Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

[Flashback 2015] 1st day in Hogwarts

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: [Flashback 2015] 1st day in Hogwarts
Dim 29 Jan - 2:33

   

   
1st day in Hogwarts

   
   

   

Spoiler:

 Tout était prêt. Il avait revérifié vingt fois la veille en demandant de l'aide à sa mère qui avait fini par prendre sa valise et l'enfermer à double tour dans un débarras en espérant qu'il dorme enfin. Mais il n'y arrivait pas.

Yeux rivés sur le plafond, le jeune garçon n'arrivait pas à dormir. C'était juste impossible.

Et s'il finissait à Serpentard ?

Comme lui. Ce garçon qui était devenu un monstre. Ce garçon qui était devenu le tortionnaire de son grand-père.

Un garçon pas si différent des autres.

Sauf qu'il était orphelin.

Du moins c'est ce qu'il avait lu dans « La naissance du seigneur du mal » chez Fleury & Bott.

C'était dingue quand on y pensait.

Se dire que son grand-père, son propre grand-père lui avait fourni sa baguette ! Celle qui avait tant et tant tué !

Et il l'aurait pas cru.

Pour lui, c'était un garçon calme et taiseux qui avait plutôt vite trouvé baguette à sa main.

Comme lui d'ailleurs.

Pourtant son grand-père lui avait assuré que ça avait rien à voir.

Graham était pas convaincu. Après tout, il avait déjà blagué en disant que le grand Harry Potter avait bien failli lui détruire sa boutique avant que sa baguette le trouve... Alors bon... Peut-être qu'avoir plus de mal à trouver sa baguette signifiait un cœur plus pur ?

C'était certainement absurde.

Mais ce soir, il ne se l'arrachait pas de la tête.

Peut-être parce que son petit frère ne cessait de lui demander s'il pensait atterrir à Serpentard en le harcelant de question sur cette maison.

Peut-être parce qu'aucun Ollivander jusqu'à ce jour n'y avait mis les pieds.

Certainement parce qu'il n'y a que les personnes bien pour se demander si elles ont au fond quelque chose de mal en elles.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La voix de son père le tira de ses songes tourmentés.

S'étirant, le garçon sortit de son lit et alla se laver encore à moitié endormi.

Il était en sueur. Et d'après Gildas, il avait fait des cauchemars. Super. Il allait passer pour un faible maintenant.

L'eau lui fit du bien et il ferma les yeux en tentant d'ignorer ses inquiétudes. Mais il dû en sortir bien vite car un de ses frères devait désormais prendre sa place dans la salle de bain.

De la cuisine, une douce odeur de bacon et d’œufs au plat se faisait sentir mais il n'avait pas faim. Il dû néanmoins se forcer à en avaler quelques fourchettes sous le regard inquisiteur de sa grand-mère. A croire qu'à ses yeux il était si fin qu'il risquait de s'envoler.

Son seul réconfort c'était verdure qui dormait dans la poche de son blouson.

Mais l'heure arriva vite. Bien trop vite.

Il y eut la courte traversée de Londres, l'arrivée à la gare si proche de chez eux... La traversée du mur et puis le brouhaha ambiant. Et il ne voulait pas partir.

Se réfugiant dans les bras musclés et réconfortants de son père, le jeune garçon le serrait fort contre lui en le suppliant de le garder avec lui à la boutique. Mais Gustav ne céda pas. Lui séchant ses larmes en se mettant à sa hauteur, il le regarda sans comprendre.


« Mais pourtant tu avais tellement envie d'y aller durant toute cette année !  Puis tu ne seras pas seul, Grim est avec toi, tu le sais Grammy ? »

Hochant la tête en grimaçant, le garçon serrait son crapaud contre lui. Il n'osait pas dire à son père sa peur. Il ne voulait pas le décevoir.

Mais l'accompagnateur de train siffla bien trop vite à son goût.


« Tout se passera bien Graham. Tu verras. Tu n'as pas de souci à te faire mon grand. »

Serrant une dernière fois son père dans ses bras, Graham monta dans le train et attrapa sa valise que son père lui tendait. Regardant la porte se fermer derrière lui, il resta un moment immobile. Il ne leur fit pas signe. Il avait juste terriblement peur.

Et puis, une fois la gare disparue pour de bon, il se mit à la recherche d'une place dans un wagon libre. Et après plusieurs essais infructueux, il arriva essoufflé de tirer sa valise dans le même wagon qu'un garçon de son âge.

James Potter.

Le fils du survivant. Mais ça, Graham s'en fichait.

Il découvrit bien vite que la pression de la réputation familiale pesait aussi sur les épaules de son condisciple. Et au fur et à mesure du trajet et des diverses conversations, il en oublia ses inquiétudes pour un temps.

Ce ne fut que dans la barque dans laquelle ils venaient d'embarquer, qu'il se mit à stresser à nouveau au fur et à mesure que l'immense et incroyable château se rapprochait d'eux.

Ce stress ne cessa d'augmenter de mètre en mètre et de pas en pas. Surtout qu'il avait dû confier Verdure à des adultes qui acheminaient les bagages et les animaux jusqu'au château.
Une fois dans la grande salle, le temps fut interminable. Les noms s'égrainaient un à un. Les applaudissement suivaient. Le Choixpeau se faisait plus ou moins long.

Puis vint son tour.

Il lança un regard à James avant de s'avancer en déglutissant vers le Choixpeau.

Puis tout fut noir.

Plus de bougies.

Juste du noir.


« Hmmm... Je vois beaucoup de sagesse et une grande maturité en vous jeune Ollivander... et de l'ambition... mais cette ambition est celle de vouloir vous démarquer. Je vois... une différence que vous avez du mal à dévoiler mais je suis certain que vous y arriverez sans soucis en étant chez les SERDAIGLEs ! »

Le jeune Ollivander repris son souffle qu'il avait inconsciemment stoppé.

Serdaigle ?

SERDAIGLE ?

Comme son grand-père !

Sourire aux lèvres, le garçon laissa le professeur Londubat lui enlever le Choixpeau de sa tête et il alla s'installer à la table des aigles avec une humeur bien plus joviale, pouce en l'air vers son frère qui l'approuva d'un signe de tête.

Finalement, il était content d'être ici.

En bleu et bronze, étincelant de bonheur.


   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Page 1 sur 1

[Flashback 2015] 1st day in Hogwarts

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: