-20%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik']

Impedimenta :: Version 1 :: Version 1 (officiel) :: RP :: RP terminés

Invité
Invité
MessageSujet: Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] EmptyLun 20 Juin - 21:20

Invité

“Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger...”





-----------------------------------------------


Mardi 03 avril 2018

Il était maintenant largement 21h30 passé, et Alek était occupé à jouer au ninja avec Nik' dans les grands escaliers. Les deux Gryffondor avaient comme idée en tête de se rendre au cuisine, afin de voler un ou deux gâteaux et de demander des draps propres aux elfes de maison y travaillant. Ce n'était pas la première fois que les deux garnements s'aventuraient en dehors de leur salle commune, loin de là. Mais c'était la première fois qu'ils comptaient se rendre dans les cuisines et Alek en tremblait d'excitation. Il fallait juste faire attention à être discrets et à ne pas se faire prendre et le tour serait joué. C'est ainsi que Nik' et Alek prenaient joyeusement la direction des cachots. Selon le jeune Dolenec, c'était là que se trouvaient les cuisine du château. Il n'y était lui-même jamais allé, il tenait ses informations de deux Poufsouffles visiblement tous aussi curieux que lu et son camarade de dortoir. Très vite, ces deux derniers arrivèrent dans les cachots.

« Bon. Maintenant, il ne nous reste plus qu'à trouver le tableau avec les fruits. »

Commença alors un drôle de cinéma. Essayant d'être toujours les plus silencieux possibles, Alek et Niklaus durent se mettre à la recherche du fameux tableau qui semblait être très bien caché. Et puis.... il faut bien dire que les couloirs de Poudlard, la nuit, étaient finalement bien différents de ceux du jour.... et se ressemblaient tous en même temps. Alek frissonna. En partant, il avait oublié de mettre un pull et était toujours en t-shirt. Surtout que les cachots étaient loin d'être le coin le plus chaud de Poudlard. Avec un léger regret, le Gryffondor pensa à son lit et au feu brûlant de la salle commune. Puis, très vite, il se rappela ce pourquoi ils étaient là et il se remit en quête du tableau aux fruits. Mais les couloirs continuaient de se succéder et il lui sembla même à moment qu'ils tournaient en rond.

« Je crois qu'on est déjà passés par là. »

Cet simple constatation d'Alek lui fit prendre conscience qu'ils étaient peut être en train de se perdre, si ce n'était pas déjà le cas... Soudainement, le Gryffondor se sentit coupable d'avoir entraîné son ami dans une telle situation. C'était lui qui avait proposé cette "expédition" et ce sans être totalement sur de ses sources, qui désormais ne lui paraissait plus fiables du tout. L'envie de s'excuser lui montait à la tête, mais sa fierté l'empêchait de dire le moindre mot. Il fallait qui s'en sorte, vite. Soit, dans le meilleur des cas, qu'ils trouvent le tableau à fruits et sa maudite poire. Soit, au moins, qu'ils trouvent la sortie.

« Tu penses qu'on est perdus ? »

Les mots lui étaient sortis de la bouche avant même qu'il ne s'aperçoive qu'il allait les prononcer, tant leur sens lui semblait évident et le désespérait un peu plus à chaque virage.
Anonymous
Informations Générales
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] EmptyMar 21 Juin - 13:32

Invité

A la recherche des cuisines


“Contre la peur, un seul remède : le courage.”





Mardi 3 avril 2018


Les deux petits diables étaient sortis précipitamment de leur salle commune afin de se rendre aux cuisines. Niklaus avait dû résister plusieurs fois à l'envie de dévaler les escaliers précipitamment. De plus, son sac de bavboules qu'il avait gardé sur lui avait parfois tendance à faire du bruit. Ainsi s'était t-il arrêté de nombreuses fois, interdit, lorsqu'une ombre semblait surgir ou lorsqu'il pensait entendre un bruit suspect. En attendant, les deux garnements avaient fini par arriver dans les cachots après de longues minutes à descendre les étages en espérant ne pas se faire attraper.

Arrivés dans les cachots, les deux garçons s'arrêtèrent un instant à la lueur d'une torche. Enroulant sa cape contre lui pour se protéger des courants d'air, Niklaus observait les lieux avec méfiance. Il y était déjà venu en plein milieu de la nuit mais rien à faire... Les cachots avaient toujours ce côté anxiogène. Il avait entendu dire que pendant la grande guerre, des mangemorts avaient régné sur Poudlard et que les cachots avaient servis à emprisonner des première année. Première année qui avaient subis les endoloris de leurs aînés. Frissonnant en imaginant tout cela, Niklaus hocha la tête à la constatation de son ami.


« Il doit pas être bien loin... » chuchota t-il avant se positionner à la droite du couloir. Commença alors la recherche. La lueur des torches semblait bien souvent fort faible et par moments sa vue se brouillait. Des tableaux, il y en avait. Des fabricants de potions célèbres, des alchimistes renommés... Mais nulle trace d'une corbeille de fruits. En attendant, ils arpentaient les couloirs qui avaient tendance à tous se ressembler. Il repassa pour la troisième fois devant un tableau représentant Nicolas Flamel et s'immobilisa en même temps qu'Alek lui confiait qu'il croyait qu'ils tournaient en rond. Oui. Niklaus en avait la certitude. En plus, même si sa vue s'habituait au noir, il avait des fois l'impression que certaines torches commençaient à faiblir tandis que les courants d'air s'intensifiait.

Étaient-ils perdus ? Niklaus grimaça à cette question. Avant de se retourner. Le couloir dans lequel ils étaient engagés possédait de multiples intersections... Et rien dans les parages ne lui rappelait quelque chose de connu. C'était oppressant. Comment avaient ils réussis leur compte ?


« Non...non t'en fais pas... » répondit-il d'une voix pas très convaincue. Il n'avait pas envie de tracasser Alek ou d'avoir l'air de s'être perdu. Ainsi repris t-il la route en faisant signe à son ami de le suivre. Ainsi prirent t-ils la première à gauche puis la suivante à droite, la troisième à gauche et la deuxième à droite. Ils étaient désormais proches d'escaliers qui s'enfonçaient sous terre.

« C'est par ici qu'on est montés début d'année...n'est-ce... Euh... Tu vois ! » Prenant un air faussement assuré, Niklaus n'était pas très rassuré par ces escaliers. Vus ainsi, ils avaient quelque chose d'assez effrayant... Surtout qu'on pouvait entendre le vent qui mugissait. Puis soudain le tonnerre fit trembler légèrement trembler les torches et résonna dans la cage d'escaliers. Sursautant et poussant un léger cri, Niklaus recula si vite en arrière qu'il se prit les pieds dans une dalle descellée et tomba en arrière tandis que soudain les torches autour d'eux s’éteignirent d'un coup d'un seul. Sortant sa baguette de sa poche, Niklaus ferma ses yeux et inspira profondément avant de tenter de lancer un Lumos.

Curieusement cela marcha... Il fit plus clair, il y avait comme une lueur émergeant de sa baguette. Pas vraiment comme un lumos mais plutôt comme une lueur violette qui enveloppait l'entièreté de cette dernière ainsi que sa main droite. Seulement la lueur n'était pas assez forte pour y voir, tout au plus il apercevait l'ombre d'Alek. Se relevant brusquement, il vint se positionner à ses côtés tandis que le tonnerre retentissait à nouveau. Il n'osa prononcer de mot, ayant la sensation que quelque part non loin, un danger les guettait.


Spoiler:
 


Code by Joy


Dernière édition par Niklaus C. Dubois le Mar 21 Juin - 14:10, édité 2 fois
Anonymous
Informations Générales
Fiche de personnage
Le Narrateur
MessageSujet: Re: Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] EmptyMar 21 Juin - 13:32

Le Narrateur
Le membre 'Niklaus C. Dubois' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé à 6 faces' :
Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] 1440339801-de-6
Le Narrateur
Informations Générales
Date d'inscription : 24/08/2015
Messages : 322
Fiche de personnage
Le Baron Sanglant
Fantômes
MessageSujet: Re: Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] EmptyMer 10 Aoû - 11:54

Le Baron Sanglant




Comme à son habitude, en ce soir d'avril, le Baron se promenait dans les cachots. Il connaissait chaque recoin du château, mais les sous-sols restaient, et de loin, le lieu qu'il fréquentait le plus. À cette heure-ci, il pouvait enfin profiter du calme, les élèves étant à présent tous bien endormis dans leurs lits. D'habitude, le fantôme aimait bien se laisser aller, sans jamais vraiment regarder où il allait, se plaisant même parfois à passer à travers les murs. C'était probablement cette façon là de se balader dans le château, sans vraiment avoir de but, avec ses chaînes cliquetantes, qui lui donnait cet air si effrayant, et donc cette réputation auprès des élèves.

Mais ce soir-là, le Baron Sanglant ne contentait pas de se laisser aller au gré des courants d'air du château. En effet, Peeves, avait encore fait des siennes. L'esprit frappeur avait trouvé le moyen de débarquer dans une salle classe, de voler la bouteille d'encre d'un élève et d'aller la déverser sur la tête d'un première année. Un première année de Serpentard qui plus est ! Fulminant, encore plus en colère que son habitude, le Baron avait passé une bonne demi-heure à remonter les bretelles de l'esprit frappeur. Mais même si l'incident avait eu lieu en début d'près-midi, il n'avait toujours pas évacué l'affront que Peeves avait fait à sa maison.  

Ce fut donc ainsi que, trop occupé à repasser les événements de la journée, le fantôme ne vit même pas les deux gamins de Gryffondor, collé l'un contre l'autre.
Le Baron Sanglant
Informations Générales
Date d'inscription : 08/08/2015
Messages : 15
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] EmptyMer 10 Aoû - 12:58

Invité

“Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger...”





-----------------------------------------------


Mardi 03 avril 2018

Nik' répondit à la question de son condisciple par la négation, mais Alek sentit malgré tout de l'hésitation dans la voix du Gryffondor. Mais les deux garçons reprirent malgré tout leur marche, d'un air plus assuré qu'ils ne l'étaient réellement. Et les couloirs se succédaient encore et encore... La lueur produite par les torches était plus que faible, si bien qu'Alek ne voyait même plus ses pieds. Il sentait juste Niklaus, collé à lui, épaule contre épaule, tandis qu'ils continuaient d'avancer dans le dédale des cachots. C'est alors que les deux garçons se retrouvèrent face à de longs escaliers, qui semblaient s'enfoncer sous terre. Nik' essaya visiblement de convaincre son compère qu'il s'agissait des ecaliers par lesquels ils étaient passé, au début de l'année. Le jeune Dolenec en doutait mais, si jamais c'était vraiment le cas, ils finiraient par se retrouver vers le lac. Beaucoup n'auraient pas aimé se retrouver là-bas au beau milieu de la nuit. Mais, pour Alek, c'était surtout un moyen de s'échapper de ces couloirs, de plus en plus oppressants. Mais les escaliers n'avaient rien de bien avenant... De nombreux courants d'air semblaient en venir, et ils paraissaient vraiment très sombres... Alek tenta de se rassurer, en se disant que les courants d'air devaient être provoqués par l'air frais du dehors. De toute façon, ça ne pouvait être que ça, non ? Plongé dans ses pensées, le Gryffondor ne vit pas de suite que son meilleur ami s'était approché des escaliers, sans doute pour essayer d'y voir plus clair. Soudainement, un coup de tonnerre retentit, et fit trembler le couloir. Un grand bruit fit comprendre à Alek que son meilleur ami était sans doute tombé dans les escaliers. Dans le feu de l'action, toutes les torches s'étaient éteintes et Alek ne voyait désormais plus rien du tout. À tâtons, il chercha sa baguette dans la poche de sa veste, sans succès. Paniqué, il réalisa qu'il l'avait oubliée dans sa chambre.

« Nik' ? Nik' ça va ? »

Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine et le sang battait à ses tempes. Si Nikalus était blessé ? Et s'il était inconscient ? C'est alors qu'une lueur apparu un peu plus bas dans les escaliers. Priant pour que ce soit Nik', Alek descendit les quelques marches qui le séparait du jeune Dubois, tandis que ce dernier se relevait. La lueur produite par la baguette du Gryffondor n'était pas suffisante pour y voir clair, mais au moins elle les rassurait un peu. C'est alors qu'un bruit se fit entendre. Une sorte de râle. Et des chaînes qui cliquetaient. Son cerveau lui hurlait de s'enfuir, mais ses jambes refusaient de lui obéir. Il attrapa la manche de Niklaus timidement, comme pour se rassurer. Un forme, une ombre, sembla émerger du fond l'escalier, mais l'absence de lumière empêchait Alek de voir de quoi il s'agissait. Sa main moite continuait de chercher désespérément sa baguette dans sa poche, bien qu'il fut désormais sur qu'elle ne s'y trouvait pas. Et la forme continuait de s'approcher encore et encore.
Anonymous
Informations Générales
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] EmptyMer 17 Aoû - 19:26

Invité

A la recherche des cuisines


“La peur est un cri, la terreur est un murmure.”





Mardi 3 avril 2018

Côtes à côtes, les deux terreurs restaient immobiles. L'air s'était soudain refroidit et l'on pouvait entendre le bruit de chaînes résonner dans les cachots. Se rapprochant encore plus de son ami, Niklaus se serra contre lui. Il pouvait entendre à son souffle saccadé que lui aussi était terrorisé. Et si Klaus avait raison ? S'ils envoyaient vraiment les méchants élèves dans les cachots comme durant la grande guerre ? Son frère aîné lui avait raconté qu'à l'époque certains avaient été enchaînés des heures durant dans les cachots. L'on racontait même, comme une vieille légendes, qu'une élève de première année hantait ces lieux où elle était morte de faim. Et paraît même qu'elle se nourrissait des élèves qui s'égaraient. Du moins, c'est ce qu'un grand serpentard lui avait raconté quelques mois plus tôt alors qu'il errait une fois de plus dans les cachots.

Niklaus avait alors fait son malin, prétendant ne pas le croire mais depuis cette conversation, il avait toujours une légère appréhension en descendant dans les tréfonds de Poudlard. Souffle court, le petit gryffondor sentait son coeur battre la chamade tandis que sa main se resserrait plus fort sur sa baguette. Quel sort pouvait on lancer à un fantôme carnivore ? Le jeune Dubois n'en savait rien mais la rugosité du bois le rassurait. Il avait beau être le sorcier le plus nul en lancement de sorts, cet artefact demeurait une espèce de talisman. Il avait grandi dans le monde sorcier, entouré de magie et même s'il était peiné d'avoir tant de mal à lancer des sorts, il se sentait plus en sécurité armé de sa baguette. Il se souvenait du jour où Olivander lui avait donné. Il avait de suite été impressionné par son immense barbe et il avait avancé timidement vers le comptoir lorsque Ludwig l'y avait poussé. Puis il en avait testé des tonnes. Finalement, le reste de sa famille avait été cherché les autres fournitures tandis que Ludwig avait décidé de rester auprès de lui en lisant un livre sur les runes. Le calvaire avait duré presque 2h, d'autres clients l'avaient devancé et c'était le serdaigle qui avait fini par lui tendre baguettes après baguettes. Il n'était pas bien méchant mais son regard surpris n'avait pas rassuré le petit gryffondor. Le jeune sorcier avait alors eu peur qu'aucune baguette ne veuille de lui. Après tout, il savait que c'était à la baguette de le choisir. Puis finalement, après nombre verres brisés et paquets envoyés à travers la boutique, il y en avait eu une qui avait eu pitié de lui.

Elle faisait 25,7cm et il l'a serrait dans sa main en retenant son souffle tandis qu'une ombre surgissait au bout du couloir. Il était couvert de sang et portait de large chaînes. Reculant d'un pas en attrapant la manche de son ami, Niklaus tremblait sans le vouloir. La vision du Baron Sanglant était toujours cauchemardesque et il s'en tenait toujours éloigné. Mais là, il ne pouvait plus bougé. Il était littéralement tétanisé.

Immobiles, les deux garçons regardèrent ainsi l'imposant ectoplasme traverser le couloir sans les voir. Il fallu ensuite deux bonnes minutes au jeune Niklaus pour revenir à lui et lâcher la manche de son camarade. Respirant à nouveau, son coeur avait repris un rythme régulier même s'il lui arrachait toujours la poitrine à chaque battement. Livide, le jeune Dubois regarda son ami avant de lui faire signe de le suivre. Sa baguette s'était éteinte dans la panique mais il fallait absolument qu'ils quittent ce couloir. Il ne su jamais combien de temps se passa mais ils finirent par retrouver des torches allumées près des tonneaux que le garçon connaissait bien. A priori, les cuisines ne serraient pas pour aujourd'hui non plus. Il ne leur restait que la longue ascension, en espérant que personne ne les surprennent...



Code by Joy
Anonymous
Informations Générales
Fiche de personnage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] EmptyDim 4 Sep - 11:09

Invité

“Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger...”





-----------------------------------------------


Mardi 03 avril 2018

C'est alors que ce qui devait probablement être un fantôme passa devant eux sans les voir. Son cœur battant toujours aussi vite, il fallut un petit moment au jeune Dolenec pour comprendre qu'ils étaient tirés d'affaire. La baguette de Nik' était éteinte, ce qui ne rassurait pas le première année, mais ils devaient sortir d'ici le plus rapidement possible. Il fit signe à Nik' de le suivre et les deux garçons reprirent leur route. Une nouvelle fois, il fit mine de ne pas avoir peur, même s'il craignait de croiser la créature à chaque virage. Enfin, au bout d'une dizaine de minutes qui parurent durer des heures, Alek aperçut des torches allumées, près des tonneaux. Au moins maintenant ils savaient où ils étaient.

Alek accéléra le pas. À présent, la seule idée qui lui venait à l'esprit était de retrouver son lit douillet. Rejoindre la salle commune lui sembla semblable à un véritable parcours du combattant. Il craignait plus que tout de tomber sur Peeves. En effet, si ils croisaient l'esprit frappeur, il était plus que probable que ce dernier ferait tout pour prévenir un professeur ou un préfet que deux premières année se baladaient la nuit dans les couloirs. Avec un immense soulagement, le Gryffondor aperçut enfin le portrait de la Grosse Dame. Il murmura le mot de passe, craignant plus que tout que quelqu'un les entende. La femme de peinture ronchonna un peu à l'idée d'être réveillée à une heure aussi tardive, mais le portrait fini par pivoter. Soulagé, Alek pénétra dans la salle commune, à présent totalement vide et monta l'escalier le plus vite possible, pressé de retrouver son lit.
Anonymous
Informations Générales
Fiche de personnage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik'] Empty

Contenu sponsorisé
Informations Générales
Fiche de personnage

Quand une fripouille et une teigne cherchent de quoi manger... [Nik']

Impedimenta :: Version 1 :: Version 1 (officiel) :: RP :: RP terminés


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: