Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache
64.99 € 129.99 €
Voir le deal

Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Sam 15 Juil - 16:36

Avatar du personnage

Ÿuna Lin Chen


Noms et Prénoms au complet : Chen, Ÿuna Lin
Surnom(s) : Yuyu, Lili (Seulement par des amis)
Age : 19 ans
Date et lieu de naissance : 15 octobre 2003, à Wuzhen, en Chine
Nature du sang : Pur
Ecole et Maison : Poudlard et Serdaigle
Année et cursus : Université en arts appliquées, 2éme année
Métier : Illustratrice/dessinatrice
Don : Aucun
Baguette Magique : Bois de mélèze, coeur en crin de licorne, 23.75 centimètres, fine & plutôt flexible
Patronus : Panda roux
Amortentia : l'odeur des crayons de couleurs, l'odeur du tofu général Tao de sa grand-mère & son cahier de croquis aux feuilles neuves
Epouventard : Son père
Notes BUSEs/Aspics et/ou moyenne générale : BUSEs :
Astronomie : O
Botanique : EE
Défense contre les forces du Mal : EE
Histoire de la magie : EE
Métamorphose : O
Potions : EE
Sortilèges : O
Vol : A
Magie des éléments : O
Etudes des moldus : EE

ASPICs :
DCFM:EE
Sortilège : O
SACM : EE
Botanique : O
Potions : EE
Droit magique : A
Etudes des moldus : EE
Métamorphoses: O
Magie des éléments : O
Vol : A

Je me suis toujours questionnée quant à la place que je devais prendre dans ce monde de brutes. Je ne me crée pas d’idéaux. La vie est loin d’un conte de princesses qui finit bien. La méchante sorcière réussit à avoir le cœur de Blanche-Neige et tous meurent à la fin. Vous me croyez pessimiste? Je ne dirais pas cela ainsi. Je suis réaliste et ça choque de nombreuses personnes. Mais à force de copier le caractère des autres, j’ai bien vite été désillusionnée. Vous me direz que je n’avais qu’à forger ma propre identité… C’est facile à dire, si vous avez été élevé dans l’amour. Je n’ai jamais su qui j’étais et je ne le saurai sûrement jamais. Alors, je me construis à l’aide des morceaux que mon maigre entourage veut bien me donner. Cependant, jeter la facture. Je ne saurai jamais comment vous les rendre.

Oui, bien sûr, aller à Poudlard a eu le point positif de me faire sortir de ma coquille. Cependant, je me demande encore si c’était une bonne idée. Être entourée par tant de nouvelles personnes, alors que je n’avais connu que les quatre murs de ma chambre pendant les onze dernières années, ne m’enchantait pas réellement. Je n’étais pas celle qui allait se mêler aux autres, se faire des amis facilement ou parler de sa formidable famille. Au moins, ici, personne ne me connaissait. Les professeurs ne pouvaient pas m’associer à mes parents ou bien à mon frère aîné. J’avais l’occasion de repartir à zéro, mais cette idée me terrifiait.

Je ne dirais pas que ma rencontre avec Esmee Huan Ming, lors même de la cérémonie de répartition a changé mon caractère renfermé et timide. Cependant, cette étrange amitié que nous allions nouer au fil des semaines et des mois eut un effet bénéfique sur ma confiance. Voyez-vous, cette fille était à Serpentard. Rien ne lui faisait peur. Elle osait répliquer contre mes détraqueurs. Alors que j’avais la tête penchée au-dessus d’un livre ou d’un carnet de croquis, elle était impulsive et avait un franc-parler qui me plaisait. Elle pouvait user des plus beaux termes pour vous insulter. Le visage des autres valait bien quelques yuan renminbi.

J’avais une tendance caméléon. Pour ne pas décevoir les autres, je prenais leurs façons de faire et d’être. Je n’aurais jamais osé le faire avec Esmée. Elle était le total opposé de moi et je n’avais pas encore ce courage. J’avais appris à acquiescer aux ordres et à écouter le silence. Ce que vous ne savez pas, c’est qu’il est bien assourdissant. L’absence de bruits regorge de mille secrets. J’avais appris à analyser les gestes et le silence. Ils en disaient beaucoup plus.

Je ne me mêlais pas vraiment aux autres. En réalité, les étudiants me faisaient peur. Tous, au presque, semblaient insouciants et libres. Ils parlaient de leurs parents avec amour. Lorsqu’on me questionnait sur ma famille, j’inventais des histoires réalistes, mais fausses sur notre prétendu bonheur.

Je ne voulais pas me faire remarquer. Je pense que ce trait de personnalité est resté, même si je ne vis plus chez mes géniteurs. Les habitudes ont la vie dure…

Caractère


Icône du personnage
Pseudo : Lili/Jess-Lili/Jess
Age : 24 ans
Avatar : Hanako Greensmith
Crédits : ici
Où vous nous avez trouvé ?  : C'est la faute du joueur d'Hypnos



Icône du personnage
« Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là. – Ellie
~ One Tree Hill »
Je ne devais pas naître. C’est assez ironique pour une fille qui est née alors que le soleil laissait apercevoir ses premiers rayons. J’ai vu le jour le 15 octobre 2003, dans le petit village de Wuzhen, en Chine. Bon, un village… Quand on le compare aux villages d’ailleurs, c’est plutôt une grande ville portuaire.

Je sais, malgré cette entrée en matière, vous attendez impatiemment l’histoire digne d’un conte de fées. Les autres auraient dû vous avertir que ce n’est pas ça, la réalité. C’est loin d’être la mienne. Bravo pour vous, si vous avancez dans un univers de licornes et d’arc-en-ciel… Ça signifie que vous avez réussi votre vie jusqu’à présent et que vous avez été aimés et choyés.

Pensez-vous vraiment que ma vie pouvait être lumineuse? Je suis née fille, en Chine. La politique de l’enfant unique, la glorification des hommes, les avortements au moindre doute de porter une fille… Ça ne vous dit rien? Menteurs. Tout le monde est au courant de cette norme absurde.

Chen Qiang Tao vient d’une riche et influente famille sorcière. Il est voué à prendre la place de son patriarche. Il attend ce moment. Malheureusement, il ne peut pas le tuer… pas tout de suite. Son père n’est pas assez vieux et se trouve encore en parfaite santé. Il se doit de l’achever lorsque son jour sera venu.

Mes parents ont fait leurs études à l’école de sorcellerie de Mahoutokoro. Bien que l’établissement scolaire était situé au Japon, sur l’île volcanique de Minami Iwo Jima, il avait plusieurs extensions dans quelques pays de l’Asie. L’île Dalie abritait une école qui accueillait les enfants à temps plein, dès l’âge de sept ans. Contrairement à sa « grande » sœur, elle apprenait, aux élèves le souhaitant, quelques sortilèges de magie noire. Chen Qiang Tao était déjà en quatrième année, quand ma mère y commença ses études. Malgré leur différence d’âge, mon père avait approché ma mère et leur famille respective avait pris la décision que dès les dix-sept ans de Chen Jia Lee, les deux amis allaient se marier. Si vous me demandez mon avis, je vous dirais que ma mère a aimé mon père, d’un amour fou et incompréhensible. Lui? Je ne pense pas. Je crois qu’il aimait plutôt le prestige que lui donnait leur mariage.

Les premières années de ma vie, j’ai vécu cachée aux yeux de tous. En dehors de mes parents et de mon frère aîné, personne n’était au courant de mon existence. Ma mère avait caché sa grossesse. Dès qu’elle avait su être enceinte d’une fille, mon père avait essayé de la convaincre d’avorter, mais elle s’était battue pour me garder. Chen Jia Lee portait un amour sans borne à ses enfants, et elle s’était effacée pour mieux me donner la vie. On pourrait croire qu’il s’agissait d’un geste héroïque, mais la vérité étant qu’elle craignait le courroux de son mari.

Pour lui, j’étais la honte de la famille, la tache qu’il fallait absolument effacer pour garder son honneur. À défaut de pouvoir tout simplement me faire disparaître, il se convainc que j’étais le parfait bouc émissaire. Je ne devais pas naître, alors je ne devais pas exister.

Ainsi, d’aussi loin que je me souvienne, je n’ai connu que les mauvais traitements de mon géniteur, et ma mère n’avait pas son mot à dire, sous peine de subir les mêmes sévices que moi. Elle avait fauté en m’ayant mise au monde, alors il se vengeait en s’en prenant à elle au moindre faux pas de sa part. Je n’ai pas souvenir que ma mère ait levé le ton devant son mari.

Dans mes meilleurs jours, j’étais ignorée par mon père et par mon grand frère Chen Xiong Wu. De toute façon, il avait commencé son éducation à Mahoutokoro, sur l’île Dali et il se moquait bien du sort réservé à sa petite sœur. Tout comme notre paternel, Xiong Wu pensait que j’étais une tare à leur réputation.

Cette situation d'isolement m’arrangeait, en fait. Dans ma chambre, je pouvais me créer des mondes imaginaires. À l’aide d’un simple crayon de plomb que ma mère m’avait donné, je m’amusais à m’évader. Je n’avais pas besoin du trio que formait le restant de ma famille. J’avais mon imagination fertile pour me garder hors de la folie.

Souvent, je plaquais mes mains contre mes oreilles pour ne plus entendre les cris de mon père et les hurlements de terreur de ma mère. Pendant les vacances, je devais aussi me couper des rires sadiques de mon frère aîné. L’amour de notre mère ne suffisait pas à ne pas pervertir le fils de Chen Qiang Tao. Il était fier de lui. C’était un digne Chen, un véritable sorcier puissant à en devenir.

Mes premiers signes de magie sont finalement apparus vers l'âge de dix ans. Alors que mon père s'en prenait encore à moi, car j'avais osé ignorer son appel, un vase vint s'écraser contre sa tête. Je ne sais toujours pas qui a été le plus surpris entre lui et moi. Bien sûr, alors que ça faisait des années qu'il espérait que je n'étais pas une Cracmolle, il resta furieux de voir qu'il n'allait pas se débarrasser de moi. Si j'avais été une sorcière sans magie, il m'aurait envoyée en pensionnat interne pendant l'année scolaire et ce serait débrouillé pour m'avoir hors de sa vue pendant les vacances.

Quelques mois avant mon onzième anniversaire, notre famille déménagea en Angleterre, pour que mon père puisse étendre les affaires de sa famille. Le déménagement se passa assez mal, car mon géniteur ne voulait pas m'emmener. Maman eût réussi à le convaincre malgré tout à me prendre avec eux, non sans qu'il ne passa ses nerfs sur nous deux. Mon frère fut également transféré à Poudlard au vu de la situation, même s'il n'était pas d'accord.

À onze ans, lors de mon entrée à l’école de Sorcellerie Poudlard, on aurait très bien pu me confondre avec une enfant de sept ou huit ans. J'avais toujours été petite. Ça m'allait très bien, en fait. Je pouvais passer inaperçue.

Pendant quelques semaines, j’avais un répit des sévices vécus à la maison… Ce n’était certainement pas pour en vivre à l’école. Alors, je voulais me faire aussi discrète que possible. Je savais ce qu’il arriverait si l’attention des étudiants venait sur moi. J’allais être la risée du Collège… Je n’avais aucun moyen pour me défendre, si ce n’était que mon silence. J’excellais à ce jeu. Si j’étais née dans le monde sans magie, j’aurais pu devenir une nonne silencieuse… mais seul Poudlard me permettait de fuir le domicile familial.

D’ailleurs, j’avais bien failli ne jamais y mettre les pieds. J’ai encore en tête la dispute horrible qui avait éclaté à la maison. C’était la première fois que je voyais ma mère me protéger et prendre des coups à ma place… La banlieue de Londres l’avait changée… dommage qu’elle n’ait pas eu le même impact avec mon père…

Les années passèrent et, peut-être grâce à l'amitié d'Esmee, je parvins à sortir de mon cocon. Je n'étais pas encore au point de déployer mes ailes, mais je devenais une chenille fragile qui, un jour, allait devenir un papillon. Je détestais cette image de moi, mais elle n'était pas fausse.

À l'aube de mon quinzième anniversaire alors que mes parents s’étaient à nouveau disputés suite à une nouvelle séance de coups de la part de mon père, ce dernier frappa ma mère, qui fut grièvement blessée.

Elle dut aller à la clinique pour se faire soigner, mais mon géniteur ne voulait pas. Désobéissant, je pris donc la décision de l’aider à aller à l’hôpital, malgré l’interdiction de mon père. Une fois arrivées à Sainte-Mangouste, nous fûmes conduites par l'hôtesse d'accueil jusqu'à un grand homme ténébreux, qui avait un air patibulaire au premier abord.

J’eus peur de ce docteur au départ, de par son imposante carrure, ainsi que par son regard, qui en disait très long sur sa personnalité. Il n’avait vraiment rien d’un médecin ordinaire, j’en mettrais ma main au feu.

Cependant, maman et moi fûmes sacrément surprises quand il commença à nous parler en mandarin. Nous nous attendions à un simple examen et des soins expéditifs comme en Chine, mais l’homme qui avait pris en charge ma mère avait l’air de savoir que nous subissions des sévices de la part de mon géniteur. Lorsqu'il me questionna, je n'osai pas briser le silence qui entourait notre situation depuis des années. Je pense que malgré tout, j'avais encore de l'affection envers Chen Qiang Tao.

Ce monsieur, c’était le docteur Constantinides. Maman le connaissait de nom, mais elle ne savait pas qu’il travaillait dans cette clinique. Elle m’avait dit, par la suite, qu’il était quelqu’un de très gentil, malgré son air peu avenant.

En revanche, cet homme m’intrigua au plus haut point. Comment un homme qui avait l’air d’avoir vécu plusieurs vies à travers son regard, pouvait être un simple médecin ? Je ne pus malheureusement lui poser la question, car mon géniteur et mon frère étaient venus nous chercher quelques instants après que maman fut soignée.

Il remercia monsieur Constantinides pour ses soins, avant de nous emmener vers la maison. Mais le docteur n’en resta pas là. Il regarda ma mère et moi, avant de me donner une petite peluche en forme de loup, qu’il avait sorti de son grand sac, en me disant dans l’oreille de le serrer très fort quand ça n’allait pas, pour me rassurer. Ce geste me toucha, malgré mon âge. Bon, ça prouvait, encore une fois, que j'étais petite, mais cette donation apaisa mon coeur, pour une raison que j'ignorais.

Une fois tout le monde rentré à la maison, mon père se mit dans une colère noire. Il me fit à nouveau du mal, ainsi qu’à maman, car nous lui avions désobéi. Par chance, je pus garder ma peluche, que je serrai contre moi pour ne pas qu’il me la prenne. Il essaya bien de le faire, mais malgré moi, il fut repousser plus loin et j'allai m'enfermer à double tour dans ma chambre avec ma mère. Malgré sa douleur apparente, elle me prit dans ses bras et murmura des excuses dans notre langue natale. Elle n'avait pas toujours été adéquate dans son rôle de mère, mais je l'aimais. Elle savait se montrer douce et aimante, tout le contraire de son mari.

Plusieurs mois s’écoulèrent, avant que le point de non-retour ne fut atteint. Alors qu’il revenait d’une réunion déplaisante avec un gros client, mon géniteur se remit à me maltraiter, après m’avoir rendue sourde avec un sort. Je pouvais voir ses lèvres s'ouvrir dans un grand fou rire mesquin, mais je n'entendais pas. Pour la première fois, le silence m'effraya.

Depuis, je n’entends plus très bien, voire plus du tout, de cette oreille, malgré les soins qui ont suivi cet incident. J'en voulus à mon géniteur. Je déversai cette haine dans une série de dessins et croquis plus sombres les uns aux autres. Si une décision ne se formait pas petit à petit dans ma tête, je pense que j'aurais pu sombrer bien loin. La folie n'attend jamais avant de s'incruster. Elle est insidieuse.

Quelques jours après cet incident, alors que les vacances de Noël donnaient un air de fête aux villes, je pris la fuite, pour ne plus avoir à subir les mauvais traitements de mon père. D'un côté, je me sentais terriblement mal pour ma mère, mais de l'autre, je n'en pouvais plus. Étais-je égoïste de penser à moi, alors que je n'étais qu'un adolescente? Sûrement. Je trouvai refuge chez mon amie Esmee, dont la famille était tellement gentille qu’elle m’accueillit et soigna, comme l’une des leurs. Je m'y plaisais et avec l'autorisation de ma mère, et celle mécontente de mon géniteur, la famille Ming devint comme ma seconde famille.

Ce ne fut que plusieurs jours plus tard, alors que je profitais d’une sortie dans la plaine de Pré-Au-Lard, non loin de la forêt, que je vis un loup noir de jais, qui ressemblait beaucoup à ma peluche. Elle me quittait rarement, et tant pis si ça faisait de moi une enfant. Elle me rassurait et me remémorer un moment d'accalmie entre deux ouragans.

Cependant, l’animal avait quelque chose de bizarre. Arrivé à ma hauteur, le loup m'observa en penchant la tête, son regard se plantant dans le mien un instant, avant de repartir vers la forêt.

Ce coup d'oeil échangé me fit penser à celui que monsieur Constantinides avait eu lors de notre rencontre à la clinique Sainte-Mangouste. Je regardai ma peluche, qui ne me quittait plus depuis que le médicomage me l’avait donnée, en me demandant s’il pouvait y avoir une chance qu’il soit le loup que je venais de croiser.

Depuis, mes pensées se dirigeaient vers ce loup noir à chaque fois que je n’étais pas bien, ou que je craignais l'apparition soudaine d'un Chen Qiang Tao furieux, au portail de la maison des Ming.

Sans vouloir me l'avouer, une autre personne hantait mon esprit. Esmee me taquinait beaucoup au sujet de son frère. Notre relation était cordiale, sans être amicale. Je ne pouvais pas l'aimer. Il était arrogant, contrôlant, et surtout, il ignorait mon existence, exceptées les rares fois où nos discussions se transformaient en prise de bec. Côtoyer la famille Ming m'avait permis de m'affirmer et je n'avais presque plus peur de répliquer, surtout face à quelqu'un d'aussi impudent que l'aîné de la fratrie Ming.

La suite de ma scolarité se passa pour le mieux, malgré le fait que j’étais dans mon coin quand Esmee n’était pas là. Les examens se passèrent sans encombre et je pus poursuivre mes études supérieures en arts et sports magiques. Ne sachant pas encore dans quelle spécialité je souhaitais me lancer, cette formation de trois ans me permettait de toucher à un peu toutes les sphères de l'art magique et même moldue. Bon, au vue de mes notes en vol, je n'avais clairement pas choisi l'option sports magiques. J'avais de la difficulté à garder mon équilibre sur la terre ferme, alors sur un balai? Vous voulez mon décès prématuré ou quoi?

Honnêtement, j’ai essayé de revoir le docteur Constantinides plusieurs fois, à l’hôpital Sainte-Mangouste. Je pus le revoir une fois, entre deux urgences. Il n’avait pas l’air d’avoir changé malgré le temps passé. Cet homme m'intriguait et je me doutais bien que ce n'était pas vraiment sain comme fascination. Mais il me permettait d'oublier ce que je ressentais envers le frère de ma meilleure amie. Mon attirance envers cet inconnu me causait un profond malaise et je parvins presque à me convaincre qu'aimer une femme serait encore la chose la plus aisée à faire.

Puisque les jugements allaient pleuvoir de toute évidence, aussi bien qu'ils le soient pour une raison. Même si j'avais été élevée strictement et dans la violence, je me rebellai soudain contre mon éducation. Peut-être que je plongeais lentement, mais au moins, j'allais pouvoir m'amuser un peu et apprendre la vraie vie…

Je ne sais pas si je peux affirmer aimer ma vie actuelle, mais pour l'instant, elle était bien plus calme que mon passé... Et j'espérais ardemment que ça resterait ainsi.

Histoire



Dernière édition par Ÿuna Lin Chen le Mer 23 Aoû - 23:14, édité 19 fois
Annah Smith
Annah Smith
ProfilDate d'inscription : 01/02/2023
Messages : 215
Date de naissance : 15/02/2008
Age : 16
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Sam 15 Juil - 16:54
Bienvenue parmi nous

Bon courage pour l écriture de ta fiche

Hate de découvrir ce perso

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Sam 15 Juil - 21:37
Bienvenue en retard ! Milles excuses ! baloon01 hiding02
Jemma Finnigan
Jemma Finnigan
ProfilDate d'inscription : 03/08/2020
Messages : 1231
Date de naissance : 10/01/2006
Age : 18
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Dim 16 Juil - 12:14
Bienvenue sur le forum Very Happy.

_________________

© Miss.Pie
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Jeu 20 Juil - 2:10
*Passe la truffe par ici*

J'ai rien à voir dans cette affaire voyons !!! Nan mais ! (Si, je plaide coupable XD)

Bienvenue officiellement par ici 'Spèce de koala va Razz
Albus S. Potter
Albus S. Potter
ProfilDate d'inscription : 01/08/2022
Messages : 590
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Jeu 20 Juil - 2:27
Bienvenue !!!

J'aime bien le cursus. brill Bonne chance pour ta fiche et amuses-toi bien avec nous rainbow01 rainbow01

_________________
Être quelqu’un ?

Ça me fait peur, mais …
ANAPHORE
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Jeu 20 Juil - 2:58
Hypnos Constantinides a écrit:
*Passe la truffe par ici*

J'ai rien à voir dans cette affaire voyons !!! Nan mais ! (Si, je plaide coupable XD)

Bienvenue officiellement par ici 'Spèce de koala va Razz

Bah vi... T'es aussi innocent qu'un bébé après un Rainbooow
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Jeu 20 Juil - 3:01
Bienvenue à toi ♥
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Jeu 20 Juil - 3:04
Esmee H. Ming a écrit:
Bienvenue à toi ♥

Miciiiiiiiiiii pony01
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Jeu 20 Juil - 6:35
Je ne connaissais pas le fc, je la trouve absolument magnifique Pitié

Bon j'espere que tout les codages dans le même post, ça va aller dafuq hehehe01 Vu le cursus Arts et Sports magiques et l'odeur des crayons dans l'amortentia, j'en conclus qu'on a affaire à une peintre ? brill Hâte de voir tout ça. Courage pour la rédaction malgré le taf et tout. Tu tiens le bon bout DANSONS
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Lun 24 Juil - 23:41
bienvenue sur le fofo
Rose Weasley
A rose full of thorns & wonderfull funder
Rose Weasley
ProfilDate d'inscription : 21/11/2019
Messages : 1097
Date de naissance : 20/08/1996
Age : 27
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Dim 6 Aoû - 19:38
Bienvenue sur Impedimenta
Bienvenue sur Impedimenta !

Nous sommes heureux de t'accueillir parmi nous ! Nous t'invitons avec grande joie à rejoindre notre discord pour discuter de manière instantanée avec les autres membres du forums.

Nous serions par ailleurs ravis de répondre à tes questions si tu en as besoin, n'hésite pas dans ce cas à contacter le staff, ou tout simplement à poster ici, pour que les membres s'ils ont la réponse puisse t'aider.

Par ailleurs n'oublie pas de passer par la boutique et demander une capacité spéciale, si tu en souhaite une.

Bon courage à toi yihaa

Le Staff.

_________________
Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé] Kit_ro12
Adrian R. Lestrange
Adrian R. Lestrange
ProfilDate d'inscription : 12/11/2021
Messages : 528
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Dim 6 Aoû - 20:33
Bonjour  @Ÿuna Lin Chen

A la suite de la lecture de ta fiche, nous avons quelques modifications à te faire apporter afin de pouvoir te valider.

Tout d'abord, il est peu logique que Yuna fasse ses études à Poudlard. D'abord parce que ses deux parent sont d'origine Chinoise (ayant fait leur études dans une école annexe de Mahoutokoro) et que pour pouvoir entrer dans Poudlard il faut plusieurs choses : Soit être né en Angleterre, soit avoir des parents anglais, ou ayant étudié à Poudlard. Ce fait là est important qui permet de répartir les élèves et de les inscrire depuis leur naissance à l'établissement sorcier. Hors en lisant ta fiche nous n'avons pas compris que les parents avaient déménagé ou qu'une raison soit valable pour qu'elle étudie à Poudlard, quand son frère lui étudie à Mahoutokoro (ce qui suppose que les Chen vivent toujours en Chine). Il y a donc quelque chose qui cloche à ce niveau et nous ne comprenons pas comment elle a put aller à Poudlard de ce fait. N'hésite pas à venir vers nous si tu souhaites notre avis, ou plus de détails sur ce point.

Ensuite cela concerne le fait qu'ils fassent face à Hypnos directement en arrivant à la clinique. S'ils sont allé à Sainte-Mangouste pour des blessures, bien que je conçois que cela fasse un lien entre vos deux personnages, nous doutons du fait qu'il soit la première personne à avoir accueillit les Chen à l'hôpital. Surement ont-ils était pris en charge dans le service adéquat, mais il peut être envisageable qu'au vu des blessures de la mère de Yuna, ils aient demandé à Hypnos qui parlait mandarin de venir parler avec elle pour en apprendre plus.

Pour finir, cela concerne la surdité de Yuna. Nous ne sommes pas contre en somme, mais nous ignorons s'il existe un réel contre-sort. Peut-être serait-ce plus judicieux d'expliquer qu'elle a perdu l'ouïe complètement avant de réussir vaguement à la récupérer. Certains sorts perdent en puissance avec le temps et avec les bons traitements. Surtout qu'elle aurait put très bien être prise en charge dans le service des pathologie par sortilèges de Sainte-Mangouste.

Il faudra donc nous éclaircir sur ce point afin que nous puissions valider la fiche Smile N'hésite pas si tu as besoin d'aide !

Le staff.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Sam 19 Aoû - 17:51
Les modifications sont faites Smile
Le Choixpeau Magique
Le Choixpeau Magique
ProfilDate d'inscription : 24/07/2015
Messages : 745
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Jeu 24 Aoû - 18:45
Répartition de Yuna Lin Chen

Bienvenue @Ÿuna Lin Chen sur Impedimenta.

Tu viens tout juste d’être validé et de rejoindre le noble groupe de Poudlard dans la maison Serdaigle. Je suis persuadé que tu as vraiment hâte de débuter l’aventure parmi nous, que dis-je tu ne dois pas avoir hâte, tu dois sûrement être impatient de venir RP avec nous.

Afin de commencer ton aventure parmi nous, nous te conseillons vivement ensuite d’ouvrir ta fiche de lien et ta fiche de rp sur le forum. En parlant de gringotts, sache que tu viens d’être crédité de 250 gallions correspondant à notre « pack de départ » (pour en savoir plus, n’hésite pas à interroger le staff si nécessaire). Il te faudra également poster dans cette section Carnet pour l’ouverture de ton carnet de joueur sur le forum (il te servira à présenter brièvement ton personnage, à insérer ton niveau et tes différentes notes et il aura encore bien d’autres fonctionnalités au fils des évolutions du forum).

Avant de te laisser voler de tes propres ailes, je tiens à finir ce message de validation avec quelques conseils :
 Si tu rencontres des difficultés à trouver un partenaire, n’hésite pas à aller faire un tour du coter de la section pimenter son RP ;
 Tu pourras gagner des points un peu partout sur le forum, mais également en votant (toutes les deux heures), en proposant des idées, en réalisant des défis, des quêtes ou encore en jouant un PNJ via notre système de personnages partagés. Tu peux à tout moment décider de les dépenser ou de réclamer tes points en suivant ce petit lien. (Cela vaut également pour les gallions).

Sur ces belles paroles, j’ai terminé de t’embêter, je te laisse donc rejoindre tes camarades dans la salle commune. kyaaa
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Eirlys MacKintosh || Whoever battles with monsters had better see that it does not turn him into a monster [UC]
» Atlas Carrow [Terminé]
» Ich bin Julia {terminé}
» [Terminé] Nebraska Carraway
» Grim Ollivander (terminé)

Chen Ÿuna Lin | Invisibles battles [Terminé]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: