Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-43%
Le deal à ne pas rater :
Logitech MX Keys Plus – Clavier sans fil rétroéclairé avec ...
79.99 € 139.99 €
Voir le deal

C'est à moi ! [Alek] - Libre

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: C'est à moi ! [Alek] - Libre
Jeu 23 Juin - 17:24
 
C'est à moi !Samedi 7 avril 2018
« Non Galahad je n'ai toujours pas ''L'évolution des dragons européens pendant le XXème siècle '', désolé. »

Mine renfrognée, Galadriel soupira profondément avant de reprendre d'une voix blasée « C'est encore Dolenec qui l'a ?! Mais ça fait un mois qu'il le garde ! »

« Monsieur Dolenec est à jour... »

Grommelant entre ses dents, Galadriel sortit précipitamment de la bibliothèque avant de grimper les escaliers quatre à quatre en hurlant presque le mot de passe avant d'entrer en trombe dans la grande salle. Regard circulaire. Pas d'Alek. Mais bien un Niklaus en train de lire sa bande dessinée débile sur ce groupe pourri de sorciers. Main sur son épaule, Galadriel sourit en le voyant sursauter.

« Où il est ? »

« Qui ? »

« Ton toutou Dolenec.. »

« Tu parles autrement d'Alek ! Puis c'est pas tes affaires... ! »

Sourire carnassier, Galadriel se retint de le martyriser car elle sentait le regard de Caleb sur lui. Tss. Favoritisme. Comment on pouvait protéger une teigne pareille ? Tant pis, elle trouverait Dolenec seule ! Grimpant les escaliers quatre à quatre, Galadriel se dirigea du côté des dortoirs des garçons sans hésitation.

« Tu vas où Galadriel ? »

Oh non...pas Galahad... En plus il avait encore ce regard désapprobateur ! C'était pas sa faute si les escaliers des filles étaient ensorcelés et pas ceux des garçons. Haussant les épaules, Galadriel le jaugea légèrement avant de répondre. « Je cherche Alek Dolenec, t'sais celui qui traîne toujours avec la teigne. »

« Ah ouais la tête de troll... »

« Ouais, tu l'as vu ? »

« Dans son dortoir en train de lire... »

Galadriel ignora le regard interrogateur de son jumeau et le laissa redescendre avant de se diriger vers le dortoir des première année. Il était là, tranquillement allongé en train de lire SON livre. Pas d'une pas deux, la jeune fille se dirigea précipitamment vers le gamin et lui arracha le livre de ses mains.

« C'est mon tour tête de troll ! T'as pas besoin d'un mois pour lire un bouquin. »

Repliant son livre sous le bras, Galadriel lui fit un sourire victorieux. Enfin ! Enfin elle pourrait lire ce livre ! Cela faisait trop longtemps qu'elle en avait envie !

Nombre de mots/citation
© idyllic prince.
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: C'est à moi ! [Alek] - Libre
Mer 29 Juin - 0:26

“C'est à moi !”





-----------------------------------------------


Samedi 07 avril 2018

Ce samedi après-midi là, Alek était tranquillement allongé sur le ventre, sur son lit dans le dortoir des Gryffondor de première année. Il lisait un livre qu'il avait emprunté à la bibliothèque : L'évolution des dragons européens pendant le XXème siècle. Il adorait ce livre et l'empruntait régulièrement pour le lire et le relire encore et encore. Il en connaissait désormais une bonne partie presque par cœur et se désolait de ne pas arriver à apprendre aussi facilement ses cours. Cependant, il est qu'il ne l'avait pas encore emprunté aussi souvent que Le Quidditch à travers les âges, qui était sans hésitation son livre favori. Il ne comptait plus les fois où il l'avait emprunté à la bibliothèque de Poudlard et ne cessait de se persuader qu'il devait absolument l'acheter chez Fleury et Bott cet été.

En songeant à cet été, Alek ne pouvait s'empêcher d'être triste. Oh, bien sur l'été avait toujours été sa saison préférée et il avait hâte de revoir Kentin pour lui raconter son année. Cependant, il n'avait aucune envie de revoir ses parents et l'idée de vivre sous le même toit que Konstantin alors qu'il avait réussi à l'éviter presque toute l'année scolaire le déprimait. Il avait été tellement heureux dans le château et s'était fait de vrais amis. Alek pensait à tout ça d'une telle manière qu'il ne s'aperçut pas de suite qu'il relisait la même phrase depuis un bout de temps. Il poussa un soupir et s'efforça de se reconcentrer dans sa lecture.

C'est alors qu'il entendit des bruits de pas : quelqu'un montait les escaliers quatre à quatre. On entendait souvent ce genre de bruits dans les dortoirs, à cause du nombre d'élèves, aussi Alek n'y fit pas réellement attention. Mais il entendit la porte du dortoir grincer et il se retourna pour saluer son camarade de classe. Au moment où il tournait la tête, il sentit qu'on lui arrachait son livre des mains. Devant lui se tenait être un des jumeaux de deuxième année. Ce dernier se vanta avec son petit sourire victorieux et se permis même d'insulter le Gryffondor et de lui faire des reproches sur le temps qu'il mettait à lire son livre. À ce moment là, il se moqua clairement de savoir si c'était Galahad ou Galadriel, un garçon ou fille. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il comptait bien le remettre en place, avec ses poings s'il le fallait. Alek se leva alors d'un bon et cracha presque à la figure de son voleur :

« Je ne suis pas sur que tu es bien vu en me traitant de tête de troll, mais même si c'est le cas, au moins moi je n'en suis pas un. Mais toi... tu es sur de pouvoir arriver à lire ce livre ? Ce sera pas trop difficile pour quelqu'un de ton espèce ? »

Il essayait de rester le plus calme possible, se retenant presque de corriger cet effronté. Peu importe qu'il est un an de plus, il en aurait dix ce serait la même chose. Alek s'approcha alors du Gryffondor avec un regard noir. Il se rapprocha tellement que leurs visages se touchaient presque. Il rajouta alors, d'un air méprisant :

« Et je te conseille vivement de me rendre ce que tu as dans la main, si tu ne veux pas finir à l'infirmerie. »

C'était des paroles violentes, peut être un peu trop pour un gamin de douze ans. Il avait volontairement accentué le « toi » pour que l'adolenscent qui lui faisait face comprenne bien le sous-entendu. Alek aurait très bien put menacer l'autre zigoto d'aller chercher le professeur Londubat ou la bibliothécaire, mais il n'en était pas question. Pour qui répétait constamment qu'il en avait assez d'être traité comme un gamin et qu'il pouvait se débrouiller seul, il ne pensait même pas faire appel à qui que ce soit. Et s'il fallait qu'il se bagarre pour un simple livre afin de ne pas se faire ridiculiser et de prouver qu'il n'était pas un peureux comme l'était, selon lui, Robbie Newton, c'était le moment.
Page 1 sur 1

C'est à moi ! [Alek] - Libre

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: