Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

Darrel R. Blum - La vie comme chance

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Dim 9 Juil - 11:07

Avatar du personnage

Darrel Blum


Noms et Prénoms au complet : Darrel Rahul Blum. Darrel, un prénom issut du nom "Dear", cher ou bien aimé, là pour apporter plein de confiance et de calme à celui qui le porte, pourtant bien loin de toujours montré ce trait de sa personnalité. Rahul, prénom de son arrière-grand-père paternel, tradition oblige, mais qu'il porte avec une certaine fierté dans un sens. Blum, un nom comme un autre, sans réellement importance.
Surnom(s) : Peluche, prononcé à la française, surnom donné par Eileen quand ils étaient élèves, sans lui dire la réelle signification, qu'il garda une fois qu'il comprit d'où ça venait réellement.
Age : 25 ans.
Date et lieu de naissance : 30 septembre 1997 à Exeter. Sa ville d'origine pourtant était Lympstone, mais n'ayant pas d'hôpital, ses parents allèrent au plus proche.
Nature du sang : Sang-mêlé, issus de deux parents du même sang.
Ecole et Maison : Ancien Gryffondor, Poudlard
Année et cursus : A tenter à la suite de ses études de devenir auror, mais n'a même pas passé les premières sélections. A rejoins le cursus Art et Sport magique n'allant que très rarement en cours et loupant définitivement ses examens à la fin de l'année. A tout simplement fini par abandonner les études.
Métier : Barmaid, homme à tout faire au Chaudron Baveur.
Don : Aucun
Baguette Magique : Bois de Sequoia, poil de Rougarou,  24 centimètre, très souple. Une baguette qu'on pourrait juger simple, qui n'a rien de lisse pourtant, elle semble a peine ronde, certains angles se dessinant à la lueur du bois, donnant l'impression qu'on pourrait facilement se prendre une écharde.
Patronus : un chat (Munchkin réputé pour être des chats très petit)
Amortentia : L'odeur de l'alcool, les produits ménagers surtout le savon noir, l'odeur du goudron après la pluie et allait savoir pourquoi l'odeur de chien mouillé.
Epouventard : Des piles de paperasses.
Notes BUSEs/Aspics et/ou moyenne générale : BUSES :
Astronomie : A
Botanique : A
Défense contre les forces du Mal : A
Histoire de la magie : A.
Métamorphose : EE
Potions : O
Sortilèges : A
Vol sur balai : P
Soins aux créatures magiques : P
Etudes des moldus : O

ASPICS :
Astronomie : EE
Botanique : EE
Défense contre les forces du Mal : A
Histoire de la magie : A.
Métamorphose : O
Potions : O
Sortilèges : A
Vol sur balai : P
Etudes des moldus : O
Droits Magiques :  P

Ce qui revient souvent quand on parle de Darrel est son côté beau parleur. Promettre des choses pour ne jamais les accomplir par la suite, il a toujours su le faire, venant à jouer des mots pour embrouiller, ou pour se défiler plus facilement, bon nombres de personnes se sont plein en le jugeant peu fiable. Un esprit lunatique dirait certains, des caprices ou une simple immaturité, Darrel lui sait que s’il s’amuse grandement avec les mots pour obtenir quelque chose, c’est simplement comme il aime à le répéter parce que les mots sont faits pour ça. « Ils sont là pour séduire, ils sont là pour expliquer, pour chercher et puis une fois qu’on n’en a plus besoin, le corps lui n’a plus qu’à filer en douce. »  La fuite est dans sa nature, n’aimait pas à s’embrouiller de ce qui ne lui semble pas nécessaire, de ne pas s’attarder sur les choses qu’il considère comme futile, ne comprenant tout simplement pas pourquoi certains stress, angoisse, ou encore se prenne la tête sans raison. C’est sans doute cela qui l’a empêcher d’aller au bout de ses études, préférant dormir ou faire la fête.

Mais si certains le considérerait comme un homme qui ne semble pas se préoccuper de beaucoup de chose, il y a bien un fait sur lequel il ne peut déloger. Darrel a toujours détester le désordre. Trop maniaque pour certains, bien qu’avec un coup de baguette le tout pourrait être régler, il aime quand chaque chose est à sa place, quand tout les sols sont propres, se retrouvant parfois à faire le ménage après avoir lui-même chercher pendant des heures ses clefs, sans les avoir trouver par ailleurs. Le soucis résidant surement que des soudaines envies de ménages le prennent ainsi régulièrement, certains se plaisant à dire qu’il agit par manque de contrôle de sa propre vie, même si on ne peut pas lui reprocher une certaine confiance en lui-même malgré tout. Darrel sait être débrouillard, trouver ce qu’il lui faut quand il le désire, béni d’une certaine manière par une chance infinis de toujours y parvenir sans fournir le moindre effort. Mais quand quelque chose lui tient à cœur, il sait pouvoir montrer toutes ses capacités, imaginant sans trop de mal le moyen d’y arriver, suivant des parcours parfois des plus sinueux pour y parvenir.

On le dira parfois immature, ne se rendant pas compte des choses importantes de la vie d’un adulte, à l’aube de ses vingt-cinq ans. Il se montre parfois familier avec ceux à qui il devrait montrer le respect, se retrouvant par la même occasion dans des situations bien complexe parfois, mais surtout Darrel est quelqu’un de très expressif, tant dans ses gestes que dans ses mots. Il n’ira jamais par quatre chemins pour dire les choses, et ne se gênera jamais pour prendre quelqu’un dans ses bras s’il en a envie, se montrant très tactile bien malgré lui. Dans tout ce palmarès, Darrel donne à voir un jeune homme d’une complexité sans nom, montrant un visage puis un autre en fonction de la personne qu’il a en face de lui, quelqu’un de sociable et de jovial, s'amusant d'un rien. Un grand compétiteur dans l’âme quand on sait le mettre au défi, se plaisant à y plonger avec habilité quand le jeu en vaut la chandelle. Capable de se montrer diplomate pour essayer de se sortir d’une mauvaise passe, sans pour autant renier son franc-parler et se montrer compréhensif quand on essaye de lui expliquer quelque chose.

Adroit dans son travail, consciencieux à ce sujet, il lui est arrivé bien des bricoles, à cause du fait d’avoir envie de faire comme bon lui plaisait. Que ce soit à Poudlard ou même après, Darrel foncera toujours sans la moindre peur, comptant sur sa chance pour se sortir des problèmes qui le guettent sans cesse.

Caractère


Icône du personnage
Pseudo : Nézia, Nevada
Age : 27 bientôt 28 T_T (la trentaine approche)
Avatar : Avan Jogia
Crédits : Sweet poison (avatar)
Où vous nous avez trouvé ? : j'ai trop de comptes ici



Bottin des Avatars :
Code:
[b]Avan Jogia[/b] - Darrel R. Blum / / [color=#ff0000][b]Prise[/b][/color]

Bottin des Personnages :
Code:
[b]@"Darrel R. Blum"[/b] - Gryffondor, Poudlard, Barmaid - homme à tout faire au Chaudron Baveur

Bottin des Patronus Merci d'aller vérifier le bottin pour éviter les doublons:
Code:
[b]@"Darrel R. Blum"[/b] Ϟ Un taureau

Bottin des épouvantards :
Code:
[b]@"Darrel R. Blum"[/b] Ϟ des piles de paperasse

Bottin des métiers (si adulte) :
Code:
[b]Nom Prénom — [/b] Darrel R. Blum
[b]Lieu de Travail — [/b][i]Ministère, Ste Mangouste, Chemin de Traverse, Pré-Au-Lard[/i] Chemin de traverse
[b]Département/Boutique — [/b] Chaudron Baveur
[b]Poste — [/b]Barmaid, homme à tout faire

Registre des Familles (Sang-pur, Sang-mêlé et Né moldus) Merci de préciser la catégorie.
Code:
Nom de votre famille
Description (à remplacer)
Génération 1 : (mère + père et frères et sœurs)
— Prénom & Nom - Statut familiale (marié, fils ou fille de etc) -  age ou date de naissance - [color=#11B446][b]LIBRE[/b][/color]
— Prénom & Nom - Statut familiale (marié, fils ou fille de etc) -  age ou date de naissance - [color=#11B446][b]LIBRE[/b][/color]

Génération 2 : (oncle et tantes, + cousins/cousines)
— Prénom & Nom - Statut familiale (marié, fils ou fille de etc) -  age ou date de naissance - [color=#11B446][b]LIBRE[/b][/color]
— Prénom & Nom - Statut familiale (marié, fils ou fille de etc) -  age ou date de naissance - [color=#11B446][b]LIBRE[/b][/color]

Génération 3 : (grands-parents)
— Prénom & Nom - Statut familiale (marié, fils ou fille de etc) -  age ou date de naissance - [color=#11B446][b]LIBRE[/b][/color]
— Prénom & Nom - Statut familiale (marié, fils ou fille de etc) -  age ou date de naissance - [color=#11B446][b]LIBRE[/b][/color]


Dernière édition par Darrel R. Blum le Dim 9 Juil - 12:12, édité 2 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Dim 9 Juil - 11:07

Icône du personnage

« La vie est une chance, saisis-la  »

Mère Teresa
Il observait attentivement le plafond de l’appartement qu’il partageait avec Eileen Field. Il y avait toujours eu quelque fissures dû surement à un manque de ravalement de l’appartement, des années qui y étaient passé, constatant le nombre de couche de peinture qui y avait été apposé avec le temps pour tenter de camoufler le tout. Qu’est-ce qui était arrivé avec le temps à ce lieu, Darrel s’en fichait un peu, content d’avoir un toit au-dessus de sa tête, ce qui n'avaient pas toujours été le cas, certains que sa chance avait été de rigueur à cet instant. Eileen lui avait dit qu’elle avait eu un tuyau, se voyant surtout perdre en argent à mesure que ses missions devenaient – selon Darrel – un peu plus chaotique. Elle était comme ça et lui s’en fichait royalement. Ses parents avaient été surpris quand il était parti, quand il avait décidé de quitter sa ville natale après avoir louper à plusieurs reprises ses années d’études. Oh il savait très bien ce que son père lui dirait, qu’il finirait bon à rien, à mendier dans les rues quand ses ancêtres avaient trimé pour l’amener là où ils étaient. Là où ils étaient. Ils étaient sorciers, la vie était simple. Vraiment simple. A part les études, trouver un travail n’en relevait pas d’un miracle que ce soit chez les sorciers ou chez les moldus d’ailleurs. Ses deux parents étaient également sorciers, ils vivaient en Angleterre depuis des années maintenant, son père avait quelque origine indienne, bien que cela remonte à plusieurs décennies maintenant et que même son grand-père qui avait vécu quelques temps sous leur toit n’arrivait pas à se souvenir de Mumbai. Pendant un temps il avait dû alors partager sa chambre avec son petit-frère, de huit ans son cadet, quand sa petite-sœur elle pouvait docilement posséder une chambre à elle toute seule. Heureusement sans doute que la plupart du temps ils étaient à Poudlard et pas ici. Darrel avait d’ailleurs batailler pendant un moment pour obtenir une chambre, lui l’aîné, lui qui finalement restait dans la maison familial à l’année. Lui avait besoin d’espace. Son père avait alors crié en lui affirmant que le peu de temps qu’il voyait son fils se comptait en heure et non en jours, lui reprochant ses sorties nocturne où il ne revenait pas avant l’aube, ses journées à dormir, avant de se réveiller à midi, travailler dans une usine du coin pendant quelques heures avant de retrouver les chemins du pub pour y faire moult rencontre. Sa mère se taisait, comme à son habitude, parce qu’elle n’avait rien à redire à tout cela, venant parfois le retrouver après une dispute entre le fils et le père, pour lui demander de fourni un effort. Un effort.

Le tic-tac de sa montre lui parvint à ses oreilles quand il passa son bras au-dessus de ses yeux. Il avait peu dormi, mais c’était normal quand on finissait tardivement et qu’on se plaisait à se balader plutôt que de retrouver le confort d’un lit douillet. Une chambre impeccable, quand l’état de l’appartement lui ne semblait pas réellement des plus propres. Darrel n’avait pas la force de ranger et il préférait détourner le regard plutôt que de se concentrer là-dessus, certains qu’il n’y résisterait pas.  Il avait découvert ses pouvoirs comme d'autres enfants, un accès de colère, une crise de panique qu'on découvre une bêtise et puis une joie fêter par ses parents. Quand il avait reçu sa lettre pour Poudlard, son père avait été ravi, l’enfant bien loin d’être ce que l’adulte était devenu aujourd’hui, se montrant pourtant tout aussi casse-cou. Grimper aux arbres, essayer d’atteindre l’autre rive à la nage plutôt que de faire le tour, courir à travers la grève plutôt que de travailler sur ses devoirs. Ses parents étaient sorciers et il avait toujours sut qu’il le serait un jour ou l’autre, grandissant en découvrant sa petite-sœur Colleen quand il n’avait que quatre ans, entendant bien plus les pleurs, en échos aux siens par mimétisme, la voyant grandir avant qu’un autre petit frère Sonny Blum, ne vienne agrandir la famille. Et lui quelques années plus tard quittant le foyer familial pour rejoindre Poudlard. Gryffondor. Darrel ne savait toujours pas pourquoi cette maison l’avait choisie, sûrement n’était-il pas assez loyal pour aller chez les poufsouffle, pas assez érudit pour aller chez les serdaigle et pas assez malicieux pour les serpentard. Oui, c’était sûrement par dépit. Ses années avaient été pour le moins mouvementés, à enfreindre le règlement comme bon nombres de gryffondor l’avaient fait, subissant heure de retenus les unes après les autres, jusqu’à ce que finalement en troisième année, ses parents ne lui envoient une beuglante après qu’il eut manqué de blesser un autre élèves à cause de ses bêtises. Darrel avait promis de faire attention, se calmant pendant quelques mois. Seulement quelques mois. Ce fut aussi à cette période qu’il rencontra sa sauveuse actuelle, Eileen avec qui il tissa une certaine amitié, une rencontre à coup de mots balancés l’un à l’autre et finalement une entente cordiale. Il l’appréciait, bien qu’ayant subi malgré lui plus d’une fois une prise de self-défense de sa part qui l’avait fait se rétamer sur le dos violemment. Oh il avait détesté ça, jouant au mort sur le sol, son dos s’en souvenant parfaitement. Bon cela ne l’avait pas non plus fait comprendre que dans le doute il ne valait mieux pas embêter une fille, ne se privant pas pour jouer avec certaines, les séduisants quand l’âge se fit des premiers émois, se souvenant parfaitement de son premier baisé avec une certaine Charlotte, de sa première fois avec une certaine Elizabeth et de toutes les autres à la suite. Des claques, il en avait subi plus d’une, mais à croire que la compréhension de ne pas recommencer par la suite n’était tout simplement pas rentrée dans son esprit.

Ses BUSES en poche tout comme ses ASPICS, des notes médiocres, au point qu’il en venait à se demander comment il avait réussi ses examens, il avait suivi les pas d’Eileen parce que devenir auror c’était fun. Darrel n’avait même pas passé les premières sélections. Notes trop médiocre. Trop de retenus. Presque renvois. Ah ! Il avait alors décidé de tenter la nouvelle université de Poudlard, logeant à l’intérieur de l’établissement en suivant un cursus en art magique et sport. Il aimait bien l’art, c’était envoûtant. Pas l’archéomagie, comme certains, pas non plus la musique comme d'autres, la peinture c’était bien plus son dada. Les jolies choses en sommes. Darrel avait toujours aimé comprendre comment une œuvre avait put être faite, relevant son regard pour observer l’un des tableaux de l’appartement qu’il avait eu pour une poignée de mornilles. Tristes quand on voyait les tracés de pinceaux du peintre, quand on décernait une esquisse de sourire sur le visage, observant les ombres qui se dessinaient. Un mauvais peintre, c’était ce qu’on lui avait affirmé. Il n’en croyait pas un mot. Mais dans toute cette passion qu’il avait, la luxure était bien trop grande. Les fêtes, les joies des ébats, de l’alcool et de tant d’autres choses avaient eu raison du peu de cours où il était allé, n’arrivant pas à garder un stage par manque de ponctualité, parce qu’on lui demandait la plupart du temps que de rester fixe sans bouger dans l’attente de visiteur plutôt que de faire des choses qui l’intéressait réellement. Au bout d’un moment, il désertait. C’était peut-être ça qui l’avait empêché d’avoir son année, de continuer son cursus, trouvant les juges un peu trop pointilleux d’ailleurs sur ce point. Bon en même temps il n’avait pas réellement fait de grosse découverte ou de réel progrès. Ce n’était que justice. Darrel s’était retrouvé à nouveau chez ses parents, sans aucune projection sur son avenir. Il avait trouvé un petit travail dans l’épicerie du coin, sans réussir une nouvelle fois à garder des horaires fixes. Et à force d’entendre son père le traiter de bon à rien, il en avait finalement eu marre, claquant la porte de chez lui, avec quelques affaires et ses maigres économies pour rejoindre Londres. C’était autant la plus grande décision de sa vie que la plus stupide. L’hiver avait frappé avec le froid environnant, le laissant sans domicile à la gare de King Cross qu’il avait connu pendant des années pour l’emprunter pour aller à Poudlard. La plupart de ses économies avaient fini par passer au chaudron baveur, passage entre le monde magique et le monde moldus. Darrel espérait trouver un travail de cette manière, mais les journées s’écoulant, aucun bruit ne lui était parvenu à ce sujet, observant attentivement les annonces postées dans la gazette du sorcier, allant à des entretiens et sortant toujours ce qu’il ne fallait au pire moment. Jusqu’à un jour accoudé au comptoir, l’alcool collant sur ce dernier il avait proposé au gérant de nettoyer le bordel.

Proposer n’était pas réellement correct, prenant surtout un chiffon laissé là pour tenter de nettoyer le bois du mieux qu’il pouvait. En se trouvant face au gérant quand ce dernier l’avait trouvé, en pleine semaine, à passer sur les tables pour ranger, dans une envie soudaine, il avait craint de se faire dégager du pub, mais avait au contraire eu l’occasion de trouver un véritable travail. D’abord en tant qu’aide au ménage, jusqu’à pouvoir passer au comptoir à force de parler avec les clients, se faisant de plus en apprécier par eux, rigolant et assimilant parfaitement les goûts de chacun. C’était à ce même pub qu’il avait retrouvé Eileen quelques mois auparavant, un loup à ses côtés. Et de fil en aiguille, de conversation en retrouvaille, elle lui avait annoncé chercher un coloc. Dire qu’il avait fait ses yeux de biches pour qu’elle le prenne avec lui serait allé mentir, vantant ses mérites comme il avait tenté de le faire lors de ses précédents entretiens, mais c’était beaucoup plus facile avec Eileen. Il avait un salaire, des horaires qui lui convenaient, lui évitant de céder à ses pulsions festives et maintenant un toit au-dessus de sa tête. Bon à rien ? Pas vraiment. Chanceux ? Ouais, carrément. Toujours être là au bon moment. Sa montre sonna à son bras, le faisant se redresser un instant pour observer le bordel qui se trouvait dans l’appartement. Arriver en retard était dans ses habitudes, mais pour une fois qu’il aimait son travail, qu’il en avait un, Darrel ne comptait pas le laisser filer. Il chopa de quoi s’habiller, allègrement en caleçon sur son canapé à seize heures de l’après-midi, remettant ses vêtements de la veille, non sans se faire la réflexion que même à deux heures du mat, ranger ne serait pas un luxe. Simplement, des colliers en portant autour de son cou, les tatouages présents sur ses bras visibles, dansant allègrement au grès de ses mouvements, une magie qu’il avait transformer en passion avec le temps, les arts toujours aussi fascinantes pour lui, Darrel ouvrit la porte pour filer. Quelques secondes plus tard, il revint, chopant ses clefs pour fermer définitivement l’appartement. Eileen l’aurait probablement tuer – d’une remarque ou d’un regard – bien que agacée qu’il oublie trop régulièrement de fermer à clef son nouveau chez lui.

***

Petite anecdotes en tout genre :

- Darrel a toujours apprécié l’art, le découvrant avec le temps et les tableaux qui bougent à Poudlard. Il conçoit que la magie amène de jolies choses, mais il préférait de loin voir les images fixes plutôt que mouvantes, jusqu’à tomber sur un artiste sorcier dont les tableaux créent des œuvres psychédélique, mouvantes dans la plus parfaite harmonie. Il n’est pas rare de le trouver dans des galeries d’arts quand il a le temps.

- Il a découvert les tatouages magiques à Camdem, dans une petite boutique, qu’il semblait seul à percevoir. En y entrant, il fait la connaissance des résidents, décidant finalement d’en faire un au niveau de l’épaule, une sirène jouant de ses longs cheveux. Aucune symbolique, simplement la beauté du travail apprécié. Il continua l’expérience plus tard, possédant aujourd’hui plusieurs tatouages sans aucun lien sur les avants bras, un au niveau de la poitrine et un autre au niveau de la seconde épaule. Tous sont magiques et suivent ses mouvements. Il ne compte pas s’arrêter là.  

- Ses relations avec son paternel ne sont toujours pas au beau fixe, malgré qu’il ait trouvé un travail et un logement. Il n’est pas retourné chez lui depuis qu’il a claqué la porte, il y a deux ans de cela, mais il revoit toujours sa petite sœur et son petit frère dès que l’occasion se présente.

- Dans son idée, un jour il reprendra la gérance du Chaudron Baveur, ou il ouvrira un salon de tatouage magique. Mais il a largement le temps d'y penser .

Histoire



Dernière édition par Darrel R. Blum le Lun 10 Juil - 15:57, édité 2 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Dim 9 Juil - 11:43
tears01 tears01 tears01

Je pleure, il est si joli. Je vais le kidnapper. Son histoire me tue XD Et en plus il fait le ménage brill #hommedemesrêves

Citation :
Darrel a toujours apprécié l’art

De l'utilité d'avoir des miroirs dirait Queenie Absolument Bisou

Have fun tout plein ! Ecris beaucoup avec aussi sitoplé hug02
Eileen Fields
Eileen Fields
ProfilDate d'inscription : 01/11/2022
Messages : 158
Date de naissance : 06/06/1998
Age : 26
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Dim 9 Juil - 17:59
LE COLOC !!!!!! rainbow01

Bon tu sais déjà ce que j'en pense de cette force tranquille mais je te lre dis... JE L'ADOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOORE ! slurp02

Peluche... Ahlalala Entre ça et l'éléphant sans rire. Ca promet ! On ne va pas s'ennuyer je crois bien hihihi Sans compter que cette bouille quoi... Cette frimousse... Ohalala J'adore !

A trés vite à l'appart ! muchlove01

_________________

C’est pas d’être un bon cogneur qui compte, l’important c’est de se faire cogner et d’aller quand même de l’avant, c’est de pouvoir encaisser sans jamais flancher. C’est comme ça qu’on gagne. by anaëlle.
Freyja MacNair
I was blindfolded, but now I'm seeing, My mind was closing, now I'm believing
Freyja MacNair
ProfilDate d'inscription : 06/02/2022
Messages : 2405
Date de naissance : 11/02/2004
Age : 20
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Dim 9 Juil - 18:07
Rebienvenue avec ce compte Pitié Pitié Pitié gnihi01

_________________
Freyja S. Macnair
True Love .You can never talk about it until you've really tasted it. Love transcends everything, leaving you breathless and your emotions are everywhere inside of you like an eternal fire.by lizzou.
Aster Ainsworth
Aster Ainsworth
ProfilDate d'inscription : 03/03/2023
Messages : 576
Date de naissance : 06/08/2004
Age : 19
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Dim 9 Juil - 19:02
Ce perso... On arrive pas à savoir s'il est complètement pommé ou au contraire pile à sa place. En tout cas j'adoooore ! Il est vraiment chouette et original !

Chances que Marcus ait un crush sur lui à force de coller aux basques d'Eileen même si Peluche est pas intéressé ? à peu près 100% je pense hanlalalala

J'ai déjà des idées pour des liens !  Marché conclu

Oh et... Meilleur Epouventar du monde.

Je me demande comment il va évoluer celui là !

_________________
Je parle en : #cc6600
Volière d'Aster
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Lun 10 Juil - 3:31
Merci à vous Pitié

@Queenie Nott je vais faire mon possible pour écrire autant que je peux avec muchlove01 hehehe01

@Eileen Fields On va bien s'amuser en effet ! hinhinhin01

@Aster Ainsworth Je n'arrive pas à savoir non plus s'il est paumé ou justement bien où il est XD
Et je voudrais bien rajouter un lien avec Marcus là-dessus, qui peut savoir si Darrel ne sera pas intéressé, au moins pour passer un bon moment hinhinhin01

Hâte de pouvoir trouver de nouveaux liens aussi Pitié

Et contente qu'il vous plaise !
Le Choixpeau Magique
Le Choixpeau Magique
ProfilDate d'inscription : 24/07/2015
Messages : 750
Infos

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Lun 10 Juil - 15:38
Répartition de Darrel R. Blum

Bienvenue @Darrel R. Blum sur Impedimenta.

Tu viens tout juste d’être validé et de rejoindre le noble groupe des sorciers. Je suis persuadé que tu as vraiment hâte de débuter l’aventure parmi nous, que dis-je tu ne dois pas avoir hâte, tu dois sûrement être impatient de venir RP avec nous.

Afin de commencer ton aventure parmi nous, nous te conseillons vivement ensuite d’ouvrir ta fiche de lien et ta fiche de rp sur le forum. En parlant de gringotts, sache que tu viens d’être crédité de 250 gallions correspondant à notre « pack de départ » (pour en savoir plus, n’hésite pas  à interroger le staff si nécessaire). Il te faudra également poster dans cette section Carnet pour l’ouverture de ton carnet de joueur sur le forum (il te servira à présenter brièvement ton personnage, à insérer ton niveau et tes différentes notes et il aura encore bien d’autres fonctionnalités au fils des évolutions du forum).

Avant de te laisser voler de tes propres ailes, je tiens à finir ce message de validation avec quelques conseils :
 Si tu rencontres des difficultés à trouver un partenaire, n’hésite pas à aller faire un tour du coter de la section pimenter son RP ;
 Tu pourras gagner des points un peu partout sur le forum, mais également en votant (toutes les deux heures), en proposant des idées, en réalisant des défis, des quêtes ou encore en jouant un PNJ via notre système de personnages partagés. Tu peux à tout moment décider de les dépenser ou de réclamer tes points en suivant ce petit lien. (Cela vaut également pour les gallions).

Sur ces belles paroles, j’ai terminé de t’embêter, je te laisse donc rejoindre tes camarades dans la salle commune.  kyaaa
Albus S. Potter
Albus S. Potter
ProfilDate d'inscription : 01/08/2022
Messages : 680
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

En ligne
Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Lun 10 Juil - 16:30
Re-bienvenue !

J'aime bien qu'il ait essayé, mais n'ait pas réussi. C'est triste, mais original. brill Amuses-toi bien avec ton barmaid !!! Alicia est déjà dans ton bar en passant :red:


_________________
Être quelqu’un ?

Ça me fait peur, mais …
ANAPHORE
Jemma Finnigan
Jemma Finnigan
ProfilDate d'inscription : 03/08/2020
Messages : 1243
Date de naissance : 10/01/2006
Age : 18
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Mar 11 Juil - 14:25
Rebievenue sur le forum Very Happy.

_________________

© Miss.Pie
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Lun 24 Juil - 17:38
bienvenue parmi ce forum de folie
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Darrel R. Blum - La vie comme chance
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Darrel R. Blum - Relation ship
» Carnet de rencontre Darrel Blum
» Une absence comme une autre
» Robin Featherstonhaugh - Comme sur scène
» Comme on se retrouve | Ted R. Lupin [Abandonné]

Darrel R. Blum - La vie comme chance

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: