Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

La volonté de Tupã est indéchiffrable (Axel)

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: La volonté de Tupã est indéchiffrable (Axel)
Ven 30 Juin - 20:29
La volonté de Tupã est indéchiffrable


Une semaine depuis mon arrivée à Poudlard et mes prises officielles de fonction. Un nouveau départ pour moi alors que je ne peux plus retourner à mon ancienne vie. Il m’a fallu du temps pour l’accepter, pour reprendre le dessus sur l’alcool. Un long combat mais cela fait désormais plusieurs mois que je suis sobre. Personne ne sait pour l’instant ce qui s’est passé pour moi. Mon rapatriement de force en urgence, mon hospitalisation et la descente vers l’enfer avant que je n’arrive à remonter la pente. Je n’aurais pas pu y arriver seule. Je prends donc mes marques, donnant mes premiers cours. Je découvre que je ressens un certain plaisir à transmettre mes connaissances, à former les jeunes élèves. J’ai aussi repris en main le club de soin aux créatures magiques. Je suis bien incapable de faire une seule chose à la fois. J’aime être occupé, avoir de multiples missions. Au banquet de début d’année, j’ai reconnu une tête familière. Quelqu’un qui a partagé avec moi des semaines en forêt Amazonienne. Je suis très contente de le revoir ici. Depuis je ne l’ai pas revenu. Lui vit dans sa tour, moi dans ma forêt. Aujourd’hui la sauvageonne va monter dans la tour pour le rejoindre. Sauf que je ne prends pas les escaliers. Mon besoin de défi, de me surpasser physiquement reprend toujours le dessus encore. Je ne sais pas être prudente. J’ai déjà accepté contrainte et forcée par Lawrence de ne pas retourner dans la forêt Amazonienne. J’entame donc l’escalade à main nue de cette tour. Je retrouve cette sensation de pure liberté alors que le vent se fait ressentir. Du pur bonheur. Je me suis juste assurée de ne pas pouvoir être visible par l’extérieur et j’évite les fenêtres.

J’aimerais bien éviter que des rumeurs circulent dans les couloirs. “Oh la nouvelle professeur est un singe” ou d’autres remarques de ce genre. Un exemple que je ne suis pas censé donner aux autres élèves j’imagine. Une forme de responsabilité et Minerva m’a bien rappelé tous les devoirs d’un professeur. Elle se souvient parfaitement de moi étudiante et je grimpais déjà ainsi. Je faisais bien d’autres choses d’ailleurs. Maintenant je me retrouve du côté du règlement. Cela me fait tout drôle. Je continue mon escalade jusqu’à parvenir au niveau de la fenêtre de la salle de divination. Je l’observe alors seul dans la classe. Je pourrais me glisser discrètement tel un chat dans cette salle. Plus jeune je l’aurais certainement fait. Mais sa surprise sera déjà grande de me voir ainsi j’imagine. Alors je toque à la fenêtre en lui faisant de grands signes. Deviendrais je sage avec le temps? A me voir derrière cette fenêtre à faire de grands signes, il est difficile de le croire. Je reste toujours moi-même. J’ai toujours été très solaire, un grand sourire aux lèvres. Je suis également intrépide, une aventurière dans l’âme. La preuve alors que j’ai choisi la voie la plus complexe pour le rejoindre. Cela m’amuse bien plus. C’est bien plus excitant et j’ai un grand sourire en continuant mes signes derrière cette vitre. Plus qu’à espérer qu’ils me reconnaissent alors que cela fait quelque temps que nous ne nous sommes pas vus.


Axel McCarthy
Axel McCarthy
ProfilDate d'inscription : 17/02/2022
Messages : 628
Infos
Feuille de personnage
Inventaire:
Mes clubs/groupes ::

Sujet: Re: La volonté de Tupã est indéchiffrable (Axel)
Ven 30 Juin - 21:22

La volonté de Tupa est indéchiffrable
Axel McCarthy & Zelina Silva
Revenir pour de bon avait une étrange sensation, revoir des têtes connues m’apportaient beaucoup de joie en même temps que vois la jeunesse d’aujourd’hui, sur des bancs que j’avais autrefois connus me donne une sensation des plus fascinantes. C’était le mot, étrange et en même temps exaltant. Je ne pensais pas un jour adopter un mode de vie sédentaire et pour le moment n’étant à cet instant que depuis une semaine en tant que professeur de Poudlard, je ne pouvais pas réellement me rendre compte de ce que cela voulait dire. Mais grâce à ce poste j’avais eu l’occasion de revoir mon amie Nymphéa, de prendre du temps d’aller voir Astoria également et de voir des têtes que j’avais déjà rencontré par le passé dans le corps enseignant. La vérité était qu’au moins être en Angleterre – ou du moins en Ecosse – me permettait de me poser. Sans doute que si j’avais loupé mon entretien je me serais retrouver totalement ailleurs, que je n’aurais pas eu l’impression de perdre la tête à voir des mirages dans les couloirs ou à essayer de trouver ce qui pourrait intéresser mes élèves dans mes futurs cours. Pendant l’été j’avais tenté de trouver de quoi écrire mes cours, de pouvoir les organiser pour que ce soit intéressant, mais il avait suffi d’une seule rencontre pour que toute ma bonne volonté n’en vienne à en pâtir et que je décide de préférer suivre cette instinct de voyageur qui ne me quittait pas au lieu d’assumer les responsabilités qui m’incombait. Mon meilleur ami me l’avait soufflé, que je me devrais de corriger des copies, d’imposer le respect et qu’endosser un rôle de transmetteur de savoir venait forcément avec une certaine conscience professionnelle. Mais quand on était comme moi, presque irresponsable comme le dirait mon neveu, il était très difficile de ne pas avoir envie de connaitre ses élèves, de ne pas les laisser faire des bêtises et des découvertes tant que cela ne les mettait pas en danger. J’avais envie qu’ils explorent leur propre vie, qu’ils la découvrent et je savais que ce n’était qu’en faisant des expériences qu’on pouvait réellement décider d’une voie ou d’un chemin à suivre. Malheureusement j’avais quand même pris du retard sur mes cours, par mon manque de concentration, bien que jamais je n’aurais échangé les dernières semaines de mon été pour les passer à griffonner sur un parchemin.

J’avais légèrement triché lors de mon premier cours en regroupant toutes les années ensemble afin de poser les bases, de pouvoir les instruire sur les croyances coutumières et de ne pas s’y fier. Mais cela ne pouvait pas durer, je ne pouvais pas inlassablement continuer les conversations ainsi sans essayer de leur apprendre quelque chose. Et le pire étant que j’avais énormément de notes, prises tout au long de mes voyages, se mélangeant au livre que je tentais d’écrire depuis quelques temps, le tout reposer sur mon bureau dans cette salle de classe vide. J’avais toujours adoré cette pièce, haute avec peu de monde, notamment quand il avait fallu trouver des endroits calmes pour se cacher de ceux qui s’en prenaient à moi. Trelawney m’avait toujours autorisé à y passer du temps, m’ayant poussé à reprendre le poste à sa suite, espérant être digne d’être professeur et de la confiance que mon ancienne enseignante m’avait confié en même temps que la directrice. Mes pensées essayaient de se concentrer sur les parchemins éparpillés, sur les notes qui n’étaient clairement pas lisibles si on n’était pas dans mon esprit, laissant pourtant des vagues de souvenirs revenir, qui ne pouvaient m’empêcher de me faire sourire. Et le tout comme souvent pouvait donner une cacophonie telle que je me laissais happer par mes pensées, par la moindre chose, par le moindre sourire qui revenait, la voix qui perçait en m’affirmant que je pourrais y arriver. Je n’entendis pas tout de suite qu’on toquait à ma fenêtre, en venant à choper l’un de mes livres pour noter quelques remarques sur l’un des parchemins. Cela dura un moment avant que je ne vienne à devoir trouver un autre ouvrage et que finalement je constatais la personne qui agitait les mains derrière la seule fenêtre de la salle de classe.

J’ouvris de grands yeux ronds, le livre dans mes mains manquant de tomber. Je le reposais précipitamment sur mon bureau pour me diriger vers la fenêtre que j’ouvrais pour laisser entrer ma visiteur.   «  Par Merlin, Zelina ! » pestais-je, ne pouvant m’empêcher de jeter un œil par la fenêtre pour regarder la hauteur, non sans légèrement déglutir. Je me retournais alors vers la nouvelle professeure de soin au créature magique avec qui j’avais passé du temps dans la forêt Amazonienne, l’air surpris et légèrement incrédule. «  Je sais que tu as grimper à des arbres bien plus grand que la tour en Amazonie, mais quand même. Imagine que tu sois tombé, ou qu’il te soit arriver quelque chose ? Pire : que tu te sois fait enlever par un dragon géant. » Le tout couplé à des mouvements d’incompréhension, levant la main légèrement avant qu’elle ne vienne à poser une question, me rendant compte moi-même que ma métaphore n’était peut-être pas la mieux choisie. «  Ne me demande pas pourquoi un dragon serait dans les environs, mais ça pourrait arriver. » Oui bien sûr une fois qu’il aurait décidé de faire brûler la moitié du château et non seulement j’avais suffisamment donner comme destruction de Poudlard et comme souvenir de dragon également, bien que mes souvenirs à ce sujet fut bref, voir inexistant dans un sens. Cela dit une rencontre avec un dragon comme l’avait fait Aster aurait put être intéressante. Je secouais la tête pour ne pas me laisser happer à regretter de ne pas avoir rencontrer un noir des Hébrides pour reporter mon attention sur Zelina. «  Tu sais j’ai une porte. Enfin une trappe, mais c’est du pareil au même. » informais-je. Si mes mots semblaient être pleins de reproches, le sourire ne tarda pas à revenir sur mes lèvres, laissant le silence s’installer pour que je puisse reprendre mes esprits. «  Je suis content de te revoir ! Je ne m’attendais clairement pas à ce que tu deviennes professeur. » Oui mais dans un sens, si on replongeais dans notre passé commun il était très peu probable que cela effleure les esprits de nos nous d’autrefois.

electricbird.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Axel McCarthy - More you look, less you'll see.
» Les Aventures d'Axel
» Axel McCarthy - Relations
» Carnet de Axel McCarthy

La volonté de Tupã est indéchiffrable (Axel)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: