Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

[Epreuve d'Intégration] I Bet My Life || Ishbel&Lexie

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: [Epreuve d'Intégration] I Bet My Life || Ishbel&Lexie
Mer 9 Sep - 12:19


I Bet My Life


Le temps frais n'était pas encourageant quant à la journée qui attendait la plupart des étudiants. Porter des pulls n'était pas vraiment agréable lorsqu'il fallait aller courir partout afin d'accomplir quelques épreuves excentriques de professeurs ne se rendant pas toujours compte des difficultés qu'ils imposaient. Toutefois, ça n'avait pas empêché Lexie de vouloir participer, traînant son meilleur ami – Murtagh – derrière elle.
La journée commençait bien : les gens étaient au rendez-vous, et il y avait de quoi s'amuser du matin au soir avec ce que les professeurs avaient préparés. Et puis surtout, il y avait le goûter à la fin. Et si Lexie ne prévoyait pas cette fois de catapulter de la nourriture partout, elle comptait bien faire quelques réserves pour les jours à venir.
C'est qu'elle n'avait pas beaucoup d'argent et se procurait des sucreries là où elle pouvait.
Contrairement à d'autres élèves elle n'avait pas un accès direct aux cuisines à deux pas de leur salle commune.

« Hé, regarde, regarde, tu as vu celui-là ! » Lexie pointait du doigt un Serdaigle qui venait de passer sous le nez des deux amis. Ils étaient installés un peu en hauteur par rapport au chemin qui menait aux épreuves, et observaient la masse d'élèves qui se déplaçait. Son ami tourna la tête et rigola en voyant le bleu et bronze et son chapeau farfelu, ne pouvant retenir un éclat de rire qui fut couvert par Lexie, mains en coupe autour de la bouche. « Hé, toi, avec le chapeau ! On t'a pas dit que s'accoupler avec un poulpe par la tête était une mauvaise idée ? »
Rires bêtes de la part des deux adolescents. Le pauvre Serdaigle semblait pour le moins vexé par la moquerie, et il se retira alors qu'un professeur s'approcha du couple d'amis. Lexie le repéra et donna un coup dans l'épaule de Murtagh en indiquant du menton le bonhomme qui venait vers eux. « Courage, fuyons ! Chacun pour sa pomme ! »
Il hocha la tête et d'un coup les deux adolescent se séparèrent, courant dans des directions radicalement opposées. Fendant la foule, Lexie se perdit rapidement au milieu des stands, finissant par se réfugier dans la file d'attente d'une de celles-ci.
Elle se cacha à moitié derrière un élève un peu plus petit qu'elle, alors que le professeur qui l'avait suivit passa droit devant elle. Bon, hé bien, maintenant qu'elle était là, autant y rester.
Faisant la queue avec une patience toute relative, elle parvint éventuellement à atteindre le début de celle-ci et...

Oh fuck me.

Elle était tombée sur l'épreuve de Nott ? La catastrophe ! Elle ne pouvait pas faire demi-tour par hasard ou...
Ah non, trop tard.
« Tiens tiens, miss MacKay. Je ne pensais pas vous voir ici aujourd'hui. »
Lexie fit un grand sourire forcé. « Moi non plus je ne pensais pas me voir ici aujourd'hui, » avança-t-elle bravement avant de se tourner vers l'élève de première année qui serait son partenaire.
Parce qu'en plus de devoir passer l'épreuve de Nott, elle allait devoir se ramasser un mioche dégoulinant de mo- Oh par Merlin, elle était trop mignonne !

Un grand sourire fleurit sur les lèvres de l'adolescente en voyant la fille qui allait l'accompagner. Ses cheveux blonds vénitiens étaient à tomber, et ses joues rosies par le froid du début d'automne donnaient envie de tirer dessus. Lexie se tourna vers Nott, pointant du doigt l'adorable première année.
« Après l'épreuve je pourrais la garder ? J'ai toujours rêvé d'avoir une petite sœur aussi mignonne ! »
La professeure dû faire un immense effort pour ne pas montrer son désespoir face à l'attitude de la Gryffondor qui – déjà – passait un bras autour des épaules de la petite pour la ramener contre elle. « Tu vas voir, toi et moi on va faire des miracles dans cette épreuve ! »
Pauvre Ishbel.
« Vous pouvez avancer pour aller passer votre épreuve, » annonça Nott qui lançait un regard désolé à son élève la plus jeune. Même si c'était elle qui faisait les règles, elle ne pouvait malheureusement pas se permettre de les changer juste pour elle.
Lexie commença à avancer sans attendre l'avis d'une petite première année qui n'avait pas beaucoup de chance décidément.
Elle passa l'arche qui menait à l'entrée du labyrinthe, et à peine celle-ci fut dépassée qu'un mur tomba derrière les deux filles, les laissant seules face à ce qui se présentait comme étant un problème gros comme un éléphant dans le pied.

Lexie émit un sifflement.
« Je savait que Mrs. Nott était douée, mais ça... » Elle se tourna vers la plus mignonne des premières années. « Alors dis-moi, tu t'appelle comment au fait ? Moi c'est Lexie MacKay. »
Elle détourna le regard pour examiner leur environnement.
L'endroit était immense.
Parcouru de fenêtres qui ne donnaient sur rien d'autre que du noir et des couloirs allant dans tous les sens, les lois de la physique ne semblaient pas avoir cours ici. Elle pouvait voir des escaliers menant à des terrasses où des tables les attendait – sans doute des salles d'énigme – renversées la tête en bas. De quoi donner le tournis. Lexie crut même repérer ce qui ressemblait à une cascade accompagnée d'un cours d'eau.
Elle se demanda brièvement combien de temps leur professeur avait mis pour monter son stand.
Dans tous les cas...
Il leur faudrait avancer !



Dernière édition par Lexie MacKay le Mar 22 Sep - 18:03, édité 2 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [Epreuve d'Intégration] I Bet My Life || Ishbel&Lexie
Jeu 10 Sep - 12:49


Dès l'annonce de l'événement d'intégration, Ishbel avait considéré celui-ci avec suspicion, comme elle l'aurait fait d'un serpent aux crochets particulièrement venimeux et miraculeux pour certains remèdes. S'intégrer? Elle n'avait pas envie de s'intégrer: une intégration nécessitait toujours, quelque part, une désintégration de soi-même, son père le lui avait suffisamment répété. Derrière cette notion, il y avait une idée de renoncement, de souci trop grand du regard d'autrui, l'idée d'appartenir à un groupe et de tout faire pour en être accepté. Mais la jeune Serpentard n'appartenait qu'à sa famille, et ne désirait nulle autre meute.
Ceci dit...
Les premiers jours avaient été difficiles. Elle avait pu constater à ses dépens que sa maison était dans l'ensemble très isolée des autres, et la plupart des élèves de son niveau semblaient se défier d'elle - à tort, à raison, qu'importe? Fort heureusement, son attaque foudroyante d'un cinquième année Vert et Argent lui aussi, à qui elle avait infligé une vilaine morsure à la main, lui avait conféré une réputation d'animal possédé par la rage, et si elle entendait parfois des murmures inquiets sur son passage, aucun ne s'était jusque là risqué à lui causer vraiment du tort. Au fond les avilances des autres élèves lui importaient peu: si la situation s'en tenait là, aucune raison de s'inquiéter outre mesure, mais la peur entraine souvent la haine, et la haine la violence. Autre précepte de son paternel. Et ce jour-là, il serait précieux d'avoir un allié, quelqu'un de plus âgé, plus puissant, qui pourrait probablement prendre sa défense, juste au cas où. Oui, voilà ce qu'Ishbel rechercherait aujourd'hui dans le choix de son futur parrain: du pouvoir, que ce soit en terme d'influence ou tout simplement de capacités magiques. Au fond, les deux combinés seraient évidemment l'idéal. Pour cela, il faudrait se montrer gracieuse, coûte que coûte.

Pas d'explosion de sauvagerie aujourd'hui, Ishbel, s'était-elle serinée tout du long, se rappelant les mots de sa mère.

Il faudrait contraindre, assujettir ce corps et cet esprit, tout à la fois bestiaux et raffinés.
Songeant cela, elle avait, comme tous ses congénères, fait la queue devant le premier stand venu. Un bâtiment se dressait devant eux, dont l'aspect, à n'en pas douter, laissait penser qu'il était bien plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur. Une fois son tour venu, elle se retrouva nez à nez avec le professeur Nott, et sa face perdit le peu de couleur qu'elle affichait habituellement. Honteuse et confuse, elle jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

- Bonjour madame..., bredouilla-t-elle, les yeux rivés sur ses chaussures tandis que la racine de ses cheveux prenait une curieuse teinte cramoisie.

Ce à quoi sa directrice répondit à peine, s'adressant à l'élève qui venait de se poster face à elle. "MacKay"... ça sonnait très écossais ça, non? L'intéressée ouvrit la bouche et Ishbel écarquilla de grands yeux émerveillés. Le doute n'était plus permis, l'accent était trop bien prononcé, incompréhensible même pour quelques Anglais chichiteux, mais pour la rouquine, la tonalité, le roulement des "r", le vocabulaire, tout, ne se rapportait qu'à une seule chose: chez elle. L'endroit où son coeur était intimement rattaché.
Apparemment le coup de foudre sembla réciproque, puisque son aînée demanda aussitôt à l'adopter. En temps normal, la première année aurait probablement fait un bond en arrière et adressé un regard de supplication à l'enseignante de métamorphose, mais le débit de cette drôle de brune surexcitée la berçait et lui endormait les sens. À ses remarques, elle ne put répondre qu'un "oui..." timide et envoûté. Mais déjà sa compatriote était-elle partie, et la jeune héritière lui emboita le pas en courant presque pour combler ses longues enjambées rapides de cigogne.
Aussitôt le mur retomba derrière elles, arrachant à l'enfant un sursaut et un petit couinement de surprise. L'autre écossaise, elle, sembla plus impressionnée qu'effrayée.

- Moi c'est Ishbel, répondit-elle d'une toute petite voix à celle qui venait de se présenter comme Lexie.

Mais sans doute cette dernière n'avait-elle pas écouté sa réponse, elle semblait déjà occupée ailleurs. L'endroit était impressionnant: des escaliers partout, même à l'envers, quelques terrasses également, dont certaines étaient tournées vers le bas, et au loin, un bruit de cascade. La petite Allaway sentit son estomac se retourner violemment. Et si les lois de gravité étaient plus fortes que tous les ensorcellements mis en place pour les défier...? Sans doute, il y avait bien moyen de faire marche arrière, pas vrai...? Pas vrai...? Du courage, allez. Lexie, à côté d'elle, ne voudrait sans doute pas d'une pleurnicharde. Il fallait la rendre fière, et il était hors-de-question qu'elles perdent cette épreuve! Elle se tourna vers son interlocutrice.

- Tu es Écossaise, pas vrai? reprit-elle hardiment, tentant de relancer la conversation.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [Epreuve d'Intégration] I Bet My Life || Ishbel&Lexie
Ven 11 Sep - 12:22


I Bet My Life


La gamine ne semblait absolument pas rassurée de se retrouver là. Le sursaut, le petit couinement. Lexie se retint de se moquer, ne pouvant s'empêcher malgré elle de trouver ça particulièrement mignon. Elle n'avait qu'une envie : attraper la gamine et la serrer dans ses bras le plus fort possible en exprimant à quel point elle la trouvait chou.
Même son prénom était mignon !
Dommage que ce ne soit pas exactement le moment pour faire ça. Non, dans l'instant présent il allait falloir retrouver son chemin pour retrouver leur liberté.
La brune baissa les yeux sur la petite première année lorsqu'elle lui demanda si elle était écossaise, et elle lui offrit un grand sourire en entendant l'accent. Oh, une compatriote ! Ca faisait toujours plaisir.
« Aye aye, je suis bien écossaise. Comme toi si j'entends bien ! » Elle avança un peu sur la plateforme où elles se trouvaient.
Il y avait trois chemins à emprunte : le premier partait tout droit et semblait lui-même bifurquer plus loin, le deuxième allait à droite et donnait sur une arche sans qu'elles puissent voir ce qu'il y avait derrière et enfin à leur gauche se trouvait un long couloir avec des bifurcations vers la gauche. Une barrière suivait les chemins jusqu'à être stoppées par les murs, et Lexie s'approcha du bord pour regarder en bas.
Oulah.
Il ne fallait pas avoir le vertige.
« Hé, viens voir, c'est trop cool ! »
Le fond semblait sans fin, des terrasses, couloirs et escaliers disparaissant dans les profondeurs. « Il doit sûrement s'agir d'une illusion... » Lexie se redressa et fouilla dans ses poches pour sortir sa baguette et un paquet de dragées surprises de Bertie Crochu. Elle l'ouvrit et le tendit vers Ishbel. « T'en veux une ? » Elle glissa sa baguette entre ses lèvres en laissant sa cadette se servir si elle le voulait, en prenant deux à son tour.
Elle referma la boîte et la rangea dans sa poche pour reprendre sa baguette avant d'en manger une, fut heureuse de constater qu'elle était à la framboise, puis pointa la baguette vers la dragée.
« Alors dis-moi, tu viens d'où en Ecosse ? Highland ? Lowland ? » Tout en posant la question, elle réfléchit avant de transformer la dragée en balle de tennis.
De là, elle se tourna à nouveau vers le bord et la lança vers une terrasse non loin qui était suspendue sur le côté, juste un peu plus bas. La balle tomba, tomba, jusqu'à se faire happer par la terrasse et tomber sur celle-ci en s'arrêtant sur le sol. Elle roula encore un peu avant de se stabiliser.
Intéressant.
« Bon, moi je vais par là. Qui m'aime me suive ! »
Et la voilà qui range sa baguette et saute.
La réception fut difficile et l'adolescente tomba pour rouler un peu plus loin avant de se relever rapidement. « C'est bon, j'ai rien ! »
Pour Ishbel, elle devait apparaître comme marchant sur le mur, alors qu'elle-même en levant les yeux vers la première année avait l'impression e le voir appuyée contre la barrière et sur le point de tomber.
« Allez, saute, j'te rattrape, t'inquiète pas ! Ca sera comme un exercice de confiance un peu fou, ça va bien se passer. »
Elle se plaça au bord de la terrasse et ouvrit les bras vers elle.
Allez, saute petite !


Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [Epreuve d'Intégration] I Bet My Life || Ishbel&Lexie
Ven 18 Sep - 12:01


Ishbel rosit de plaisir à la remarque sur son accent, qu'elle prenait comme un compliment. À présent elle ne comprenait pas l'expression navrée que lui avait lancée - elle en était certaine - le professeur Nott avant de partir. Lexie avait l'air pour le moins vive, mais pas méchante le moins du monde!

"Hé, viens voir, c'est trop cool !"

En la rejoignant, Ishbel eût tôt fait de se reculer vivement pour se plaquer contre la barrière juste derrière son dos. Un gouffre s'ouvrait sous leurs pieds, si profond qu'on n'en voyait pas le fond. Une illusion, suggéra son aînée. La première année aurait aimé, voulu même, la croire sur parole, mais bien qu'on leur ait certifié que tout était adapté à leur niveaux, elle n'oubliait pas que Poudlard frisait beaucoup avec la publicité mensongère. La jeune Allaway ne s'était pas encore tout à fait remise pas son expérience désastreuse la semaine précédente, au troisième étage, où elle s'était retrouvée à confronter une sorte d'épouvantard qui avait manqué de la conduire à tuer James Potter en personne. Alors, receler de telles choses dans une école qui avait pourtant la réputation d'être l'endroit le plus sûr au monde... On pouvait raisonnablement s'attendre à tout. Et la directrice des Serpentard n'était évidemment pas de ceux qui hésiteraient à mettre leur vie en danger, l'enfant n'avait guère de doutes là-dessus.
Allons, du courage. Peut-être une dragée surprise de Bertie Crochue l'aiderait-elle? Elle plongea la main dans la boite que lui tendait la jolie brune. Décidément, ce n'était pas son jour: crotte de nez.

- Je viens du Loch Lomond, répondit-elle en profitant que son interlocutrice regardait ailleurs pour retirer discrètement la sucrerie de sa bouche et la jeter dans le vide, juste derrière elle. Et toi?

Curieuse, elle jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule pour voir si la dragée continuerait sa course folle vers le fond de l'abysse, ou si quelque chose se produirait. En vain, cependant: le bonbon était trop petit et l'Écossaise eut vite fait de l'avoir tout bonnement perdu de vue. Ce court instant d'inattention cependant la laissa seule sur cette plateforme, et elle découvrit sa partenaire plus loin, plus bas, plus penchée. Comment avait-elle fait?

"Allez, saute, j'te rattrape, t'inquiète pas ! Ca sera comme un exercice de confiance un peu fou, ça va bien se passer."

Non. Non, non, non, non, non, non. Non. Non. Les pensées affolées s'agitaient à toute vitesse dans sa boîte crânienne: et si la plateforme en face ne pouvait pas soutenir plus de deux personnes? Et si il fallait utiliser un sortilège spécial pour se rattraper? Et si elle n'arrivait pas à sauter assez loin? Et si elle était trop lourde pour Lexie (car après tout, celle-ci n'était pas bien grosse)? Et si...?
L'eût-elle pu, elle aurait reculé davantage encore. Mais l'autre en face semblait s'impatienter. Son coeur battait à tout rompre dans sa poitrine.
"Allez, viens...!"
Des cheveux blonds, un sourire crasseux et des cheveux de paille. La tête à l'envers. Ce n'était pas le moment de penser à lui, pas maintenant, jamais, pourquoi maintenant?
"Viens, tu verras, c'est drôle!"
Ishbel ferma les yeux, comme elle l'avait fait la dernière fois. Un arbre, c'était un arbre, il ne s'agissait que de faire le cochon pendu. Et puis si elle était blessée, peut-être ses parents auraient-ils un bon motif pour la faire rentrer à la maison...? Non, il ne fallait surtout pas penser à cela.
Avec la certitude qu'elle ne s'en sortirait pas entière, elle prit son élan, et sauta.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: [Epreuve d'Intégration] I Bet My Life || Ishbel&Lexie
Mar 22 Sep - 18:00


I Bet My Life


Le Loch Lomond. Lexie n'avait pas retenu un sourire en entendant le 'ch' rouler comme un 'r' entre les lèvres de la première année. Yep. Définitivement une Ecossaise. Une highlander en plus – même si elle se trouvait bien bas par rapport à son aînée. Pour le moment ce n'était pas ce qui importait à celle-ci, plus occupée à sauter d'une plate-forme à une autre.
Elle encouragea donc Jade à faire de même, attendant patiemment qu'elle se décide. Elle savait que le courage n'était pas la vertue principale des Serpentard, mais elle doutait également que celle-ci désire être laissée seule dans ce labyrinthe. Son instinct de préservation devrait ainsi la pousser à sauter dans les bras de la brune.
Ce qu'elle fit.
Allez Lexie.
C'était la moment de la rattraper là !
Elle ancra ses deux pieds bien au sol, avec un écart important afin d'obtenir un meilleur équilibre. Et puis la petite arriva. Comme avec un souaffle, les bras de l'adolescente se refermèrent sur elle, comme si elle voulait empêcher l'équipe adverse de marquer. La seule différence cette fois-ci c'était que l'inertie provoquée par Ishbel était bien plus importante. Et pour palier à celle-ci, Lexie utilisa la meilleure technique qu'elle connaissait pour éviter une chute en arrière.
A savoir tourner sur elle-même, avec la petite toujours dans ses bras.
Elle recula ainsi de deux pas, puis se sentant partir, pivota sur elle-même comme si elle avait voulu faire faire l'avion à une Serpentard morte de peur sans doute.
Ce fut laborieux, mais après quelques tours, elle se laissa tomber au sol dans une chute contrôlée où elle savait qu'elle ne craignait rien tout comme son paquet.
Puis elle lâcha un rire. Elle passa une main dans les cheveux d'Ishbel et lui caressa le crâne comme on le ferait avec un chiot des plus mignons, emmêlant sans doute un peu les boucles au passage, et elle la relâcha.
« Joli saut ma grande ! J'suis fière de toi ! » C'est que ça demandait une bonne dose de courage d'effectuer ce saut malgré tout.
Elle lui laissa ensuite le temps de se relever avant d'elle-même pouvoir le faire, s'époussetant au passage et observant autour d'elle de façon plus prononcée.

Les environs...
Elles se tenaient sur une plate-forme carrée, avec à la droite de l'endroit où elles étaient arrivées un chemin dallé de noir et de blanc qui repartait vers l'intérieur. Un champ de force doré bloquait le chemin vers ce qui semblait être un tunnel aux bords ronds, le chemin tournant dans celui-ci du bas au plafond.
Au bord de l'expace se trouvaient des piliers avec des plantes au sommet qui descendaient le long de ceux-ci librement. Au centre du carré se trouvait une table de jardin en fer forgé blanc, de forme ronde, sur laquelle était posé un plateau d'échec. Les pièces blanches et noires étaient de très belle facture et n'étaient – à priori – pas animées comme pouvaient l'être celles des échecs sorcières. Elles étaient déjà disposées en une partie débutée.
Il n'y avait pas de chaise où s'asseoir autour de la table, en revanche, une étrange fontaine était disposée sur le bord gauche du carré, et semblait faire couler du lait. Toutefois, à l'odeur qui s'en élevait, on devinait sans mal qu'il s'agissait de peinture blanche en réalité.
« Bizarre, » commenta intelligemment Lexie avec une petite moue. Elle se rapprocha du plateau d'échec. « J'espère que tu as appris à jouer aux échecs près du Loch Lomond, parce que ça a pas été mon cas à Stornoway. Ni même à Edimbourg... » Elle lui fit un sourire malicieux. « Si ça répond à ta question de plus tôt. »
En se penchant sur la table, elle remarqua une phrase gravée sur celle-ci, au dessus des instructions du jeu, sans doute pour ceux ignorant les règles, qui dévoilaient sous le blanc de la peinture de celle-ci du noir.
« Pour gagner la partie, au-delà des apparences il vous faudra aller, » lut-elle à voix haute. « Echec et mat en zéro coup, vous êtes blanc. »
Elle n'aurait pas pu avoir à casser des choses plutôt que de résoudre des énigmes stupides ?
Elle commença alors à observer longuement le plateau.


Spoiler:


Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: [Epreuve d'Intégration] I Bet My Life || Ishbel&Lexie
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Épreuve d'intégration] Pour tromper un rival, l'artifice est permis - Kyle&Ishbel
» [Epreuve d'intégration] Tout ce qui brille n'est pas or - Lexie MacKay
» Ishbel Allaway [Serpentard]
» Ishbel Eilidh Allaway - Boîte aux lettres
» Lexie MacKay [Gryffondor]

[Epreuve d'Intégration] I Bet My Life || Ishbel&Lexie

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: