Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

Event Horro'OCtober - Absolan, Robbie, Phyllis

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Event Horro'OCtober - Absolan, Robbie, Phyllis
Jeu 6 Avr - 20:57
L'orage dehors masquait tous les bruits. L’Écosse était connue pour sa pluie continue, mais cette nuit, le temps était si pourri qu'orage était un mot bien faible. Une tempête sinon. On ne s'entendait même plus penser, alors de là à entendre le bruit éventuel d'un élève hors de son lit... C'était pourtant l'unique raison d'être debout à une heure si tardive. Tentant de s'en persuader, Phyllis refusait d'admettre qu'elle n'avait en réalité aucune raison de flâner ainsi dans les couloirs et surtout le froid omniprésent. Il fallait certainement blâmer la pluie et le vent pour ça, mais il faisait assez froid pour attraper la crève.
Elle frissonna. Incapable de saisir quel détail de l'ensemble la dérangeait, mais le château entier semblait vivant, pourtant sans l'ombre d'une âme qui vive à l'horizon. Les toits grinçaient sous les assauts répétés du vent, la pluie se glissait à travers les fenêtres ouvertes. La lumière de la Lune n'éclairait rien, dissimulée derrière une couche épaisse de nuages noirs. Sans être naturellement suspicieuse, Phyllis devait reconnaître qu'elle n'était nullement rassurée ; imaginer ce qui pouvait se tapir à tous les coins sombres des couloirs, compte tenu des créatures peu recommandables qu'on pouvait parfois trouver chez les sorciers la rendait assez méfiante. L'ambiance générale n'aidait en rien : les couloirs auraient fait flipper un détraqueur.

Grande inspiration. Il n'y avait aucun élève à trouver à cet étage. Il s'était soit fait la malle, soit était retourné au lit. Certains élèves étaient somnambules après tout. Rien d'alarmant donc, si ce n'était la  tempête qui menaçait d'effondrer le château. Ce château avait de la chance d'être magique, il serait depuis bien longtemps tombé en ruines sinon. Allez savoir pourquoi, mais Phyllis avait quand même l'impression que le château allait s'effondrer sous peu. Il était l'heure de repartir se coucher, de laisser les angoisses et les peurs enfantines dans l'obscurité du couloir. Rien ne s'effondrerait, rien n'allait surgir de l'ombre pour lui bouffer la jambe, rien. Il n'y avait pas d'endroit plus sûr que Poudlard. Elle était seule dans ces couloirs, mais la sensation d'être observée n'arrivait pas à la quitter.

L'ombre sur le mur, un bruit distinct parmi le tumulte de l'orage, attirèrent l'attention de la rousse. Elle n'entendait même pas ses propres pas sur le sol, quel bruit pouvait être assez fort pour se faire entendre à travers ce chaos ? La paranoïa s'emparait progressivement d'elle, à tel point que les ombres rampaient sur le sol pour lui attraper les chevilles.
Mais les ombres n'étaient pas les seules à vouloir l'attraper, puisqu'une main cadavérique, à mi chemin entre une main et un squelette sortit de l'ombre, tendue vers elle pour l'entraîner dans les profondeurs abyssales des Enfers. Un hurlement strident s'échappa de la bouche de la professeure, alors qu'une silhouette se détachait de l'obscurité. La créature semblait humaine au première abord, juste pâle, si pâle comme morte, et creuse aussi. Un cadavre ambulant. Un inferius. La créature était  pourtant là, dans ce château si sûr et protégé Sans penser à rien, elle tira sa baguette, expulsa l'inferius à travers le couloir.
Courir maintenant, aussi loin que possible, semblait être la solution adaptée. Les inferi étaient déjà morts, les tuer semblait impossible. Leur foutre le feu pour les réduire en poussière sans doute, mais ça n'avait pas été son premier réflexe. Courant sans but ni direction, Phyllis hurla de nouveau lorsqu'au détour d'un couloir, elle fonça dans une personne pourtant bien plus vivante et moins effrayante: l'élève qu'elle cherchait au début de cet enfer.
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2905
Infos

Sujet: Re: Event Horro'OCtober - Absolan, Robbie, Phyllis
Dim 16 Avr - 10:25




Toi ? Ici ? Une explication s'impose
PV Elesya Travers


Horr'October


Il les avait ensorcelés les cadavres pour attaquer en cette nuit sombre Poudlard et les cadavres humanisés de l'horreur erraient dans le chateau. Ils vaquaient de ci de là cherchant le souffle chaud des élèves ou des professeurs. Leurs yeux blancs se tournaient dans les couloirs sombres pour chercher leur victime. L'envie de tuer, l'envie de faire mal, l'envie de faire peur mais après tout que voulaient ils ces êtres sortis de leur mort et manoeuvrés par ce mage noir ?

Du bruit provenait des étages, ils se dirigèrent en groupe, un murmure « en haut » ; bravant les escaliers qui persistaient à n'en faire qu'à leur tête ils montèrent. Un bruit de pas assourdi au 4ème étage ; bruit de pas mais personne... grognement des inferis qui poursuivaient leur traque. Ils sentaient la colère du mage ; leur recherche serait elle purement vaine en cette sombre soirée ?

Les êtres réanimés arrivèrent au 7ème étage du château lugubre ou nulle lumière ne régnait et ils virent la personne qui avançait seule jusque là... autant d'innocence ne pouvait l'être plus longtemps. L'un d'entre eux se rapprocha d'elle alors que les autres restaient à distance. Leur maître ainsi désigné montrait le chemin de leur sombre dessein.

Une main froide posée sur l'épaule de l'inconnue, un hurlement retentissant dans les couloirs du 7ème, un sourire sur les lèvres de l'inferi qui murmura « oh continues de chanter pour moi nous avons besoin de nous repaître »... les paroles étaient celle du maître, ce n'était point les siennes... nul doute que l'inconnue le savait, la scène n'en était pas moins lugubre alors que devant l'inconnue se tenaient désormais plusieurs yeux blancs... des bruits de pas se firent entendre derrière eux, le cri de l'adulte semblait avoir attiré d'autres cibles pour leur plus grand bonheur.

spoiler:

.


camo©015
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Event Horro'OCtober - Absolan, Robbie, Phyllis
Dim 16 Avr - 13:38
Le septième étage de nuit ?

Mais pourquoi Robbie était-il là ? Il n'en savait rien. Surtout qu'une heure avant il se trouvait dans son dortoir sous ses couvertures à dormir d'un sommeil profond.

Il n'était pourtant pas somnambule !!

Donc Robbie était dans un couloir du septième étage à essayer de trouver une explication à cela mais il ne pouvait pas y arriver. Il ne savait pas et n'avait personne à qui demander.

Normal lorsqu'on se baladait seul après l'heure du couvre-feu instauré par le règlement de l'école. Encore qu'il aurait bien pu tomber sur quelqu'un et ce quelqu'un n'était que le concierge de l'école. Et Robbie n'avait pas envie de finir puni. Cela ne lui était encore jamais arrivé en deux ans de cours à Poudlard.

Il avançait donc dans ce couloir sombre dont la seule lueur venait des fenêtre où la lune se frayait un minuscule chemin. Minuscule chemin était déjà un exploit au regard de la tempête qui avait lieue dehors. Il avançait mais trouvait plutôt qu'il faisait du sur place tant il ne voyait toujours pas le bout du couloir.

Soit c'était Robbie qui marchait au ralenti soit c'était ce couloir qui était magiquement sans fin.

Il aperçut alors une forme au loin et arriva à distinguer une jeune femme adulte. Rien de plus. C'était le moment de lui demander de l'aide ou pas.

"J'y vais ou pas ?" essaya-t-il de se motiver.

Il fut soudainement comme clouer sur place. Ses jambes refusant d'avancer plus. La cause ? Il venait d'avoir une attaque de tétanie due à l'apparition de choses ou plutôt de créatures que Robbie pris pour des Gollum. Gollum étant un personnage d'un roman anglais qu'il avait lu l'année dernière.

Il voulait avancer mais semblait pris dans un étau et pensa que la meilleure chose à faire était d'user de sa baguette. Mais par comble de malchance, Robbie était bien évidement en pyjama et pieds. Comment aurait-il pu emporter sur lui sa baguette magique s'il n'avait aucune poche et ne tenait sa baguette dans aucune de ses mains.

Il dit alors :

"Au secours Madame !!" d'une voix pas très forte mais suffisamment quand même pour que quelques-unes des créatures entendent le seconde année malgré le cri que venait de pousser l'adulte.

Robbie n'eut plus de doute lorsque deux créatures se tournèrent vers lui avec un drôle de sourire pas du tout amical. Il constata qu'elles n'avaient rien de sympathiques.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: Event Horro'OCtober - Absolan, Robbie, Phyllis
Mar 18 Avr - 13:27

Event Horr'October
à une petite chose la peur donne une grande ombre


31 octobre 2018 - 1er novembre 2018

Impossible de savoir ce qu’il faisait ici. En réalité, il ne souhaitait même pas le savoir. Peu lui importait. Peut-être n’était-ce que le résultat de l’une de ses insomnies récalcitrantes. Avait-il au moins pris ses médicaments, aujourd’hui ? Il n’en savait plus rien. Tout avait radicalement changé dans son champ de vision, et il était désorienté. La seule idée qu’il avait en tête était de trouver quelque chose, bien qu’il ne sache même pas de quoi il s’agissait. Il avançait dans un long couloir qu’il devina comme appartenant au septième étage du château.

Mais que faisait-il ici ? Aussi loin des cachots et du dortoir de sa maison ? Si il croisait un professeur ou qui que ce soit, il risquait gros. Mais cette pensée ne le stressa pas outre mesure. Le vert et argent jeta un coup d’œil par-delà l’une des grandes fenêtres donnant sur l’extérieur. La nuit semblait bien avancée, tant et si bien que tout le monde – sauf lui bien entendu – devait dormir à une heure pareille. Il continuait donc d’avancer, dans sa quête d’un il-ne-savait-quoi. Il était vêtu de son pyjama au-dessous de sa cape de sorcier. Il faisait trop froid en automne pour se promener dans les couloirs sans être bien couvert.

Ce n’est qu’une quinzaine de minutes d’errance plus tard qu’un frisson parcouru le sixième année. Quelque chose avait bougé dans l’ombre. Il n’avait pas rêvé, en tout cas même avec les paupières tombantes il en était persuadé. Le voilà complètement éveillé, les sens aux aguets. Son rythme cardiaque accéléré, il sortit la baguette qu’il avait conservé dans la poche de la cape. Le bois d’if pointa vers l’obscurité, ses recoins d’ombre qu’Absolan épiait intensément. Pourtant, rien de bougea plus. Peu convaincu, il se rassura en ne pensant qu’à une hallucination due au manque de sommeil.

Soudainement, le septième étage sembla s’éveiller. Sans raison manifeste, il semblait grouiller de vie, et une ambiance effrayante suppurait des murs de pierre lorsque le Serpentard entendit le bruit d’une course, de plusieurs même. Des bruits un peu humide, comme si l’on frottait deux morceaux de caoutchouc trempés l’un contre l’autre brièvement. Des bruits gutturaux et moqueurs qui lui rappelaient un personnage de films d’horreur dans la culture moldue. Alors Absolan se mit à courir, sans savoir où. Sans savoir si il se rapprochait ou s’éloignait de la source du bruit, car tout résonnait dans les couloirs du septième étage. A un croisement, il devina une petite silhouette dans l’obscurité qu’il crut être celle d’un enfant alors qu’il n’en était rien. Saisit d’un vent de panique, la chair de poule le gagna jusque sur le cuir chevelu lorsqu’il croisa un regard profondément vide et blanc. Une ligne de dents jaune, chevauchées d’une peau laiteuse sans lèvres, lui offrait un sourire des plus morbides et effrayants qu’il lui fut donné de voir un jour. D’abord tétanisé pendant que la créature se rassemblait tout elle-même pour s’apprêter à courser sa victime. La course fut lancée lorsque le jeune homme s’enfuit dans la direction opposé. L’Inferi poussa un cri qui faisait penser à un ricannement sadique et une alarme.

Absolant n’avait jamais courru aussi vite, et parfois il avançait à l’aveugle. Peu lui importait de se blesser dans sa course ou de parfois se tordre la cheville. Il savait que si il se faisait attraper par cette créature, il aura beaucoup de mal à s’en dépêtrer. Son cerveau fonctionnait à une telle vitesse qu’il ne parvenait plus à réfléchir correctement, continuant son effort malgré le manque d’oxygène généré par la course et la panique à la fois. Il percuta alors une masse qu’il n’avait pas vue venir au détour d’un couloir. Un instant il pensa que c’était fini, qu’il allait se faire attraper par les créatures de l’ombre. Mais il s’agissait de Miss Coleridge, qu’il accueillis d’un faciès sceptique durant quelques instants.

« Coleridge ? » laissa-t-il échapper, dubitatif et complètement essoufflé, sans penser aux titres de civilités.

Mais ils n’eurent pas le temps d’échanger davantage qu’une demande à l’aide résonna dans l’obscurité. L’Inferi qui avait pourchassé Absolan quelques minutes plus tôt avait apparemment trouvé une autre cible, que l’adolescent devina comme un deuxième année de Serdaigle : Robbie Newton.

copyright acidbrain
Le Narrateur
Le Narrateur
ProfilDate d'inscription : 24/08/2015
Messages : 2905
Infos

Sujet: Re: Event Horro'OCtober - Absolan, Robbie, Phyllis
Lun 1 Mai - 18:28




Toi ? Ici ? Une explication s'impose
PV Elesya Travers


Horr'October


La terreur voilà ce qui régnait dans les couloirs de Poudlard ; la nuit sombre augure de la frayeur des enfants comme des adultes. Nul besoin de monstres, Poudlard se suffisait à lui-même. Château hanté, escaliers fous. Il prenait un malin plaisir cette nuit à harceler les pauvres êtres qui étaient en dehors de chez eux. Les inferis, ses instruments de terreur étaient ses marionnettes.

Ses marionnettes se nourrissaient du sentiment de terreur dans lequel il avait plongé ses victimes. Il les avait vues arpentant les couloirs depuis tout à l'heure. Une adulte qui en guise de réponse avait hurlé, deux jeunes gens qui n'étaient pas mieux. Il se régalait l'inferi et ses partenaires à peine plus loin.

« chanter dont ; profitez de la vie que l'on va vous enlever stupides marionnettes ; attirez vos amis, hurlez ».

Ils les encerclaient les trois ; des bruits dans le couloir. Qu'est ce que ? Une lumière. Non déjà ?

Leurs proies étaient là prêtes à succomber ; obéir à cette voix qui les guidaient. Une colère du maître ressentie au plus profond de leur enveloppe charnelle. Ils ne pensaient plus. Un éclat de lumière fit reculer le plus hardi. Un oiseau qui chantonnait.

Une sonnerie stridente retentit « revenezzz » ; retour en arrière des inferis ; ils s'éloignaient de leurs victimes un rictus sur leur visage grimaçant "nous reviendrons, nous vous aurons"

L'aube se levait sur l'échec cuisant de l'armée d'Inferi alors que trois êtres se réveillaient d'un cauchemar éveillé... un cauchemar qui les poursuivrait dans leurs aventures dans les couloirs de Poudlard.

Nul doute qu'au 7ème étage, ce couloir pour ces trois personnes ne serait plus le même par les heures les plus sombres.... la sonnerie stridente du réveil avait retenti réveillant Poudlard ; un brin de soleil passait par les fenêtres réchauffant les murs froids du château... une nuit bien sombre à l'heure d"Halloween se terminait


HRP:
.


camo©015
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: Event Horro'OCtober - Absolan, Robbie, Phyllis
Page 1 sur 1

Event Horro'OCtober - Absolan, Robbie, Phyllis

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: