avait demandé à son professeur de SCM s'ils étaient bientôt arrivés à destination. Non seulement elle commençait à être fatiguée, mais elle se posait également de multiples questions sur l'objectif même de cet entraînement. Avait-il un sens ? Elle eut plus ou moins une réponse quelques minutes après. Son professeur venait de lui poser une question particulièrement étrange, à tel point qu'elle ne la comprenait pas totalement. Qu'entendait-il par « pensez-vous vraiment que c'est la destination qui compte ? » Elle lui aurait bien demandé de plus ample informations sur ce qui l'entendait cependant, sa fierté faisait qu'elle avait pris sur elle et que par conséquent, elle ne lui avait encore rien demandé. Elle préféra se taire, tout en l'écoutant poursuivre.

Rien qu'à l'entendre, elle pouvait ressentir qu'il éprouvait une certaine rancœur à l'encontre du Professeur de DCFM. En parlant de ce dernier, Gwen ne l'appréciait pas particulièrement, elle le trouvait bizarre et il était très louche. Cependant, elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il lui demanda si elle préférait la compagnie de De Fiennes, ce à quoi elle répondit : « Non non c'est bon. Je préfère la votre, elle est bien plus plaisante. Par ailleurs, je doute que le Professeur De Fiennes m'aurait autorisé à l'accompagner dans la forêt ou je ne sais où. De plus, je vous trouve bien plus sympa que lui » conclua-t-elle tout en poursuivant sa route. Quelques minutes plus tard, la forêt devenait de plus en plus sombre, les arbres et la nature environnante bien plus touffus. Pendant ce temps, elle regardait autour d'elle, elle put même identifier des traces de pas au sol, sûrement les centaures. Par la suite, elle entreprit de le suivre dans un chemin qu'elle ne connaissait absolument pas, mais que son professeur quant à lui semblait être habitué à emprunter. Elle tenta de marcher toute seule avec difficulté jusqu'à ce qu'il lui propose son aide. Après quelques secondes d'hésitation elle accepta. De cette manière, la jeune fille prit la main de son professeur pour traverser la rivière.

Lorsqu'ils eurent tous les deux traversé, le professeur Morrison d'un coup de baguette magique lui sécha les vêtements sans oublier de sécher les siens. Après avoir marqué une pause de quelques secondes (voir micro-seconde), ils reprirent tous les deux la route. Le terrain devenait beaucoup plus plat, une chance pour elle. Sans s'en rendre compte, Gwendoline passa devant son professeur pour admirer le magnifique paysage qui l'entourait. Elle ne put retenir son émerveillement : « C'est magnifique, je n'étais encore jamais venue jusqu'ici. Vous savez où nous nous trouvons professeur ? » demanda-t-elle tout en se retournant. À peine retourner, elle put constater qu'elle se trouvait à présent seule. « Super, je l'ai perdue » lâcha-t-elle tout en regardant autours d'elle si elle parvenait à l'identifier. Quelques minutes plus tard, elle dut bien se rendre à l'évidence, elle s'était perdue ou encore peut-être que son professeur l'avait volontairement laissé ? Elle s’efforçait de penser à cette deuxième option qui était d'ailleurs la plus plausible selon elle. Elle ferma pendant quelques instant les yeux, tout en essayant de retrouver ses esprits. Elle tentait de ne pas paniquer et de se calmer, car oui, elle commençait à angoisser. Elle ré-ouvrit brutalement les yeux dans un sursaut en entendant des craquements qui semblaient provenir des branches qui se trouvaient un peu plus loin. Elle recula instinctivement. *Respire Gwen, respire ce n'est rien, il ne va rien t'arriver, rien. Ce n'était que ton imagination * s'efforça-t-elle de penser.
Tournant en rond pendant quelques minutes à la recherche d'une solution pour sortir de la forêt interdite, Gwen ne remarqua pas directement qu'une licorne venait de se montrer. La jeune femme arrêta aussitôt de faire les cents pas pour la contempler. Elle était magnifique. Curieuse et aimante envers les animaux, Gwendoline tenta de l'approcher doucement. Elle pouvait sentir d'où elle se trouvait que la licorne se méfiait, cependant, elle ne bougeait pas. Cependant, cette dernière quelques minutes plus tard avait dû entendre du bruit, car elle avait aussitôt pris la fuite. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois. Décidant enfin de réagir, Gwendoline tenta de rebrousser chemin. Quelques mètres plus loin, elle retomba près du ruisseau qu'elle avait préalablement traversé avec son professeur. Cependant, elle décida de ne pas aller plus loin, en effet, elle préférait réfléchir vis-à-vis du chemin qu'elle allait pouvoir emprunter pour ressortir de cette forêt. Or, elle ne pouvait pas s'empêcher d'être quelque peu effrayée, et si elle se perdait ?




©️ Gasmask


Dis-moi si ça te va. Au cas où, j'édite Smile
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Jeu 26 Jan - 13:58


Un cours pas comme les autres


“On a toujours le choix. On est même la somme de ses choix.”

Suspendu dans les arbres sur lesquels il savait se mouvoir étonnement habilement, Adriel observait attentivement son élève alors que peu à peu la luminosité baissait. La voyant effrayée par les bruits ambiants, Adriel hésita plusieurs fois à se montrer mais il devait tenir. Tant qu'elle ne craquait pas, il devait lui-même tenir. C'était important. Comment saurait t-il si elle était prête si il ne lui faisait pas subir ce test ? Difficile à dire.

En attendant elle tourna en rond de longues minutes avant de finalement rebrousser son chemin, comprenant sans doute que le professeur Morrison n'allait pas réapparaître de si tôt (et pourtant il n'était pas bien loin). Retrouvant le ruisseau, la jeune fille ne savait sans doute pas que chacune de ses décisions allait compter et de ces dernières, son apprentissage en changerait. En attendant, Adriel veillait au grain.

Le ruisseau tressautait dans la pâle lueur de fin de journée. Le bruit régulier de ce dernier se faisait entendre tandis que si on tendait l'oreille, on pouvait entendre au loin le bruit sourd d'une cascade. Dans la forêt, le vent commençait à se lever alors que les rayons du soleil se faisaient plus rares.

Qu'allait faire la jeune fille ?

A – Rester au bord du ruisseau de peur de se perdre, espérant croiser son professeur.
B – Envoyer des étincelles rouges dans le ciel en espérant que son professeur les apercevoir.
C – Longer le ruisseau dans le sens du courant.
D – Longer la ruisseau en remontant le courant.

E – Traverser le ruisseau et continuer tout droit.

Adriel observa son élève sauter par dessus le ruisseau et continuer son chemin. Au moins elle n'était pas tombée dedans. Se laissant tomber agilement au pied de l'arbre presque sans un bruit. Suivant la jeune fille en se glissant d'ombre à ombre et en se cachant derrière les nombreux troncs d'arbres, Adriel se demanda jusqu'où elle allait s'enfoncer alors que la nuit tombait.

A - Gwendoline continue à s'enfoncer dans l'obscurité crépusculaire.
B - Apeurée, elle lance les signaux d'alerte.
C - Elle rebrousse chemin.


Adriel commençait à peiner à suivre son élève malgré son rythme de pas assez lent (sans doute parce qu'elle n'était pas très sure d'elle). Quel ne fut pas son soulagement quand après l'avoir perdue de vue, il aperçu sa silhouette à la lueur d'un Lumos. Il fallait juste qu'il reste proche d'elle et ne la quitte pas... Puis il faudrait qu'il intervienne mais il le ferait quand ils atteindraient le grand chêne griffu (c'est ainsi qu'il l’appelait).

En attendant, ils continuaient de s'enfoncer dans la forêt interdite qui se faisait plus touffue. Soudain, le sol sembla trembler légèrement et des bruits sourds et réguliers se firent entendre.

A - Elle se met à courir.
B - Elle arrête de bouger.
C - Elle éteint sa baguette et arrête de bouger.
D - Elle lance les étincelles d'alerte.

E - Elle éteint sa baguette et se cache

Adriel alluma sa baguette lorsque son élève éteignit la sienne. Au dessus d'eux, on pouvait parfois distinguer des étoiles au travers les branches et la canopée alors qu'une troupe de centaures débarquait auprès d'eux.

«  Magorian ! Bane !  »

Adriel s'approcha des centaures les plus proches de lui avant de parcourir les environs de sa baguette. « Gwendoline tu peux venir, tu ne risque rien. »

« Curieuse heure pour se promener dans la forêt Adriel... »

Hochant la tête en faisant signe à son élève qu'il avait débusquée à l'aide d'un faisceau de lumière, Adriel se retourna vers Ronan qui venait de prendre la parole.

« Nous étions sur le retour. Je voulais voir si ma jeune élève pouvait retrouver son chemin mais ce n'est malheureusement pas le cas. »

« Nous avons cru qu'elle était seule » continua Bane d'un ton lourd de reproches.

Baissant la tête légèrement avant de hocher la tête à nouveau, Adriel repris la parole d'une voix douce et calme. « Je comprends. Cela ne se reproduira plus. »

« Je l'espère bien.  La forêt n'est pas sûre Adriel. Elle ne l'a jamais été. »

Et pourtant, pour le professeur Morrison, elle n'avait jamais été si calme.

- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Lun 30 Jan - 17:26
[quote="Gwendoline Mirena"]
Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
PV Adriel





Devant le ruisseau, Gwen réfléchissait au chemin qu'elle allait bien pouvoir emprunter. Elle voulait ressortir de la forêt et si possible avant la tombée de la nuit, car elle savait que la forêt pouvait être dangereuse pour les élèves qui s'y baladaient seules. Qui aurait cru que ce cours particulier se serait transformé en un véritable test, test pour tester la volonté et la détermination de Gwendoline. Cependant, elle était loin de se douter que ses compétences en orientation et ses décisions étaient elles aussi testées. Pendant une bonne dizaine de minutes, la jeune fille contemplait le paysage qui l'entourait. Cherchant à retrouver son chemin, elle entreprit de fermer les yeux pendant quelque minutes. Le calme qui l'entourait était fort agréable, cependant elle fut belle et bien obligée de rouvrir les yeux.

Plusieurs choix s'offraient à elle à présent, soit elle restait près du ruisseau, soit elle s'activait pour chercher la sortie. Elle prit alors l'initiative de traverser le ruisseau et de continuer tout droit, pensant se rappeler du chemin qu'elle avait préalablement pris avec son professeur il y a maintenant quelques heures. Ainsi, elle sauta par dessus et ce sans tomber dedans. Comme quoi le Quidditch pouvait de temps à autre lui servir, car après tout, c'était bien grâce à ce sport qu'elle était devenue aussi agile. Par la suite, elle continuait de marcher tout droit, déterminée à trouver cette sortie et ce sans savoir qu'elle était observée. Pendant ce temps, la nuit commençait à tomber. Elle prit alors son courage à deux mains, et elle s'enfonça un peu plus loin. Il faisait de plus en plus sombre, craintive, ses pas furent de plus en plus lent. Par réflexe, elle s'éclaira à l'aide d'un Lumos. Elle continuait à avancer et à s'enfoncer dans la forêt.

Suite à quelques tremblements, qui n'en étaient pas réellement, elle se crispa. Puis instinctivement, elle éteignit sa baguette magique et entreprit de se cacher derrière un arbre. Plus le bruit approchait et plus Gwendoline paniquait intérieurement. Se croyant seule, elle ne put retenir un sursaut lorsqu'elle entendit une voix plus que familière. Elle se retourna alors en direction de cette voix, le regard plein de reproche. C'est alors qu'elle comprit qu'il l'observait et ce depuis le début. Tout d'abord vexée, elle ne put cependant retenir un soupire de soulagement. Lorsqu'il l'appela, la demoiselle s'approcha. Elle resta alors légèrement en retrait, faisant face aux deux centaures. Ils étaient particulièrement imposant.

Elle ne put s'empêcher de retenir un regard outré lorsqu'il commenta son manque cruel d'orientation. Elle tourna vexée son regard. Elle était si nulle que ça vraiment ? Elle ne put alors s'empêcher de douter, de douter d'elle-même et de ses propres compétences. Grâce à lui, Gwendoline doutait à présent. Cependant, elle n'eut guère le temps de s’apitoyer d'avantage sur son sort, puisqu'il était à présent temps de partir. Suivant alors son professeur en silence, elle l'observait. Que pensait-il ? Curieuse et plus qu'impatiente aujourd'hui, elle ne put s'empêcher de le lui demander : « Alors ? Je suis vraiment si nulle que ça pour retrouver mon chemin et ce sans votre « précieuse » aide » lâcha-t-elle f]]« Je dois vraiment vous paraître pitoyable »[/b] dit-elle honnêtement et ce sans la moindre gêne.




© Gasmask


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Dim 5 Fév - 16:55


Un cours pas comme les autres


“L’important est de tirer une leçon de chaque échec.”

Veillant à ce que son élève reste auprès de lui, Adriel salua cordialement les centaures avant de reprendre le chemin vers le château à la lueur des lumos de leurs baguettes. L'endroit aurait pu être effrayant s'il ne le connaissait pas si bien. En tout cas, il devait reconnaître que pour une élève de quatrième année, la jeune Mirena avait bien du courage. Elle allait sans doute passer une bonne nuit de sommeil après une journée si fatigante.

Une fois seuls, elle brisa néanmoins le silence en se dégradant. Apparemment, elle avait mal pris sa boutade sur son sens de l'orientation. S'arrêtant un instant pour éclairer le visage de la jeune adolescente, Adriel secoua la tête négativement avant de reprendre d'une voix douce.

« Non. Je ne vous trouve pas pitoyable mademoiselle Mirena. Bien au contraire. Vous n'avez pas de honte à avoir. La forêt est grande et il est aisé de se perdre dedans. »

Des adultes eux-même pourraient s'y perdre. C'est d'ailleurs pour cela qu'il l'avait mise à l'épreuve sans la lâcher des yeux. Il avait voulu lui faire comprendre les dangers dont la nature pouvait se parer mais jamais au grand jamais il n'avait voulu qu'elle se sous-estime.

Reprenant le chemin doucement, Adriel repris d'une voix douce et calme.

« Je me suis déjà égaré dans des bosquets étant plus jeunes. Mes parents possédaient un immense domaine agricole... Ce n'est qu'après quelques heures de battues qu'un de leurs ouvriers m'a retrouvé. Par chance je savais comment me nourrir et trouver de l'eau. Cela était néanmoins dangereux pour une personne ne s'y connaissant pas. Des adultes se perdent fréquemment dans la nature. Ce n'est pas une question d'être nul mais plutôt de ne pas avoir les outils pour s'y retrouver. »

Et souvent, une trop grande confiance en soi pouvait aussi influer sur cela.
En attendant, au fur et à mesure des pas, des conseils et des anecdotes, la forêt devenait moins touffue et ils finirent par remettre les pieds dans le parc.

Au loin, le château diffusait certaines lueurs mais l'on pouvait aussi voir qu'en de nombreux endroits, l'obscurité régnait. Le repas avait certainement déjà eu lieu. Ils feraient une halte aux cuisines avant de reprendre chacun le chemin de leurs quartiers. Le tout après avoir fourni une autorisation écrite à la jeune serdaigle pour qu'elle puisse remonter jusque sa salle commune sans avoir à perdre des points.

- Adrenalean 2016 pour Bazzart

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Mar 7 Fév - 19:12
Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
PV Adriel



Gwendoline sur le chemin du retour, n'avait pas pu s'empêcher de rebondir sur la remarque de son professeur la concernant. Baguette en main pour éclairer le chemin, la jeune fille attendait une réponse de la part de son enseignant. Au point où elle en était, elle était plus ou moins prête à tout entendre. Sur le chemin, elle manqua à plusieurs reprises de tomber de par sa fatigue, cependant, à chaque fois, la jeune femme reprenait l'équilibre. Quelques minutes plus tard, elle s'arrêta brusquement derrière son professeur, celui-ci s'étant arrêté.

Puis elle l'écouta parler. Celui-ci venait tout bonnement de répondre à ses questions, certes plus qu'inutile. Ainsi, il lui remonta plus ou moins le moral en lui disant qu'elle était loin d'être pitoyable bien au contraire et qu'elle s'était plus ou moins bien débrouillée. La Bleue et Bronze se contenta alors de sourire en l'écoutant. Ce qu'il venait de dire l'avait particulièrement touchée, mais elle n'en dit rien. Puis ils reprirent tous les deux la route. Toujours sur le chemin du retour, il lui raconta une petite anecdote, celle-ci était réelle et elle le concernait puisqu'en réalité, il lui parlait de lui et de ce qui lui était arrivé étant plus jeune. Gwen ne put s'empêcher d'être admirative et elle lui répondit : « Ces outils, pourriez-vous davantage m'en parler »

Curieuse elle l'était, elle n'était d'ailleurs pas à Serdaigle pour rien et elle avait après tout la soif d'apprendre comme tout bon Serdaigle. Pendant ce temps, ils continuaient à marcher et arrivèrent progressivement jusqu'au parc. Puis, ils arrivèrent devant le hall d'entrée, passèrent par les cuisines histoire d'avoir quelque chose dans le ventre, puis après avoir réçu une rapide autorisation écrite de la part de son Professeur, la brune remonta alors jusqu'à sa salle commune. Par chance, elle ne croisa personne, arrivée dans ladite salle, elle se rendit dans son dortoir. Ni une, ni deux elle se coucha et s'endormit aussitôt, la fatigue l'avait rapidement gagnée.





©️ Gasmask

HRP:
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Elliot O'Brien - Une histoire pas comme les autres
» Evangeline Hopkins || Un journal comme les autres
» Une journée shopping pour démarrer une nouvelle vie - Flashback juillet 2018 [PV Mia]
» Albus-Severus Potter, un Serpentard pas comme les autres
» Runaway Train ► Adriel

Un cours pas comme les autres [PV Adriel Flashback Mars 2018]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: