Impedimenta
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

-16%
Le deal à ne pas rater :
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
56.99 € 67.99 €
Voir le deal

I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé

Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 0:21




État Civil


Nom : Mercier
Prénom : Carl
Origines : Sang-mêlé
Date de Naissance : 12 mai 1992
Profession souhaitée : Journaliste dans le monde des sorciers. Il a tendance à voyager un peu partout dans le monde pour des interviews ou autres reportages demandés par sa direction.
Diplôme : Il a obtenu l'équivalent de ses A.S.P.I.C.S avec des notes plus que convenables. Il a ensuite décidé de rejoindre une école de Journalisme française dans le monde moldu. Il y est resté deux avant avant de rejoindre une nouvelle Ecole en Angleterre pour y terminer ses études.
Ancienne maison : C'est un ancien élève de Beauxbâtons.
Animal de compagnie (Optionnel) : Un chien du nom de Jasper, un husky un peu trop hyperactif.



Description


PHYSIQUE
Il est assez difficile de décrire réellement Carl. Généralement, on a tendance à dire de lui qu'il est homme brun aux yeux bleu azur. Insistons bien sur le généralement. Ce beau français se lasse rapidement, il n'aime pas avoir le même style vestimentaire plus d'un mois, autant vous dire que son dressing est difficile d'accès. Un beau jour, il peut être habillé comme un parfait homme d'affaires, et le lendemain, arriver avec un look de surfer. Son patron a tendance à grincer des dents lorsqu'il s'amuse à jouer au mannequin excentrique, mais ne le fout pas dehors pour autant. On ne juge pas l'efficacité d'un travailleur sur sa tenue, mais sur son boulot.

Côté coiffure, Carl préfère garder ses cheveux assez longs. Ses boucles brunes, parfois plus claires aux pointes, lui donnent un air décontracté qu'il apprécie tout particulièrement. Il se les coupe de temps en temps, pour une remise à neuf. Autant vous dire que cela n'arrive pas souvent, il en est obligé, ordre du patron. Petite anecdote, ça a crié un bon coup, quand Carl est rentré avec des dreadlocks de son séjour aux Caraïbes. Il porte toujours une barbe qu'il prend soin de tailler tous les matins, il n'aime pas la raser, il se sent tout nu et rajeuni. Il n'aime pas paraître jeune.

Bien sûr, il y a un point à ne pas oublier. Carl est d'une sorte de géant d'un mètre quatre-vingt dix. Il met une bonne tête à tous ses proches et collègues de bureau. Une chose qui le fait bien rire. Mais ne voulant pas ressembler à un tige de bambou humaine, il a pris l'habitude de côtoyer la salle de musculation, surnommée le Temple. Il y passe quelques heures par semaine, de quoi lui sculpter une silhouette d'athlète. Sa peau nacrée a été décorée de quelques tatouages moldus. Un sur le flanc droit bien trop complexe pour être détaillé, un autre dans le creux du poignet, une fleur de lys pour lui rappeler ses origines, et le plus récent se trouvent autour de sa cheville, une phrase en français. Il n'a jamais voulu la traduire à ses amis anglais.

PSYCHOLOGIQUE

Bon, paraît-il que je dois décrire ce que je suis. Est-ce que ça vous intéresse franchement? J'en connais peu qui aime passer dix minutes de leur vie à lire le caractère d'une personne, mais soit, je pense que le regard brûlant qu'on me lance est clairement signe d'obligation. Alors je me lance, pour vos beaux yeux.

Comme vous, apparemment, je suis de naturel curieux, c'est pourquoi j'ai la bonne tête de l'emploi que j'occupe, n'est-ce pas? J'ai ce besoin de savoir ce que pense l'autre, de ce que pensent les gens que je croise dans la rue. Heureusement, nous n'avons pas besoin de nous disséquer entre Hommes pour le savoir. Nous sommes dotés de la parole, c'est pour que nous nous en servions. Et je le fais, je pose des questions, toujours, pour toujours en savoir davantage. J'ai tendance à ne pas lâcher l'affaire, mais je ne suis pas un forceur pour autant. Si on ne me répond pas sur le moment, je fais le mort quelques temps avant de revenir à la charge avec la force d'un taureau.

Donc oui, je suis persévérant dans mon travail et dans ma vie de tous les jours. J'aime aller jusqu'au bout des choses pour aboutir sur une belle conclusion qui a un réel sens à mes yeux. Je suis bon observateur, pour vous donner un exemple, j'ai vu le chien de ma voisine se faire écraser par le magnifique voisin de l'immeuble d'en face. Rien de bien affriolant si vous voulez mon avis. Je ne peux pas dire la même chose de la jolie voisine de palier que... Hm. Nous disions.

Ce n'est pas parce que je pose des questions avec énergie que je suis un emmerdeur, ceux que l'on croise souvent, non. L'école BeauxBâtons aussi belle que féminine a réussi à m'inculquer quelques bonnes valeurs, je l'applaudis. Je sais donc me montrer diplomate, allant même jusqu'à débattre. Mais attention, ne cherchez pas à m'énerver, je risque de vous casser les dents. Parce que oui, je ne suis pas un colérique de naissance, mais on peut me pousser à bout. Me battre comme un ivrogne ne me gêne pas, c'est toujours un bon moyen de communiquer. Enfin, c'est ce que me disait mon oncle, il est encore en prison pour trois ans. Je dois vous dire que mon éducation s'est faite en piochant des phrases dites par les membres de famille, aussi nombreux soient-ils. Je sais que j'aurais pu faire mieux, mais c'est un peu trop tard maintenant.

Que dire d'autres? Hm, je suis difficilement sérieux. J'aime travailler dans la bonne humeur et dans la bonne entente, hausser le ton à tendance à énerver les gens. Quel observateur je fais. Des phrases sarcastiques, j'en glisse souvent, comme quelques blagues, j'arrive à faire sourire pas mal de monde et j'en suis fier. Bien sûr, lorsqu'il s'agit de rédiger, je sais me montrer méticuleux et compétent. Je m'entraîne tous les jours, améliorant ma plume. C'est que j'ai un patron à satisfaire. Après, je vous épargne le baratin habituel. Celui où l'on dit qu'on est souriant, taquin, protecteur. Je dois faire remarquer que je suis un vrai nounours qui adore les câlins, et je l'assume pleinement.

Pour mes autres passe-temps? Je dois avouer que je continue le sport, ça reste le meilleur moyen de me dépenser et de sortir. Oui, je fais la fête, un petit plaisir hebdomadaire qui n'a jamais réussi à m'achever, je suis résistant, eh oui madame! J'ai touché à pas mal d'instruments de musique aussi. Mais j'ai posé mon dévolu sur la guitare et le violoncelle, ma mère en joue à merveille. Je me rappelle avoir été fasciné la première fois que je l'ai vu en jouer, peut-être est-ce de là que vient mon admiration pour cette mélodie qu'il dégage.

Je lis beaucoup et m'informe comme tout bon journaliste. Je suis prêt à me lever d'un bond pour être le premier sur les lieux. C'est les joies du métier, il n'y a pas d'ironie dans mes mots. J'aime cette action. Je pense en avoir fini avec ce caractère. Je pose donc ma plume, si vous voulez plus d'amples détails, il ne vous reste plus qu'à prendre contact. A vous les studios.



Votre Histoire



Attendez, comment ça je n'ai pas terminé? A parce qu'en plus, je dois vous raconter ma vie? Vous êtes pires que des paparazzis! Et croyez moi, je sais de quoi je parle. Mais encore, il semble qu'on ne me laisse pas le choix. Asseyez-vous donc et prenez un bon café, je vous préviens vous risquez de vous endormir.

Je suis né en France, d'où mon accent qui en fait rire certains, il n'est pourtant pas si prononcé, mais vu que je passe mon temps à voyager... Je n'ai jamais réussi à avoir le parfait accent British, chance ou malchance, je ne peux vous dire. Bref, je suis donc français, avec quelques légères origines Bulgares de mon père. Je suis originaire de la merveilleuse région du grand Nord comme j'aime l'appeler. Non, je n'y ai pas côtoyer des ours polaires et autres bizarreries que content les clichés. Ma mère n'a jamais quitté sa ville natale, elle l'adore trop pour ça. J'apprécie beaucoup cette femme qui m'a mise au monde, je lui dois beaucoup.

Après, en ce qui concerne mon père. Il n'a rien à voir avec le paternel alcoolique qui frappe son gosse à la sortie de l'école, ne croyez pas non plus cette connerie qui circule au cœur du pays. Non, c'est un honnête homme qui pousse toujours les gens vers le haut, mais qui n'a pas la même notion d'éducation que celle de ma mère. Il a toujours voulu m'envoyer dans cette fameuse école où il a passé son enfance. Durmstrang. Bon, finalement, j'ai terminé à Beauxbâtons, dans le sud de la France. Autant vous dire que j'étais aussi enchanté qu'un bouc dans un désert. Perdu comme jamais dans une foule d'élèves que je ne voulais pas connaître.

Les élèves... Jamais, je n'ai réussi à les comprendre. J'avais cette impression que nous vivions dans un tout autre monde. J'ai toujours vécu dans un autre Univers que celui dans lequel je me trouvais. Là-bas, je passais mes journées à écrire dans mon coin, à me cultiver sans l'aide de mes camarades. Je vous rassure, des amis j'en avais, mais nous étions ceux que l'on pointe du doigt pour rigoler un bon coup avant de reprendre son chemin. Il y avait vraiment des baffes qui se perdaient.

Non vraiment, la partie Ecole n'est pas du tout la plus passionnante de ma vie. Après que vous dire de la magie? J'ai une baguette, une magnifique baguette qui ne me sert pas à grand chose je dois dire. Non pas que j'ai des problèmes quant à son utilisation! Je n'en vois juste pas l'utilité dans mon métier. Peut-être aurais-je dû rejoindre une école de journalisme de Sorciers. Je dis bien peut-être.

Celle des Moldus, c'est une belle tranche de rigolade, je ne me suis jamais autant amusé de toute ma vie. Loin d'être un mauvais élève, j'ai quand même eu la chance de découvrir la vie étudiante. J'ai eu la merveilleuse idée d'avoir une copine adorable dont je suis tombé amoureux. Hélas, ça n'a pas duré. Elle a préféré ses études à moi, triste vie. On s'y fait. J'ai un peu perdu pieds pendant quelques mois, ce qui m'a fait rater mon concours. Autant vous dire que ça a bien gueulé à la maison. Et malgré ma grande taille, j'ai essayé de me cacher pour ne pas subir la tempête jusqu'au bout.

Ma mère, ne doutant pas de mes capacités, m'a envoyé dans une nouvelle Ecole   en Angleterre. Je pense qu'elle a toujours compris ma passion pour le voyage. Ce n'est pas pour rien que je cartonnais en anglais, et que je cartonne toujours. Cette fois-ci, les études ont été sérieuses et j'ai obtenu mon diplôme sans problèmes. Mes nombreux stages m'ont donné l'exacte orientation que je souhaitais. L'étranger. A vingt-deux ans, tu n'as pas souvent l'envie de te retrouver derrière un bureau à écrire dans la rubrique des chiens écrasés. Si c'est le cas, c'est que tu es bizarre.

Bref, me voilà qui voyage dans le monde entier pour recueillir les informations les plus exotiques et effrayantes qui existent. J'ai posé pied dans de nombreux pays, pour y rester quelques semaines généralement. Je m'adapte à la culture locale, changeant souvent de style à chaque fois. Autant vous dire que je me suis rapidement fait remarquer par un journal sorcier Londonien. On vous veut. J'ai encore la lettre pour vous le prouver. Du coup, j'ai dit oui, vous vous doutez bien. Mes collègues ont eu du mal à m'intégrer, mais j'ai fini par y avoir ma place. Mes changements capillaires et vestimentaires sont même devenus un petit jeu entre nous. "Je te parie que Carl revient avec un kilt!" Ne riez pas, il s'est fait vingt livres sur mon dos le saligaud. Quoi? Il fallait bien que je rentre avec un souvenir de ce pays!

Je suis vraiment heureux de me trouver dans ce monde, dans ce métier. j'ai découvert des tas de personnes, de sorciers fascinants et de liens encore méconnus. J'aime retracer mes aventures de la pointe de ma plume pour les faire partager aux lecteurs qui ont la curiosité de me lire. C'est toujours mieux que de laisser quelqu'un l'écrire pour vous. L'écriture, l'essence même du métier. Restons traditionnels. Voyons.

Ça va bientôt faire trois mois que je n'ai pas quitté le pays, je commence un peu à m'ennuyer je dois l'admettre. Mon appartement devient peu à peu une source d'ennui, heureusement que j'ai Jasper pour m'emmerder joyeusement. Ce brave chien qui passe son temps à m'attendre, un brave petit. Je pense que j'ai fini. Non, je ne vais pas essayer de vous vendre mon livre en racontant seulement les grandes lignes. Rangez la carte bancaire, merci.




Hors RP


Prénom : Unicorn.
Age : 132 ans
Personne sur votre avatar : Aaron Taylor Johnson
Où nous avez vous trouvé ? A l'intérieur de Candy Mountain o/



Dernière édition par Carl Mercier le Lun 2 Mai 2016 - 8:17, édité 4 fois
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 0:31
Bienvenu beau journaliste. LOL
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 0:53
Bienvenuuue Carl Smile ça se remplume vraiment niveau adultes sur le fo, y en a qui vont être contents ^^
Bon courage pour ta fiche, j'espère que tu te plairas parmi nous !
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 2:08
Bienvenue !

Wow faudra un lien avec Nik' tu connais forcéééément sa moman (c'est une journaliste sportive allemande qui voyage aussi pas mal ) Very Happy
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 7:50
Bienvenue !! Bon choix d'avatar ! Wink
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 8:27
Merci à vous mes petits loups kyaaa01
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 10:46
Re-bienvenue !

J'essaye de lire tout ça dans la journée pour pouvoir te valider !
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 16:11
Bienvenue !
Bon choix de vava **
Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 21:53
Bienvenue parmi nous =)
Le Choixpeau Magique
Le Choixpeau Magique
ProfilDate d'inscription : 24/07/2015
Messages : 750
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Lun 2 Mai 2016 - 23:08





“Ce que l’argent a défait, l’argent le refait.” Proverbe anglais






Félicitations ! Vous faites partie des Sorciers vivant au sein de notre communauté ! Nous somme ravis de vous accueillir au rang de journaliste.

Mais avant de commencer à jouer, n'oubliez pas de faire un passage ICI et LA.

Etre sorcier dans le monde qui nous entoure comporte certaines responsabilités, c'est pourquoi nous vous demandons de respecter les règles instaurées par le Ministère afin de pourvoir à la sécurité de chacun. Nous ne doutons pas que vous relèverez le défi haut la main et saurez vous montrer citoyen !

Trêve de bavardage, il est temps pour vous d'aller gagner votre pain et de rencontrer de nouvelles têtes.


Le Choixpeau Magique



Invité
Invité
Anonymous
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Mar 3 Mai 2016 - 23:26
Bienvenue Licorne ! Quel style ! Décapant ! Very Happy
Contenu sponsorisé
Profil
Infos

Sujet: Re: I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé
Page 1 sur 1

I Don't Give A Damn About My Reputation || Carl || Terminé

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: