Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Lun 26 Oct - 20:55



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

Faire un tour au bord du lac, tôt le matin, c’était une habitude que Leo avait rapidement prise en arrivant à Poudlard. Une habitude née de ce matin d’octobre où Leo, innocent Première Année, s’était fait attraper par la peau du cou par un Cinquième année de l’époque qui l’avais mis hors de la salle commune, soi disant que cinq heures trente, ce n’était pas une heure pour se balader dans la salle commune. Il était allé errer dans les couloirs avant de sortir, appelé par le soleil qui se levait paresseusement derrière les arbres autour du Lac.

C’était un matin un peu semblable qui s’illuminait sous ses pas. La brume s’étalait sur les arbres et sur le Lac, dessinant un sourire rêveur sur les lèvres de Leo. C’était vraiment magique ! Lui qui avait grandi en plein centre de Londres n’avait découvert ce genre de paysages qu’en arrivant à l’école, et il ne s’en lassait pas. Certains matins, il faisait un footing, histoire de brûler généreusement un peu d’énergie avant le début des cours. Mais ce jour-là, le paysage était trop beau pour ne pas en profiter.

On ne s’attendait pas trop à voir Leo faire ce genre de balade en silence au petit matin, mais même pour un gros bavard comme lui, un peu de calme était nécessaire. Surtout pour préserver sa voix. Il était d’ailleurs emmitouflé dans son écharpe Poufsouffle, car le froid commençait sérieusement à s’installer, et bon sang, pourquoi les Fondateurs étaient-ils allés installer leur école au fin fond des Highlands ? C’était une sorte de sélection naturelle pour jeunes Sorciers ou quoi ? Seuls les plus solides ou les plus doués en Sortilèges de réchauffement pourraient survivre ?

Leo frissonna et se rapprocha du ponton qui menait sur le lac. Exhalant pour jouer avec la buée de son propre souffle, il se baissa et ramassa un caillou, l’inspectant d’un oeil critique. Le faisant sauter plusieurs fois dans sa main, il se mit en position et tenta un ricochet. Raté. Décidément, il fallait qu’il travaille sa technique. Heureusement qu’il était meilleur pour lancer un Souafle. Sautillant sur place pour rester au chaud, il fit encore quelques pas avant de consulter sa montre. Il avait encore un peu de temps avant qu’il soit l’heure du petit déjeuner.

Il parcourut donc la berge pour trouver d’autres cailloux plats, se demandant si les habitants du fond du Lac se demandaient parfois ce que les bipèdes d’en haut pouvaient bien avoir contre les cailloux plats, à toujours les balancer au fond de l’eau. Il ricana tout seul en secouant la tête.

Ah, cette pierre, là, elle avait l’air bien. Profilée comme il faut. Il s’accroupit pour la ramasser en étouffant un bâillement.
Code by Joy


Dernière édition par Leonard-Devdan Shafiq le Ven 30 Oct - 18:05, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Lun 26 Oct - 21:56

ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

La nuit avait été mouvementée ce jour-là. C'est pour cette raison que Jordan se trouvait déjà debout en ce jeudi matin alors que l'horloge n'avait pas encore sonné six heures. La demoiselle s'était vue jetée dans les escaliers du septième étage après un duel avec une ombre qu'elle n'avait pas réussi à identifier. En se réveillant, elle avait parfaitement compris que sa défaite contre Jade et son engueulade avec MacKay n'y étaient pas pour rien.

Ce qui l'énervait d'autant plus que ça c'était passé le mois précédent mais que ça la tracassait encore. Comme si elle n'arrivait pas à oublier pour passer à autre chose. Récemment elle avait d'ailleurs beaucoup de mal à oublier ce qu'elle désirait oublier. Même les détails inutiles qu'échangeaient ses camarades de chambre restaient graver dans sa mémoire. C'en était presque dérangeant.

Ne voulant pas se poser dans la salle commune pour lire et n'ayant plus rien à faire dans l'immédiat -la Serdaigle souhaitait garder du travail pour la permanence du soir même-, elle choisit de sortir du château. L'air était frais en ce mois d'octobre et Jordan portait deux pulls sous son manteau en plus de son écharpe à l'effigie de Serdaigle et de ses gants. Tout ça pour pallier la chute des températures.

Ne sachant pas précisément ou elle se rendait, ni ce qu'elle y ferait, Jordan préféra se vider l'esprit et ne penser à rien. Ce qui est très facile à dire mais beaucoup moins à faire. Néanmoins, elle laissa réellement ses pieds la guider. Ce n'est qu'une quinzaine de minutes plus tard, alors qu'elle passait à proximité du lac qu'elle aperçut une silhouette qui semblait s'essayer aux ricochets. Sa curiosité fut plus forte que l'envie de ses pieds à partir. Alors la rousse s'approcha jusqu'à reconnaître à qui appartenait la silhouette. L'écharpe qui était autour de son cou confirma son intuition. Il s'agissait de Leo. Elle n'hésita que quelques secondes avant de s'approcher.

Alors que le silence régnait, elle trouva ses pas extrêmement bruyant sur les cailloux. La demoiselle s'en voulait presque de déranger le calme dans lequel se trouvait son ami. Cependant, elle ne crachait pas contre la compagnie de ce dernier.

La demoiselle s'approcha encore de lui pour ne pas avoir à parler fort et troubler plus que de nécessaire le calme ambiant. Elle chuchota presque. « Salut Dan... » La Serdaigle avait pris l'habitude de l'appeler ainsi quand ils se retrouvaient seuls tous les deux. Jordan trouvait que ça lui allait mieux et puis, elle aussi était une Dan. « Qu'est-ce que tu fais dehors à cette heure-ci ? » Aucun reproche ne figurait dans sa voix, juste de l'intérêt.

Elle lui adressa un faible sourire, en s'accroupissant à côté de lui. « Tu cherches quelque chose en particulier ? » La rousse lui indiquait de son doigt ganté la pierre qu'il avait entre les mains.


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Lun 26 Oct - 23:38



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

Lorsqu’il entendit des pas derrière lui, Leo releva la tête, s’essuyant les mains sur son pantalon, d’un geste si machinal qu’il ferait se pâmer de honte sa pauvre mère. Il craignit d’avoir à faire à un professeur qui verrait peut-être d’un mauvais oeil ses balades aussi matinales, mais par chance, ce n’était pas le cas. En reconnaissant Jordan, son visage s’éclaircit.

Hé, salut Blue Dan !” la salua-t-il du petit surnom qu’il avait choisi pour elle. Elle était Serdaigle, elle était donc forcément bleue, c’était logique !

Il était un peu surpris de voir Jordan là, car ce n’était pas la plus lève-tôt du Château. S’il lui arrivait de croiser d’autres personnes lors de sa promenade du matin, ce n’était généralement pas les plus amicales, soit parce qu’elles manquaient de sommeil, soit… Disons simplement qu’il avait croisé le Professeur Nott en train de faire son jogging, une fois, et qu’il ne se serait pas aventuré à aller lui faire la causette. Disons qu’il y avait un temps pour tout, même pour risquer sa vie, et même pas six heures du matin, c’était beaucoup trop tôt.

Je suis là tous les matins ou presque, à m’imprégner du silence. Il paraît qu’un jour ou l’autre, je finirai par retenir ce que c’est !” répondit Leo, en reprenant des paroles entendues cent fois avec un roulement d’yeux amusé.

Toujours accroupi, il se tourna un peu plus pour faire face à Jordan et lui montra le caillou poli avec lequel il jouait. Il avait remarqué que son sourire n’était pas des plus enthousiastes, et il se rapprocha d’elle machinalement. Une de ses nounous les moins agréables lui avait dit qu’il était comme un chiot qui réagissait aux autres par instinct, et pas en respect des conventions sociales. Mais peu lui importait, déjà il aimait bien les chiens, et ensuite, et surtout, cet instinct ne lui faisait que très rarement défaut. Il lui tendit donc le caillou plat.

Je cherche le caillou parfait pour transmettre un message aux habitants du Lac : “on ne vous envoie pas ces pierres parce qu’on ne sait pas quoi en faire, promis!” mais ça va être compliqué à transcrire dans leur langue...” expliqua-t-il d’un ton faussement pensif. “Peut-être que si je l’écris en tout petit...

Il lui glissa un regard interrogateur, car il avait besoin de son aide pour cette question diplomatique de la plus haute importance, pour les deux adolescents qu’ils étaient.
Code by Joy


Dernière édition par Leonard-Devdan Shafiq le Ven 30 Oct - 18:05, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Mar 27 Oct - 15:23
ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

La première fois que son ami l'avait surnommé ainsi elle s'était imaginée bleue de la tête aux pieds. Elle n'avait d'ailleurs pas pu s'empêcher de lui demander si elle ressemblait à un Schtroumpf. Mais depuis, la rousse avait appris à l'apprécier ce petit surnom.

Leo lui expliqua qu'il se baladait ainsi presque tous les matins. Jordan acquiesça. La demoiselle ne connaissait pas les habitudes matinales des occupants du château. Mais ça ne l'étonnait pas tant que ça. Après tout, personne ne lui avait reproché de sortir si tôt. Les tableaux semblaient y être habitués. « C'est triste le silence. » Pas tout à fait. Mais ça ne convenait absolument pas à l'image du Poufsouffle. La rousse était d'ailleurs prête à parier que même en dormant il lui arrivait de parler.

A sa précédente question le jeune homme lui montra son caillou. Il se rapprocha de Jordan. Comme pour lui faire une confidence, lui révéler un secret. Il lui tendit même son précieux caillou. La Serdaigle s'en saisit comme d'un objet fragile et de grande valeur. Elle se trouva un peu conne à agir ainsi... Mais le caillou était chaud. Probablement parce qu'il se trouvait dans les mains de Leo juste avant. Jordan profita de cette chaleur.

Le commentaire du jeune homme la fit sourire. Il n'y avait bien que lui pour se faire ce genre de réflexion. Néanmoins, Jordan entra volontiers dans son jeu. « Déjà, si tu écris sur ce caillou, tu vas lui faire perdre sa valeur. » Sa voix n'était qu'un chuchotement. Comme une conspiration. « Et puis ton écriture est illisible Dan. » Le sourire qu'elle arborait avec sa provocation ne valait pas ceux qu'elle servait habituellement, Mais il avait l'avantage d'être moins crispé que celui qu'elle lui avait offert un peu plus tôt.

En serrant un peu plus le caillou dans sa main Jordan tenta une autre hypothèse. « Peut-être qu'en fait tu ne réfléchis pas de la bonne manière. Peut-être qu'au contraire ils attendent les cailloux plats et lisses avec impatience. » Elle appuya sa réflexion d'un hochement de tête positif, comme si elle s'était convaincue de ce qu'elle venait de dire. « Qui sait, c'est peut-être précieux pour eux. » La rousse imagina furtivement son ami dans un échange commercial avec les êtres de l'eau et se mit à pouffer derrière ses gants. Imaginer le Poufsouffle en homme d'affaires avec le costume et tout le tralala, ça vaut des points.


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Mar 27 Oct - 22:36



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

C’est triste le silence.

Leo était d’accord. Lui qui avait grandi avec des parents toujours trop occupés pour lui avait longtemps eu le silence comme seule compagnie, et ce n’était effectivement pas le plus trippant des potes de soirée. Mais cette remarque lui paraissait tout de même un peu étrange venant de Jordan et il pencha la tête sur le côté, avec un air vaguement interrogateur. Il ne releva cependant pas et laissa son amie embrayer sur le sujet plus léger qu’il lui avait proposé.

A sa pique (tout à fait méritée, pour être honnête) sur son écriture, il ouvrit la bouche, feignant d’être exagérément choqué par la cruauté de sa camarade. Il essuya même une larme feinte en secouant la tête.

Je proteste fermement contre ces accusations ! Je te signale que j’arrive tout à fait à me relire. Mon écriture n’est donc logiquement pas illisible !” argumenta-t-il en levant un doigt pour ponctuer ses propos.

Une fois qu’elle eût récupéré le caillou qu’il lui tendait, il mit ses avant-bras sur ses genoux. Derrière ses bras, Leo dissimula le sourire que sa taquinerie lui inspirait plutôt. Il l’écouta en rajouter sur sa théorie sur la valeur des cailloux plats et rit avec elle, cognant gentiment son épaule contre la sienne.

Tu crois ? Genre, quoi ? Ils en font la collection ? Tu crois qu’il y a deux petits sireneaux  en bas qui attendent patiemment qu’on leur jette la pierre ?” demanda-t-il avec un clin d’oeil pour son jeu de mot hilarant. Il désigna la pierre que Jordan tenait dans sa main. “Tu vas faire quoi, alors, Blue Dan ? Partager ou garder ça pour toi ?

Et si Leo ne parlait plus seulement de la pierre qu’il avait donnée à son amie, mais aussi de ce qui l’avait amenée sur les berges du Lac avec la mine sombre, et bien… c’était à Jordan de décider si elle voulait lui parler de ça ou pas.
Code by Joy


Dernière édition par Leonard-Devdan Shafiq le Ven 30 Oct - 18:04, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Mer 28 Oct - 17:31
ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

L'air outré de son ami ne lui allait pas, et la remarque sur son écriture parfaitement lisible non plus. Jordan ne se priva pas pour le dire d'ailleurs. « Ce sont tes hiéroglyphes ! C'est normal que tu puisses les lire. » Encore que, il était fort possible que ce ne soit pas toujours le cas. Mais ils n'avaient pas pour habitude de réellement travailler ensemble et les rares fois où ça avait été le cas, ils s'étaient contentés des cours de la rousse. On se demande pourquoi…

Le rire de Leo était communicatif. Bien qu'elle riait déjà avant, entendre ce son lui mit du baume au cœur. Quand ce dernier la cogna légèrement à l'épaule dans son moment de rigolade, moyen comme un autre de partager ce bon moment, Jordan profita de l'élan donné pour s'asseoir. Elle grimaça légèrement quand le froid s'infiltra à travers ses vêtements mais ne bougea pas pour autant.

La demoiselle garda le silence après la réplique et le clin d'œil de Leo. Laissant simplement un sourire calme flotter sur son visage. Qui était apparu alors qu'elle imaginait les deux sirèneaux en question tendant un filet entre eux pour récupérer les-dits cailloux.

« Je garde la pierre, sait-on jamais que ça vaille cher dans un futur proche. » Bien sûr qu'elle avait comprit que le Poufsouffle lui proposait de partager la cause de sa venue ici. Si tôt. Alors qu'il faisait froid et qu'elle n'aimait pas le froid.

Habituellement, elle se contentait d'écouter le jeune homme faire le pitre. Cependant, aujourd'hui l'atmosphère la poussait à se confier. Se confier sur un sujet qu'elle ne partageait pas. Bien sûr que le fait qu'elle ne soit plus en bons termes avec MacKay n'était pas passé inaperçu. Mais elle balayait le pourquoi du comment d'un mouvement de main. Généralement ça suffisait. Puis elle avait honte d'avoir perdu un duel contre une cinquième année qu'elle abhorrait. Et ça elle ne l'avait confié à personne. « Tu sais Dan, il y a des choses qui ne se passent pas comme on le souhaite. Et ça peut vite déraper... » Ça voulait tout dire et à la fois rien dire.


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Mer 28 Oct - 22:15



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

Leo savait choisir ses batailles, et l’état (lamentable ou non) de son écriture était, il le savait, un combat perdu d’avance. Il fit donc un petit geste pour chasser ce débat sans importance pour lui et prit exemple sur Jordan en s’asseyant par terre. Il étira ses jambes avec un petit grognement et se frotta les mains pour les réchauffer. C’est vrai qu’il caillait un peu. Il se rapprocha donc une nouvelle fois de Jordan, collant leurs épaules pour se tenir un peu plus chaud.

Quand tu auras découvert le cours du caillou plat, tu me diras si je dois faire des réserves !” plaisanta-t-il en ricanant doucement.

Il la laissa rassembler ses pensées en silence, en regardant vers le Lac et jouant avec son souffle et la buée qu’elle dégageait. Il faisait souvent ça, agir comme s’il n’écoutait pas les gens qui lui parlaient. Mais ce n’était pas du tout le cas, même plutôt le contraire. Mais quelque chose lui disait que Jordan n’avait pas envie qu’il la dévisage tandis qu’elle détaillait ses pensées visiblement troublées.

Les gens qui ne le connaissaient pas avaient tendance à penser que Leo n’était pas patient, mais ils se trompaient. Il avait juste sa propre forme de patience, qui impliquait beaucoup de mouvements en attendant un temps potentiellement infini que la chose se passe. Il avait trouvé un petit bout de bois flotté qu’il faisait tourner entre ses doigts. Lorsque Jordan brisa le silence qui s’était installé entre eux, alors seulement, il tourna les yeux vers elle. Il se mordit la langue pour ne pas lui demander si elle avait trouvé ça dans un biscuit chinois, vu le niveau de clarté de la phrase, mais il choisit une approche un poil plus diplomate. Père serait fier.

C’est vrai, déjà, dans l’absolu.“ commença-t-il lentement.  “Mais te connaissant comme je te connais, ça n’est pas ton genre de laisser les choses déraper… Qu’est-ce qui se passe en ce moment ? C’est l’histoire avec MacKay?“

Niveau subtilité, cette fois, par contre, on repasserait. Mais Leo s’en fichait. Jordan n’avait pas l’air dans son assiette, ça valait bien qu’il rue dans un brancard ou deux.
Code by Joy


Dernière édition par Leonard-Devdan Shafiq le Ven 30 Oct - 18:04, édité 1 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Jeu 29 Oct - 17:20
ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

Le duo ressemblait à des pingouins à partager leur chaleur ainsi. Mais les pingouins c'est cool et Jordan avait froid. Donc c'est largement ok. LA demoiselle nota dans un coin de sa tête de faire des recherches pour voir s'il y avait déjà un cours sur le caillou plat. Pour pouvoir se moquer avec son ami de son évolution. Ou tout du moins la commenter.

Bien que Leo semblait agité, tant qu'il ne parlait pas, c'est qu'il était calme. Du moins c'est ce qu'avait déduis la rousse à force de le côtoyer. Mais ce qu'elle avait appris surtout c'est que le Poufsouffle était perspicace et qu'il s'en sortait avec peu d'informations. Cette fois-ci lui prouva encore qu'elle avait raison. Quand le jeune homme évoqua MacKay, Jordan le fixa avant de se décider à poursuivre. « Pas seulement. »

La demoiselle n'avait jamais été courageuse, cependant là c'était le pompon. Elle fuyait la moindre petite contrariété pour se protéger. Cette année ne se déroulait pas comme elle l'espérait. « Tu sais Dan, je déteste être en colère. Les rides tout ça tout ça. » Un peu d'autodérision ne faisait jamais de mal. Mais elle avait besoin d'un avis extérieur. Neutre. Surtout qu'elle savait que Leo côtoyait Jade également. Plus ou moins. Bref, il faisait parti de ceux qui s'entendait bien avec la brune. Du moins c'est ce que Jordan constatait de là où elle était. Parce que si la Serdaigle voulait un soutien indéfectible, elle serait aller voir Lara pour cracher sur la gueule de Jade.

Néanmoins, elle ne savait pas comment tourner ça. Elle en avait honte. Vraiment. « Pourtant, je me suis laissée emporter dans tout ça. » Emportée tout court. Surtout voilée la face. « La seule fois où j'aurais vraiment dû fuir, je me suis laissée pousser par ma... vanité. » Vanité n'était pas le bon mot. Mais elle n'avait pas le temps de trouver plus approprié. Elle s'était lancée et ne voulait pas regretter avant d'avoir fini. « Heureusement qu'il n'y avait qu'elle. Je n'aurais pas supporté l'humiliation sinon… » Déjà que là, elle la hantait encore. La demoiselle n'osait imaginer la situation dans laquelle elle serait si elles n'avaient pas été seules. Jordan remercierait presque la Poufsouffle de l'avoir laissée seule. Sans rameuter du monde.

En tournant la tête vers son ami elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre. Mais la rousse accepterait tout. Tout, sauf le rejet…


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Ven 30 Oct - 18:03



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

Leo laissa courir son regard sur le Lac. Le soleil luttait toujours pour transpercer le brouillard, un peu comme Jordan semblait lutter pour arriver à exprimer ses pensées. Ça non plus, ça ne lui ressemblait pas, et cette constatation lui fit froncer légèrement les sourcils. Donc ce n’était pas juste sa dispute avec Lexie MacKay… C’était à la fois rassurant et plus inquiétant, et il eut une petite moue, mi-figue, mi-raisin, en attendant qu’elle poursuive. Il s’arracha cependant à la contemplation du paysage quand elle plaisanta sur les rides, ne résistant pas à la tentation de la taquiner.

Oui, surtout celles que tu as entre les sourcils, là !” lui lança-t-il en montrant l’emplacement des soi-disant rides sur son propre visage, avant de reprendre. “Et je sais… Je ne comprends pas comment des gens peuvent aimer être en colère, c’est tellement… futile, comme état d’esprit constant !

Il secoua la tête. Il savait qu’il avait l’excès inverse, avec son air toujours insouciant et ses blagues toujours prêtes, mais il avait tendance à penser qu’au moins, il faisait sourire… Enfin, pas toujours, d’accord. Il savait qu’il tapait un peu sur le système de certaines personnes beaucoup trop tendues. Un peu de relaxation, ça ne faisait de mal à personne !

Et visiblement, Jordan aussi, avait les nerfs à vif… et un réel talent pour parler sans révéler grand chose. Enfin, pas vraiment, il y avait dans le regard de Jordan, quand elle se tourna vers lui un réel besoin de soutien. Comme si Leo allait repousser une amie dans le besoin ! Il leva le bras pour le poser sur les épaules, mais lentement, pour lui laisser la possibilité de le stopper, parce qu’il n’imposait de câlin à personne, il n’était pas à ce point dans le besoin.

Okay… Alors je ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé, ni qui “elle” est, mais… plus tu rumines dessus, plus tu la laisse gagner, tu ne crois pas ?

Il se frotta la tête, l’air frustré. Il avait l’impression de ne sortir que des banalités affligeantes, du genre qu’on lisait dans les magazines que sa mère adorait, où on te parlait “estime de soi” tout en t’assommant de pubs anxiogènes… sur les rides, d’ailleurs, par exemple. Bref… c’était vraiment pas le sujet. Il se concentra de nouveau.

Ce que je veux dire, c’est… si tu veux parler de tout ça pour tout exorciser, je te prête mon oreille. Si tu veux juste un câlin, je te prête mon bras. Si tu veux que j’aille casser la figure à quelqu’un… Je te propose plutôt un câlin, parce que j’aime pas taper sur les gens. Juste… ne te laisse pas ronger, okay, Blue Dan ?

Et il lui donna une petite pichenette sur le nez, juste parce qu’il pouvait.

Code by Joy
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Ven 30 Oct - 22:09
ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

Jordan aimait beaucoup ce côté ultra pacifiste de son ami. Même si elle n'était pas aussi Poufsouffle que lui. Quand il indiqua quelles rides la demoiselle était censée avoir, elle lui envoya gentiment son poing dans la cuisse. Il y avait des choses à ne pas dire que diable !

Oh oui la colère était futile. On regrette toujours ce qu'on fait sous le coup de la colère. Cette impulsivité malsaine est mauvaise. Ça détend les nerfs okay, mais c'est tout. L'effet bénéfique n'agit qu'à court terme.

Le bras de Leo était réconfortant. Et rien que pour ça Jordan ne l'aurait pas laissé filer. C'était puérile et enfantin, mais son câlin elle en avait besoin. Parce qu'elle ne pouvait pas courir dans les jupons de son papa, la Serdaigle trouvait du réconfort où elle pouvait. Et peu importe si elle avait l'air con ou tout autre chose. C'était une pause méritée dans sa petite vie vaguement tourmentée.

C'est avec un hochement de la tête que Jordan répondit à son ami. Bien sûr qu'elle donnait satisfaction à Jade en ruminant comme un bovin sa défaite. Mais que pouvait-elle faire d'autre ? Lui parler comme il le suggérait ? C'est ce qu'elle essayait de faire. Un câlin ? C'est ce dont elle profitait. Frapper quelqu'un ? Leo était trop gentil pour ça. Et alors qu'il lui donnait une espèce de pichenette affective, Jordan acquiesça de nouveau. « Okay... » Oui, la rousse pouvait faire quelque chose. Exorciser qu'il disait, très bien. Elle allait parler à cœur ouvert. « Elle... » L'adolescente inspira un bon coup et laissa sa langue se délier. « C'est Jade. Elle m'a provoqué en duel. Juste pour s'amuser. Tu remarqueras qu'elle a une case en moins c'te nana. Et j'ai perdu. Mais ça c'est pas grave. Elle m'a juste poussé à bout pour me forcer à répliquer. Puis elle m'a laissé dans le couloir, inconsciente. »

Après ça, Jordan souffla. Elle avait tout lâché d'une traite. Et c'est vrai que ça soulageait. Pas qu'elle irait sauter main dans la main avec Leo dans un champ de fleurs, mais ça allégeait un peu son petit cœur tourmenté. Néanmoins, elle se sentait stupide d'être mal pour quelque chose comme ça maintenant. Ça lui rappelait les disputes dans la cour de récréation en primaire…

La demoiselle fit tout de même un sourire à son ami avant de faire un petit commentaire. « Et puis de toute façon, tout le monde sait que tu ne peux pas faire de mal à une mouche. » Avec en sous-titre tu es trop gentil. Mais Dan sans sa gentillesse, se serait pas Dan.


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Sam 31 Oct - 0:47



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

Leo laissa échapper un grognement exagéré en réaction à la violence complètement hors de propos de Jordan. Mais ce fut plutôt son rire, juste après, qui résonna dans le silence du matin. C’était de bonne guerre, et il fallait s’attendre à ce genre de contre-attaque lorsqu’on taquinait Jordan Lawford sur ce sujet, tout le monde le savait.

Son rire s’éteignit doucement tandis qu’il resserrait son bras autour des épaules de la Serdaigle. Pour le froid, bien sûr. Pas pour cette tension que ses doigts avaient décelé chez elle lorsqu’elle avait commencé à parler. Ces mêmes doigts se raidirent à l’évocation du nom de Jade. Il ne s’était vraiment pas attendu à ça… Il prit une grande respiration un peu sifflante, qui lui brûla les poumons. Toujours le froid, évidemment.

Jade ?” répéta-t-il à voix basse.

Ainsi donc, c’était Jade qui avait tellement perturbé Jordan ? Et surtout, surtout… un duel, déjà, c’était une chose, mais de là à ce qu’une d’entre elles se retrouve inconsciente, dans un couloir ! Jade était son amie, et il avait du mal à croire une chose pareille, mais Jordan était son amie aussi et…et... Il secoua la tête pour s’éclaircir les pensées.

Je suis désolé… Pas que je me sente coupable de quelque chose, mais… Jade est mon amie, et même si je sais que j’ai beaucoup d’amis et donc soi disant que c’est pas une référence, je…” Il s’interrompit avant de partir dans une tangente et revint à l’essentiel. “Je ne veux pas lui trouver d’excuses, alors… je suis désolé qu’elle t’ait fait ça.

Leo se mordit la lèvre. Il faudrait qu’il parle à Jade, même s’il voyait mal quoi lui dire. Difficile de trouver une façon non-belliqueuse de lancer la conversation sur ce sujet ! Surtout quand on était quelqu’un comme lui, qui avait une sainte horreur du conflit ! Enfin, de toute façon, ce n’était pas le moment.

Le sous-entendu derrière la dernière phrase de Jordan était aussi évident qu’Hagrid au milieu d’une nuée de Premières Années, mais hey, Leo n’allait pas râler, déjà parce que c’était vrai, et ensuite parce qu’une Jordan sans sa langue acérée, ce n’était pas vraiment Jordan. Il répliqua donc en lui tirant la langue, pour rester dans le thème.

Je sais, je suis un nounours ! Mais qu’est-ce que je peux y faire, je préfère laisser les mouches aux araignées. Après, elles n’auraient plus rien à manger, les pauvres !” rétorqua-t-il en imitant les pattes de l’araignée sur l’épaule de Jordan qui se trouvait sous ses doigts, petit rire crétin à l’appui.

Et au fond de ses yeux, une question muette ça va un peu mieux, au moins ? Mais il ne se faisait pas trop de souci, tant qu’elle arriverait à le charrier, tout irait bien !
Code by Joy
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2903
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Sam 31 Oct - 20:18






Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé] Barre10

BOULEVERSEMENT
Narrateur


Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé] Barre10


CONTEXTE

Le calme de la matinée fut rompu par un bruit sourd. Comme si une personne tapait du poing sur de la ferraille. Quelques mètres derrières Jordan et Leonard, la vieille cabine téléphonique rouge mise en place par Arthur Weasley semblait bouger toute seule. Elle bougeait comme si quelque chose ou quelqu'un y était enfermé et voulait en sortir. Les vitres étaient entièrement recouvertes par de la poussière, ce qui ne permet pas de voir ce qui se trouve à l'intérieur.



Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé] Barre10

LES REGLES


Votre RP a été interrompu par le Narrateur. Pour le poursuivre, vous devrez prendre en compte les informations apportées ci-dessus. N'importe quel participant au RP peut prendre la suite du jeu. Cependant, il vous sera demandé de vous montrer fair play et de laisser la place à un autre joueur s'il advenait que vous avez déjà pris la main d'une mission dans un autre de vos sujets.

Que se passe-t-il ? Votre personnage va être attiré par l'objet signalé dans le contexte. Il devra pour une raison ou une autre l'ouvrir. Dedans, se trouve un épouvantard. Votre personnage ne le sait pas encore et ne le comprendra peut être pas. A vous de rendre la situation la plus réaliste possible en fonction des capacités de votre personnage. Il n'est pas crédible de voir un étudiant de première année se débarrasser de la créature d'un coup de baguette. Une fois la chose ouverte, il fera donc face à sa plus grande peur. A vous donc de déterminer ce qu'elle est et de nous en faire profiter...

Nous vous souhaitons bien du courage pour vous en sortir indemne...


Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé] Signdi10


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Dim 1 Nov - 15:37
ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

La Serdaigle n'était pas dupe. Elle avait bien comprit que Leo ne s'attendait pas à ce que la Poufsouffle que détestait tant la demoiselle soit Jade. Le langage corporel parlait pour lui. Avant même qu'il n'ouvre la bouche. Mais étrangement c'est aussi pour ça qu'elle le lui avait dit. Pas qu'elle tenait tant à rallier des gens à sa cause, depuis le début elle savait parfaitement que toutes les deux avaient pas mal d'amis en commun. Ce qui était dérangeant, mais personne n'y pouvait rien. Parce que Jordan refusait de les lui laisser à cette empêcheuse de tourner rond.

Cependant, les mots n'étaient pas tout à fait ceux auxquels elle s'attendait. Et c'était mieux ainsi. Le jeune homme semblait sincère -est sincère, corrigea une petite voix dans sa tête-. Jordan n'en demandait pas plus. Il la soutenait, même en sachant qu'une de ses amies était coupable. Surtout, il ne semblait pas douter d'elle. C'est exactement ça qui réchauffa le cœur de la sixième année. C'est probablement aussi pour cette raison que c'est à lui qu'elle était venue se confier. Involontairement. Mais se confier tout de même. Son esprit se trouvait moins tourmenté et un peu plus apaisé. Peut-être pourrait-elle enfin passer à autre chose. Jouer les tourmentées, ce n'était vraiment pas son kiffe…

Le fait que Leo lui tire la langue fit rire Jordan. C'était un comportement de gamin, mais tellement mieux que les soucis du quotidien. Elle se retint de dire que les araignées trouveraient bien autre chose, comme les moustiques qui eux étaient dérangeants. Néanmoins, la demoiselle chassa d'un léger mouvement d'épaule la prétendue araignée que faisait la main du Poufsouffle.

Avant de fixer son regard sur le soleil qui apparaissait difficilement, la Serdaigle regarda son ami. Elle vit parfaitement la question muette que ce dernier se posait. Et alors qu'elle allait lui répondre que oui, ça allait mieux, un bruit sourd se fit entendre. Un bruit de ferraille, de vieille tôle. Dans un mouvement précipité Jordan se retourna pour voir que le bruit semblait venir de la cabine téléphonique de Poudlard. Cette dernière bougeait, semblant enfermer quelqu'un ou quelque chose qui voulait sortir.

Jordan regarda en direction de Leo avant de revenir sur la cabine. Elle n'avait aucune envie de s'en approcher, mais pourtant elle savait pertinemment que son ami refuserait de partir en sachant que c'était peut-être un élève qui avait subit une mauvaise blague. Prenant donc le courage qu'elle n'avait pas à deux mains, elle s'empara du bras de son ami. Parce qu'il était tout bonnement hors de question qu'elle aille voir toute seule pour s'attirer encore plus de problèmes alors qu'elle se fichait de savoir ce qu'il y avait à l'intérieur de la cabine. C'est ainsi qu'ils se retrouvèrent devant la cabine. À quelques pas. Mais plutôt que de s'approcher et ouvrir la porte de la cabine à la main, la Serdaigle le fit avec sa baguette. Et alors qu'elle venait d'un informulé d'entrouvrir la porte, celle-ci se fit claquer pour laisser passer une nuée noire.

En prenant conscience que ce n'était pas une nuée mais une armée d'araignées, Jordan se pétrifia sur place. Pas même un cri ne voulu sortir de sa bouche. La seule chose dont elle avait encore conscience c'est qu'elle devait probablement broyer le bras de son ami et qu'elle ne survivrait pas si une seule de ses horribles bestiole ne faisait que poser la moindre patte sur elle.

Habituellement la demoiselle contrôlait sa peur. Plus ou moins, si elle croisait une de ses bêtes, elle prenait un autre chemin. Si quelqu'un en parlait elle déviait gentiment le sujet. Si comme Dan plus tôt on lui imitait l'araignée, elle chassait ça d'un mouvement. Mais là, non tout simplement non. L'adolescente ne contrôlait rien. Son rythme cardiaque avait atteint la tachycardie et si personne ne faisait rien, son cœur lâcherait, elle en était persuadée.


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Dim 1 Nov - 17:27



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

Leo enleva sa main de l’épaule de Jordan avec un petit rire soulagé. Il soupira doucement et son regard suivit celui de Jordan sur le Lac. Il avait l’impression d’avoir un peu moins froid, malgré le temps toujours brumeux. Mais le bruit soudain derrière eux le fit sursauter, brisant la tranquillité qui s’était installée à la fin de leur échange.

Il se remit debout vivement. Quelqu’un avait visiblement un souci dans la Cabine Félétonique. Ils ne pouvaient pas rester sans rien faire ! Un petit coup d’oeil à Jordan lui apprit qu’elle était beaucoup moins convaincue que lui de ça, mais il la laissa lui prendre le bras sans rien dire, tandis qu’ils s’approchaient.

Qu’est-ce que ça pouvait bien être ? Un élève coincé là-dedans, sans doute… Personnellement, Leo n’était rentré dedans qu’une fois, en Première Année, par pure curiosité. Ses parents n’utilisaient pas le téléphone, et il ne trouvait pas le système de la Cabine Félétonique super pratique, surtout après avoir vu un vrai téléphone en cours d’Etude des Moldus.

Lorsqu’ils furent arrivés devant la porte, Jordan, l’esprit pratique, l’ouvrit d’un coup de baguette, sous la moue approbatrice de Leo, qui n’y aurait pas pensé. Ça limitait la possibilité de se faire avoir par une farce… Pourtant, la chose, s’il on pouvait dire, qui s’échappa de la porte lui fit perdre tout espoir d’une simple farce.

Mais qu’est-ce que...”commença-t-il avant de réaliser de quoi il s’agissait, au moment où la main de Jordan autour de son bras se resserrait presque douloureusement. “Oh PUTAIN !

Sans réfléchir, Leo sortit sa baguette et fit un pas en avant pour se mettre devant Jordan. Il avait le coeur qui battait à tout rompre, parce qu’il y avait quand même beaucoup d’araignées, mais rien à voir avec son amie, alors il fallait bien qu’il fasse quelque chose ! Peut-être un sort pour les repousser ? Ou un Impedimenta ? Est-ce que ça marchait sur les araignées, seulement ?

Tandis que son esprit fonctionnait à toute vitesse, la nuée d’araignées sembla se rassembler, et, le prenant totalement de court, fusionna pour prendre une apparence humaine. Une apparence bien connue, même : celle de son père, et son visage… bon sang, son visage… Il était empreint d’un tel mépris, d’un tel dégoût… Il sentit sa gorge se serrer, sans qu’aucun son ne parvienne à en sortir. Qu’est-ce qu’il faisait là ? Pourquoi est-ce qu’il le regardait comme ça ? Qu’est-ce que Leo avait fait ?

Leonard-Devdan… j’ai tellement honte de toi” lança son père d’une voix calme, presque indifférente, qui lui coupa encore plus le souffle. “Ta mère et moi n’en pouvons plus…c’est trop, tu comprends ?

Ce furent les mots, plus que la simple apparition de son père, qui lui firent comprendre à quoi ils avaient à faire. Il avait l’impression que son coeur ne battait plus, et pourtant il parvint à lever sa baguette alors que l’Epouvantard parlait encore sous les traits de son père.

Riddikulus !” lança-t-il d’une voix un peu étranglée, mais poussé par le besoin presque vital de le faire taire, que Jordan n’en entende pas plus.

L’Epouvantard ouvrit la bouche pour continuer à étaler ses peurs les plus intimes, mais à la place de mots, au moment où le sort le frappa, le seul son qui sortit fut le cri d’un âne particulièrement plein de conviction. Un bon gros braiement fendit l’air et arracha un rire un peu tremblant à Leo, faisant reculer la créature.

Peut-être qu’ils pouvaient s’en aller, maintenant ?
Code by Joy
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Dim 1 Nov - 20:03
ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

La grossièreté de Leo et son mouvement pour s'avancer réveilla légèrement Jordan qui le lâcha pour ne pas être entraînée elle aussi vers la nuée d'araignées. Puis la scène suivant se passa comme au ralenti. La demoiselle vit parfaitement l'armée d'araignées se rassembler. Fusionner. Le tout pour se transformer en un homme. Quelqu'un que Jordan ne connaissait pas. Mais sa tête ne donnait clairement pas envie de le connaître. Puis quand l'homme ouvrit la bouche et appela son ami par son prénom complet, la rousse comprit deux choses. La première c'est que l'homme et Leo se connaissait. Que l'homme ressemblait assez au Poufsouffle et que vu le commentaire qu'il venait de faire, ce devait être le père de Leo. La deuxième c'est que rien n'était réel. Les araignées ne se transforme pas en homme. Les épouvantards si. La prise de conscience rassura la jeune femme. Contre un épouvantard elle pouvait se battre.

Leo lança le sort salvateur. Et ce fut comique de constater que ce ne fut pas des paroles qui sortirent de la bouche du père de Leo mais un magnifique cri d'âne. Les traits de Jordan se décrispèrent, mais elle ne fut pas capable de rire. Pas après la frayeur qu'elle venait d'avoir.

Puis la rousse se reprit totalement et posa sa main sur l'épaule de son ami, mais resta soigneusement derrière. Si l'épouvantard ne la voyait pas, elle pourrait faire quelque chose. Ce qu'elle fit. Relevant la baguette qu'elle avait abaissé, Jordan lança un expedimenta sur celui qui avait prit l'apparence d'un proche de Leo. Maintenant qu'elle le tenait en l'air, l'idée de le remettre dans la cabine téléphonique était la meilleure chose à faire. Refermant magiquement la porte de la cabine, il ne restait plus qu'à prévenir un professeur ou tout autre autorité du château. Et effacer ce moment de ses souvenirs. Définitivement.

Mais avant tout Jordan n'était pas une aventurière. Elle venait de vivre assez de péripéties pour les dix prochaines années. Et la seule chose qu'elle fut capable de faire c'est de se laisser tomber à terre. Sans aucune délicatesse certes, mais une fois assise elle se sentit mieux. Les battements de son cœur ralentissent doucement et son souffle se fait moins extatique.

En levant les yeux la Serdaigle vit que le Poufsouffle se trouvait toujours debout devant elle. « Hé Dan. Ça va ? » La demoiselle avait supposé que c'était le père de son ami. Parce qu'il avait parlé de sa mère. Mais elle ne se souvenait pas que son ami lui ai confié un quelconque problème familial… Pourquoi donc une créature censée représenter notre plus grande peur prendrait la forme de son père ? L'interrogation devait probablement se lire dans ses yeux, mais elle ne la formula pas. Comme son ami l'avait fait pour elle, Jordan lui laissait le choix de parler.


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Lun 2 Nov - 12:22



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

Leo s’était rarement senti aussi mal. Même une fois l’épouvantard renvoyé d’où il venait (merci Jordan, d’ailleurs), il avait encore le coeur qui battait à cent à l’heure, doublé d’une nausée qui venait autant de la peur que de la sensation qu’il avait d’être un idiot. Un idiot stupide et crétin ! Sérieusement, qui avait peur de… ça ? Ce n’était pas comme si son père était violent, ou s’il le maltraitait, ou quoi que ce soit de grave, alors franchement, qu’est-ce qu’il fabriquait, son cerveau, là ? Mais cette déception qu’il avait lue dans les yeux de son “père”... ce mépris dans sa voix... Il se passa une main un peu tremblante sur la bouche en tentant de reprendre ses esprits. Il essaya de se centrer sur cette colère qu’il ressentait envers lui-même pour chasser la peur.

Lorsque Jordan l’interpella, il desserra les poings et se tourna vers elle. S’il était aussi pâle qu’elle, ils devaient faire une belle paire tous les deux. Cette pensée lui arracha un mince sourire, auquel il s’accrocha un peu désespérément, parce que vraiment, la colère, ça n’était pas son truc. Il se pencha en avant, appuyant ses mains sur ses genoux et souffla profondément. Est-ce que ça allait, qu’elle demandait...

Euh… Pas vraiment, non, mais ça va passer, j’espère...” répondit Leo honnêtement.

Lorsqu’il se sentit un peu plus stable sur ses jambes, il se redressa et tendit une main à Jordan pour l’aider à se remettre debout. Manquerait plus qu’elle attrape froid, assise par terre… Il garda sa main dans la sienne une fois qu’elle se fut relevée, et son regard se fixa sur leurs mains jointes, comme pour y chercher du réconfort, tandis qu’il continuait à parler à voix basse, parce qu’il lui devait bien ça, après leur discussion de tout à l’heure.

Je ne m’attendais pas à voir… ça, tu sais. Je ne pensais pas que l’opinion de mon père avait autant de poids… C’est idiot, pas vrai ?” lui demanda-t-il avec un petit rire grimaçant. “S’il savait que c’était ça, ma plus grande peur… Il serait tellement… déçu!

Et si c’était pas la réalisation la plus ironique que Leo avait jamais eue, et bien il ne savait pas ce que c’était. Il ne savait pas non plus ce qu’il fallait qu’il fasse pour trouver le courage de la regarder dans les yeux, tellement il se sentait bête d’en faire toute une montagne. Oui, il avait des vagues problèmes relationnels avec son paternel. Pas de quoi en faire… un épouvantard, franchement ! Mais hé, il avait réussi à lancer son Riddikulus, non ? Cinq points pour Poufsouffle pour cette grande réussite !
Code by Joy
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Lun 2 Nov - 19:51
ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

L'idée que son ami ait pu être maltraité lui retournait l'estomac. De ce fait, Jordan préféra ne pas y penser sérieusement. Elle ne voulait pas avoir pitié de son ami. Et quelque chose lui soufflait que Leo non plus.

La franchise sur son état, son teint pâle et son sourire faible et crispé ne firent qu'inquiéter un peu plus la demoiselle. Qui avait eu cette stupide idée de cacher un épouvantard ici. La blague était de très mauvais goût et Jordan n'hésitera qu'une seconde avant de faire comprendre à l'investigateur son erreur. Avec des mots avides et jusqu'à faire pleurer la pauvre personne. Oui c'était de la méchanceté, mais surtout de rancune. Et blesser son ami ne faisait vraiment pas partie des choses à faire. Pas aujourd'hui. Jamais.

Une main tendue devant son visage la ramena à la situation présente. Main qu'elle saisit sans hésitation. Maintenant qu'elle avait repris ses esprits, la jeune femme se sentait capable de tenir debout. Néanmoins, elle ne lâcha pas la main de Leo. Elle était chaude et réconfortante. Mais même au plus mal le Poufsouffle arrivait à alléger la tension et/ou la peine des autres. À croire que ça semblait inné chez lui.

Quand Leo confirma qu'il s'agissait bien de son père, Jordan en voulu à son esprit logique de danser pour avoir correctement deviné. Puis la Serdaigle constata que le jeune homme la fuyait du regard et semblait désemparé. Alors Jordan serra un peu plus fort la main de Leo dans la sienne et dans un geste que lui faisait souvent son papa pour la consoler, elle passa son autre main dans les cheveux du Poufsouffle. Malgré qu'ils soient courts elle les caressa tendrement. Puis elle prit enfin la parole, doucement, comme un murmure. « Ce n'est pas idiot Dan. » La rousse avait envie de lui dire que c'était légitime de vouloir faire la fierté de ses parents. Que l'autorité parentale avait toujours été effrayante. Que le jugement des gens faisait mal et qu'il était donc normal d'avoir peur de celui de ses parents. Mais à la place elle pressa un peu plus la main qui se trouvait dans la sienne. « Ce n'est pas idiot... »

Jordan ne trouvait pas d'autres mots pour tenter de remonter le moral de jeune homme. Tout lui semblait tellement pas à la hauteur, tellement pas assez, tellement faible. Puis elle lui sourit, d'un sourire sincère et qu'elle voulait réconfortant. « Et tu n'as pas à avoir honte. » C'est tout ce que la demoiselle pouvait faire pour le moment.


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Mar 3 Nov - 22:16



Un caillou pour tes pensées

Feat. Jordan Lawford

Jordan avait réagi de la seule façon qui aurait vraiment pu faire du bien à Leo : de la compréhension et un contact physique. C’était comme si son amie avait usé de magie. Leurs mains liées, sa gentillesse et une petite caresse dans ses cheveux, la formule magique pour que quelque chose se dénoue en lui. Il pencha la tête sur le côté pour suivre la main de la Serdaigle, comme le ferait un chiot rassuré par des caresses. Ses épaules se détendirent et sa main dans celle de Jo se fit plus ferme et moins désespérée à la fois. Il sourit à son amie, un sourire de gamin soulagé que l’orage soit passé.

Merci, Jordan.” souffla-t-il à voix basse.

Ce n’est pas comme si la peur et les doutes avaient disparu, bien sûr, mais Leo arrivait à voir au-delà. Et la présence de Jordan y était pour beaucoup. Quelque chose lui disait que s’il avait été seul, il aurait envisagé la trempette dans le Lac. Pas définitive, hein, mais en tout cas, il aurait clairement pensé à aller faire coucou aux Êtres de l’eau, histoire de s’informer sur le cours du caillou, tiens ! Alors oui, il était reconnaissant à son amie de ne pas s’être moquée et de ne pas avoir posé plus de questions…

Et puis, de toute façon, il ne trouverait pas de solution à son problème existentiel dans la seconde. Alors à quoi bon laisser ses doutes peser sur ses épaules et celles de Jordan, vu l’air inquiet qu’elle avait eu en le regardant. Il détestait l’idée d’être source d’inquiétude pour ses amis, mais si leur petite discussion lui avait rappelé quelque chose, c’était que ça faisait partie du boulot d’un ami de s’inquiéter, des fois… et visiblement, de neutraliser à deux un épouvantard clandestin...

Au loin, le Château se réveillait. Leo regarda par dessus son épaule vers Poudlard, puis il tira sur la main de Jordan qu’il tenait toujours pour l’entraîner avec lui. Puis, ne résistant pas à la tentation, et parce qu’ils en avaient certainement besoin tous les deux, il profita du mouvement pour passer un bras autour des épaules de son amie alors qu’ils commençaient à rentrer vers l’école.

Allez, on rentre prévenir un prof qu’il y a une saleté qui essaie de passer un coup de félétone, et puis on va manger ? Je meurs de faim !

Il se mit à rire, parce qu’il savait que sa dernière phrase serait certainement écrite sur sa tombe, au rythme où il la répétait et qu’il était prêt à parier, sans même la regarder que Jordan avait certainement au mieux une expression blasée sur le visage, au pire, les yeux levés vers le ciel.

Ensemble, ils commencèrent à remonter le chemin qui menait vers Poudlard.
Code by Joy
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Jeu 5 Nov - 22:07
ft Leonard-Devdan Shafiq
Un caillou pour tes pensées

Quand la Serdaigle sentit son ami se détendre, ce fut le soulagement qui s'empara d'elle. L'attitude d'animal domestique en plus d'un réel sourire firent légèrement pouffer la demoiselle. Ça c'était Dan dans toute sa splendeur. Quand il la remercia, la jeune fille fit un signe de tête négatif. « C'est normal. »

Jordan se fit tirer doucement en direction du château. C'est vrai, la journée ne faisait que commencer et même si à l'instant la rousse rêvait de retrouver son lit, l'adrénaline qui avait circulé dans ses veines l'en aurait empêché.

Le bras sur ses épaules lui fit du bien, il était réconfortant, chaleureux et c'est tout ce qu'il fallait. La réplique pleine d'humour de son ami la fit rire. Ce à quoi elle répondit après un léger coup dans l'estomac du brun. « Tu as toujours faim. » Mais il n'y avait aucun reproche. Si Dan ne mourrait pas de faim constamment c'est qu'il y avait un problème dans l'équation. Et il y en avait suffisamment eu ce matin pour toute une vie. Là, la demoiselle avait envie de normalité.

Et alors qu'ils prenaient la direction du château Jordan fit un autre commentaire. « Très bien, j'accepte qu'on aille manger. Mais c'est toi qui invite ! » Le tout dit avec un clin d'œil.


Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]
Page 1 sur 1

Un caillou pour tes pensées | Jordan Lawford [Terminé]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: